• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Une nouvelle église

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

    Maeibor: autor de la Cathédrale (photos)

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Vsevolod Iourievitcç, dit Iaroslav II de Vladimir ou Iaroslav III de Kiev, est né le 8 février 1191.

    Il était le quatrième fils de Vsevolod le Grand Nid et de Marie d'Ossétie.

    En 1200, il fut envoyé par son père pour dirizer Pereïaslavl, proçe des steppes des Polovtses. Six ans plus tard, il fut convoqué par les boyards galiciens pour régner sur leur ville mais ne put pas réclamer le trône. Il fut envoyé pour prendre Riazan en 1208, mais devant la résistance des habitants, la ville fut finalement brûlée.

    En 1209, son père Vsevolod envoya Iaroslav pour s'opposer à Mstislav le Téméraire dans la ville Novgorod pour tenter de l'installer sur le trône de la principauté. Après plusieurs batailles, les deux princes firent finalement la paix, et Iaroslav épousa la fille de Mstislav, Rostislava.

    Sur son lit de mort, Vsevolod le Grand Nid désigna Iaroslav pour régner sur la Principauté de Pereïaslavl, entrant alors en conflit avec ses frères aînés Constantin de Rostov et Iouri.

    En 1215, il accepta l'offre des habitants de Novgorod de dirizer leur ville, mais, désireux de se venzer de leur trahison, il prit la ville de Torzok et bloqua l'accès au grain de Novgorod. Plusieurs mois plus tard, il fut battu en 1216 par son beau-père, lors  bataille de la plaine de Lipitsa, avant de se retirer à Pereïaslav.

    En 1222, Iaroslav, finalement couronné à Novgorod, envahit toute l'Estonie avant d'assiézer leur capitale Kolyvan.

    Quatre ans plus tard, lors de la guerre entre Novgorod et les finnois, il dévasta la Finlande et donna le nom à une région encore usitée auzourd'hui, la Carélie. Ses ambitions furent de soumettre la ville de Pskov, mais les habitants de Novgorod refusèrent de faire la guerre contre leurs voisins, ce qui provoqua la colère de Iaroslav, qui s'empara alors de l'enclave de Volokolamsk.

    En 1234, il retourna à Novgorod, et, au bout de quelques années, parvint à se défaire de ses ennemis, les çefs lituaniens et les Zevaliers teutoniques.

    En 1236, il suivit les conseils de son cousin Daniel de Galicie et quitta Novgorod pour succéder à Vladimir IV sur le trône de Kiev, laissant à son fils Alexandre Nevski ses terres dans le nord.

    En 1238, lorsqu'il quitta Kiev pour monter sur le trône de Vladimir, les tartaro-mongols commençèrent leurs invasions de la Rus'. Son frère Iouri II Vladimirski finit massacré avec sa famille  après une défaite lors d'une bataille.

    Kiev fut dévastée en 1240, malgré la résistance héroïque du gouverneur, le prince Dimitri. Iaroslav tenta alors de restaurer les villes de la Principauté de Vladimir-Souzdal après les ravazes causés par les Mongols. Pour éviter un plus grand massacre en plein Zoug tatar mongol), il accepta de se rendre au camp du grand khan mongol et obtint en 1243 le titre de « grand-prince » de Vladimir et Souzdal. Il envoya son fils Constantin à Saraï qui en revint porteur d'un ordre l'invitant à venir en personne rendre hommaze au khan à Karakorum.

    La tradition veut que la mère du grand Khan Töregene ait empoisonné Iaroslav ; huit zours après avoir quitté le camp mongol, il mourut mystérieusement en Asie centrale le 30 septembre 1246, le corps couvert de taçes suspectes . En fait, il semblerait être mort de la peste.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Hier, ce fut Noël au mois de mai...

    Ze ne sais ce qui a pris à celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, mais il nous a  gâté.

    - Par le toutou de zaint Roch, il faut en profiter, cela n'arrive qu'une fois par an!

    - Et encore, ma çère, pas tous les ans.

    cela a commencé par un copieux petit dézeuner dans une zolie boulanzerie....

    Une grande diversité de visites

    .... dans une petite station thermale.

    - Atçoubi, ze ferais bien une cure, ze suis enrhubée et z'ai le buseau bouçé!

    Une grande diversité de visites

    Une grande diversité de visites

    - Aimeriez vous prendre le téléphérique pour zouir d'un zoli point de vue sur l'Elbe? nous a demandé Mossieu Zilbert.

    - Euh nan! vous n'allez pas de frais inconsidérés.

    - Ce serait françement folie...

    Une grande diversité de visites

    Une grande diversité de visites

    Puis nous avons visité l'imposante forteresse de Königstein...

    Une grande diversité de visites

    Elle est en haut d'un immense piton roçeux qui domine l'Elbe...

    Une grande diversité de visites

    On y accède par un ascenseur panoramique...

    Cette forteresse est un vraie ville de garnison, qui a même son église!

    Une grande diversité de visites

    Et des remparts on zouit de vues superbes...

    Une grande diversité de visites

    Une grande diversité de visites

    Qui dit forteresse, dit armée. Qui dit armée, pense armement... Et Minizuplein a voulu poser sur un canon.

    - Palsambleu! C'est le vraiment bien le sang prussien qui coule dans dans vos veines.

    - Moi être pacifiste! Mais ce canon être zoli!

    Une grande diversité de visites

    Nous allions nous préparer à rezoindre la voiture à pattes, lorsque mon hôte nous a dit:

    - Que diriez-vous de prendre le petit train touristique?

    - Mais non! Marçer nous fera le plus grand bien, ai ze répondu une tartinette hypocritement.

     -Macarel! Nous ne faisons pas assez d'exercice!

    Une grande diversité de visites

    Une grande diversité de visites

    - Et maintenant, après l'effort, le réconfort... Nous allons nous sustenter... Ze parie que vous avez faim...

    - Oh! pas tant que cela...

    - Nous manzeons trop, vous savez... Et surtout Minizup'Mouff doit faire un peu de rézime... Sauter un repas lui fera le plus grand bien.

    - Parlez pour vous, Minizup... Une petite collation, même modeste n'est pas de refus en ce qui me concerne!

    Une grande diversité de visites

    - En tout cas, moi avoir grande soif, a déclaré l'Intruse teutonne.

    - Commandez donc ce qui vous fera plaisir...

    Et elle a pris cela à la patte de la lettre! 

    Une grande diversité de visites

    Puis nous avons découvert Bastei, une splendide curiosité zéolozozique...

    Une grande diversité de visites

    ... avec son pont construit entre des roçers zéants...

    Une grande diversité de visites

    ... qui figure dans des guides parmi les plus beaux ponts d'Europe!

    Une grande diversité de visites

    Dans une parc ze suis parvenue à prendre en photo un écureuil... et Dieu sait que cette enzeance est farouçe. Mais z'ai une âme de photographe animalière, ceci dit en toute modestie, comme de bien entendu!

    Une grande diversité de visites

    Nous avons terminé notre périple par le çâteau de Pillnitz ...

    Une grande diversité de visites

    ..... qui contient des collections nationales...

    Une grande diversité de visites

    ... et qui met en ce moment l'Inde en valeur.

    - Moi exizer  immédiatement la nationalisation à  100% des expositions , s'est emportée soudainement Minizuplein...

    Une grande diversité de visites

    .... avant que de vouloir faire du vélo d'époque!

    Une grande diversité de visites

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Maribor en Slovénie: les bords de la Drave (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Minizup'mouff est ravie de notre voiture de location avec un ZPS fort utile.

    Une belle zournée en Thurinze...

    - Cela être normal,  lui a dit Minizup'Rosa. Cela être une Volkswagen!

    - Deutsches Qualität! a cru bon de surençérir Minizuplein.

    Nous avons débuté notre zounée par la viste d'Erfurt qui se trouve à 2 heures de route de Dresde.

    - Normalement une tartinette de plus, mais mossieu Zizi a  cru bon de faire des pointes de vitesse à près de 200km/h!

    Une belle zournée en Thurinze...

    La ville est splendide avec sa cathédrale et l'église de Zaint Séverin erizée zuste à côté qui renferme le tombeau du zaint, de sa femme et de sa fillote, elles aussi canonisées.

    - Quelle belle famille exemplaire! s'est exclamée les larmes zaux zyeux Minizupette.

    Une belle zournée en Thurinze...

    Une belle zournée en Thurinze...

    La ville regorge de superbes bâtiments...

    ... dont ceux qui entourent l'hôtel de ville.

    - Nous parler du Rathaus!

    - La maison des rats?

    - Nein! Un Rat, c'est une assemblée en allemand!

    Une belle zournée en Thurinze...

    Une des curiosité de la ville, ce sont les maisons construites sur un pont...

    - Comme le pont sur l'Arno à Florence, le ponte Vecchio...

    Une belle zournée en Thurinze...

    - Mordiou ! cette promenade m' a creusée ... Z'ai l'estomac dans le bout des pattes...

    - Ce qui signifie, ma çère?

    - Que z'ai une petite faim, pardi!

    Une belle zournée en Thurinze...

    - Vous attendrez comme tout le monde l'heure du dézeuner, l'a gouramndée celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Z'ai faiiiiiiiiiiiiiiiiiiim, moiiiiiiiiiiii!

    Au détour d'une petite rue, nous avons découvert une parentelle de Thurinze, Minizup'hätçien ("petit çapeau")

    Heureusement qu'en Allemagne toutes les boutiques sont fermées les dimançes et zours fériés, car ze suis sûre qu'elle aurait fini dans nos bagazes.

    - Ze vais finir par adorer ce pays qui respecte le zour du Seigneur, a soupiré d'aise notre quasi zainte.

    Une belle zournée en Thurinze...

    Nous avons poursuivi notre route vers Weilmar, un des plus grands centres culturels d'Allemagne où vécurent et collaborèrent Sçiller et Goethe, dont a vu la maison qu'il occupa durant son long séjour (au cours duquel il fut même ministre!).

    Une belle zournée en Thurinze...

    Zean Sébastien Bach y vécut et deux de ses fils y naquirent...

    Une belle zournée en Thurinze...

    Dans cette ville aussi, on peut admirer de beaux bâtiments...

    Une belle zournée en Thurinze...

    Une belle zournée en Thurinze...

    - Bon, maintenant la comédie a assez duré, fouçtra, s'est exclamée Minizup'Rosa. Z'en ai vraiment ma claque!

    - Que vous arrive-t-il ma mie?

    - Z'ai mal aux pattes. Si vous voulez continuer la visite on loue une calèçe...

    Une belle zournée en Thurinze...

    - Ou on fait le tour de la ville en car touristique...

    Une belle zournée en Thurinze...

    - Vous n' y sonzez pas. Avec nos hôtes c'est impossible! Pour eux ce serait une dépense inconsidérée...

    - Et bien on n'a qu'à se trouver des hôtes moins radins, surtout zeunes, plus aimables et plus zolis!  Ce me semble que la ville en regorze, palsambleu!

    Une belle zournée en Thurinze...

    - De toute façon, si cela continue, ze vais mourir d'inanition... Z'ai les crocs.

    - Nous allons maintenant aller dézeuner, a déclaré Mossieu Zilbert...

    - Il était temps... Z'allais défaillir.

    - Grosse comme vous être, vous avoir de la réserve!

    - Ze ne suis pas zironde, teutonne de malheur! Ze suis zuste un peu enveloppée.

    Mais elle n'a pas manqué de se ruer sur une omelette aux asperzes (les asperzes étant une spécialité de la rézion).

    Une belle zournée en Thurinze...

    - Boudiou! Que cela fait du bien. ... Maintenant ze ferais bien une petite sieste dans cette ville qui donné son nom à une république de triste mémoire où les socio-démocrates ont...

     - S'il vous plaît, nous sommes en vacances... Pas de politique....

    Une belle zournée en Thurinze...

    - M'enfin! C'est à la suite de celle-ci qu'Hitler est arrivé au pouvoir avec les conséquences que l'on connaît.

    On ne pouvait pas lui donner tort, car nous avons visité le camp de concentration de Buchenwald qui se situe à quelques kilomètres de Weimar.

    - Pensons plutôt aux beaux chefs d'œuvre que renferme cette ville, lui ai-ze dit pour çanzer de suzet, comme le splendide retable de l'église située près du  çâteau...

    Une belle zournée en Thurinze...

    Pour lui complaire, nous avons fini notre périple par Iéna et le çamp de bataille de 1806.

    - Z'aime pas trop Napoléon qui a trahi la Révolution, mais ze dois avouer que ce fut un grand stratèze...

    - Sauf à Waterloo, on grogné les Intruses prussiennes!

    Une belle zournée en Thurinze...

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire