• Afficher l'image d'origine

    Vladimir Rurikovitç_est né en 1187.

    Il était le fils cadet de Rurik II de Kiev et d'Anne de Tourov.

    Durant l'hiver 1203, Vladimir, encore très zeune, fut emmené de force avec son frère Rostislav en Galicie par Roman le Grand, l'ennemi de son père (après que ce dernier ait tendu un pièze et fait tonsurer le père de Vladimir, Rurik II).

    En 1206, il participa à la campagne de son père contre le prince Vsevolod le Rouze.

    Le 31 mai 1223, il dirizea un réziment de Smolensk et participa à la bataille de la Kalka contre les Mongols, où les troupes russes furznt battues par les nomades.

    Rival de son cousin riourikide Daniel de Galicie, il règna sur Kiev de 1223 à 1233. Mais il fut ensuite fait prisonnier par les Polovtses et détrôné par Iziaslav IV. Il paya sa rançon et reprit le trône kiévien en 1234.

    En 1236, il fut de nouveau détrôné par Daniel de Galicie et Iouri II Vladimirski.

    Il mourut le 3 mars 1239.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Bon, certes on se régale en Saxe... Mais il fait plus que frisquet (environ 7 degrés), avec du vent et hier on a subi du craçin désagréable .

    On a commençé la zournée par la visite du çâteau royal de Moritzbourg, un superbe pavillon de çasse au bord d'un lac.

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    - C'est vraiment un çâteau de princesse à ma convenance, a déclaré Minizupette qui voulait monter dans une calèçe.

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    - Bon, par le mouçoir de Zainte Véronique, nous ne sommes pas à Cannes pour le Festival du film; c'est tant pis. Moi ze m'en vais monter les escaliers de c'te palais, parce que ze le vaux bien!

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    - Et en rentrant à Paris, ze m'en vais me broder de belles armoiries que ze pourrai mettre sur toutes mes affaires!... Et ze pense qu'il me faut également un magnifique blason avec une devise orizinale.

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    - Françement, la vie de çâteau c'est autre çose que de supporter une existence de pôvresse dans un appartement!

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    - Atçoubi, notre quasi zainte se prend maintenant pour une princesse!

    - It's a çame!

    - Le pêcé d'orgueil être un pêcé mortel...

    - Adieu le paradis, Minizupette.

    - Mon Dieu, mais que m'est-il arrivé? Vite, il faut que ze me confesse, dare-dare, illico presto et tutti frutti!

    Et à Meissen, la capitale de la porcelaine de Saxe, elle a multiplié ses contritions dans la belle cathédrale de cette cité.

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    - Macarel, elle ne se serait pas satisfaite d'une simple çapelle, la bestioulette!

    -Vous ne la çanzerez pas, ai-ze répondu à Minizup'zhérault. Elle a touzours aimé les grandes pompes.

    - Elle ne pas pouvoir se contenter de pantoufles!

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    - Mon doux Zésus! Toi qui as tant souffert, pardonne moi ce caprice d'enfant...

    Et elle s'est mise à entonner, tout en sanglotant,  la çanson éponyme de Mireille Mathieu, en roulant terriblement les "R" comme l'Avignonnaise.

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    - Z'ai eu un simple moment d'égarement...

    Le reste de la tribu se marrait...

    - C'est le grand tentateur qui a essayé de me corrompre... Mais finalement z'ai su résister, ô mon Zésus...

    - Tu parles Zarles...

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    Et à peine eut elle dit deux Peter et trois Ave, elle demandait ce que l'on allait manzer pour le dézeuner.

    - M'enfin! Les émotions ça creuse!

    - Et maintenant, elle azoute le pêçé de gourmandise à sa liste!

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    Nous avons ensuite visité la ville basse de Meissen, avec ses belles façades...

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    ... qui sont merveilleusement colorées...

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    - Mordiou, il y avait une église ici... Vous auriez pu attendre un petit peu... Vous auriez pu faire votre grande  pénitence dans un lieu moins pompeux que la cathédrale.

    - Que nenni! Ze suis sûre qu'il s'azit d'une église d'anti-papistes...

    - Vous voulez dire de Luthériens, lui ai-ze dit.

    - C'est du pareil au même, que ze saçe!

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    Et croyez vous qu'elle se soit calmée?

    Nan! Elle a voulu qu'on la prenne en photo en armure...

    - Ze me sens l'âme d'un nouvelle Zeanne d'Arc! Ze vais bouter des zens hors de France, pour l'instant pas ze ne sais pas qui, mais cela arrivera!

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

    Et au bout d'un moment elle nous a dit:

    - Tout cela est usant! Il me tarde de retrouver mes pantoufles!....

    Une belle zournée sous la pluie et dans le froid!

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Hier nos vacances ont débuté par notre voyaze en avion.

    A  peine avions nous posé la patte sur le sol allemand que les Intruses teutonnes se sont rengorzées.

    -  Moi bien respirer ici, a cru bon de dire Minizuplein.

    - Ach ja! a rençéri Minizup'Rosa. Au retour nous devrons penser  à remplir des bouteilles de ce bon air zermain pour le humer avec gourmandise à Paris.

    Nous avons fait une escale de 2 heures zuste à l'aéroport de  Francfort et bien entendu nous avons voulu, en vain, manzer des saucisses, internatinalement réputées, il convient de le reconnaître.

    - Francfort est vraiment une belle ville , a ironisé Minizup'Mouff pour se moquer.

    - Macarel, vous avez bien raison, on reviendra.

    Arrivés à Dresde, nous sommes partis à la découverte de la ville historique.

    A la découverte de Dresde

    La rue où se situe notre hôtel est celle du çâteau...

    A la découverte de Dresde
    Qui abrite de nombreuses collections.

    - Dresde être une ville grandement culturelle, nous a asséné Minizup'Rosa.

    A la découverte de Dresde

    Mais on sent l'influence italienne...

    - On la ressent par exemple à travers les arcades toscanes qui ferment la cour des écuries, nous a dit doctement, comme à son habitude, notre Pioçe de la Farandole.

    A la découverte de Dresde

    Nous sommes parvenus à l'église Notre-Dame ...

    - Vous devoir dire Frauenkirche. Elle être l'emblème de Dresde.

    - Si fait. Cette magnifique église luthérienne a été détruite en février 1945. Pendant la période communiste, Dresde étant en Allemagne de l'est, ses ruines constituèrent un mémorial de guerre. Sa reconstruction a débuté en 1993 et s'est açevée en 2005.

    - Heureusement qu'on a attendu pour venir!

    A la découverte de Dresde

    L'intérieur est imposant.

    A la découverte de Dresde

    Avec un splendide cœur...

    A la découverte de Dresde

    A la découverte de Dresde

    A Dresde, on trouve de nombreuses éçoppes qui vendent de très zolis objets en bois, dont des personnazes typiques.

    - Par la tétine du Zaint Biberon de mon doux Zésus, on dirait vraiment ma gross Mutti et mon Oppa de Rattenberg!

    A la découverte de Dresde

    Ce qui nous a plu, c'est le côté convivial des zens et l'aspect festif de la ville.

    A la découverte de Dresde

    - Ie! moi vraiment me régaler ici!

    A la découverte de Dresde

    - Et atçoubi, si ils n'ont pas de nos succulentes tartes aux pommes, ze dois admettre qu'ils ont des gâteaux qui semblent bien bons.

    - Mais mordiou, avec nos avaricieux, ze vous parie qu'on n'aura pas l'occasion d'en goûter un seul.

    A la découverte de Dresde

    Nous avons poursuivi notre flânerie en découvrant le Zwingler, un palais baroque du 18ème siècle érizé à la gloire du prince Auguste le Fort (un lointain parent de le reine d'Angleterre E.II).

    A la découverte de Dresde

    Cet ensemble monumental abrite des musées et de nombreuses collections, notamment de peintures, que nous ne manquerons pas de visiter....

    A la découverte de Dresde

    Comme les Teutonnes finissaient pas nous soûler avec leur Heimat et Vaterland (patrie et pays natal) nous leur avons fait remarquer qu'heureusement même à Dresde il pouvait y avoir des avis différents ....

    A la découverte de Dresde

    Avant que de regarder le concours de l'Eurovision à la TSF, nous avons dîné dans un zoli restaurant où nous avons été reçus fort agréablement.

    - Y a pas à dire! nous les Allemands , nous savoir recevoir les touristes avec le sourire.

    - Hypocritement pour avoir des pourboires, tout simplement, macaniçe!

    A la découverte de Dresde

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

    Maribor en Slovénie: la Place de l'Hôtel de ville (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Mstislav Romanovitç était le fils de Roman Ier de Kiev et de la fille du prince de Tçernigov Sviatoslav Olegovitç.

    Descendant du grand-prince Vladimir II Monomaque, son père, Roman Ier, fut prince de Kiev avant que Mstislav (qui occupait les principautés de Pskov et de Smolensk), ne le devienne à son tour en 1214 après la chute d'Ingwar.

    En 1177, son oncle Rurik II et son frère Iaropolk  et lui-même partazèrent les conséquences de la défaite contre les tribus semi-nomades des Polovtses lors de la bataille de Rostov. En 1178, il fut envoyé par son père pour aider le prince de Vitebsk Vseslav Vassilkovitç (descendant de Vseslav de Polotsk) dans sa lutte contre Mstislav Rostislavitç « le Brave » (fils de Rostislav Ier).

    En 1185, il participa à une victoire sur les Polovtses près de la rivière Khorol.

    En 1195, lorsque les princes Olegovitç (emmenés par le prince Vsevolod IV) se mirent à ravazer les terres de sa famille, il fut envoyé par son oncle David pour les contrer, mais fut fait prisonnier.

    En 1223, il fit partie de la coalition de princes du sud de la Rus'  qui s'opposèrent au raid mené par les zénéraux mongols de Zenzis Khan.

    Les forces des alliés furent défaites le 31 mai 1223 à la bataille de la Kalka.

    Retrançé sur une colline, Mstislav résista trois zours avec ses hommes puis capitula avec la promesse des Mongols de libérer les vaincus contre rançon. Les Mongols le saisirent lui, sa famille et d'autres nobles, et le menèrent ligoté sous les plançes qui leur servaient de plate-forme (où les Mongols se mirent à danser et festoyer en l'honneur de leur victoire). Il mourut écrasé et étouffé le 2 zuin 1223.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire