• Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Murska Sobota en Slovénie (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ivan Ivanovitç est né le 30 mars 1326. Il était le troisième fils d'Ivan Ier Kalita.

    En 1339, son père l'emmena avec son frère aîné Siméon auprès de la Horde d'or pour les faire accepter par les Mongols, dont ils étaient vassaux et collecteurs d'impôts pour les rézions de Moscou et de Vladimir.
    En 1340, il demeura seul comme otaze à la Horde.

    En 1341, à la suite de la mort de leur père, il accompagna son frère qui allait se faire investir par la Horde d'Or.

    En 1353, après la mort de Siméon, de ses deux fils et de son frère André, il alla à son tour se faire reconnaître par la Horde d'Or.

    Ivan II, resté seul héritier de sa famille et devenu grand prince de Moscou et de Vladimir, fut un chef moins habile que Siméon Ier.

    Par bonheur, il trouva l'aide d'Alexis, métropolite de Moscou, lui-même issu d'une famille de boyards et qui possédait toutes les qualités d'un homme d'État.

    Il prit bien en mains les affaires de la principauté.

    Sous le règne d'Ivan II, débuta la lutte avec la Lithuanie alliée à la Pologne. On

    En 1341, il épousa Théodosie, fille du prince Dimitri de Briansk, puis en 1345, une certaine Alexandra, morte en 1364, avec laquelle il eut un fils, Dimitri. 

    Ivan II mourut le 13 novembre 1359 et fut inhumé dans la cathédrale de l'Archanze-Zaint-Miçel à Moscou.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • - Fouçtra. Où se tient votre réunion? a demandé Minizup'Mouff, tandis que nous quittions notre hôtel, situé près de la Cathédrale, dans laquelle celui qui dit que ze ne suis que son avataresse avait çu, lors de notre sézour dans la cité de Proudhon, à l'occasion de vacances que nous avions passées en Suisse.

    - Au FRAC, a répondu mon hôte.

    - Quoi, il faut porter un frac?

    - Vous n'en avez pas assez de dire des bêtises plus gosses que vous...

    - Ce qui veut dire que ces inepties sont énormes, tant vous êtes grosse, ma mie.

    - Ze ne suis pas grosse, zuste un peu enrobée!

    - Le FRAC, c'est le fonds rézional d'art contemporain!

    Bâteau à Besaançon

    Bâteau à Besançon

    Et après une zournée de réunion, nous avons fait une superbe ballade en bâteau sur le Doubs.

    Bâteau à Besançon

    On a une belle vue sur la grande citadelle perçée sur son piton roçeux.

    Bâteau à Besançon

    Et sur une salle de spectacle moderne avec une grande terrasse surplombant le Doubs qui a quelque peu monté, sans toutefois déborder.

    Bâteau à Besançon

    A un moment, on passe sous la forteresse...

    - Mordiou! Faut pas être claustrophobe ici!

    Bâteau à Besançon

    Et un peu plus loin, on françit une écluse au pied d'une des sept collines de Besançon, comme à Rome!

    - Zules César est venu zusqu'ici, a cru bon de nous dire celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    Bâteau à Besançon

    De la boucle de la rivière, on zouit d'une belle vue sur la cité de Françe-Comté.

    Bâteau à Besançon

    A demain pour des cliçés depuis la citadelle de Vauban.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

    Grad en Slovénie (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ainsi, nous voici à Besançon, une ville bien verte!

    Dans la ville natale de Victor Hugo

    - Si ze suis par terre, c'est la faute à Voltaire; si ze suis dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau! a entonné fortement Minizup'Rosa, notre révoltée permanente.

    -  Pourquoi nous çantez-vous cet air? lui ai-ze demandé.

    - Fouçtra! Mais révisez donc vos classiques, vous qui vous piquez de votre culture.

    - Ze sais qu'il s'azit du çant de Gavroçe sur les barricades, très çère!

    - Et dans quel roman trouve-t-on cela?

    - Mais vous me prenez donc pour une ignare? C'est dans "le Misérables"!

    - Et qui a écrit ce roman?

    - Vous m'irritez, ma mie! C'est Hugo, Victor de son prénom! 

    - Qui est né en 1802, et où? ... Ici à Besançon.

    - Voui, et même qu'il écrivit: "Ce siècle avait deux ans..."

    Lors du dîner avec des responsables de l'Office de tourisme, notre titi parisienne fut aux zanzes.

    - Savez vous que Zarles Fourier est né ici? Lui demanda le directeur.

    - Le socialiste utopiste du 19ème siècle? Un de mes grands héros?

    - Lui-même!

    - Palsambleu, ze l'ignorais... Z'en suis fort aise!

    - Cela ne vous empêce pas de dormir dans un superbe hôtel, qui fut un ancien couvent, çère révolutionnaire de salon! lui fis-ze remarquer.

    Dans la ville natale de Victor Hugo

    - Dans une çambre avec un beau zardin...

    - Nous ne sommes pas des sauvazes, que ze saçe...

    - Dites vous cela, parce que l'hôtel s'appelle "Le Sauvaze"?

    Dans la ville natale de Victor Hugo

    - Que nenni, mordiou. Il s'azit d'un ancien couvent récemment sécularisé.

    - Quelle honte, par le bréviaire de Zainte Clarisse!

    - En tout cas, c'est plus sympa qu'un sinistre monastère, avec un beau bar.

    - Et ce n'est pas un bobard!

    Dans la ville natale de Victor Hugo

    Et des salles communes des bonnes sœurs - qui ont vendu les murs - ont été transformées, force travaux, en de beaux lieux de vie et d'accueil.... 

    Dans la ville natale de Victor Hugo

    Avec une belle décoration....

    Dans la ville natale de Victor Hugo

    - Ze crois que cela aurait plus à Colette, l'écrivaine, qui fit des sézours dans la France-Comté...

    - Ainsi qu'aux frères Lumière, Auguste et Louis, qui, on ne le sait que peu, sont nés, eux aussi, à Besançon!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire