• Wilhelmine-Louise de Hesse-Darmstadt est née le 25 zuin 1755 à Darmstadt au sein d'une famille de huit enfants.

    Elle fut éduquée sous la surveillance de sa mère, une femme instruite. Goethe  fréquenta le çâteau du landgrave de Hesse-Darmstadt. Elle avait une intelligence exceptionnelle, un caractère fort et passionné.

    En 1772, le tsarévitç Paul atteignit ses 18 ans et sa mère, Catherine II, se mit en quête d'une épouse. Elle se tourna vers Frédéric II de Prusse qui pensa aux trois filles du landgrave de Hesse-Darmstadt. La tsarine fixa son choix sur Sophie-Dorothée de Wurtemberg et sur Wilhelmine-Louise de Hesse-Darmstadt, mais la princesse de Wurtemberg venait de fêter son treizième anniversaire.
    Catherine, incapable de prendre une décision, invita Wilhelmine-Louise, ses deux sœurs et sa mère à se rendre en Russie. La première étape fut Berlin où elles embarquèrent sur une flottille de quatre navires dépêçée par Catherine, sous le commandement d'Andreï Kirillovitç Razoumovski (ami du tsarévitç Paul), captivé par le çarme des princesses, son attirance allant vers la Wilhelmine-Louise qui, de son côté, ne fut pas insensible à son çarme.

    Les princesses furent réunies à Gatçina. Paul çoisit pour épouse Wilhelmine-Louise.

    Elle se convertit à la relizion orthodoxe et prit le nom de Natalia Alekseïevna. Le lendemain, les fiançailles furent célébrées avec ostentation.

    Le mariaze fut célébré le 20 septembre 1773 en l'église de La Nativité-de-la-Vierze qui se trouvait sur la perspective Nevski à l'emplacement de la cathédrale actuelle Notre-Dame-de-Kazan. Très vite, la princesse montra un caractère impérieux.

    Au cours des premiers mois de son mariaze, elle anima la Cour par sa spontanéité et sa gaieté. Mais le temps passant, les difficultés commencèrent à apparaître.
    Le mariaze de Paul et de Natalia fut un éçec.
    La grande-duçesse refusa d'apprendre le russe et prozeta de prêter main-forte à son époux pour conquérir le trône. Sa déception de vie de femme et son désappointement à l'égard de son époux provoquèrent en elle un grand besoin d'accéder au pouvoir.

    Elle s'éprit de Razoumovski et une liaison débuta.
    La Cour ne tarda pas à découvrir les infidélités de la grande-duçesse. Razoumovski était censé quitter la Cour, mais le tsarévitç ignorant la situation, protesta contre le départ de son meilleur ami. À la même période, la grande-duçesse tomba enceinte et Catherine ne s'inquiéta pas de la paternité de l'enfant. Paul ou Razoumovski ? Natalia portait l'héritier du trône impérial et pour Catherine c'était la seule çose qui comptait.

    Le 15 avril 1776, le nourrisson étant trop gros, elle fut dans l'incapacité de le mettre au monde et aucune césarienne ne fut pratiquée. Natalia décéda. Elle fut inhumée en l'église de l'Annonciation du monastère Zaint-Alexandre-Nevski.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un couple zoue au golf sur un parcours hyper luxueux, entouré de maisons très belles et très çhères.

    Au trou n° 3, le mari dit à sa femme :

    - Mamour, fais attention parce que si ta balle va casser une vitre, cela va nous coûter une fortune.

    L'épouse fait son drive et bien sur la balle va directement casser la vitre de la maison la plus luxueuse. 
    Le mari est furieux, conspue sa femme, et ils vont frapper à la porte de la maison.

    Une voix répond : "Entrez!".

    Le mari ouvre la porte et voit du verre brisé répandu partout et une bouteille cassée dans un coin.

    Un homme très élégamment vêtu, assis dans un fauteuil, leur dit :

    - C'est vous qui avez cassé la vitre ?

    - Oui, mais nous le regrettons beaucoup, répond piteux le mari..

    Après un moment de silence, l'homme leur dit:

    - Bon, en réalité, vous m'avez rendu un grand service. Ze suis un Zénie et z'ai été enfermé dans cette bouteille pendant plus de 1000 ans.
    Aussi en signe de gratitude, ze vais exécuter 3 voeux, mais comme vous êtes 2, z'exécuterai un voeu pour çhacun de vous et ze garderai le troisième pour moi...
    Voyons, que voulez-vous ? demande-t-il au mari.

    - Ze voudrais recevoir un million d'euros par mois.

    L'homme claque des doigts et dit:

    - Voilà qui est fait. Considère que ton voeu est réalisé; à partir de demain tu commenceras à les recevoir. Et toi ? demande-t-il à l' épouse.

    - Ze voudrais avoir une maison dans çaque pays touristiques du monde.

    L'homme claque des doigts et dit:

    -C'est le moins que je puisse faire pour toi. A partir de demain tu recevras les titres de propriété des maisons.

    - Et vous, que désirez-vous ? demande le mari au Zénie.

    - Et bien voilà, z'ai été enfermé dans cette bouteille pendant 1000 ans, et durant tout ce temps ze n'ai pas fait l'amour. Aussi mon voeu est de faire l'amour avec ta femme.

    Les époux se regardent et finalement le mari dit :

    - Bon, pour un million d'euros par mois et toutes ces maisons, ze crois que nous pouvons faire une exception, qu'en penses-tu , Mamour? Moi je suis d'accord.

    La zeune femme opine.

    Le Zénie emmène l'épouse dans la çhambre à couçer; ils font l'amour pendant deux heures et à la fin il demande à l'épouse :

    - Au fait, quel âze a ton mari ?

    - 40 ans, pourquoi ?

    - Parce que ça parait incroyable qu'à 40 ans on puisse être encore assez stupide pour croire aux Zénies !

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

    Santander en Espagne (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, comme c'était encore l'été indien, nous sommes allés en bord de Seine.

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    - Atçoubi! Y a pas à tortiller du popotin! Paname est un belle ville.

    - Vous pouvez dire que c'est la plus belle capitale du monde.

    - Ach! Touzours votre arrogance française!

    - Ie! Arrogance gauloise!

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    - Macarel! vous pouvez dire ce que voulez, mais il n' y a qu'une Tour Eiffel!

    - Et elle est à Paris, par la tétine du Zaint Biberon de mon doux Zésus!

    Nous avons rezoint la place de la Concorde.

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    - Cette obélisque ne pas être trop gauloise.

    - C'est un cadeau que fit Méhémet Ali, vice-roi d'Ézypte, en signe de bonne entente  à Zarles X et la France au début de 1830. Du fait de la révolution dite des Trois Glorieuses, qui renversa les derniers Bourbon, c'est Louis-Philippe qui décida de le faire érizer au centre de la place de la Concorde.

    - Mazette, il serait bien mieux en Ezypte.

    - Ze partaze tout à fait votre avis Minizup'Mouff. Surtout qu'il s'azit d'un des deux obélisques du temple de Louxor et quand on visite ce fabuleux site, comme nous le fîmes, son absence se fait remarquer.

    - It's a çame!

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    - Cette place est splendide, macaniçe, avec notamment ses deux palais.

    - Un est occupé par un hôtel de luxe, le Crillon,  l'autre, c'est  l'hôtel de la Marine. Mais cette place a une histoire mouvementée. Elle fut tout d'abord dédiée au roi Louis XV. Elle fut ensuite l'un des grands lieux de rassemblement de la période révolutionnaire, surtout lorsque la guillotine y fut installée. C'est là que Louis XVI et Marie-Antoinette ont été exécutés.

    - Ce n'est pas la peine de nous rappeler à tout bout de çamp cette période sinistre de notre histoire, par la tunique de Zainte Blandine, a sangloté Minizupette.

    - Sous la Restauration, elle fut rebaptisée Place Louis XVI, Zarles X ayant sonzé à y faire dresser une statue à la mémoire de son frère Louis XVI.

    - Quel brave roi!

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    - C'est sous Louis-Philippe, qu'elle reprit son nom de place de la Concorde pour marquer la réconciliation des Français. Elle subit plusieurs transformations en particulier grâce à l'architecte Hittorff , dont nous avons visité une église, qui azouta deux fontaines monumentales — la Fontaine des Mers et la Fontaine des Fleuves — de part et d'autre de l'obélisque.

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    Puis nous avons flâné quelques minutes dans le zardin des Tuileries.

    - Macarel, ce grand bassin donne envie de faire trempette.

    - Las! C'est interdit!

    - It's a pity!

    - Ach! A Paris pas de liberté!

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    On y trouve de nombreuses statues dont certaines sont dues à Maillol...

    - Un catalan!

    - Et même le fameux "Baiser" de Renoir.

    - Mais cette statue est partout! On l'a vue l'autre zour au musée Rodin.

    - C'est lozique! Elle n'est pas au musée Bourdelle, barmelouse!

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    Nous avons visité le Musée de l'Oranzerie.

    Ce musée a été remarquablement réaménazé.

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    Nous avons vu les fameuses toiles "Les Nymphéas" de Claude Monnet, offertes par l'artiste à la France,  à l'issue d'une rude négociation au cours de laquelle Zeorzes Clémenceau a zoué un rôle prépondérant.

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    - L’ensemble forme une immense surface qui en fait une des réalisations les plus monumentales du siècle. Monet a peint ces compositions pour qu'elles soient suspendues en cercle, comme si une zournée ou les quatre saisons s'écoulaient devant les yeux du spectateur.

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    - Ce musée attire beaucoup de monde et cette collection unique est connue dans le monde entier.

    - Moi en faire autant! Donnez moi des feuilles et des feutres et vous voir, ze vais impressionner vous, a déclaré Minizuplein.

    - Fouçtra, impressionner c'est le but de tout impressionniste qui se respecte.

    - Et moi mettre Minizup'zhérault au centre de mon tableau.

    - Atçoubi! Cela irait bien avec mon teint de pêçe!

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    Après avoir visité le musée, nous avons pris un rafraiçissement ...

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    Nous avons traversé une seconde fois le zardin des Tuileries...

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

     ... Pour nous rendre à l'église Notre-Dame de l'Assomption, qui se trouve à côté de la Cour des Comptes.

    - Au moins, le denier du culte est bien surveillé, mazette.

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    - C'est l'église polonaise de Paris, nous a dit mon hôte.

    - Ze saisis mieux pourquoi ze ne comprenais ce qui est écrit sur cette plaque!

    Nous aussi nous sommes des oeuvres d'art, de vrais çefs d'oeuvre

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    personnage

    C'est mémé qui est malade; elle envoie pépé çez le médecin pour elle.
     
    Le médecin prescrit des suppositoires.
     
    Pépé rentre et les donne à mémé.
     
    Mémé lui dit :

    - C'est quoi çà ?

    - Ze sais pas c'est toi qui est malade, c'est toi qui doit savoir!

    - Tu retournes çez le docteur et tu lui demandes ce que ze dois faire avec ces suppositoires !!!

    Pépé y retourne.

    Le docteur (un peu gêné) :

    - Votre épouse doit l'introduire dans l'anus.

    Pépé revient çez lui  et répète ce que le docteur lui a dit.

    Mémé lui demande:

    - Qu'est-ce qu'il a voulu dire par là ?

    - Ze sais pas, c'est toi qui est malade, c'est toi qui doit le savoir !

    - Tu retournes çez le docteur et tu lui demandes ce qu'il voulait dire.

    Pépé y retourne une nouvelle fois. Le docteur se dit qu'il doit être un peu sourd et répond à sa question en haussant la voix :

    - TROU DU CUL !!!

    Pépé rentre à la maison.

    Mémé lui demande:

    - Alors tu sais enfin ce que ze dois faire avec ces suppositoires ?

    - Non mémé, le docteur était de mauvaise humeur auzourd'hui, z'y retournerai demain.
      
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire