• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Autour de l'église des Franciscains à Ljubljana en Slovénie (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, nos pattes nous ont conduites à la Place des Victoires, l'une des cinq places royales de Paris, consacrée aux victoires militaires de Louis XIV.

    - Atçoubi! Et après il pouvait créer le site des  Invalides pour soigner les blessés de ses guerres.

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    - Cela être scandaleux.

    - Minizuplein! Ze ne vous permets pas! s'est emportée Minizupette. Si vous voulez vivre en France, vous devez adopter notre histoire et n'oubliez pas que nos ancêtres sont les Gaulois.

    - Nein! Mes ancêtres être les Borusses et les Sudoviens pour être exacte!

    - Ne vous disputez pas, mes amies! Les Gaulois pur zus, cela n'existe pas! C'est une fiction qui date du 19ème siècle en référence à la Guerre des Gaules de César.

    - Bon! Cette place depuis sa création, a reçu quatre monuments successifs, dont trois statues: une statue de bronze en pied de Louis XIV, une statue du zénéral Desaix, qui s'est illustré lors des guerres révolutionnaires sous les ordres de Bonaparte et la statue équestre actuelle du Roi-Soleil, qui date de 1822. 

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    Non loin, se trouve la Basilique mineure de Notre-Dame des Victoires.

    - Vous connaître son histoire, Mossieu Zizi?

    - Ne vous en faites pas, il a potassé son dossier avant que nous partions. Il a lu la fiçe sur Wikipédia, macarel!

    - Vous pouvez ironiser Minizup'zhérault, a répondu agacé celui qui dit que ze ne suis que son avatresse. Si cela est vrai, cela prouve que ze prépare avec sérieux toutes nos visites!

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    - En 1614, Louis XIII vint prononcer dans une église d'Aubervilliers le vœu de construire à Paris une église dédiée à la Vierze s'il remportait une victoire militaire contre les Protestants. Exaucé en 1628 à la suite du sièze de la Roçelle, il décida la construction de l'église Notre-Dame-des-Victoires.

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    L'intérieur est superbe.

    - Vous pouvez admirer dans le chœur sept splendides tableaux du peintre Carle Van Loo sur la vie de zaint Augustin et sur le sièze de la Rocelle.

    - Ce que vous ne dit pas Mossieu Zizi, c'est que cette église est dédiée au Cœur immaculé de Marie, par le zaint Prépuce de mon Zésus.

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    Un peu plus loin, on trouve la Bourse de Paris.

    - C'est Napoléon Ier qui confia la construction d’un édifice à l’arçitecte Alexandre-Théodore Brongniart pour mettre en place un emblème de la puissance et de l’accomplissement auxquels la France était parvenue. Les triomphes de l’empereur sur les çamps de bataille avaient développé un véritable commerce européen.

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    - Fouçtra! Vous me la baillez belle avec vos références historiques. C'est le temple du grand Kapital avec un grand K, comme l'écrivait Marx.

    - It's a pity!

    - C'est à partir d'ici qu'on affame le peuple!

    - Par le mouçoir de Zainte Véronique, ça la reprend! Muselez la par pitié!

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    - Vous ne pourrez zamais empêçer notre liberté de pensée, barmelouse!

    - Nous avoir une bourse bien plus moderne à Francfort!

    - Nous sommes en France et pas en Allemagne, macaniçe!

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    Nous avons découvert le beau passaze Vivienne.

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    - Boudiou, que c'est zoli!

    - Ze suis sûre que vous n'en avez pas en Prusse.

    - Moi reconnaître que cela être orizinal!

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    On y trouve de belles boutiques.

    - Oh! Regardez! Il y a même une de nos parentelles!

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    - Et là, il y a un beau nourson.

    - Ze vais le photographier pour le mettre sur mon merveilleux blog.

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    Outre les boutiques, dont une belle librairie de livres anciens, on trouve des restaurants et des lieux où on peut se désaltérer.

    Mais comme de bien entendu, nous n'y avons pas fait une petite pause!

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    - Au moins, au minimum, nous pouvoir certifier qu'il y avoir bien des verres!

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    Au retour, nous avons fait un petit arrêt devant l'église qui est à côté de notre maison.

    - Zai participé ici au mariaze de Sheila avec Ringo Willy Cat.

    - Vous m'en direz tant!

    Et les Intruses ont entonné à tue-museau le seul tube de Ringo "Elle, ze ne veux qu'elle!"

    - Vous feriez mieux de çanter "Laisse les gondoles à Venise"!

    Ach! Victoire? Vous avez dit Victoire?

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier nous sommes allés aux Invalides.

    Scandale aux Invalides!

    - Sa construction fut ordonnée par Louis XIV pour abriter les invalides de ses armées, nous expliqué Mossieu Zilbert, notre zénie des carpettes.

    - C'était un bon roi, par la crosse de Zaint Denis!

    Scandale aux Invalides!

    - Ecoutez la, la bouffarelle! Ce roi a été un massacreur de son peuple avec toutes les guerres qu'il a pu entreprendre!

    - Ces invalides, issus pour la plupart de la guerre de Trente Ans, faisaient surtout  mauvaise figure, traînant sur le pont Neuf, souvent mêlés aux rixes de rues, et la population se plaignait de leur de leur comportement.

    Scandale aux Invalides!

    - Fouçtra! Et en plus Louis XIV, votre Roi-Soleil, a affamé les Français uniquement pour son bon plaisir.

    - Des historiens penser que la fin de son règne annoncer la Révolution.

    - Vous êtes toutes des anti-monarçistes! Et à l'histoire, si ze me m'abuse, on lui fait dire ce que l'on veut!

    - Cessez donc de vous disputer. Nous allons visiter ce monument qui est un des hauts lieux de l'arçitecture classique!

    Scandale aux Invalides!

    - Napoléon a aussi utilisé à son grand profit les Invalides. C'est ici par exemple qu'il procéda fastueusement à la distribution des premières médailles de la Lézion d'honneur.

    - Atçoubi! François Hollande, de la Corrèze et de la Creuse désunies,  perpétue la tradition... Il était ici même ce matin pour commémorer le souvenir des  victimes des attentats.

    -  Et on prétend même que de Gaulle aurait sonzé à 'nstaller la présidence de la République aux Invalides.

    - Heureusement qu'il ne l'a pas fait!

    - Et pourquoi?

    - Mais parce que nous ne serions pas ici auzourd'hui, pardi!

    Scandale aux Invalides!

    Nous avons tout d'abord visité la cathédrale Saint-Louis des Invalides.

    Son chœur de cette est le seul de toutes les églises et cathédrales qui soit, en permanence, orné de drapeaux français.

    Scandale aux Invalides!

    On peut y voir, accroçés sous la voûte selon une tradition ancienne, les drapeaux et bannières pris à l'ennemi.

    Scandale aux Invalides!

    Nous nous sommes dirizés vers le Dôme

    L'église est en effet reliée directement avec la çapelle royale, mieux connue sous le nom de Dôme des Invalides.

    Mais pour pouvoir y entrer, il faut payer!

    Scandale aux Invalides!

    - Cette çapelle a été à l'usage exclusif de la famille royale. Le plan zénéral de l’édifice au sol, par Zules Hardouin-Mansart, est simple : une croix grecque inscrite dans un plan carré.

    - C'est normal, fouçtra! Si c'est rond, c'est point carré.

    - Depuis 1861, sous le dôme et les coupoles, repose le corps de Napoléon Ier dans six cercueils successifs à l'intérieur d'un sarcophaze de quartzite rouge, dans une crypte à ciel ouvert creusée à cet effet au centre de l'édifice.

    Scandale aux Invalides!

    Nous avons emprunté un escalier pour nous rapproçer de cet imposant cercueil qui attire des touristes.

    Scandale aux Invalides!

    - Mazette! c'est imposant!

    - Moi croire que lui ne pas être mort à Paris!

    - C'est zuste, Minizuplein! Comme c'est inscrit à l'entrée de l'antiçambre qui permet d'accéder au tombeau. Napoléon avait manifesté le désir d’être inhumé « sur les bords de la Seine, au milieu de ce peuple français qu’il avait tant aimé ». A l'initiative d'Adolphe Thiers et du roi des Français Louis-Philippe, sa dépouille mortelle, après accord des Britanniques, fut exhumée de Zainte Hélène et  transférée en 1840 aux Invalides.

    Scandale aux Invalides!

    Et là, soudain, Miniizup'tite s'est mise à çanter à tue-museau!

    - Waterlooooo!

    - Mais taisez vous donc, malheureuse!

    - Waterloooo! continua-t-elle en tourbant ostensiblement le dos au sarcophaze.

    Scandale aux Invalides!

    Des gardiens se sont précipités vers nous.

    - C'est quoi ce tohu- bohu?

    - I'am singing!

    - C'est de la provocation! Pourquoi çantez vous Waterloo devant le tombeau de l'Empereur?

    - Elle çante cela parce qu'Abba n'a pas écrit "Austerlitz" que ze saçe, est intervenue Minizupette pour défendre l'Intruse anglophile.

    Et on a quitté les lieux pattu militari!

    Nous avons poursuivi notre découverte de Invalides en visitant le musée de l'Armée et ses nombreuses collections fort intéressantes.

    Scandale aux Invalides!

    On y trouve, outre des présentations d'armes, de costumes militaires, des tableaux et des statues.

    - Yeh! La Fayette! s'est exclamée Minizup'tite.

    - Et dire qu'on a vu la semaine dernière son tombeau au cimetière de Picpus!

    Scandale aux Invalides!

    Il y a aussi une histoire des armures qui a retenu toute notre attention.

    - Macarel! On se demande comment ils pouvaient remuer avec ces boîtes de conserve sur le dos!

    Scandale aux Invalides!

    Enfin, nous avons visité le musée des Compagnons de la Libération.

    Scandale aux Invalides!

    Minizup'tite a cru bon d'aller trouver les surveillants de cet espace pour se plaindre du peu de place consacré aux Anglais.

    - Si nous n'avions pas été là, vous seriez tous en Zermanie à parler de ze ne sais quoi, à saluer ze ne sais qui! Non mais des fois!

    Scandale aux Invalides!

    Et on a quitté, une fois encore ces lieux pattu militari!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Piotr Alexeïevitç Pahlen est né le 17 zuillet 1745 à Palms.

    Issu d'une famille d'orizine poméranienne installée au XVème siècle en Livonie. Peter Ludwig von der Pahlen servit dans un réziment de la Garde à çeval. Il prit part à la Guerre de Sept Ans (1756-1763), à la guerre russo-turque de 1768-1774, où il fut blessé à Bendery et décoré de l'ordre de Saint-Zeorzes (quatrième classe). Pendant la guerre russo-turque de 1787-1792, il se distingua au sièze d'Otçakov (1788) et reçut l'ordre de Saint-Zeorzes (troisième classe).

    En 1777, Pahlen reçut la çarze de gouverneur de Riga. Il mena des négociations avec Biron, celui-ci céda la Courlande et la Sémigalie à la Russie impériale (1795). La même année Pahlen devint le premier gouverneur de la Courlande.

    Le 3 mars 1796, Piotr Alexeïevitç Pahlen fut nommé à la tête du réziment de cuirassiers de Riga, mais le nouvel empereur lui fit regretter ses liens avec le prince Zoubov (1767-1822), dernier favori de la Grande Catherine alors en disgrâce. En zanvier 1797, il fut limozé de son poste de gouverneur et le 26 février 1797 il fut relevé de son commandement du réziment de cuirassiers et exclu de l'armée. Mais sa disgrâce ne dura pas, il réintégra rapidement l'armée et fut nommé inspecteur de la cavalerie et commandant des troupes à cheval. Rapidement, il sut acquérir la confiance de Paul Ier. Celle-ci dura trois ans (1798-1801). Pendant ces années fastes, il fut nommé général en 1898. Paul Ier l'éleva au rang de baron d'Empire (1799). Du 8 août 1798 au 30 zuin 1801, il occupa le poste de gouverneur de Zaint-Pétersbourg et fut également gouverneur des provinces baltes, directeur de la poste impériale de Russie, membre du Conseil des Affaires étranzères.

    Au cours du mandat de Pahlen en tant que gouverneur de Zaint-Pétersbourg, le çâteau de Zaint-Miçel dans le centre de Zaint-Pétersbourg et l'École navale militaire furent açevés. Le Zamp de Mars (grand parc situé au centre de Zaint-Pétersbourg d'une superficie de 9 hectares) bénéficia de nouveaux monuments dédiés à la mémoire des princes Roumiantsev  et Souvarov . La fonderie de fer fut transférée de Cronstadt à Zaint-Pétersbourg, en 1807. Il fut à l'orizine de la Société américaine de Russie. Furent créées pendant son mandat : l'Académie de médecine et de chirurgie , l'École Zainte-Catherine, la filature de coton. La construction de la cathédrale de Kazan débuta en 1801.

    Le 25 août 1800, Pahlen fut limozé de son poste de gouverneur de Zaint-Pétersbourg, pour être reconduit dans les mêmes fonctions le 1er avril 1801 en tant que gouverneur militaire. Comprenant la frazilité de sa position, il rezoignit les conspirateurs qui ourdissaient un complot contre Paul Ier. Ceux-ci se réunissaient çez Olga Alexandra Zoubova, sœur des frères Zoubov. Avec Nikolaï Alexandrovitç Zoubov, le comte fut l'un des çefs du complot. Dans cette conspiration il zoua un double zeu : il tenta de dissimuler sa participation, au cas où il y aurait un éçec. Paul Ier eut connaissance de la conspiration. Le 9 mars 1801, le tsar questionna Pahlen afin d'obtenir une réponse concernant ce complot. Le comte stupéfait, s'expliqua comme il le put ; il avoua au tsar l'existence du complot et sa participation, mais dit-il uniquement pour démasquer les coupables. Le tsar le crut. Lors de l'assassinat de Paul Ier perpétré dans la nuit du 11 mars au 12 mars 1801 au Palais Zaint-Miçel, Pahlen était présent. Après l'assassinat du tsar, le comte se fit une ennemie en la personne de l'impératrice Marie. Elle usa de tous les moyens pour l'empêçer d'accéder à tout poste d'importance sous le règne d'Alexandre Ier. Pendant une brève période, il fut reconduit dans ses fonctions de gouverneur militaire de Zaint-Pétersbourg et conseiller des Affaires étranzères. Le 1er avril 1801, il fut déçargé de toutes ses fonctions et sur ordre impérial il dut se retirer dans ses terres de Courlande.

    Piotr Alexeïevitç Pahlen décéda à Mittau le 13 février 1826.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • souris

    Un soir un homme fait la tournée des bars.

    Dans l'un deux, alors qu'il est dézà pompette, il rencontre une petite souris.

    Sa main n'étant plus très contrôlée, il laisse tomber quelques gouttes d'un bon whisky.

    La petite souris reçoit ces quelques gouttes et se délecte.

    Elle décide de suivre notre homme et s'installe dans l'ourlet de son pantalon.

    Plusieurs bars passent...

    Vers 2 heures du matin, rentrant çez lui, notre homme renverse plusieurs poubelles faisant un bruit d'enfer.

    Une personne se pençe alors à une des fenêtres d'un immeuble proçe et crie :

    - Vous pouvez pas faire moins de bruit, non !!!? 

    L'ivrogne :

    - Qu'est ce que t'as toi? Descends si tu es un homme... 

    La souris d'azouter : 

    - Ouais, et amène ton çat aussi !!!!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire