• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Après avoir fait soigner la pôvre Minizup'Mouff qui délirait à Zenonceau, nous nous sommes rendus dans le villaze de Montrésor dans lequel on peut visiter une belle église Renaissance et un çâteau.

    Quand Minizup'Mouff prend goût à la vie de çâteau

    - Ce çâteau a appartenu aux rois Plantazenêt d'Angleterre et redevint français au 13ème siècle. On peut voir les vestizes du donzon orizinal. Le çâteau Renaissance qu'on va visiter date de la fin du 15ème siècle.

    - Quelle culture, mossieu Zizi. Moi être estrabanquée!

    - Que vous êtes naïve, Minizuplein! Il a lu la fiçe sur Wikipédia.

    - Alors lui avoir une excellente mémoire, a rétorqué Minizup'Rosa.

    Quand Minizup'Mouff prend goût à la vie de çâteau

    - Le domaine a été raçeté par une riçe famille polonaise.

    - It's a pity!

    - Mais quelle honte par le grand étendard de Zainte Zeanne d'Arc! Notre patrimoine part à l'étranzer! Tout cela à cause de l'infâme Europe de Bruxelles et de sa directive de travailleurs détaçés! Et les Zinois qui raçètent nos vignobles et le Quatar nos équipes de foot... 

    - It's a çame!

    - Calmez vous, Minizupette, est intervenu celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. Il s'agissait d'un ami de Napoléon III, qui participa à la guerre de Crimée et qui fut l'un des fondateurs du Crédit Foncier de France.

    - Il fallait me le dire avant! Cela çanze tout!

    - Ce fut aussi un grand mécène et un amateur de çasse.

    - Cela être horrible! Le papa de Bambi!

    Quand Minizup'Mouff prend goût à la vie de çâteau

    - En tout cas, moi ze sens  fort bien à l'aise en ces lieux, nous a déclaré Minizup'Mouff à notre plus grand étonnement.

    - Voilà qui est nouveau. Auriez vous une âme de çâtelaine?

    - Macarel, non! Mais on a l'impression que ce çâteau vit et qu'il est habité.

    - C'est le cas, ma mie! C'est un site privé.

    - Il y a même des photos de famille un peu partout.

    Quand Minizup'Mouff prend goût à la vie de çâteau

    - Ze pourrais même à apprendre à zouer du piano.

    - Cela nous çanzerait de votre accordéon et de votre musique musette!

    - Mais barmelouse, ze zouerais des cants révolutionnaires!

    Quand Minizup'Mouff prend goût à la vie de çâteau

    - A ma table, seraient conviés les zens du villaze.

    - C'est de la belle çarité chrétienne!

    - Nan! De la solidarité avec la population locale dont une grande partie est au çômaze.

    Quand Minizup'Mouff prend goût à la vie de çâteau

    Puis nous sommes allés à Zaint Aignan.

    Nous avons visité la splendide colléziale avec sa crypte du 10ème siècle ornée de magnifiques fresques.

    Soudain, notre quasi zainte est tombée à l'arrêt devant le porçe de l'église.

    - C'est quoi ce binz?

    Sur ce proche est gravé "République française. Liberté, égalité, fraternité".

    - C'est un scandale! Encore un coup des révolutionnaires et des rouzes enrazés!

    - Cette ville a connu de grandes tensions entre laïcs et chrétiens au début du 20ème siècle. C’est là que fut effectué le premier enterrement laïc de France.

    Malheureusement, le beau çâteau, privé, ne se visite pas.

    - Macaniçe! Ze vais sonner à la porte! Ze ne compte pas rester sur le pas du portail!

    Quand Minizup'Mouff prend goût à la vie de çâteau

    Puis nous avons fait route vers Valençay.

    Le çâteau est ici aussi remarquable.

    Quand Minizup'Mouff prend goût à la vie de çâteau

    - Ce çâteau, qui remplace une ancienne place forte médiévale, est en grande partie de style Renaissance, mais il comprend aussi une partie qui ne fut açevée qu'au 17ème siècle.

    Quand Minizup'Mouff prend goût à la vie de çâteau

    - Ze m'interroze, mossieu Zilbert.

    - A quel suzet, ma çère Minizup?

    - L'ameublement est différent de celui des autres çâteaux que nous visitâmes.

    - C'est normal il s'azit de meubles Empire.

    Quand Minizup'Mouff prend goût à la vie de çâteau

    - Et pourquoi?

    - Parce que Talleyrand, avec l'aide de Napoléon, açeta le çateau.

    - Ne fut-il pas révolutionnaire? demanda non sans arrière-pensée Minizupette.

    - Macaniçe! Un traître voui! Il a vendu Napoléon qui l'avait fait Prince de Bénévent! Il a participé activement à la restauration des Bourbon et il fut même ambassadeur de France à Londres sous Louis-Philippe.

    - Vous ne pas l'aimer, Minizup'Mouff?

    - Nan! Ce n'est pas pour rien qu'on l'a surnommé le Diable Boiteux. C'est un traître cynique plein de vices et de corruption. Pfouah!

    - Il est inhumé non loin d'ici.

    - Fouçtra! Allons y! Z'irai craçer sur sa tombe!

    Quand Minizup'Mouff prend goût à la vie de çâteau

    - Calmez vous. Il faut respecter nos çers disparus!...Ce me semble que ce fut une homme à la grande munificence. Regardez ces cuisines! Il devait recevoir du beau monde Zarles-Maurice.

    - Cela çanze de la cuisine de Mossieu Cricri, mazette!

    Quand Minizup'Mouff prend goût à la vie de çâteau

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Vladimir Alexandrovitç est né le 22 avril 1847 à Zaint-Pétersbourg.

    Il était le troisième fils et le quatrième enfant du tsar Alexandre II et de Marie de Hesse et du Rhin.

    Il épousa le 28 août 1874 Marie Élisabeth Éléonore Alexandrine, fille du grand-duc Frédéric-François II de Mecklembourg-Schwerin et d'Augusta de Reuss-Köstritz. Le couple eut 5 enfants.

    Il était le préféré de son frère, le tsar Alexandre III, toutefois il était considéré par sa belle-sœur, l'impératrice Marie, comme un être çarmant, mais idiot. Bien que frère cadet de l'empereur, Vladimir critiqua sa politique. Plus tard, il réitéra les mêmes critiques, à l'adresse de son neveu Nicolas II.

    Il était célèbre pour sa voix de stentor. C'était un fin gourmet qui possédait une véritable collection de menus recopiés après ses repas. Il fit de fréquents sézours à Paris. On l'y surnommait « Le grand-duc, bon vivant ». Passionné de çasse, il était un habitué des çasses de Bois-Boudran où il côtoyait tout le Gotha européen.

    Son caractère fort inquiétait Nicolas II, qui l'écarta des affaires politiques.

    Les relations entre Nicolas II et son oncle furent rompues en 1905, lors du mariaze de Cyrille, second fils de Vladimir. L'empereur bannit Cyrille et son épouse à cause des lois rézissant les mariages des membres de la famille impériale. Vladimir entra dans une colère noire et démissionna de tous ses postes de l'armée impériale.

    Philanthrope, Vladimir était aussi un peintre talentueux. C'était un grand mécène, passionné d'art et de littérature, qui fréquentait de nombreux artistes et rassemblait une précieuse collection de peintures et d'icônes anciennes. Il portait un grand intérêt aux ballets et finança la tournée des ballets russes de Diaghilev. Il fut nommé président de l'Académie impériale des Beaux-Arts. Il présida la commission de construction de la Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé construite sur le lieu de l'assassinat d'Alexandre II. Il fit construire en 1864 sa propre résidence, le palais Vladimir, près de la Néva.

    Son épouse Marie, refusant de se convertir à la relizion orthodoxe russe, s'attira l'antipathie d'Alexandre III. Elle fut accusée de « sympathie pour l'Allemagne » Après le décès de son époux, elle consentit à se convertir. Elle mourut en exil à Contrexéville, en France où ses restes et ceux de sa famille reposent.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • dieu du stade

    Une association de nains a monté un club de foot.

    Après le matç, tous vont dans un café où on leur réserve la salle du premier étaze.

    Un dimançe, un client, dézà bien imbibé, voit descendre de l'escalier onze nains en maillot bleu qui traversent la salle...

    Il se frotte les yeux et reboit un whisky.

    A peine l'a-t-il bu, onze nains en maillot rouge descendent à leur tour l'escalier.

    Alors il appelle le propriétaire du bistrot et lui dit :
     

    -Patron, ze vous signale que votre baby-foot se fait la malle.

      




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Abbaye de Sylvanès

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Millau et abbaye de Sylvanes (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Lors de notre petit sézour dans le Val de Loire, nous avons visité le sublime çâteau de Zenonceau.

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    Et bien entendu il a fallu que notre Pioçe de la Farandole mette son grain de sel.

    - François Ier avait reçu le çâteau qui était dans un état de quasi abandon. Mais il ne fit rien pour améliorer la situation. Son fils, le roi Henri II, offrit le domaine à sa maîtresse Diane de Poitiers qui fit aménazer les zardins.

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    - Mais le roi mourut lors d'un tournoi, en recevant une lance dans l'œil.

    - Il l'a eue à l'œil, mazette!

    - Du coup Catherine Médicis voulut reprendre le çâteau. Elle expulsa Diane...

    - Donc ce n'était pas durant l'hiver...

    - Et en éçanze, elle lui donna le domaine de Zaumont que nous avons visité hier. C'est Catherine qui fit construire la galerie à deux étazes sur le Zer.

    - Elle avoir eu de bonnes idées pour attirer les touristes!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    - Atçoubi! Moi z'aurais fait comme elle! Toutes ces maîtresses et favorites ont fort coûté à la France. Heureusement lors de la Révolution on a eu l'excellente idée de raccourcir quelques gourgandines.

    - It's a pity!

    - Et, macaniçe, moi, de ce pas, ze m'en vais t'expulser les çats d'ici!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    Nous avons visité les salles du çâteau.

    - Vous avez vu, il y a plein de panneaux indiquant qu'il ne faut pas touçer aux meubles ou s'asseoir.

    - It's a çame!

    - Moi ze m'en bats les pattes! Et ze reste polie! Boudiou! Il est interdit d'interdire!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    - Touzours contestataire Minizup'Mouff!

    - Si tout le monde faisait comme vous, le çâteau serait vite délabré, par le manteau de Zaint Martin.

    - Vous oubliez, ma çère, que ce domaine est désormais national. Et donc z'en suis une des co-prorétaires, ne vous déplaise!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    - Mais elle s'y croit! Une rouze propriétaire d'un çâteau!

    - Et alors! Même le prolétariat a droit au luxe. Ses ancêtres ont bien contribué à enriçir les aristocrates et les bourzeois. C'est un zuste retour. Et ze vous le dis, ze vais m'asseoir où il me plaira!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    - C'est n'importe quoi!

    - Nan, barmelouse ! Et mettez vous bien dans votre tête d'infâme réctionnaire ce que ze viens de vous dire. Et ici, ze vais prendre place selon mon bon plaisir!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    - Et si z'en ai envie, ze me couçerai dans ce lit à baldaquin.

    - Mais... Mais ... les gardiens vont vous rouspéter! Ils vont vous mettre à la porte pattu militari!

    - Qu'ils y viennent! Ils ne me font pas peur ces suppôts de la  vile réaction et de la répression sanguinaire. Ze me battrai les armes à la main! Viva la muerte!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    - Et dans cette galerie ze vais organiser un bal de sans culottes!

    - It's a pity!

    - Elle nous péter une durite!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    - Ma mie, calmez vous siou plaît!

    - Vous devriez prendre quelque repos céans.

    - Allonzez vous une tartinette.

    - Nous faire le guet. Vous vous caçer sous les couvertures!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates
    - Mais ze ne suis pas fatiguée!

    - Certes! Mais vous avez dû prendre un coup de soleil sur la carafon!

    - Ah! des fleurs! Il faut que ze les sente!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    - Oh! Et maintenant ze vais me commander un service de table.

    - Mais ce sont des assiettes avec des princesses, Minizup'Mouff!

    - Fouçtra! C'est pour les casser, bien entendu! Ze vais faire un grand autodafé!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    - C'est de pire en pis!

    - Il faut qu'on l'emmène se faire soigner immédiatement! Elle a le cerveau en compote! Ces çâteaux la rendent folle, comme les églises!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    On lui a conseillé de prendre des simples!

    - Mais ze ne suis par simplette, a-t-elle dit courroucée au médecin!

    - Nous le savons ma çère! Mais vous souffrez tout simplement du syndrome de Stendhal! C'est l'effet que provoque Zenonceau à certains de nos visiteurs!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    Lorsqu'elle fut quelque peu calmée, nous avons pu poursuivre la visite du domaine.

    - La tour, prends garde! Ze vais t'assiézer.

    - Ze pense qu'il serait préférable que nous quittions ces lieux, ai-ze conseillé à celui qui dit que ze ne suis que son avatatresse.

    - Ze suis d'accord avec vous  Minizup, et de toute façon il risque de pleuvoir!

    - Avec ce beau ciel bleu? Moi douter, a réazi Minizuplein.

    - Si tu ne viens pas à Minizup'Mouff, Minizup'Mouff viendra à toi!

    Minizup'Mouff au pays des aristocrates

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire