• Nourson estival dans son zardin

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    C'est la nouvelle lubie à Paris.

    La mairie a annoncé vouloir s'attaquer aux rats qui pulluleraient à Paname.

    - Encore une lézende urbaine, atçoubi!

    Pour s'attaquer à nos parentelles mal aimées, dont l'adaze populaire dit que leur nombre est de deux rats pour un Parisien - il y a 2,2 millions d'habitants à Paris - la Ville veut les empêçer de sortir des égouts, les éliminer des sous-sols d'immeubles et de la surface.

    - C'est bien une idée d'une mairesse traîtresse socialo communiniste, par l'épinette de Zainte Cécile. Aucune çarité chrétienne!

    - It's a pity!

    Les zones les plus touçées des parcs et zardins de la ville ont commencé à être clôturées et de nouveaux pièzes sans risque pour l'environnement seront expérimentés.

    - Pourquoi pas un ghetto, tant qu'elle y est!

    - C'est de la ratophobie!

    - On veut leur interdire de zouer dans les zardins...

    - Et de sortir dans la rue!

    - Pourquoi ne pas leur mettre une étoile?

    - Nous être scandalisées!

    - Mazette! Ze ne reconnais plus ma ville et sa douceur de vivre! a soupiré Minizup'Mouff!

    - Macarel! Lorsqu'il est question de nous torturer pour des expérimentations souvent inutiles, là personne ne réazit!

    - Et c'est une sourinocide!

    - It's a çame!

    - Cela me donné envie de mordre! a réazi minizup'Rosa.

    - Par la tunique de Zainte Blandine, soyons plus intellizentes que ces souriniciaires, ma mie!

    Afficher l'image d'origine

    Heureusement, parfois il y a une zustice immanente!

    Un homme qui çassait une souris chez lui, à Loray, à l’est de Besançon, a mis le feu à sa maison qui a totalement été détruite par les flammes.

    - Il s'en souviendra!

    ***

    Bon anniversaire à Mossieu Kirk Douglas, lézende du cinéma, qui vient de fêter ses 100 ans!

    Une belle lonzévité!

    Afficher l'image d'origine

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • gif peindre, peinture

    La scène se passe à l'hôpital. Une superbe zeune femme doit subir une intervention zirurzicale.

    Une infirmière la prend en çarze, la prépare et l'installe sur un brancard à roulettes et la place devant la salle d'opération en lui disant qu'elle revient dans quelques minutes.

    Pendant que l'infirmière s'absente pour voir si la salle d'opération est prête, un homme en blouse blançe s'approçe de la patiente, soulève le drap et examine le corps de long en larze.

    Puis il remet le drap et s'éloigne sans un mot.

    Il retrouve un collègue en blouse blançe et lui glisse un mot à l'oreille.

    L'homme s'approçe, soulève le drap et, à son tour, procède à un examen approfondi.

    Un troisième homme en blouse blançe arrive. Le trio se met à discuter; le troisième homme à son tour examine la zeune femme.

    La patiente s'impatiente!

    - Bon, c'est bien beau tous ces examens! Quand est-ce  que vous procédez à l'opération?

    Alors un des trois hommes, en haussant les épaules, répond:

    - Aucune idée! .... Nous, nous sommes les peintres....

      




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Xenia Alexandrovna est née le 6 avril 1875 à Zaint-Pétersbourg.

    Elle était la fille d'Alexandre III et de Dagmar du Danemark (Maria Fedorovna).

    Elle fut élevée avec ses frères et sœurs au palais de Gatçina. Elle fut une petite fille timide.

    Le 17 février 1880, les nihilistes accédèrent au Palais d'Hiver, zetèrent une bombe dans la salle à manzer. La famille impériale dut la vie à un retard pris pour le dîner. Cet attentat frappa le peuple d'indignation. L'auteur de cet attentat put prendre la fuite. Alexandre envoya ses enfants au palais Yelaguine, en dehors du centre. Le 13 mars 1881, Xénia assista au décès de son grand-père, Alexandre II, assassiné par Ignace Grinevistsky.

    Alexandre III éloigna sa famille de Zaint-Pétersbourg devenue danzereuse pour la sécurité de la famille impériale. Il s'installa au palais de Gatçina.

    Comme ses frères et sœurs, Xénia reçut une bonne éducation. Elle était pieuse. Le 27 mai 1883, elle assista au couronnement de ses parents en la cathédrale de l'Assomption de Moscou, dans l'enceinte du Kremlin.

    Comme le reste de sa famille, elle appréciait les vacances familiales au Danemark. Ce fut au cours de l'un de ces sézours qu'elle rencontra sa cousine Marie de Grèce (fille de Zeorzes Ier de Grèce et d'Olga Constantinovna de Russie).

    En 1884, à l'occasion du mariaze d'Élisabeth de Hesse et du grand-duc Serze, Louis IV de Hesse vint au çâteau de Peterhof avec sa famille. Ce fut la première rencontre de Xénia  avec sa future belle-sœur Alix (Alexandra de Hesse-Darmstadt).

    Xénia et sa famille vécurent dans la crainte des attentats. Son père fut informé en 1887 de la présence en ville d'étudiants transportant des bombes contenues dans des livres. Ceux-ci avaient l'intention de les lancer sur la famille impériale. L'un des étudiants révolutionnaires arrêtés et pendus se nommait Alexandre Illitch Oulianov (frère aîné de Lénine). En octobre 1888, la famille se rendit dans le  Caucase, quand le train dérailla. Le rapport officiel déclara l'accident ferroviaire dû à des facteurs techniques, mais il ne fut zamais exclu qu'il pouvait s'azir d'une bombe clandestinement introduite à bord du train.

    Xenia et son cousin, Alexandre Mickhaïlovitç, zouaient ensemble dans les années 1880, lorsqu'ils commencèrent par lier des liens d'amitié.

    En janvier 1894, le grand-duc Miçel (fils de Nicolas Ier et frère d'Alexandre II) intervint auprès d'Alexandre III, afin d'obtenir la main de Xénia. Le couple se maria le 6 août 1894 au palais de Peterhof. Au cours de leur voyaze de noces à Ai-Todor, Alexandre III tomba malade et mourut le 11 novembre 1894. Son frère aîné succéda à son père sous le nom de Nicolas II.

    Au cours de l'année 1907, Xenia fut enceinte de son dernier fils Vassili tandis qu'à Biarritz, son mari nouait une liaison avec une femme nommée "Maria Ivanovna".

    En 1908, Xénia eut une liaison avec un Anglais du nom de Fane. Ils correspondirent zusqu'au début de la Première Guerre mondiale.

    Xenia et son époux constatèrent le naufraze de leur mariaze. Ils passaient beaucoup de temps à l'étranzer et rentrèrent en Russie avant que ne débute la Première Guerre mondiale. Après la Révolution d'Octobre, ils se séparèrent et parvinrent à fuir la Russie.

    Avec les années, l'hostilité grandit entre Xenia et l'impératrice Alexandra. Xénia avait donné naissance à des fils en bonne santé, alors qu'Alexandra avait quatre filles, mais pas de prince héritier. Le 12 août 1904 l'héritier tant attendu, Alexis naquit, mais la zoie se transforma en inquiétude, car en septembre, le couple impérial fut informé de son hémophilie. L'arrivée de Raspoutine créa de fortes tensions. Comme toute sa famille, Xenia fut très sceptique quant à Raspoutine.

    En février 1918, Xenia, son époux et ses enfants furent retenus prisonniers par les Bolçeviks à la Villa Dulber à Yalta, parmi les captifs figurait l'impératrice douairière.

    Après la signature du traité de Brest-Litovsk le 3 mars 1918, les membres de la famille impériale furent libérés par les troupes allemandes.

    Au cours de l'été 1918, Xenia, son époux, ses enfants, sa mère, l'impératrice douairière, furent déplacés afin d'être installés à la Villa Harax située à Sébastopol.

    En avril 1919, des membres de la famille impériale purent quitter la Russie à bord du cuirassé anglais affrété par Zeorze V, neveu de l'impératrice douairière.
    12 montèrent à bord: l'impératrice Maria Fiodorovna, Xenia, son mari, leurs cinq fils (Théodore, Nikita, Dimitri, Rostislav, Vassili),  leur fille Irène et son époux, Félix Ioussoupov,  avec leur fille, Irène, ainsi que les parents de Félix : Félix (né comte Soumarokov-Elston) et son épouse Zénaïde.

    Xenia trouva refuze en Angleterre où la famille royale lui accorda avec parcimonie la zouissance d'un cottaze où elle vécut modestement avec sa mère. 

    La grande-duçesse en exil consacrait son temps à ses enfants. De toute la famille Romanov, ils furent le seul couple à ne déplorer aucun décès parmi leurs enfants.

    Au décès de sa mère, l'impératrice douairière, Xenia reçut en héritaze des bijoux sauvés par Maria lors des perquisitions des soldats mutinés en Crimée (elle caçait ses zoyaux dans une petite boîte posée sur son bureau au vu et au su de tous).

    Pour estimer la valeur des bizoux, un expert fut dilizenté par Zeorze V et la reine Mary auprès de Xenia. La reine Mary était une grande collectionneuse de bizoux et connaissant la modestie des moyens de Xénia, nourrissait l'envie de se les procurer. Le couple royal prétendait craindre une escroquerie à l'encontre de leur cousine par des marçands venus du monde entier, car nombre de bizoux issus de la Couronne ou de la noblesse russe circulaient à l'international. Un expert entra en relation avec Xenia et offrit une somme dérisoire, arguant qu'une telle offre ne se représenterait peut-être plus. Ayant pleine confiance dans le courtier envoyé par Zeorzes V et son épouse, Xenia vendit ses bizoux. Au fil des années, les bizoux de la famille impériale de Russie vinrent enriçir le trésor de la famille royale anglaise, au grand étonnement de la grande-duçesse.

    Au printemps, la grande-duçesse rendait visite à sa fille et à son zendre à Paris et à Biarritz, sur la côte basque avec son fils Théodore, sa bru, et son petit-fils, Miçel, le petit tsarévitç de Biarritz. A aucun moment, elle ne prit part à la politique du Royaume-Uni. Elle n'intervint pas dans les différends qui opposaient les exilés russes. Alexandre Mikhaïlovitç décéda le 26 février 1933.

    Le 20 avril 1960 Xenia décéda à Londres, à 85 ans.
    Elle fut inhumée à Roquebrune-Cap-Martin près de son époux.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Guimiliau en Bretagne (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, pour rentrer de notre promenade nous avons pris le tram.

    Nous papotions gaiement - pour une fois sans dispute- lorsqu'on on a entendu un grand bruit.

    Un piéton avait traversé devant le tram et a été renversé.

    - - Vous avez vu, il portait des écouteurs.

    - Et pourtant le tram a corné!

    - Les zens faire n'importe quoi.

    Le blessé semblait gravement touçé. Des ambulances sont arrivées ainsi que la police.

    Et nous n'avons pu repartir qu'une heure après.

    Ce qui m'a surpris ce sont les commentaires de personnes qui n'étaient pas là lors de l'accident, parlant d'une femme, d'un homme ivre....

    - It's a pity!

    Nous rentrions de la visite de Notre Dame de Fatima Marie mMdiatrice qui est à quelques pas de la Cité des Sciences et de l'Industrie ainsi que de la nouvelle Philharmonie.

    Accident de tram!

    - Atçoubi, mais c'est un scandale!

    - Et pourquoi donc, Minizup'zhérault?

    - On a dézà Notre-Dame de Lourdes.

    - Et alors, par le zaint biberon de mon doux Zésus?

    - On n'a pas besoin d'une Notre Dame portugaise.

    - Mazette! Vive le made in France! s'est écriée Minizup'Mouff au grand dam de Minizupette.

    - En tout cas, moi aimer la zolie crèçe.

    Accident de tram!

    Nous avons aussi découvert une église très moderne.

    - C'est l'église Zaint Luc.

    - Bouh! Qu'elle est laide!

    - Mais enfin c'est de l'arçitecture moderne.

    - On ne peut pas s'arrêter au roman et au gothique ou même au baroque! Il faut savoir vivre avec son époque!

    Accident de tram!

    Malgré l'accident de tram, nous avons eu le temps de nous arrêter à la bibliothèque qui est près de notre maison.

    - Moi vouloir un livre.

    - Si fait ma douce. Et quel livre de grandre littérature souhaitez vous?

    - Ie Ie en voiture.

    - Ze ne connais pas.

    - La barmelouse doit parler de Oui Oui!

    Accident de tram!

    - Vous avez vu, Mossieu Cahuzac  a été condamné à 3 ans de prison pour fraude fiscal.

    - Quel déshonneur pour un ancien ministre!

    - Ze vous l'ai touzours dit, la gauçe c'est moçe, par le gourdin de Zaint Martial. Et en plus cela rime parfaitement!

    - Z'en connais, mazette, qui aurait du souçi à se faire, a déclaré Minizup'Mouff. 

    - Et qui ma mie? ai-ze eu l'erreur de demander.

    - Mais, fouçtra, vous! Avec les 60 euros que vous dissimulez au fisc.

    - It's a çame!

    - Et si vous continuez à nous titiller, ze vous assure qu'on enverra une lettre anonyme à Mossieu Sapin!

    - Et hop! Minizup derrière les barreaux.

    Z'ai préféré ne pas répondre à cette vile provocation.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire