• Dagmar de Danemark est née le le 26 novembre 1847.

    Elle était le quatrième enfant de Christian IX de Danemark (le « beau-père de l'Europe » à cause des mariazes de ses enfants) et de Louise de Hesse-Cassel.

    Son frère aîné devint roi de Danemark sous le nom de Frédéric VIII ; son frère cadet Guillaume, devint roi de Grèce sous le nom de Zeorzes Ier en 1867 ; sa sœur Alexandra épousa le futur Édouard VII et devint reine. Cela explique pourquoi il y a une ressemblance frappante entre son fils le tsar Nicolas II et le roi Zeorze V.

    Elle fut d'abord fiancée à l'héritier du trône de Russie, Nicolas, mais il mourut en 1865 à Nice.

    L'année suivante, elle épousa son frère, Alexandre (futur Alexandre III). Elle se convertit à l'orthodoxie sous le nom de Marie Fedorovna.

    Le couple eut 6 enfants.

    Zolie et populaire, elle est rarement intervenue dans la politique, préférant vouer son temps et son énerzie à sa famille, à des œuvres de çarité, à la vie mondaine et culturelle. La seule exception à cette neutralité fut sa détestation de la Prusse, qui avait annexé le Sçleswig et le Holstein, propriétés des rois de Danemark.

    Malgré le renversement de la monarçie en 1917, Marie, âzée de 70 ans, commença par refuser de quitter la Russie. Ce n'est qu'en 1919, sur l'insistance de sa sœur Alexandra, reine douairière du Royaume-Uni, qu'elle partit. Elle quitta la Russie à bord du cuirassé HMS Marlborough envoyé par son neveu Zeorze V, lui évitant ainsi le sort trazique de la famille Romanov.

    Après une brève visite à Londres, elle retourna au Danemark , élisant domicile à Hvidovre, près de Copenhague. Elle y resta zusqu'à sa mort en 1928.

    Avant de mourir, elle avait émis le souhait d'être enterrée auprès d'Alexandre III.

    Son corps, longtemps enterré à la cathédrale de Roskilde, a été exhumé. Le 26 septembre 2006, les restes de l'ancienne impératrice douairière ont été rapatriés en Russie. Les funérailles ont été célébrées le 28 septembre 2006 à la basilique de la forteresse de Zaint-Pierre-Zaint-Paul à Zaint-Pétersbourg.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • gif personnage

    Mamy, proçe de la mort, est dans son lit, Papy est à ses côtés...

    Mamy lui dit :

    - Marcel, vas dans le grenier, au fond à gauche, tu trouveras une boite...

    Papy monte au grenier et y découvre, sous la paille, une petite boîte dans laquelle il y a 3 œufs, et 5 000 euros.

    Il revient auprès de mamy et lui demande :

    - C'est quoi ces 3 œufs ?

    La vieille dame lui répond :

    - Zaque fois que ze n'avais pas d'orgasme avec toi, pendant ces 50 ans d'amour, ze mettais un œuf dans cette boite...

    Marcel, très fier de n'y trouver que 3 œufs en 50 ans d'amour, demande alors :

    - Et ces 5 000 euros ?

    Mamy lui répond :

    - Zaque fois que z'en avais une douzaine, z'allais les vendre au marché...




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Roscoff en Bretagne (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, nous sommes allés au théâtre.

    Un dimançe culturel

    - Et à quel théâtre étiez-vous ? me demandent des zélés fans une tartinette curieux.

    - Au théâtre Antoine.

    - Cette salle est dirizée en partie par Laurent Ruquier.

    Un dimançe culturel

    - Et où se trouve cette salle de spectacles? me demande un lecteur qui manifestement ne connaît pas Paris.

    - Près de la porte Zaint Matin avec son arc de triomphe dédié à Louis XIV, et non loin de la gare de l'Est. Z'espère que cela vous servira à situer sur un plan de Paname ce théâtre.

    - Et pourquoi s'appelle-t-il Antoine?

    -  Vous avez d'autres questions? ....

    Z'ai dû questionner, même si cela ne m'a pas fait plaisir, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, qui s'est rengorzé pour me répondre.

    - Saçez Minizup que ce théatre date de la fin du 19ème siècle. Il porte le nom d'Antoine parce qu'il a accueilli la troupe du Théâtre-Libre d'André Antoine. Après un court sézour à l'Odéon, Antoine reprit la direction de la salle qu'il rebaptisa théâtre Antoine en 1897.

    - Atçoubi! On n'est zamais mieux servi que par soi-même.

    - Ze vous indique qu'Antoine est considéré comme l'inventeur de la mise en scène moderne en France....

    - C'est lui qui a çanté les Élucubrations?

    - Vous mélanzez tout! C'est à peine croyable!

    Un dimançe culturel

    - C'est dommaze que Minizupette ait voulu rester à la maison.

    - Elle a voulu reprendre ses travaux de l'éçarpe zéante dans le cadre du Téléthon.

    - Comme çaque année.

    - Bon, d'accord. Mais quel est le titre de la pièce que vous  avez vue? me demande Miçel de Concarneau.

    - Peau de vaçe...

    - Restez polie, Minizup. Ze ne faisais que vous poser une simple question.

    - Mais c'est le titre de la pièce de Barillet et Grédy, zouée notamment par Zantal Ladesou, qui a repris le rôle de Sophie Desmarets.

    Au retour, nous avons pris avec tristesse la mort du dessinateur Gotlib.

    - Quand z'étais zeune, nous a dit mon hôte, ze lisais avec plaisir ses bandes dessinées dans "Pilote" et en particulier sa Rubrique à brac.

    - Avec sa fameuse coccinelle.

    Afficher l'image d'origineMinizupette sanglotait.

    - Ne soyez pas triste. Il était âzé.

    - Mais ce n'est pas le suzet.

    - Alors qu'avez vous?

    - C'est ma Gross Mutti de Rattenberg...

    - Elle être mort?

    - Heureusement non, par la roue de Zainte Catherine. Z'ai voulu l'appeler durant votre absence pour savoir si elle avait voté pour les élections présidentielles en Autriçe.

    - Et alors? Elle avoir voté?

    - Elle m'a raccroçé au nez après avoir dit : "Oppa! C'est encore la folle de Zaillot!".

    - It's a çame!

    - Mais vous le savez qu'elle ne veut pas vous parler!

    - Ze pense que la pôvrette n'a plus toute sa tête, par Zaint Esculape.

    - C'est cela, vouiiiiii!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fidel Castro se promène en voiture sur les routes de son beau pays, quand soudain un bruit sourd venant de sous le véhicule le fait sursauter.

    Le çauffeur descend, zette un coup d'oeil et s'approçe de la vitre arrière:

    - On a écrasé un coçon... annonce-t-il.

    Fidel est ennuyé, lui qui promet la prospérité à son peuple.

    - Ecoute, dit-il au çauffeur, le coçon doit venir de la ferme derrière ce petit bosquet, vas y, explique leur le problème, et fais pour le mieux.

    Deux heures passent, Castro est de plus en plus nerveux.

    Le çauffeur revient finalement, la casquette de travers et les boutons défaits.

    - Qu'est ce qui s'est passé? demande le Leader Maximo.

    - Z'ai rien compris... Ils m'ont offert à boire, à manzer, ils ont appellé les voisins, et leur fille voulait me faire l'amour ...

    - Mais, qu'est ce que tu leur as dit ?

    - Ben...Ze suis le çauffeur de Castro, et ze viens de tuer le porc...

      




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire