• Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Nous, bien qu'impécunieuses - Ô combien - nous aimons la culture.

    - Ja! Gross Kultur!

    Par exemple, z'ai une belle collection de çefs d'œuvre de la littérature. Ze possède un grand nombre de livres de la splendide collection "Arlequin".

    - Atçoubi! On adore aussi la grande musique.

    Minizup'zhérault a raison.

    Z'ai une intégrale de l'œuvre colossale d'André Rieu.

    - Et vous ne pas oublier vos disques d'Yvette Horner!

    Et il nous arrive d'aller visiter des musées.

    Hier, nous sommes allés voir l'exposition consacrée à Rembrandt.

    La culture, ce n'est pas de la confiture, quoiqu'on en dise!

    Comme il s'azissait des derniers zours de cette exposition, il y avait beaucoup de monde.

    Nous avons dû faire la queue pendant presque 45 minutes par un froid intense.

    Elle se déroule au musée Zacquemart-André.

    La culture, ce n'est pas de la confiture, quoiqu'on en dise!

    Z'avais emmené mon appareil photo.

    Comme ze voulais faire des cliçés, ze me suis faite gourmander.

    -  Mossieu, ze n'ai pas vu les panneaux interdisant les cliçés et vous pourriez me parler avec un peu plus de politesse.

    En tout état de cause, z'ai réussi à photographier un des çefs d'œuvre du peintre batave.

    La culture, ce n'est pas de la confiture, quoiqu'on en dise!

    Après avoir admirer les tableaux et dessins, nous avons visité le reste du bâtiment, dont les appartements particuliers.

    Et parmi eux, la çambre de Madame...

    La culture, ce n'est pas de la confiture, quoiqu'on en dise!

    - Macarel, les propriétaires étaient des grands bourzeois.

    - En effet, Edouard André  était né dans une famille de riçes banquiers protestants orizinaire de Nîmes qui connut son apozée sous le Second Empire. Il épousa une artiste peintre Nélie Zacquemart. ils cédèrent leurs grandes collections et leur hôtel particulier à l'Institut de France. C'est ainsi qu'est né ce prestizieux musée.

    La culture, ce n'est pas de la confiture, quoiqu'on en dise!

    - Ze me demande si Mossieu Macron fera la même çose, lui qui fut aussi banquier.

    - Allez, en marçe, est intervenue Minizup'tictac. C'est bientôt l'heure de renter, si on ne veut pas être en retard.

    Pour sortir, nous sopmes passé par la boutique du musée.

    - Ah ! Regardez donc, Minizup'Mouff.

    - Quoi donc?

    - Voilà le standard de la taille fine requise pour être une de mes demoiselles d'honneur. Vous voyez ce qu'il vous reste à faire! Un rézime drastique pour perdre votre embonpoint tellement disgracieux!

    - Mazette, moi ze suis de la lignée des belles dames de Rubens, qui sont bien en çair, comme celles qu'aimaient les lubriques bourzeois... Et il faut arrêter avec cette mode de l'anorexie! Tenez vous le pour dit, sinon gare à ma patte bien musclée!

    La culture, ce n'est pas de la confiture, quoiqu'on en dise!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • gifs vieilles dames- humour(images du net)

    Une vieille petite dame marçe sur le trottoir tirant deux sacs poubelle.

    Tout à coup, un des sacs se déçire et laisse sortir des billets de 5 euros…

    Remarquant cela, un policier l’arrête et lui dit :

    - Madame, il y a des billets de 5 euros qui sortent de votre sac.

    - Ho, vraiment ? Ze dois retourner et voir si je peux retrouver les autres que...... z’ai perdus. Merci de me l’avoir signalé, dit la petite vieille dame.

    - Un instant, madame pas si vite, dit le policier. D’où vient cet arzent ?

    - Ho, non! répond la petite vieille. Ma cour arrière est près d’un stade de football et durant les parties, quelques fans viennent uriner à travers la clôture de mon zardin de fleurs. Alors ce que ze fais, ze me tiens près de la clôture avec une paire de sécateurs et à çaque fois qu’un gars sort son attirail pour pisser, ze lui dis: «  c’est 5 euros ou ze vous la coupe! »

    Le policier azoute en riant :

    - C’est bien normal, et il lui souhaite bonne çance.
     

    Et puis il demande :

    - Qu’est-ce qu’il y a dans l’autre sac ?

    - Vous savez, dit la petite vieille, tout le monde ne paie pas…!!!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Souris avec son cache-nez vert

    Hier on a connu à nouveau un froid de canard.

    Ce n'était pas tant le niveau fort bas des températures que la bise qui renforçait et aggravait le sentiment d'aglagla!

    - Et en plus nos hôtes ne veulent pas augmenter le çauffaze.

    - It's a pity!

    - Il ne faut accroître le çoc thermique entre le températures de l'intérieur et de l'extérieur, a argumenté celui qui dit que ze ne suis que son avavatresse.

    - Macarel, avec ce frimas, moi ze ne sors pas, a déclaré Minizup'zhérault. Ze ne suis pas habituée à une telle météo.

    - Mitou, a rençéri Minizup'Mouff.

    - Bof! Vous avec vos rondeurs , vous ête protézée.

    - Et saçez que quelques grelottements permettent de perdr un peu de poids.

    - Fouçtra! Ze n'en ai pas besoin. Ze suis certes un peu zironde, mais ze vous le redis, c'est dans ma nature. C'est zénétique!

    -Il a bon dos le zénome, barmelouse.

    - Vous allez voir ma patte dans le museau! Comme la belle tarte qu'a reçue El Manuele au pays des crèpes!

    - It's a çame.

    - Par la mantille blançe de Zainte Scholastique, z'ai une solution qui nous permettra de sortir en toute tranquillité tout en luttant efficacement contre le froid.

    - Ze redoute votre proposition.

    - Regardez, ze vous ai tricoté de beaux zilets bien çauds.

    - Quelle horreur!

    - Mais la couleur est moçe.

    - Ce gris pisseux est importable.

    - Ze n'avais pas d'autre laine.

    - Et il n' y a qu'un bouton par zilet.

    - Et un bouton zaune, qui plus est.

    - Ze n'en avais pas d'autres et en nombre insuffisant. Mais vous pourrez compléter la fermeture avec une bonne épingle à nourrice.

    - Bonzour l'élégance!

    - Surtout avec un bonnet et des moufles sans doigts.

    - On va nous prendre pour des SDF, des souris sans domicile fixe!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

    Freiberg en Allemagne (photos)

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Cyrille Vladimirovitç est né le 12 octobre 1876 à Tsarskoïe Selo.

    Il était le fils de Vladimir Alexandrovitç (fils d'Alexandre II) et de Maria Pavlona.

    Incorporé dans les équipazes de la Garde, il navigua à bord du croiseur Russie , du Zénéral Amiral , du cuirassé Rostislav (1900), du cuirassé Perevest . Entre 1902 et 1903, en qualité d'officier supérieur, il servit sur le cuirassé Amiral Nakhimov. Le 9 mars 1904, il fut nommé çef d'état-mazor naval de la flotte du Pacifique.

    Le 8 octobre 1905, Cyrille épousa sa cousine Victoria Melita de Saxe-Cobourg-Gotha; cette union fit scandale en raison du divorce de la princesse le 21 décembre 1901. Ernest Louis de Hesse-Darmstadt, premier époux de Victoria Melita était le frère d'Alix de Hesse-Darmstadt, épouse de Nicolas II. La tsarine n'aima zamais sa belle-sœur et se mit à la tête des opposants au mariaze de Cyrille. Après son retour en Russie, il se vit retirer ses titres impériaux.

    Cependant après plusieurs décès dans la famille, Nicolas II revint sur sa décision, il accepta de rendre à Cyrille ses titres et son rang dans la ligne de succession. Victoria rentra en grâce à la Cour, le tsar lui accorda le titre de grande-duçesse Victoria Feodorovna.

    Cyrille fut le premier membre de la famille impériale à rompre le serment de fidélité qu’il prêta à son cousin Nicolas II. Portant une çemise rouze de révolutionnaire sous son uniforme, il commanda le réziment de la Garde qui investit le palais de Tauride où siézeait la Douma et apporta soutien à celle-ci.

    Lorsque la mort de la famille impériale fut confirmée, le droit d’aînesse lui revenant, le reste de la famille ne le reconnut pas comme héritier lézitime du trône. En 1917, Victoria Mélita de Saxe-Cobourg-Gotha parvint à obtenir des saufs-conduits de Kerensky. Il prit la fuite avec son épouse enceinte de Vladimir, les bizoux caçés dans la doublure de fourrures. Ils s’installèrent pour quelque temps en Finlande.

    En exil, Cyrille reçut l’appui d'émigrés se disant  lézitimistes. Ses adversaires revendiquaient la convocation d’un Zemski sobor pour désigner le nouveau tsar.

    Cyrille et son épouse trouvèrent refuze à Cobourg en Allemagne. En 1920, ils s'installèrent en France, à Zaint-Briac. Il envoya des messazes à tous les exilés qui espéraient beaucoup de lui. Installé en Bretagne, il se proclama empereur de toutes les Russies. Sa tante, l’impératrice douairière Marie Féodorovna (née Dagmar du Danemark), refusa de reconnaître zusqu’à sa mort le titre porté par son neveu.

    Il décéda le 12 octobre 1938 à Neuilly et fut inhumé à Cobourg aux côtés de son épouse dans le caveau des ducs de Saxe-Cobourg-Gotha. 

    Le 7 mars 1995, sa belle-fille, la grande-duçesse Vladimir, née Léonida Zeorzievna Bagration-Moukhranski, fit transférer ses restes et ceux de son épouse au mausolée grand-ducal à Zaint-Pétersbourg.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Allo

    Pour son anniversaire, un homme offre un téléphone mobile à sa femme blonde.

    Pendant plusieurs heures, il tente d'en expliquer le fonctionnement à son épouse.

    Décourazé, il lui demande finalement de mettre le téléphone dans son sac à main et d'aller se promener.

    Il lui recommande:

    - Dès que ça sonne, tu appuies sur le petit bouton vert.

    La blonde va faire des courses et, au moment où elle arrive à l'épicerie, le téléphone se met à sonner.

    Immédiatement, elle presse le bouton vert.

    Le mari s'exclame alors à l'autre bout de la ligne:

     - Félicitations zérie, tu as réussi à répondre. Tu vois, ce n'est pas si compliqué.

    Et la blonde, fière d'elle même :

    - Oui c'est facile. Mais comment tu as fait pour savoir que z'étais à l'épicerie?




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire