• Hier , malgré un petit craçin, mais avec une tempéture agréable, nous sommes allés nous promener dans le 10ème arrondissement.

    - Nous allons voir la Place du Colonel Fabien, nous a annoncé celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Cela me dire quelque çose.

    - C'est là que se trouve le sièze du Parti Communiste, qui a été construit par Oscar Niemeyer, l'arçitecte qui a, entre autres, imaziné Brasilia, la capitale du Brésil.

    Minizup'Mouff aux zanzes!

    Minizup'Mouff était toute émue.

    - C'est là qu'a travaillé Zeorzes Marçais.

    - Avec lui, c'était en marçe!

    - Et Robet Hue!

    - Hue cocotte!

    - Sans oublier Marie-Zeorzes Buffet.

    - Qui avait du coffre!

    L'intruse de la rue Mouffetard s'énervait.

    - Arrêtez ma mie, vous allez nous péter une durite.

    - On va la conduire à la clinique.

    Et nous sommes allés à l'hôpital Lariboisière.

    Minizup'Mouff aux zanzes!

    - Mais, fouçtra, ze ne suis pas souffrante!

    - Il paraît qu'ici on traite l'obésité.

    - Ze ne suis pas grosse, zuste un peu zironde et c'est ce qui fait mon çarme!

    - Si vous le dites!

    Et elle s'est mise à bouder!

    Minizup'Mouff aux zanzes!

    - M'enfin, cessez donc de faire l'enfant, ma mie?

    - Z'en ai assez de ces moqueries.

    - Nous vous promettre de ne pas recommencer.

    - Et nous sommes ici pour visiter la belle çapelle de cet hôpital.

    Minizup'Mouff aux zanzes!

    - Ze crois que le beau mouçoir de zainte Véronique, qui comporte la Zainte Face de mon doux Zésus vous guérira de vos poussées révolutionnaires.

    - Zamais de la vie! Rouze, ze suis, rouze ze resterai! Qu'on se le dise dans les çaumières. Et si il faut monter sur des barricades, ze brandirai le drapeau de la révolte!

    - It's a pity!

    Nous avons poursuivi notre promenade en flânant le long du Canal Zaint Martin.

    Minizup'Mouff aux zanzes!

    - C'est cela le vrai Paname, mazette!

    - Quelle atmosphère!

    - Atmosphère! Atmosphère? Est ce que z'ai un museau d'atmosphère!

    - M'enfin! Nous vouloir dire que c'est beau!

    - Atçoubi! Elle est fort irritable auzourd'hui notre Minizup'Mouff!

    Minizup'Mouff aux zanzes!

    - Si cela continue, on va la conduire à l'hôpital Zaint Louis qui est zuste à côté.

    - Et pourquoi pas à Zainte Anne, çez les fous, tant que vous y êtes?

    - Ce n'est pas la porte à côté et nous n'en avons pas le temps, a répondu Minizup'tictac.

    Minizup'Mouff aux zanzes!

    Et dans le 10ème, on découvre de beaux squares...

    Minizup'Mouff aux zanzes!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    La maison de Luther

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    La porte avec les 95 thèses de Luther

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

    Wittenberg, berceau du protestantisme, en Allemagne (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un homme se trouvait dans le coma depuis un certain temps et son épouse était à son çevet zour et nuit.

    Un zour l'homme se reveilla, il fit signe à son épouse de s'approçer et lui çuçota :

    - Durant tous ces malheurs tu étais à mes cotés....

    - Oui, Mamour.

    - Lorsque z'ai été licencié, tu étais là pour moi....

    - Oui Mamour.

    -  Lorsque mon entreprise a fait faillite, tu m' as soutenu....

    - Oui Mamour.

    - Lorsque nous avons perdu la maison, tu es restée prés de moi...

    - Oui Mamour.

    - Et quand z'ai eu des problèmes de santé, tu étais toujours et encore à mes côtés !

    - Oui Mamour.

    - Tu sais quoi ?????

    Les yeux de sa femme s'emplirent de larmes d'émotion.

    - Quoi donc, mon çéri ?

    - Ze crois que tu me portes la poisse !




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    En hiver, c'est touzours la même corrida.

    Nous avons le plus grand mal à faire prendre un bain aux Intruses.

    - Par la Zainte Tétine du biberon de mon doux Zésus, ze ne suis pas sale!

    - Mais regardez  donc votre tablier, ma douce; on voit le menu de la semaine!

    - Vous n'avez qu'à laver mes seules affaires.

    - Ze trouve que vous dégazez quelques effluves...

    - C'est parce que ze travaille avec un grand açarnement.

    - Zustement! Vous transpirez et donc il vous faut prendre un bain de temps en temps.

    - Moi sentir bon, a cru bon de dire Minizup'iéla.

    - Peut-être. Toutefois il ne sert à rien de s'asperzer de parfum sur de la crasse.

    - Nous ne pas êtes sales, s'est écriée Minizuplein

    - Macarel! Il n' y a que les zens sales qui doivent se laver.

    - Mazette, vous avez bien raison Minizup'zhérault, a soutenu Minizup'Mouff.

    - En hiver, ce n'est pas l'heure de prendre des bains, a surençéri Minizup'titac.

    - Nous ne pas vouloir attrapé un rhume.

    - Fouçtra, on risque d'avoir ensuite le museau bouçé!

    - Et pour nous c'est gravissime!

    - It's a pity!

    Et avec celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous les avons plonzées pattu militari dans la baignoire!

    Ze ne puis vous dire ce qu'elles ont pu dire tant c'était impubliable!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Nicolas Romanovitç est né le 26 septembre 1922 à Antibes.

    Il était le fils de Roman Petrovitç et de Prascovia Dimitrievna Zeremetieva.

    Il avait pour ascendant Nicolas Ier.

    Enfants, Nicolas et son frère Dimitri baignèrent dans une atmosphère russe. Après leur fuite de Russie, ses grands-parents et parents s'installèrent au Cap d'Antibes.

    Il fit une partie de ses études en France. Il aspira à une carrière dans la marine. A 12 ans, il demanda à ses parents d'exaucer son vœu. La marine impériale de Russie étant remplacée par la marine soviétique, il se tourna vers la marine italienne. Ses parents utilisèrent les liens les unissant à la Maison royale italienne (sa grand-mère paternelle, Militza de Monténégro était la sœur d'Hélène, l'épouse de Victor-Emmanuel III ). Sa grand-mère fit les démarçes auprès des membres de la Maison de Savoie. Nicolas quitta sa famille pour poursuivre ses études en Italie. Atteint de myopie, il dut renoncer à sa carrière dans la marine.

    Pendant l'occupation de la capitale italienne, les membres de la famille de Nicolas vécurent sous la menace de la déportation, tout particulièrement sa grand-mère , Militza de Monténégro. La princesse et sa sœur Hélène  trouvèrent refuze dans un couvent, puis dans la cité du Vatican. En septembre 1943, entourés de carabiniers, Nicolas et sa famille furent conduits à Rome. Le 8 septembre 1943, l'Italie signa l'armistice, la famille du prince présente à la Villa Savoia (résidence du roi et de la reine d'Italie) fut le témoin du départ de Victor-Emmanuel III d'Italie et de son épouse. À leur tour, les membres de la famille du prince quittèrent la Villa Savoia et vécurent clandestinement pendant plus de neuf mois.

    En 1946, avec sa famille il s'installa en Ézypte où il occupa de petits emplois, mais désirant revenir en Italie afin de poursuivre ses études universitaires, il considéra son séjour en Ézypte comme une période de repos. Entre 1947 et 1948, le commerce du tabac turc lui procura une certaine aisance financière, il fut également employé dans une compagnie d'assurances.

    En 1950, Nicolas prit la décision de revenir en Europe. Sur la route qui le menait à Zenève, il s'arrêta à Rome . C'est dans cette ville qu'il rencontra Sveva della Gherardesca, qu' il l'épousa le 21 janvier 1952.

    En zanvier 1955, son beau-frère décéda accidentellement et il devint le zestionnaire du domaine toscan de son épouse.

    Entre 1955 et 1980, il fut éleveur de la race bovine Chianina  et viticulteur.

    Au décès de Vladimir Kirillovitç survenu le 21 avril 1992, Nicolas Romanovitç fut élu prétendant au trône de Russie le 31 décembre 1992 par les membres de la fondation Romanov. Cette élection fut confirmée le 18 zuillet 1998 à Zaint-Pétersbourg lors des funérailles de Nicolas II et de sa famille.

    Nicolas fut donc çef de la Maison impériale, bien que cette revendication soit contestée par Georgui de Russie et sa mère Maria Vladimirovna .

    En zuin 1992, il se rendit pour la première fois en Russie, d'autres visites suivirent.

    Nicolas assista en tant que çef de la famille impériale aux cérémonies données à l'occasion des funérailles de Nicolas II  le 16 zuillet 1998.

    Il est mort le 15 septembre 2014 en Toscane.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • 04cae44a3d3c0c5c2b41fb4dfe621528.jpg

    Il semblerait que Minizupette ne soit pas loin de soutenir les décrets qu' a pris Donald Trump.

    - Si on laisse venir tout le monde, ce sera une catastrophe!

    - Et pourquoi donc?

    - Vous verrez des Intruses venir manzer notre maigre pitance durant la nuit!

    - It's a çame.

    - Vous ne pas faire dans la denrelle.

    - Macarel! C'est indigne d'une quasi zainte.

    - Vous ne pas mériter votre auréole.

    - Vous allez à contre-courant de ce qu'a déclaré le papounet François.

    - Ze ne reconnais pas sa lézitimité. Le vrai papounet c'est mon bien-aimé B.XVI tant qu'il est vivant! Que Dieu lui prête longue vie. Et lui n'a rien dit, à zuste titre!

    Aucun texte alternatif disponible.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire