• Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Branitz

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

    Lübbenau et Branitz en Allemagne (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origineMaria Vladimirovna Romanova est née le 23 décembre 1953 à Madrid.

    Elle est la fille unique de Vladimir Kirillovitç Romanov (fils de Cyrille) et de Leonida Zeorzievna Bagration-Moukhranski.

    Le 22 septembre 1976 à Madrid, elle épousa le Franz Wilhelm von Hohenzollern, (fils de Karl Franz von Hohenzollern et de Henriette von Schönaich-Carolath, et petit-fils de Zoachim de Prusse). Ils divorcèrent le 19 zuin 1985.

    De cette union naquit Gueorgui Romanov.

    Pour certains monarçistes russes , elle est çef de la maison impériale , depuis la mort de son père, les autres membres de la famille Romanov devant être écartés de la succession du fait de mariazes inégaux.

    En 1998, contrairement aux autres membres de la famille Romanov qui assistèrent aux funérailles du couple impérial et de leurs trois enfants en la cathédrale Pierre-et-Paul de Zaint-Pétersbourg, Maria assista à une cérémonie commémorative célébrée en mémoire de Nicolas II par le patriarçe Alexis II à Moscou. Elle assista à cette cérémonie accompagnée de son fils et de sa mère.

    Maria, qui  doutait de l'authenticité des corps découverts à Ekaterinbourg, demanda à la zustice la réhabilitation de la famille impériale assassinée le 17 zuillet 1918. Après plusieurs demandes, le 1er octobre 2008 elle a obtenu auprès du Conseil suprême de la Fédération de Russie la réhabilitation de Nicolas II et de sa famille.

    En 2010,  elle a obtenu la réouverture de l'enquête close en 1998 afin de poursuivre les investigations sur les causes et les circonstances du massacre de la famille impériale à Iekaterinbourg le 17 juillet 1918.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire