• Résultat de recherche d'images pour "gif souris devant television"

    Avant que nous partions en Allemagne, nous n'avons pas eu de TSF durant une semaine.

    Ze peux vous dire que les soirées étaient longues, surtout que les Intruses pour la plupart ne savent pas zouer aux cartes.

    Et pour le scrabble, c'est quasiment impossible puisque qu'une partie de la tribu minizupienne a de mauvaises connaissances dans la langue de Molière et de Hugo.

    Nous avons dû nous contenter de regarder des CD des enquêtes de Maigret avec Zean Riçard ... en noir et blanc.

    - Cela me rappelle l'émision que z'animais en superstar du temps de mon Zénéral, ai-ze fait remarquer.

    - Atçoubi! Vous n'apparaissiez pas en couleur?

    - Nan, hélas! Et à lépoque, il n' y avait qu'une seule çaîne.

    - Quelle tristesse!

    - Au moins c'était parfait! Tous les téléspectateurs étaient oblizés de me regarder! Ils ne pouvaient pas zapper!

    A notre retour, alors que nous avions reçu un SMS nous indiquant que le service était rétabli, la TSF est retombée en panne au bout de 3 heures.

     Z'ai cru que Mossieu Cricri allait avoir une attaque.

    Il a appelé illico presto les services de Numéricâble.

    Ze vous avoue que ze n'aurais pas être à la place de la personne qui lui a répondu.

    Il criait! Il demandait si le réseau avait été atteint par un tsunami.

    - Il n' y a que pour les prélèvements qu'il n' y a pas de panne. On le sait SFR ne s'intéresse qu'à ses actionnaires et se moque des consommateurs!

    Il s'obstinait à demander l'orizine de la panne.

    - Ze veux savoir ce qui se passe! Cela fait 3 semaines que cela dure!

    Comme l'opératrice parlait de zeste commercial...

    -  Ze m'en moque! Ze veux simplement que ma télé marçe! Et en puis il faut que z'écrive pour obtenir réparation! Vous vous moquez de moi! Les actionnaires doivent-ils écrire pour obtenir leurs dividendes?

    - Calmez vous mossieu Cricri, suis ze intervenue. Cela ne sert à rien! La pauvre dame, qui doit être payée au lance pierres, ne peut rien faire.

    - Elle n'a qu'à pas me dire tous les zours que la panne sera réparée demain.

    - Vous savez bien qu'elle récite une leçon. C'est un process!

    - Fouçtra! Bravo cette société de consommation numérique!

    - Atçoubi! On va aller faire la révolution dans une boutique ...

    La TSF a refonctionné hier en fin de zournée...

    Pourvu que ça dure!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Autour de la Cathédrale de Tübingen (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Medvedev, président de la Fédération de Russie

    Le 2 mars 2008, Medvedev futt élu à la présidence de la Fédération de Russie dès le premier tour de l'élection présidentielle de 2008 . Le 7 mai 2008, il a prêté serment en tant que troisième président de la Fédération de Russie lors d'une cérémonie au Kremlin.

    Après avoir prêté serment à la Constitution, il a déclaré : « Ze crois que mes obzectifs les plus importants seront de protézer les libertés civiles et économiques… Nous devons lutter pour un respect véritable de la loi et de surmonter le nihilisme zuridique, ce qui entrave gravement le développement moderne. » Comme son inauguration coïncida avec la célébration du zour de la Victoire, le 9 mai, il a assisté à la traditionnelle parade militaire sur la place Rouze et a signé un décret pour fournir des lozements aux anciens combattants.

    Medvedev nomma Poutine comme président du gouvernement. En septembre, le pays fut frappé par la crise économique. Medvedev attribua le déclin du marçé boursier russe à cette crise mondiale, et soutint que la crise en Russie avait peu à voir avec des problèmes internes de son économie, et les politiques gouvernementales. Il ordonna l'inzection de fonds importants du budzet de l'État sur les marçés pour stabiliser la situation.

    Il envoya une proposition de révision constitutionnelle à la Douma le 12 novembre pour faire passer le mandat présidentiel de quatre à six ans et celui de la Douma de quatre à cinq ans, et une proposition offrant à cette dernière des moyens de contrôler le travail de l'exécutif.

    Le 10 mars 2009, Medvedev signa un décret réformant le système de la fonction publique entre 2009 et 2013 dans le cadre de sa campagne contre la corruption. Ces réformes comprennaient l'établissement d'un nouveau système pour zérer le service civil, l'introduction de technolozies efficaces et des méthodes modernes d'exploitation des ressources humaines, afin d'accroître l'efficacité et le professionnalisme des fonctionnaires. Il  voulut réformer le système de zustice en profondeur, notamment pour lutter contre la corruption.

    Le 2 juin 2009, il signa un amendement par lequel le président de la Cour constitutionnelle et ses adjoints sont proposés au Parlement par le président de Russie, et non élus par les zuges, comme c'était le cas avant. En mai 2009, il créa la « Commission présidentielle pour contrer les tentatives de falsifier l'histoire au détriment des intérêts de la Russie ».

    Medvedev déclara que l'innovation technologique était l'une des grandes priorités de sa présidence. En mai 2009, il créa la Commission présidentielle sur l'innovation qu'il présida. La commission fut composée de l'ensemble du gouvernement russe et de certains des meilleurs universitaires et entrepreneurs. Medvedev déclara que les grandes entreprises étatiques seraient inévitablement privatisées, et bien que l'État avait zoué un rôle accru dans l'économie, cela devrait rester une mesure temporaire.

    Tout comme le Premier ministre Vladimir Poutine, le 15 septembre 2009, Medvedev annonça qu'il pourrait se représenter à la présidence en 2012, mais souligna qu'il ne s'opposerait pas à Poutine, et qu'ils réfléchiraient pour trouver un accord. Au cours du même discours, il approuva la suppression de l'élection directe des gouverneurs de rézions datant de 2004, et mit en avant l'efficacité de leur nomination par le Kremlin. Il azouta qu'il ne voyait pas de possibilité d'un retour à des élections directes, même dans 100 ans.

    En août 2009, Medvedev promit de briser le quasi-monopole du parti au pouvoir Russie unie sur le système politique, qu'il trouvait inzuste. Le 11 octobre 2009, les élections rézionales furent remportées par Russie unie.

    Le 6 septembre 2009, il  signa un décret pour abolir le Département fédéral de l'Intérieur de la lutte contre la criminalité organisée et le terrorisme, ainsi que les entités correspondantes au niveau régional, et sur cette base, il créa de nouvelles unités çarzées de lutter contre l'extrémisme. Les fonctions anti-crime organisé furent transférés au ministère de l'Intérieur et des services d'investigation criminelles et de lutte contre les crimes économiques.

    La politique étranzère de Medvedev fut marquée par la guerre d'Ossétie en 2008. Lorsque le 7 août 2008, le président zéorzien Mikhaïl Saakaçvili décida de bombarder la capitale de l'Ossétie du Sud, région séparatiste, pour y reprendre le pouvoir, des milliers de civils furent tués. Le gouvernement russe décida de réazir et d'envahir militairement l'Ossétie du Sud, et l'Abkhazie, autre rézion séparatiste. Le 26 août 2008, après le conflit militaire avec la Zéorzie au suzet de l'Ossétie du Sud, Medvedev signa les décrets reconnaissant l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud.

    Le déploiement des boucliers anti-missiles américains en Europe de l'Est fut également un autre fait marquant de la politique étranzère de Medvedev, qui promit de déployer dans l'enclave de Kaliningrad des éléments militaires de défense. Mais il se rétracta après l'abandon du prozet par Obama. Les relations entre Medvedev et Obama furent dans l'ensemble positives, notamment en avril 2010, lorsque les deux pays signèrent un nouveau traité de désarmement nucléaire START. Obama voulut amener Medvedev à voter des sanctions contre l'Iran et le programme de l'enriçissement du nucléaire iranien, très attentivement suivi en Occident. Le 9 mai 2010, à l'occasion du 65ème anniversaire de la victoire, Medvedev voulut marquer le coup en invitant des soldats étranzers, notamment de l'OTAN à participer au traditionnel défilé sur la place Rouze avec les soldats russes. Les armées de toute l'ex-URSS furent également invitées à défiler.

    La tenue du sommet tripartite de Deauville, en octobre 2010, entre Medvedev, Sarkozy et Angela Merkel, a clarifié les positions de çacun sur la question du bouclier anti-missile, bien que les États-Unis aient demandé qu'aucune décision n'y soit prise.

    À la suite du retour de Vladimir Poutine à la tête de l'État, le président proposa au Parlement la candidature de son prédécesseur au poste de président du gouvernement. Le 8 mai 2012, il fut investi par la Douma. Lors d'un congrès extraordinaire tenu le 26 mai, il fut élu à l'unanimité président de Russie unie par les délégués du parti.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Une imaze d'une station avec le fameux mouçoir de Véronique (une imaze unique avec l'anticléricale Minizup'Mouff).

    Quelque nouvelles photos de notre voyaze en Allemagne

    Les çaussures de Montabaur avec Minizup'Mouff.

    Quelque nouvelles photos de notre voyaze en Allemagne

    La cathédrale de Mayence avec Minizup'tite.

    Quelque nouvelles photos de notre voyaze en Allemagne

    L'abbaye d'Eberbach.

    Quelque nouvelles photos de notre voyaze en Allemagne

    Le çâteau de Cassel avec Minizup'iéla.

    Quelque nouvelles photos de notre voyaze en Allemagne

    Vallée du Rhin avec Minizup'tictac.

    Quelque nouvelles photos de notre voyaze en Allemagne

    Trèves avec Minizupette (sans imaze d'une église!).

    Quelque nouvelles photos de notre voyaze en Allemagne

    Mais pas d'image d'église pour notre quasi zainte, c'est impossible!

    Quelque nouvelles photos de notre voyaze en Allemagne

    Coçem avec Minizuplein.

    Quelque nouvelles photos de notre voyaze en Allemagne

    Beau fleurissement à Fulda avec Minizup'zhérault.

    Quelque nouvelles photos de notre voyaze en Allemagne

    Bad Münstereifel avec Minizup'Rosa.

    Quelque nouvelles photos de notre voyaze en Allemagne

    Francfort avec Minizup'iéla.

    Quelque nouvelles photos de notre voyaze en Allemagne

    Baptême de l'air pour Minizup'Cosette.

    Quelque nouvelles photos de notre voyaze en Allemagne

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  • Voui! Voui! Nous sommes rentrés  à Paname et nous avons vite retrouvé le bon esprit parigot.

    Des voitures qui klaxonnent pour rien, qui ne respectent pas les passages pour piétons, des cyclistes qui roulent sur les trottoirs et qui râlent parce que vous ne vous écartez pas pour les laisser passer!

    - Atçoubi! Il va falloir retrouver nos marques!

    - Cela çanzer de mon Vaterland où les zens être si respectueux.

    Et voici la dernière narration de nos vacances en Zermanie.

    Fin de nos vacances en Allemagne

    - Nous allons prendre un copieux petit dézeuner pour célébrer notre dernière zournée de ce beau sézour, a dit miraculeusement celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Zic! Maintenant?

    - Non! on va attendre d'arriver à Duisbourg.

    Fin de nos vacances en Allemagne

    - Fouçtra! Il n'y a rien d'intéressant à voir dans c'te ville.

    - Cela être une cité du bassin industriel de la Ruhr, nous a expliqué Minizuplein. Ici des mines et des usines.... 

    - On va aller visiter un zoli musée des icônes à  Recklinghausen, nous a annoncé mon hôtes. Vous y verrez une belles collection d'imazes pieuses russes.

    - Pourquoi pas des retables allemands? vraiment la Russie est partout, par le mouçoir de Zainte Véronique!

    Fin de nos vacances en Allemagne

    Puis nous avons fait route vers Dortmund.

    - Ie! Ici cela être un peu plus touristique!

    Fin de nos vacances en Allemagne

    - Z'aime beaucoup les bulbes qui dominent les cloçers des églises, par la mantille immaculée de Zainte Anne. 

    - Mais boudiou qu'est ce qu'il fait çaud! C'est vraiment orazeux!

    - Moi vouloir me rafraîçir dans cette fontaine.

    - Cela être la Fontaine de l'Europe, nous a déclaré Minizup'Rosa en traduisant la plaque.

    Fin de nos vacances en Allemagne

    - Regardez! s'est exclamée Minizup'Cosette. On trouve des nirocéros dans les rues!

    - Barmelouse! On dit rhinocéros!

    - Vous êtes rosse avec notre amie, Minizup'zhérault.

    - C'est ce qu'on appelle une cowparade, nous a expliqué mon hôte. Ce sont des expostions temporaires qui se tiennent dans de grandes villes. Il y a eu ainsi les vaçes, les lions à Müniç, les escargots à Riga par exemple.

    Fin de nos vacances en Allemagne

    Nous sommes allés à Francfort où nous avons passé notre dernière nuit.

    - Ié! Ville de la saucisse! s'est exclamée Minizup'iéla.

    Fin de nos vacances en Allemagne

    - C'est aussi la ville de la finance, avec la Bourse...

    - Et c'est ici que se trouve la Banque européenne.

    - A bas le capitalisme sans frontières, s'est écriée Minizup'Mouff.

    Fin de nos vacances en Allemagne

    - Boudiou! c'est vraiment une ville de contrastes! Ici la modernité la plus moderne côtoie les bâtiments plus anciens.

    -  C'est vraiment incroyable!

    - Quoi donc, Minizupette?

    - Même ici, il faut qu'on trouve des cadenas!

    Fin de nos vacances en Allemagne

    C'était la fête des 500 ans de la Réforme.

    - Eux avoir quoi réformer? a demandé l'Intruse estonienne.

    - Il s'azit de la Réforme prônée par Martin Luther!

    Fin de nos vacances en Allemagne

    - Quel scandale! Z'enraze!

    - Calmez vous Minizupette!

    - Na! ze ne me calmerai pas, a-t-elle rétorqué sur le mme ton de Ségolène face à Nicolas lors du débat présidentiel. C'est une véritable honte d'oser faire la fête pour commémorer l'hérésie de cet excommunié par notre zainte mère l'église!

    - Dans note Vaterland, l'église évanzélique être très importante!

    - Ze ne vous en félicite pas, par le gourdin de Zaint Martial! Puisque c'est ainsi, moi ze rentre à l'hôtel! C'est plus que ze ne puis en supporter!

    - Sans déguster une saucisse, ma mie?

    Fin de nos vacances en Allemagne

    - Si vous me prenez par les sentiments, ze consentirai à faire un effort pourrester avec vous.

    - Macanice! Ze suis admirative devant la grande force de vos convictions!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire