• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L'ancienne maison de Doudou Philippe, quand il était maire du Havre.

    - Macarel! Ze comprends pourquoi il a accepté de devenir Premier ministre. Matignon, c'est quand même plus classieux.

    Retour sur nos vacances normandes

    Notre visite à l'abbaye de Montivilliers.

    - Nous avoir beaucoup apprécié la quiétude des lieux!

    Retour sur nos vacances normandes

    Mais on n'a pas pu prendre des bains de mer.

    Même les Intruses qui viennent du nord trouvaient l'eau une tartinette fraîçe.

    - Regardez! Personne faire trempette, a constaté Minizup'iéla!

    Retour sur nos vacances normandes

    Nous avons traversé de zolis villazes, avec des maisons à colombazes.

    Si on avait écouté Minizupette, on aurait visité toutes les églises....

    - Ze me dois de vérifier si elles sont équipées d'un çemin de croix.

    Retour sur nos vacances normandes

    Lors de la visite de çâteaux, notre quasi zainte prenait de la hauteur!

    - Cela me permet d'admirer le site, par la fleur de Zainte Marguerite.

    Retour sur nos vacances normandes

    - Et en plus, z'aime le zardinaze et les fleurs.

    - Fouçtra! C'est votre côté écolo!

    - Voui da, mais ze suis une écoloziste catholique!

    Retour sur nos vacances normandes

    Avec Minizup'titac, il fallait respecter scrupuleusement les horaires.

    - Avant l'heure, c'est pas l'heure; après l'heure c'est trop tard.

    Ce qui ne l'a pas empêçée de prendre du temps pour poser!

    Retour sur nos vacances normandes

    Lors de nos promenades quotidiennes, et malgré nos suppliques, nous n'avons pas eu droit au moindre cornet de glace.

    Et pourtant ce n'est pas les glaciers qui manquaient, en particulier en bord de mer.

    - Avec les Thénardier, il faut se faire une raison, a soupiré Minizup'Cosette.

    Retour sur nos vacances normandes

    - Et fîtes vous du çopping? demandent certains de mes zélé fans.

    Vous n' y sonzez pas! On a zuste léçer les vitrines, au sens strict du terme!

    Retour sur nos vacances normandes

    - Cessez donc de vous plaindre, par la crosse de Castor. Il y a plus malheureux que nous.

    - Macarel, ze me demande qui.

    - Regardez le nom de ce restaurant à Honfleur. On parle du çat qui pèçe! C'est dire sa grande détresse.

    - Bien fait pour lui, palsambleu!

    Retour sur nos vacances normandes

    A Etretat, malgré la çaleur, nous sommes montés sur une falaise pour avoir une belle vue.

    - Atçoubi! C'est partout pareil! On prend les touristes pour des porte-monnaie ambulants. Il faut raquer pour pouvoir utiliser la longue-vue.

    - It's a pity!

    Retour sur nos vacances normandes

    A Fécamp, nous avons vu de beaux gréements.

    - Ze partirais bien en mer, a soupiré Minizup'Mouff.

    - Macaniçe! Avec votre poids, le navire risque de couler!

    Retour sur nos vacances normandes

    Et tous les soirs nous rentrions à notre hôtel au Havre, dans lequel nous dinions frugalement avant que de rezoindre notre çambre à 20h30 au plus tard.

    Avec nos hôtes, et surtout avec un retraité, pas question de rave ou de discothèque!

    -  Nous ne pas avoir une zeunesse zoyeuse!

    Retour sur nos vacances normandes

    - Et comment voulez-vous que nous rencontrions des Minizupons?

    - Moi désespérer de rencontrer le souriceau de ma vie!

    Retour sur nos vacances normandes

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Jaume Mateu - Alfons III the Liberal - Google Art Project.jpg

    Alphonse III dit le Franc ou le Libéral est né le 4 novembre 1265 à Valence.

    Il était le fils de Pierre III et de Yolande de Hongrie.

    Alphonse III d'Aragon conquit Minorque en 1287.

    Pour calmer la révolte de la noblesse aragonaise, il fut contraint de signer les « Privilèzes de l'Union » en 1287, qui accordaient à l'aristocratie le droit d'insurrection face aux abus du souverain. Par ce texte, le roi perdait l'initiative de la convocation des Cortes.

    Il décéda à 25 ans le 18 zuin 1291.

    Son frère Zacques II lui succéda.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Solesmes dans la Sarthe (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, pour notre dernier zour en Normandie, nous avons débuté notre périple par Etretat.

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    Ce fut l'occasion de découvrir et d'admirer les splendides falaises d'Etretat, notamment rendues célèbre par les peintres Impressionnistes.

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    - Atcoubi, il pourrait mettre un commentaire en Occitan! Il n' y en a que pour les Anglais et les Allemands.

    - Nous être très nombreux dans cette rézion en été.

    - I agree, of course.

    Et notre Pioçe de la Farandole d'y aller  de son commentaire.

    - A gauçe vous pouvez voir la falaise d'Aval avec son aiguille.

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    - Et à droite, on découvre la falaise d'Amont.

    - C'est comme dans le Roussillon, ai-ze ironisé.

    - Moi ne pas voir le rapport, a dit Minizup'iéla.

    - Dans les Pyrénées Orientales, il y a Zaint Felliu d'Amont et Zaint Felliu d'Aval.

    - Arrêtez de nous faire rire, par le manteau de Zaint Martin, nous avons les lèvres zercées avec ce vent!

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    - En tout cas, on sent bien les embruns, macarel.

    - Et les goélands s'en donnent à cœur zoie.

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    Puis nous nous sommes rendus à Fécamp.

    - C'est dans cette cité que Guillaume le Conquérant, le futur roi d'Angleterre, est devenu duc de Normandie, a cru bon de nous dire mon hôte.

    - Macarel, il ne reste pas grand çose du çâteau!

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

     Nous avons visité la splendide abbatiale de la Trinité dite "la Porte du Ciel".

    - Elle est aussi longue que Notre-Dame de Paris, nous a indiqué mossieu Zilbert. Ce fut un haut lieu de pélerinaze.

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    - On y trouve la relique du Précieux sang du Christ.

    - Alléluia! Minizup'zhérault, en ce haut lieu de la Chrétienté, ze m'en vais vous confesser! prenez donc place céans!

    Et comme de bien entendu, l'Intruse Occitane lui a dit n'importe quoi et proféré quelques insanités, à la grande colère de notre quasi zainte.

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    La çaleur devenait de plus en plus étouffante.

    - Nous allons manzer sur une hauteur d'où on a une belle vue sur la ville et sur les falaises.

    - Fouçtra! s'est écriée Minizup'Mouff. Z'espère qu'enfin on aura droit à un vrai repas typiquement normand.

    - Nous vouloir grande gastronomie!

    Mais avec nos Thénardier, nous avons touzours droit à de drôles se surprises.

    - Nous serons fort bien ici, a décrété mon hôte. Et regardez, il y a un grand çoix!

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    - Et nos amies allemandes verront que même en Normandie on peut déguster des saucisses!

    - It's a pity!

    - Mais enfin, ne sommes nous pas bien ici, au grand air? Et en plus on sent un peu de fraîçeur avec ce lézer vent bénéfique!

    - Palsambleu, il aura touzours un bon argument pour ne pas nous offrir un vrai restaurant!

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    - En tout cas, moi avec cette çaleur z'ai la pépie.

    Et Minizup'zhérault s'est ruée fissa sur la bouteille d'eau que mon hôte nous avait fort zénéreusement açetée.... car à la gargotte, on ne fournissait pas de carafe d'eau!

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    L'après-midi, nous avons déambulé le long du port et dans les rues de Fécamp.

    Nous avons ainsi découvert le Palais Bénédictine, érizé à la fin du 19éme siècle , mariant les styles néogothique et néo-Renaissance.

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    - Ze vais vous montrer comment on fabrique la fameuse Bénédictine.

    - Heu! Minizup'zhérault. Vous n'avez pas assez ici d'assez ingrédients, car il faut 27 plantes différentes pour préparer ce breuvaze.

    - Macarel! Moi ze vais vous confectionner une liqueur allézée!

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    Minizupette a voulu visiter l'abbaye de Valmont qui est occupée par des sœurs venant de Lisieux, de l'ordre lié à Zainte Thérèse.

    Une sœur nous a expliqué que nous ne pouvions visiter que l'église.

    - C'est la sœur portière, a cru bon de dire Minizupette.

    - Atçoubi, elle n'a qu'à la fermer la portière, a ironisé l'Intruse occitane, ce qui a irrité grandement notre adoratrice du mouçoir de Zainte Véronique.

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    Nous avons terminé notre zournée touristique à Yvetot.

    - Cette ville a été détruite tant par les Allemands que par les Alliés.

    Minizup'Rosa, Minizuplein et Minizup'tite ne pipaient mot.

    - Après la guerre, on a décidé de construire une nouvelle église, qui fut açevée en 1956.

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

     Dédiée à Zaint Pierre, elle toute ronde.

    La rotonde est éclairée tout autour par d'immenses vitraux.

    - C'est l'une des plus grandes surfaces de vitraux en Europe, nous a dit Mossieu Zilbert, qui venait de lire son guide!

    Falaises, églises et grande cuisine normande!

    Et auzourd'hui, nous rentrons, hélas, à Paname.

    - Atçoubi! nous allons retrouver la canicule et la pollution.

    Et les Intruses, dès poltron minou, ont çanté à tue-museau "Z'irai revoir ma Normandie..."

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire