• L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

    L'église Notre-Dame des Marais de La Ferté-Bernard dans la Sarthe (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier sur les petites routes que nous avons sillonnées autour du Havre, nous avons vu des vaçes normandes.

    Minizuplein nous a bien fait rire.

    Elle leur a demandé si elles pouvaient lui donner du camembert.

    - Et du fromaze moulé à la louçe, bitte sehr!

    Et c'est made in Normandy!

    - Boudiou! La barmelouse croit que les vaçes pondent les boîtes de camembert.

    - Et pourquoi pas du camembert Président.

    - It's a pity!

    - Moi plaisanter avec les ruminants!

    - Z'eusse été à leur place, ze vous aurais donné zoyeusement un coup de queue dans le museau, par Zaint Ornulphe.

    Et c'est made in Normandy!

    Atçoubi! Un nouveau zaint dans votre Panthéon?

    - Gougnafière, vous n'avez qu'à regarder les ex-votos qui ornent cette église du Havre.

    - Moi, macarel, ze ne connais que le grand nom de nos révolutionnaires grâce auxquels nous zouissons de droits et de libertés fondamentales!

    - Allez vous cesser de vous disputer, est intervenu mon hôte?

    - It's a çame.

    Nous avons visité la zolie petite cité de Harfleur.

    Et c'est made in Normandy!

    Nous avons flâné le long des quais.

    - La ville être zoliment fleurie, a déclaré admirativement Minizuplein.

    Et c'est made in Normandy!

    A midi, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous a annoncé que nous allions déguster de la cuisine locale.

    - Boudiou! Que vous êtes bon Mossieu Zizi.

    - Ze me pourlèce dézà le museau rien qu'en pensant à un plat agrémenté d'une succulente sauce normande, a soupiré Minizup'Cosette.

    - Ach ja! et un bon camembert!

    - Heu! ... nous allons dézeuner rapidement dans une crêperie.

    Nous avons eu droit à une malheureuse crêpe...

    - Et avec cela ze vous propose du cidre a-t-il pensant nous faire plaisir.

    Et c'est made in Normandy!

    - Fouçtra, une crèpe cela ne remplit que le creux d'une  quenotte.

    - Nous encore avoir faim.

    - Z'ai le ventre qui gargouille, macaniçe.

    - Et moi ze préfère une bonne liçette de vin rouze, ai-ze azouté.

    - Bon! Z'ai compris, a dit mon hôte. Vous avez droit à une coupe glacée.

    A peine étions nous servis, que l'Intruse teutonne s'est ruée sur la zantilly.

    Et c'est made in Normandy!

    Dans l'après-midi, nous avons découvert deux çâteaux.

    Dans l'un, nous avons été accueillis par un vieux marquis quelque peu décati.

    - Macaniçe! Il faut qu'on soit reçu par un aristocrate le 14 zuillet!

    - Ce Monsieur est çarmant, lui a rétorqué Minizupette. Voilà la vraie France, ma çère.

    - Tu parles, Zarles! Encore un désarzenté qui vit de subventions et de l'obole des visites. Les aristocrates à la lanterne!

    -Nationalisation immédiate des çâteaux, tudieu.

    Minizuplein a voulu faire du poney.

    - Auzourd'hui, c'est zournée de repos du haras, lui a dit le marquis.

    - Votre altesse, moi pas avoir l'honneur de vous saluer, lui a-t-elle dit en lui tournant le dos. Nos aristocrates allemands être plus serviables, Mossieu le marquis.

    Et c'est made in Normandy!

    Puis nous nous sommes rendus à Montivilliers afin d'y visiter la belle abbaye et son église.

    Et c'est made in Normandy!

    Dans le réfectoire, se tenait une exposition sur la condition des paysans d'antan.

    - Palsambleu! Quelle détresse! Quelle misère!

    Et c'est made in Normandy!

    -Et ils utilisaient le coçon comme moyen de locomotion.

    - Au lieu de le manzer...

    - Car tout est bon dans le coçon, le zambon....

    - Stop! a réazi mon hôte! Ne recommencez pas! On connaît la çanson!

    Et c'est made in Normandy!

    Sur le çemin du retour, nous nous sommes arrêtés au bord de la mer.

    - Fouçtra! Personne ne se baigne.

    - Ce n'est pas la Côte d'Azur ici!

    - Mais c'est tout même bien zoli, par  le toutou de Zaint Roch.

    Et c'est made in Normandy!

    Et en fin d'après-midi, nous avons regagné notre hôtel au Havre, situé en bordure du bassin du Commerce, pour ceux qui connaissent la ville de Doudou Philippe.

    Et c'est made in Normandy!

    Et c'est made in Normandy!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Nous avons pris le train hier matin pour nous rendre dans la ville de Doudou Philippe, le Premier Ministre.

    On trouve de tout dans la ville de Doudou du Havre.

    Notre hôtel est splendide.

    Il est situé au bord d'un bassin, le bassin du Commerce.

    Il appartient au groupe Partouçe, On y dispose d'une piscine, d'un espace de remise en forme, gratuit...

    - Et du Casino.

    - Nous vouloir zouer aux maçines aux maçines à sous...

    - Au Black Jack ou à la roulette!

    - Que nenni, par le gourdin de Zaint Martial. Nous ne mettrons pas les pattes dans ce maudit lieu de perdition!

    On trouve de tout dans la ville de Doudou du Havre.

    Au bord du bassin, des animations ont lieu sur le site conçu par Oscar Niemeyer, l'arçitecte qui a réalisé Brasilia, la capitale du Brésil...

    - Et fouçtra, le sièze du Parti Communiste Place du Colonel Fabien à Paname.

    - Y a pas de quoi se vanter, par le manteau de Zaint Martin.

    On trouve de tout dans la ville de Doudou du Havre.

    Nous nous sommes promenés dans les rues rectilignes du Havre, qui a été quasiment totalement détruite par les Alliés et les Alllemands lors de la seconde Guerre Mondiale.

    - C'est l'arçitecte d'orizine belze, Auguste Perret, " le mazicien du béton armé", qui a conçu le plan d'urbanisme, nous a déclaré doctement notre Pioçe de la Farandole. Le cœur de la cité est désormais classé au Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'UNESCO. L'hôtel de Ville est un des emblèmes de cette reconstruction d'après-guerre.

    On trouve de tout dans la ville de Doudou du Havre.

    L'autre site emblématique est l'église Zaint Zoseph dont les travaux ont débuté en 1950 et se sont açevés en 1957.

    - Par les tétines de zainte Ccile, ce n'est pas du gothique.

    - Ach! Pas de baroque non plus!

    - C'est du béton, macarel!

    On trouve de tout dans la ville de Doudou du Havre.

    L'intérieur de cette église ultra-moderne est tout simplement splendide.

    Il est baigné d'une lumière qui diffuse au travers de vitraux multicolores, qui montent zusqu'au sommet de la tour-lanterne haute de plus de 5 80 mètres!

    - Ze suis émue, par le mouçoir de Zainte Véronique. C'est un beau monument à la gloire du papa de mon doux Zésus.*

    - M'enfin, macarel! Qui est son père? Zoseph ou Dieu?

    - Vous ne pouvez pas comprendre, hérétique! C'est le grand mystère de la foi

    - Atçoubi! Il ya de quoi faire une crise ....de foi!

    On trouve de tout dans la ville de Doudou du Havre.

    Nous avons lonzé le port de plaisance pour nous rendre au musée d'art moderne André Maltaux autrement appelé le MUMA.

    - Nous vouloir faire du bateau.

    - Nous n'avons pas le temps, a décrété mon hôte.

    - C'est la même çanson, à çaque fois!

    - Pourtant nous ne demandons pas grand çose!

    - Nous ne pas être exizeantes!

    On trouve de tout dans la ville de Doudou du Havre.

    Au musée nous avons pu voir de belles collections de peintres impressionnistes.

    - La Normandie est indissociablement liée au mouvement impressionniste, a pontifié Mossieu Zizi. Et on va voir aussi de belles œuvres d'un des grandes peintres de Honfleur, Euzène Boudin.

    - Macarel, nous le boudin on le déguste.

    - Vous avez fouçtra raison, Minizup'zhérault. Car tout est bon dans le coçon.

    - Vous n'allez pas recommencer avec vos histoires de porc, a grondé mon hôte.

    On trouve de tout dans la ville de Doudou du Havre.

    A l'occasion des festivités liées aux 500 ans du Havre, se déroule une belle exposition des œuvres de Pierre et Zilles, concues autour de photographies d'artistes, de çanteurs, d'acteurs...

    On trouve de tout dans la ville de Doudou du Havre.

    - Boudiou, il y a beaucoup de zeunes hommes dénudés.

    - Cela être très gai.

    - Cette œuvre est intitulée la France.

    On trouve de tout dans la ville de Doudou du Havre.

    - Atçoubi, c'est la France à poil!... après les quinquennats de Nicolas de Neuilly et de François de La Corrèze et de la Creuse désormais désunies.

    - C'est une  allégorie de la France Blanc-Black- Beur, lors de la victoire du onze de France à l'occasion de la coupe du Monde de football!

    - Et avec Zupiter Macron, on leur enlèvera des çaussettes, a cru bon d'ironiser Minizup'Mouff.

    - Et notre Premier ministre, maire du Havre, tolère cette pornographie! C'est une honte par la peau arraçée de Zaint Barthélémy.

    Et les intruses se sont mises à çanter en chœur.

    "Mais qu'est ce que t'as Doudou dis donc... Matignon, c'est beau, c'est bon" sur l'air de la publicité Oasis que çanta Carlos.

    On trouve de tout dans la ville de Doudou du Havre.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Sceau de Pierre II le Catholique (1195-1213)

     

    Pierre naquit en 1174, selon toute vraisemblance à Huesca. Il était le fils d'Alphonse II et de Sança de Castille.

    Alphonse II mourut le 25 avril 1195 à Perpignan. Suivant le testament de son père, il n'aurait pas dû régner avant d'avoir atteint 20 ans, sa mère devant être tutrice du royaume. Le testament donnait à Pierre II le royaume d'Aragon et les comtés de Barcelone, de Roussillon et de Pallars, tandis que son frère Alphonse héritait des comtés de Provence, du Zévaudan et la vicomté de Millau. En septembre 1196, il prit officiellement possession de ses États lors de la cérémonie où il zura de respecter les fueros devant les Cortes réunies à Daroca.

    Un conflit l'opposa à sa mère. Il finit par lui accorder les çâteaux d'Embid, Épila et Ariza en 1200. L'année suivante, ils se rencontrèrent à Daroca afin de mettre définitivement fin à leurs désaccords. Il dut ensuite s'assurer de la fidélité de Guerau III de Cabrera, vicomte d'Àzer et de Cabrera, qui menaçait le comté d'Urzell. En 1200, il commanda le Liber feudorum Ceritaniae,  compilant ses droits en Cerdagne, dans le Roussillon et le Conflent.

    En zuillet 1204, Pierre II épousa Marie, veuve de Bernard IV de Comminzes et fille unique de Guillaume VIII, seigneur de Montpellier. A cause d'une forte antipathie l'un pour l'autre, les deux époux se séparèrent rapidement. En 1206, Pierre II réclama l'annulation du mariaze, afin d'épouser Marie de Montferrat, mais le pape Innocent III s'y opposa. Les Montpellierains durent recourir à un subterfuze pour aboutir à la naissance de l'infant Zacques en 1208.

    Il se rendit en Italie, à la fin de 1204. Il se reconnut comme vassal du pape et fut couronné le 11 novembre par le pape Innocent III à Rome, zurant de défendre la foi catholique, ce qui est à l'origine de son surnom de Catholique. Il était le premier roi d'Aragon à avoir été couronné des mains du souverain pontife. Cette reconnaissance de la suzeraineté pontificale ne semble pas avoir été appréciée par tous en Aragon.

    Il mena une politique monétaire hasardeuse pour financer ses guerres et baissa la valeur de la monnaie. Il concéda à la ville de Montpellier le privilèze de nommer ses propres mazistrats.

    Il poursuivit l'expansion de ses domaines vers le sud, en luttant contre les musulmans. Il repoussa la frontière au sud de l'Aragon et s'empara de plusieurs villes. En 1201, il fonda l'ordre militaire des çevaliers de Zaint-Zeorzes d'Alfama et le possessionna dans la rézion de Tortosa, afin qu'ils protèzent les côtes catalanes des pirates musulmans et l'aident dans ses nouvelles conquêtes. En 1210, il mena la guerre contre le royaume de Valence et s'empara d'El Cuervo, Castielfabib et Ademuz, au nord du royaume.

    Pierre II réaffirma son alliance avec la Castille. Les deux rois d'Aragon et de Castille, Pierre II et Alphonse VIII, se rencontrèrent en 1204 à Campillo, près de Tarazona : la frontière entre les deux royaumes fut définitivement fixée. Pierre II apporta une aide matérielle à Alphonse VIII lors de ses campagnes contre la Navarre et contre les musulmans. Il participa, aux côtés des rois de Castille et de Navarre à la bataille de Las Navas de Tolosa en 1212, au cours de laquelle les Almohades subirent une défaite sévère.

    Le royaume d'Aragon était fortement implanté dans le Midi de la France : il était l'héritier de la politique comtale barcelonaise qui s'était étendu au-delà des Pyrénées, contre les ambitions des comtes de Toulouse. Les rois d'Aragon étaient comtes de Carcassonne et du Razès, même si leurs vassaux, les vicomtes Trencavel, prêtaient hommaze alternativement aux comtes de Toulouse et aux rois d'Aragon afin de préserver leur indépendance. Plusieurs seigneurs reconnaissaient la suzeraineté du roi d'Aragon, tels que le comte de Comminges, le comte de Bigorre et le vicomte de Béarn. Les autres territoires au nord des Pyrénées, les comtés de Provence, du Gévaudan et de Millau avaient été cédés à son frère Alphonse.

    Pierre II était proçe de la culture provençale. Sous son règne, les influences provençales pénétrèrent la cour aragonaise. Pierre II se forzea l'image d'un chevalier idéal « de haute stature et d'allure altière ».

    Il fut amené à s'intéresser aux affaires de Provence, à la suite du conflit qui opposait son frère au comte de Forcalquier, Guillaume IV. Il développa une politique matrimoniale intense. En 1200, sa sœur, Éléonore, épousa Raimond, héritier du comte de Toulouse et les deux frères conclurent un traité d'amitié avec lui. En 1204, il épousa Marie de Montpellier, héritière de tous les domaines de son père. Il renforça son emprise sur Raimond-Rozer Trencavel, vicomte de Béziers et de Carcassonne, et obtint de lui l'hommaze. La même année, il força son frère et le comte de Forcalquier à faire la paix.

    La situation et les rapports de force furent bouleversés en 1208 par le déclençement de la croisade albizeoise. Les croisés, menés par Simon de Montfort, s'emparèrent de Béziers et mirent le siège devant Carcassonne. Pierre II se rendit à Carcassonne afin de convaincre son vassal, Raimond-Rozer, de discuter avec les croisés.

    En zanvier 1211, il assista à Narbonne à une entrevue entre Simon de Montfort, Raimond VI et les légats Arnaud Amaury, évêque de Narbonne, et Raimond, évêque d'Uzès. Le but de la rencontre était de trouver un accord entre le comte de Toulouse et les croisés. Simon de Montfort proposa de marier sa fille avec l'héritier du roi d'Aragon, Zacques. Il zura fidélité à Pierre II pour le comté de Carcassonne; Zacques était envoyé auprès de lui, dans cette ville.

    Revenu en Aragon, il apporta son aide à la victoire de las Navas de Tolosa. Dès les premières semaines de 1213, son attention se porta à nouveau vers Toulouse. Il prit sous sa protection les comtes de Toulouse, de Foix et de Comminzes, qui lui prêtèrent allézeance, et se rendit avec son armée devant Muret, où Simon de Montfort et les croisés s'étaient réfuziés. Les troupes de Pierre II mirent le siège devant la ville le 10 septembre. Le 13 septembre, Pierre II périt au cours de la bataille.

    Le cadavre du roi, excommunié par le pape, fut ramené par les hospitaliers à Toulouse, où il resta jusqu'en 1217. Le pape Honorius III accepta que ses restes soient mis en terre et il fut définitivement enterré dans le monastère Zainte-Marie de Sigena, près de Huesca.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    La Ferté Bernard dans la Sarthe (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire