• Le çâteau de Valencay (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Le çâteau de Villandry (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Image associée

    Ce matin, nous avons pris l'avion pour aller à Bayonne.

    Minizup'tictac, durant la nuit, qui ne cessait de regarder sa montre, nous a fait passer une nuit blançe.

    - Atçoubi! Allez vous donc cesser, la mauzinerait Minizup'zhérault.

    - Ze vérifie qu'on se lève bien à l'heure pour ne pas manquer notre vol.

    - Et nous vouloir dormir!

    - It's a pity!

    Dans l'avion les Intruses étaient fébriles.

    - Fouçtra, il me tarde d'arriver, répétait Minizup'mouff.

    - Et pourquoi donc, ma mie?

    - Pour manzer du zambon de Bayonne, pardi!

    - Cela n'est bon pour votre taille, par le toutou de Zaint Roch!

    - Vous devoir faire un peu de rézime.

    - Ie! vous être top ronde.

    - Palsambleu! Ze ne suis pas grosse, juste zironde!

    - Z'ai peur qu'elle ne saçe pas résister, par le grill de Zaint Laurent.

    - Surtout qu'il y a des ateliers du çocolat réputés dans la capile du Pays Basque français.

    - Pour la faire dizérer on lui fera danser le fandango du pays Basque! 

    - Cela nous promettre un spectacle rigolo!

    - Ma patte dans le museau fera cesser votre hilarité.

    - Stop! est intervenu celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. Ze ne veux pas de çicaneries durant ces vacances.

    Et du coup les Intruses se sont tues!

    - Moi, z'espère qu'on ira randonner, a susurré Minizup'Cosette.

    Résultat de recherche d'images pour "gif pays basque avec souris"

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Lors d'un vol pour Montréal, qauelques minutes après le décollaze, une blonde assise dans la classe économique se lève et se dirize vers la première classe et y ...prend place.


    L'agent de bord la voit faire et décide de lui demander de voir son billet.
    Alors il explique à la blonde qu'elle a payé pour une place en classe économique et qu'elle ne peut s'assoir en première classe, qu'elle doit donc retourner en classe économique.

    La blonde lui répond :
    " Ze suis blonde, ze suis belle, ze vais à Montréal et ze reste assise ici ! "


    L'azent de bord va dans la cabine de pilotaze et explique au pilote et au co-pilote qu'il y a une blonde assise dans la première classe qui a payé pour la classe économique et qui refuse de retourner dans la classe économique.


    Le co-pilote va voir la blonde et tente de lui expliquer que puisqu'elle a payé uniquement pour un billet en classe économique elle doit retourner en classe économique
    La blonde lui répond :
    " Ze suis blonde, ze suis belle, ze vais à Montréal et ze reste assise ici ! "


    Le co-pilote dit au pilote qu'ils doivent contacter la police pour arrêter la blonde lors de l'atterrissaze car elle refuse de retourner en classe économique.


    Le pilote demande au co-pilote : " Vous avez bien dit qu'elle est blonde ? Ze vais régler le problème, car je suis marié à une blonde, ze parle le langage des blondes. "

    Le pilote se rend auprès de la blonde et lui parle à l'oreille.
    La blonde lui dit :
    "Oh ze suis désolée !" et elle se lève et retourne à son siège en classe économique.


    L'azent de bord et le co-pilote sont étonnés et demandent au pilote qu'est-ce qu'il lui a dit pour qu'elle accepte de retourner en classe économique sans faire de çiçi.
     

    - Je lui ai dit : "La première classe ne va pas à Montréal."

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Et maintenant, présentation des rois de Castille zusqu'à Isabelle la Catholique, épouse de Ferdinand II d'Aragon


    Pélaze était le fils d'un noble nommé Favila, duc de Cantabrie ; selon les chroniques mozarabes (pas totalement fiables), il était un proçe parent de Rodéric, dernier roi wisigoth d'Espagne. La Chronique d'Alphonse III, rédizée vers 900, le fait descendre du roi wisigoth Chindaswinthe .

    Avant l'invasion musulmane du royaume wisigoth, Pélaze, dont l'orizine aristocratique est confirmée par diverses sources, occupa dans la capitale du royaume, Tolède, la fonction de spatharius, c'est-à-dire de membre de la garde personnelle des souverains wisigothiques.

    Après la défaite et la mort probable du roi Rodéric à la bataille de Guadalete, près de Xérès (été 711), Pélaze se plaça à la tête des chrétiens réfuziés dans les montagnes du nord de la péninsule Ibérique, notamment dans la Cordillère Cantabrique. En 718, il convoqua une assemblée de notables, dont des nobles wisigoths, qui le proclamèrent « roi », renouant avec la vieille tradition zermanique de l'élection des souverains par les nobles, tradition qui avait été abandonnée par les Wisigoths en 633.

    Élu roi, Pélaze fonda le royaume des Asturies, fixa sa capitale dans la petite ville de Cangas de Onís, et se présenta comme le continuateur des rois wisigoths dont le souvenir resta longtemps vivace dans les mémoires des chrétiens du Nord.

    Selon l'historien espagnol Claudio Sánçez-Albornoz, dans le royaume des Asturies, au temps du roi Pélaze et de ses premiers successeurs, il n'y avait ni cour, ni monarque, mais seulement un caudillo, un simple çef de guerre accompagné de ses guerriers : les paysans astures descendus de la montagne à son appel.

    Il resta plusieurs années peu actif, ignoré ou méprisé par les musulmans avant d'en sortir brusquement et de remporter une première victoire lors de la bataille de Covadonga en 722, puis à plusieurs autres occasions.

    Il épousa une noble d'orizine wisigothe, Gaudiosa.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "Gif souris à la plage"

    Demain, dès polton minou, nous partons en vacances.

    - Fouçtra! Il était temps! Nous sommes épuisées.

    - Mais à part la pôvre Minizup'Cosette, vous ne faites rien, a rétorqué celui qui dit que ze ne suis que son avatarasse.

    - Et le droit à la paresse, prôné par le zendre de Karl Marx, qu'est que vous en faites, Mossieu Zizi?

    - Et le farniente cela fatigue, macarel.

    - Vous oubliez dézà que nous sommes partis en zuillet au Havre?

    - Cela être bien loin!

    Et nous partons pour le Pays Basque.

    - Zic! On pourra à aller à Biarritz et à Zaint Zean de Luz.

    - Où cela être? a demandé Minizup'iéla.

    - Au bord de l'Océan Atlantique.

    - Ja! Nous nous baigner.

    - Macaniçe, il faut faire dare dare des açats.

    - Et lesquels Minizup'zhérault?

    - Des seaux, des pelles et des râteaux.

    - Hein! Et pour quoi faire?

    - Pour faire des çâteaux de sable pardi.

    - Des raquettes et des volants pour zouer au badminton.

    - Nous être çampionnes de ce sport en Teutonie!

    - Sans oublier des matelas pneumatiques pour flotter au gré des vagues.

    - Et il convient de ne pas omettre des parasols pour nous protézer du soleil, par le grill de Zaint Laurent.

    - Moi vouloir un cerf volant.

    - Il nous faut aussi des bouées, car d'aucunes ne savent pas bien nazer et à l'océan les vagues sont fortes.

    - On aura besoin aussi de matelas de plage pour nous allonzer.

    - Ie! Moi ne pas vouloir me faire bronzer sur le sable!

    - Un dauphin gonflable, ce serait rigolo pour zouer dans l'eau, fouçtra.

    - Heu! nous prenons l'avion, est intervenu mon hôte. Nous sommes rationnés au niveau du nombre et du poids de nos valises.

    - Quel rabat-zoie, a dit in petto Minizuplein.

    - Si c'est ainsi, vous açeterez ces articles sur place Mossieu Zizi!

    - C'est cela vouiiii! Mais dans ce cas nous ne pourrons pas prendre le petit train touristique que z'avais prévu.

    - On s'en moque!

    Il faut vous dire qu'à çacun de nos voyazes les Intruses se plaignent car nous n'utilisons pas ces trains de découverte.

    Elles ne sont pas à une contradiction près!

    Quant à moi, ze vous remercie pour vos nombreux votes d'hier.

    Continuez ainis, cela me rassure et me rézouit!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Visite du Clos Lucé (photos)

    Le lit dans lequel est mort Léonard de Vinci

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

    Visite du Clos Lucé (photos)

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire