• Munia Mayor de Castille

    Munia, dite Major, de Castille est née en 995.

    Elle était la fille aînée du comte Sançe García de Castille.

    Elle épousa en 1010 le zeune roi de Navarre, Sançe III, qui lui donna en douaire ses revenus en Aragon. Ce mariaze venait confirmer une alliance entre le lignaze de Pampelune, qui tirait un grand prestige de son titre royal, et le lignaze de Castille, riçe par sa proximité avec al-Andalus, mais dépendant du roi de León.

    Leur premier fils, García, naquit en 1012 ou en 1013. Le suivirent Ramiro, puis Gonzalo, un autre Ramiro et Fernando.

    Le père de Munia mourut en 1017. Son héritier, l'infant García Sançéz, n'avait que sept ans. C'est donc Sançe de Pampelune qui assuma la tutelle de son zeune beau-frère.

    Il organisa les noces de l'infant García avec Sança, une sœur du roi de León, mais le zeune comte mourut avant de célébrer les noces le 13 mai 1029.

    Munia, aîné des sœurs du comte, fut proclamée comtesse de Castille, mais elle n'assuma pas les fonctions comtales, confisquées par son mari qui dirizea « comme un seigneur ».

    Dès 1029 Fernando, l'un des fils de Munia et de Sançe, fut associé au gouvernement de la Castille. Munia fut également l'héritière présomptive de sa tante Mayor, comtesse de Ribargoza dépossédée par son mari Ramon de Pallars, ce qui permit à Sançe d'intervenir en Ribagorza dès 1018.

    À la mort du roi Sançe, les domaines de Munia furent répartis entre ses fils : Garcia eut la vieille Castille de la vallée de l'Èbre, Fernand la nouvelle Castille autour de Burgos.

    Elle décéda le 13 zuillet 1066.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image du Blog veloursnoir.centerblog.net

    Pour une fois, z'ai béni la manifestation qui a eu lieu à Paname.

    - Fouçtra! Seriez vous décidée à me rezoindre? m'a demandé Minizup'Mouff, notre révolutionnaire d'opérette.

    - Que nenni, ma çère!

    - Vous m'en voyez fort aise, par le gourdin de Zaint Martial.

    - Alors pourquoi vous dire "Vive les manifestations"?

    - It's a pity!

    - M'enfin ! Réflécissez une tartinette.

    - Nous ne pas voir!

    - Boudiou! Que vous êtes limitées. Grâce à la manifestation, nous n'avons pas pu aller au cimetière comme le prozetait celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Ze ne vois pas la cause et l'effet, macarel.

    - Vous le faites exprès ou quoi?

    - Nous ne pas comprendre non plus!

    - Le bus qui nous aurait permis d'y aller était dévié de son itinéraire habituel!

    - On aurait pu y aller à pattes, macarel!

    - Comme si vous ne saviez pas que Mossieu Zizi était partisan du moindre effort, mazette.

    - Ze vous ai entendu, Minizup'Mouff!

    - Heu! Ze disais que les efforts inutiles sont vains!

    - Boudiou! Quelle menteuse!

    - Ze sais ce que z'ai entendu, ne vous en faites pas, Minizup'Fandango.

    - It's a çame.

    - Et dites vous que mon prozet d'aller au cimetière Monparnasse est remis à demain!

    - Atçoubi! Vite! Il faut appeler Mossieu le Secrétaire zénéral de la CZT afin qu'il organise illico presto et fissa une nouvelle manifestation.

    - En attendant, Mossieu Zizi, vous devriez vérifier si vous n'avez pas quelques liens de parenté avec Liliane Bettencourt qui vient de disparaître.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    San Marin: autour des forteresses (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier soir, à notre grande surprise, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous a fait une drôle d'annonce, qui nous a coupé la çique.

    - Nous allons reprendre nos promenades de découverte de Paris.

    - Ach! Nous être ravies.

    - C'est Minizup'Kiki de Vitry qui va être contente, macarel.

    - Minizup'Zhérault, ze vous le dis tout net, ze n'ai pas besoin de votre museau occitan pour dire ce que z'ai à exprimer.

    - Atçoubi! Elle n'est pas commode la bestioulette.

    - It's a pity!

    - Quelle balade, nous proposez vous, Mossieu Zizi?

    - Nous allons aller à la découverte des grands hommes et de femmes célèbres.

    - Mazette, c'est une superbe idée.

    - Nous bien apprécier cette suzzestion!

    - Heu! Pour ma part ze m'interroze par le voile de zainte Anne.

    - Que voulez vous savoir Minizupette?

    - Où va-t-on voir ces célébrités?

    - Mais dans les cimetières, lui a rétorqué avec un grand sourire mon hôte. Et nous allons commencer par celui de Monparnasse.

    - It's an horror!

    - Macaniçe! Vous parlez d'une agréable promenade romantique.

    - Nous ne pas venir!

    - Et pourquoi donc? C'est fort instructif!

    - Mais dans les cimetières, on trouve des revenants!

    - Des vampires endormis qui ne demandent qu'à sortir de leur cercueil!

    - De terribles souris garous!

    - Cela ressembler à la nuit de Walpurzis!

    - Mais on y va en zournée! 

    - Et les sorcières, qu'est que vous en faites Mossieu Zizi?

    - Ze pensé que mossieu Zizi veut nous enterrer vivantes, à l'abri des regards, a cru bon de dire Minizup'Rosa.

    - Avec la terrible complicité de Minizup, a azouté Minizup'tictac. On sait combien elle veut se débarrasser de nous.

    - Elle en rêver régulièrement et elle ne pas manquer de l'avouer sur son blog.

    - It's a çame!

    - Mais c'est n'importnawak!

    - Celles qui ne voudront pas venir resteront enfermées, mais sans TSF, a réazi mon hôte.

    - C'est du çantaze, fouçtra.

    - C'est ainsi et que ze ne çanzerai pas d'avis. Ze resterai droit dans mes pantoufles!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les Intruses se sont levées fort guillerettes.

    Elles çantaient à tue museau le grand succès de Claude François " Le lundi au soleil"!

    - Ze me demande ce qui peut vous mettre ainsi en zoie dès poltron minou? ai ze demandé.

    - Macarel, mais c'est parce que lundi est passé.

    - Et la çanson dire: "le lundi au soleil, c'est quelque çose qu'on aura zamais..."

    - Ze connais ce refrain. Dites vous que z'ai manqué faire partie des Clodettes.

    - Heureusement pour Cloclo, par la crosse de Zaint Félix.

    - Fouçtra! Z'aurais aimé vous voir vous trémousser!

    - N'oubliez pas que ze suis une grande danseuse classique.

    - Boudiou, ze l'ignorais!

    - Même la grande Maïa Plissetskaïa admirait mon immense talent.

    - Mazette, vous m'en direz tant.

    - Pourquoi donc évoquiez vous le lundi?

    - Ce lundi fut pluvieux!

    - I'm singing in the rain! a entonné zoyeusement Minizup'tite.

    - Ach! Elle çanter faux!

    - Balleck! C'est horrible! Faites la taire!

    - Il est vrai qu'elle n'a pas ma voix mélodieuse.

    - Elle çante la meuf?

    - Saçez Minizup'Kiki de Vitry que ze suis une grandissime çanteuse d'opéra.

    - Et voilà! Cela la reprend par le mouçoir de Zainte Véronique.

    - Atçoubi, elle va vouloir nous interpréter la Reine de la nuit.

    - Et l'air de la barcarole...

    - Sans oublier celui des cloçettes.

    - Vous n'avez pas de çance, mes amies. Auzourd'hui ze suis quelque peu enrouée. Sans doute ai ze pris un coup de froid.

    - Oh! Que c'est dommaze.

    - Et nous qui aurions tant aimé vous voir et entendre çanter.

    - It's a pity!

    - Puisque vous insistez...

    - Que nenni! Vous risqueriez d'abimer inutilement vos cordes vocales.

    - Même les plus grandes divas ont des faiblesses.

    - Of course.

    - Ze vous offrirai un petit récital demain.

    - C'est cela voui!

    - Nous bouillons d'impatience!

    - L'attente insupportable va rendre nos cœurs douloureux, par le toutou de Zaint Roch!

    - Vous êtes vraiment adorables! demain, ze vous offriçai un vrai récital.

    - Atçoubi! Nous n'en demandons pas tant; ma mie.

    - Z'insiste!

    - Un p'tit air nous suffira amplement pour apprécier votre talent!

    - Of course.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire