• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Avec Minizupette, notre quasi zainte, nous avons droit à la visite d'églises, d'abbayes et de monastère.

    Avec l'Intruse bayonnaise, çvéritable çanzement de rezistre. Elle a voulu que nous allions à la découverte de palais et de çâteaux!

    Ce que nous avons fait par une température frisquette et une météo encore quelque peu venteuse (après la tempête que nous avons connue, avec des rafales violentes à plus de 150 km/heure, qui a fait 3 morts en Allemagne, c'est vous dire sa force!)

    - Heureusement qu'il fait bon dans notre belle automobile (une belle Renault Captur rouze, précision de l'auteure).

    Quand Minizup'Fandango se prend pour Sissi!

    Non loin de la frontière avec la Slovaquie, nous avons pu voir un çâteau Qui a appartenu à un roi de Bohème, Ottokar II.

    - Comme çez Tintin, avec le sceptre d'Ottokar.

    Quand Minizup'Fandango se prend pour Sissi!

    - Atçoubi! C'est vraiment incroyable! Ze n'en reviens pas!

    - Qui donc, Minizup'Zhérault?

     - Ici ils ont installé une réserve pour cigognes, cigognaux ...

    - Elles faire ici escale avant d'aller en Alsace.

    - C'est vraiment renversant!

    Quand Minizup'Fandango se prend pour Sissi!

    Nous avons visité le Palais du Prince Euzène de Savoie, qui après le refus de Louis XIV, s'est mis au service de l'Espagne et de l'Autriçe, ainsi que nous l'a expliqué doctement notre Pioçe de la Farandole.

    Quand Minizup'Fandango se prend pour Sissi!

    - On l'appelait le roi sans couronne, eu égard à la puissance qu'il avait acquis. C'était le fils d'une nièce du cardinal Mazarin.
    Il fut surnommé "le sauveur de la Chrétienté" après ses victoires sur les Ottomans.

    - Ze sens que ze vais l'adorer, a déclaré extatique Minizupette.

    - De plus, il eut un rôle déterminant dans le rayonnement de Vienne au 18ème siècle, où il fit édifier deux somptueux palais, dont le Belvédère que nous visiterons en fin de zournée, a azouté notre guide Miçelin sur pattes.

    - Ze me verrais bien princesse en ces lieux!

    Quand Minizup'Fandango se prend pour Sissi!

    - Cette couronne vous sied à merveille, barmelouse, a ironisé Minizup'Zhérault.

    - Que voulez-vous, contrairement à vous, ma mie, ze n'ai pas la tête qui enfle.

    Quand Minizup'Fandango se prend pour Sissi!

    - Et comme z'ai bon fond, contrairement à ce que d'aucune semble penser, ze vous convie à partazer une petite collation.

    - Ne comptez pas sur moi pour vous servir, s'est exclamée Minizup'Cosette. Ze me refuse de travailler pour des aristocrates!

    - Fouçtra! Vous aves bien raison! Les aristocrates à la Lanterne! Et ça ira, ça ira, ça ira!

    - De toute façon, nous n'avons pas lemps, a fait remarquer Minizup'tictac! Nous devons retourner à Vienne pour voir le palais de Sçönbrunn.

    Quand Minizup'Fandango se prend pour Sissi!

    - Nous allons donc voir Sissi, avec laquelle z'ai tant de points communs, a cru bon de dire la basquaise.

     - Et surtout l'impératrice Marie-Thérèse, dont on fête le tricentenaire de la naissance, qui est, comme vous le savez la mère de notre reine Marie-Antoinette.

    - Mon dieu! Et dire qu'on lui a coupé la tête, par le gourdin de Zaint Martial!

    - Voilà comment les Français traiter les cadeaux que l'Autriçe lui faire!

    - It's a pity!

    - Vous l'anglaise, museau! Vous oubliez que les vôtres ont décapité le roi Zarles Ier.

    - Et qu'ils ont brulé notre Zéhanne d'Arc.

    Quand Minizup'Fandango se prend pour Sissi!

    Les zardins et le parc qui entourent le çâteau sont une pure merveille.

    - C'est le Versailles autriçien! Et il y a un monde fou pour le visiter. Regardez tous ces groupes, notamment asiatiques!

    En fin de zournée, nous avons visité, comme nous l'avait annoncé mon hôte, le fameux Belvédère, cet immense domaine construit à la demande d'Euzène de Savoie.

    Quand Minizup'Fandango se prend pour Sissi!

    Dans l'un des deux çâteaux qui constituent le domaine, on peut admirer de superbes collections de peintures.

    - On y trouve notamment les principaux çefs d'œuvre de Gustav Klimt et d'Egon Sçiele, les grands peintres viennois.

    Quand Minizup'Fandango se prend pour Sissi!

    Dans le parc, de belles statues, dont des sphinx à tête de femmes.

    - Z'adore! s'est enthousiasmée Minizup'Fandango, tout en grimpant sur l'une d'entre elles!

    Quand Minizup'Fandango se prend pour Sissi!

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Promenade à Mâcon

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Lamartine, né à Mâcon

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    La Cathédrale

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Promenade à Mâcon en Bourgogne (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Dans la nuit, Vienne et le nord de l'Autriçe ont connu une formidable tempête.

    Des arbres ont été déracinés, des routes coupées, des trains retardés.

    Hier, nous avons roulé par grands vents sous un déluze de pluie. Nous devions slalomer entre des brançes coupées et même un arbre zisait au milieu de la çaussée.

    Une belle tempête!

    Ze vous prie de croire que malgré notre grand couraze, lézendaire, nous n'en menions vraiment pas larze.

    Les Intruses teutonnes claquaient des dents, les autres s'étaient caçées sous le sièze tandis que notre quasi zainte récitait des capelets.

    - Vous n'allez pas tout de même nous réciter la prière des agonisants, lui a dit irrité celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, qui se cramponnait au volant pour bien tenir la direction.

    Non sans mal, nous sommes arrivés à destination et là, miracle, il ne pleuvait plus, même si le vent soufflait en rafale.

    - Vous voyez, mon intercession auprès de mon doux Zésus a fonctionné!

    Une belle tempête!

    Du coup, nous avons pu visiter en toute sérénité de beaux monastères.

    - Ze me verrais bien prendre le voile dans celui, a soupiré Minizupette.

    Une belle tempête!

    - Atçoubi! Surtout ne vous zénez pas, lui a répondu ironiquement Minizup'Zhérault.

    - Fouçtra! La où il y a du zène il n'y a pas de plaisir, comme le dit le physicien.

    - Et vous quoi faire ici?

    - Ze pourrais perfectionner mon doigté au piano.

    Une belle tempête!

    - Ze ne veux pas vous contrarier, lui ai-ze fait remarquer. Mais pour atteindre mon niveau, vous avez encore beaucoup de travail.

    - Regardez! Il y a même une moto. Ze pourrais m'inscrire au nom de mes sœurs à des courses d'enduro.

    - Quelle endurance!

    Une belle tempête!

    - Et zamais vous penser au travail?

    - Mais si, Minizuplein, ze préparerais les repas pour la communauté.

    - Des repas frugaux, z'espère, macarel.

    - Comme de bien entendu par l'épée de Zaint Zilbert.

    Une belle tempête!

    - Et vous prévoyez du vin? C'est important!

    - Bien sûr Minizupette. Du bon vin des vignes du monastère.

    - Fouçtra! On ne s'ennuie pas ici, tandis que les travailleurs triment pur gagner leur pitance.

    Une belle tempête!

    - Et ze servirais humblement mes sœurs.

    - C'est normal, barmelouse! Une quasi zainte se doit de donner l'exemple!

    - Remarquez, mazette, votre doux Zésus aimait bien se faire servir lui!

    - Blasphème! Mensonze! Hérésie! Ze m'en vais me retirer dans un boudoir un moment pour dizérer cette nouvelle infâmie!

    Une belle tempête!

    - Et après cela, quand ze vois cette salle, vous me parlerez de pauvreté de l'église!

    - Ce sont grâce aux dons des fidèles que les monastères ont fait construire ces sites.

    - Tu parles Zarles! On les a tonsurés en leur faisant peur!

    - Ze vais prier pour votre vilaine âme, Minizup'Mouff!

    Une belle tempête!

    - Tiens! C'est nouveau! Vous voilà pratiquant le rite byzantin.

    - Quand on est quasi zainte, c'est valable pour toutes les églises, ma çère!

    - Même celle des Témoins de Zéhovah?

    - Ou pour les églises des prédicateurs?

    Une belle tempête!

    Du coup, notre pôvre Minizupette s'est retirée pour bouder.

    Sur le çemin du retour, grâce au vent qui continuait à souffler fortement, le ciel était presque bleu.

    Comme il fait nuit bien tôt (Merci Mossieu Ziscard avec cette idée d'heure d'hiver), nous sommes allés manzé de bonne heure dans un restaurant typiquement viennois.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Sancho III de Navarre dans l'Arbre Généalogique des rois de Portugal.

    Sançe III Garcés, dit le Grand, est né en 990.

    Il était le fils de Garcia III Sançez et de Jimena Fernandez, fille du comte de Cea. Il accéda au trône, héritant du royaume de Navarre et du comté d'Aragon sous la tutelle d'un conseil de rézence composé des évêques et de sa mère.

    Pendant son mandat de roi chrétien de Nájera-Pampelune, il réussit la plus importante extension de territoire, comprenant la quasi-totalité du nord de la péninsule. Il créa la vicomté du Labourd entre 1021 et 1060 avec Loup-Sançe et Fortun I er Sançe, avec la résidence de cette vicomté à Bayonne, et celle du Baztan en 1025. À la mort du duc Sançe Guillaume, duc de Gascogne, le 4 octobre 1032, il tenta d'étendre son autorité sur l'ancien duçé de Vasconie entre les Pyrénées et la Garonne mais sans succès.

    Son règne a coïncidé avec la crise du monde « califéen » qui débuta à la mort de Al-Mansour et finit avec le début du royaume de taïfa. Il çerça à unifier les états chrétiens, aussi bien par des vassaux que sous son propre commandement.

    En 1016 il fixa les frontières entre la Navarre et le comté de Castille et entama une période de relations entre les deux états, facilités par son mariaze avec Munia (fille de Sançe Garcia, comte de Castille, et de Ava de Ribagorce), également connue comme Mayor de Castille.

    De ce mariaze naquirent Fernand Ier de Castille, Gonzalo, comte de Sobrarbe et Ribagorce,  les filles Mayor et Jimena (qui devint reine de Léon lors de son mariaze avec Bermude III).

    Il fut çarzé de la tutelle du comte Garcia de Castille. Il appuya le mariaze entre Garcia et Sança de Léon. Lorsque Garcia se rendit à Léon pour se marier, il fut assassiné en çemin.

    Par son mariaze avec Munia Mayor de Castille, il lui revint de rézir le destin de la Castille.

    À partir de l'année 1030, il rézit les terres du comte de Cea, le territoire de Cea entrant sous son influence car sa mère était la sœur du comte, Pedro Fernandez, mort vers 1028. À la fin de l'année 1034, Sançe restaura le sièze épiscopal de Palentina.

    Avant de mourir en 1035, il réalisa un testament selon le droit navarrais dans lequel tout son empire serait transmis à son premier enfant, Garcia, qui gouvernerait directement Pampelune, la province d'Alava, une grande partie du comté de Castille et quelques terres en Aragon. L'administration des autres territoires était laissée aux autres enfants. Fernand obtint une petite partie du comté de Castille, Ramiro reçut des terres en Aragon et en Navarre et Gonzalo celles de Sobrarbe et d'autres éloignées d'Aragon.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Les hospices de Beaunes (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier nous nous sommes rendus à l'aéroport Zarles de Gaulle pour prendre l'avion.

    Au pays de Sissi!

    - Atçoubi, z'adore voler, s'est exclamée minizup'Zhérault.

    Et elle a voulu un cliché pour montrer combien elle est valeureuse dans un aéroplane.

    Mais à la première petite turbulence, elle s'est aussitôt planquée sous le sièze!

    Au pays de Sissi!

    - Et où avons nous atterri, a demandé Minizup'Mouff?

    - Au pays de Oui Oui?

    - Nein çez Jaja!

    - Nan!

    - Sissi! Nous sommes au pays de Sissi, l'impératrice, par le bouquet de zainte Marguerite!

    Au pays de Sissi!

    - Mazette, notre hôtel est vraiment royal!

    - Voui, mais à cause des travaux on a eu du mal à le trouver.

    - Ce qui importe, c'est d'y être arrivés, par le gourdin de zaint  Martial.

    Au pays de Sissi!

    - En tout cas, fouçtra, z'ai besoin d'un petit remontant pour me remettre de toutes ces émotions. 

    Après voir déposé nos bagazes, nous avons débuté une petite visite de la belle capitale autriçienne.

    - Atçoubi! Si z'avais su, z'aurais mis une tenue brune!

    - Et pourquoi, ma mie?

    - Vous n'avez pas vu les affiçettes avec le slogan "Pas de nazis au Parlement"?

    Au pays de Sissi!  

    - C'est peut-être parce que c'est Halloween.

    En tout cas, z'ai des problèmes avec Internet!

    - Dans un hôtel 5 étoiles, c'est tout simplement scandaleux.

    - Ze vais leur dire ma façon de penser à ces gougnafiers. Si ze ne peux pas faire mon blog correctement, cela va çauffer!

    Au pays de Sissi!

    - Buvez donc une liçette de vin, ma douce, cela vous remontera le moral.

    - Mais ze veux monter à mes zélés fans les belles photos que z'ai faites!

    Au pays de Sissi!

    Comme celle de ce zoli petit temple dans le zardin qui zouxte le théâtre de l'Empereur François- Zoseph.

    Au pays de Sissi!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires