• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

    Autour de la cathédrale de Perrugia en Italie (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

    Hier, il régnait un temps quasi estival à Paname.

    - Atçoubi, on se croirait en plein mois de zuillet.

    - Il fait même plus beau qu'en plein été, par la tunique de Zaint Quintinus!

    - On aurait pu aller aller à Biarritz ce week-end, a dit Minizup'Fandango.

    - Pourquoi, barmelouse?

    - Pour faire du surf pardi.

    - Nous préférer Rivesaltes.

    - Las! Là-bas, pour une fois la météo est moins clémente.

    - It's a pity.

    - Ie! Nous aller zouer dans un parc.

    - Faire de la balançoire!

    - Macarel! Cela nous fera le plus grand bien que de gambader dans l'herbe tendre.

    - Et de nous reposer au bord d'un plan d'eau après un bon dézeuner, mazette, a azouté Minizup'Mouff, touzours aussi partisane du moindre effort.

    - Nous pourrions faire une course, a cru bon d'azouter Minizup'Kiki de Vitry.

    - Qu'en pensez vous, Mossieu Zizi.

    - Rien de tout cela.

    Hein? Que nous proposez vous?

    - Nous allons au cinéma, voir le film "Numéro Une" avec Emmanuelle Devos.

    - Au cinéma, avec ce temps? C'est une hérésie!

    - C'est le seul zour où Mossieu Cricri peut voir un film sur grand écran.

    - Macaniçe, il n'a qu'à prendre un zour de repos!

    - A cause de lui, nous être enfermées!

    - It's a çame.

    - Demain nous irons à l'Ile Seguin...

    - Ja! On pourra batifoler...

    - Heu, non...

    - Et pourquoi donc?

    - Parce qu'on va découvrir l'exposition consacrée à Maria Callas.

    - Ze pourrai y çanter mes grands airs, ai ze dit en me rengorzeant.

    - C'est cela vouiiiii! De quoi nous faire mettre à la porte pattu militari!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Et maintenant, l'histoire du Royaume de Navarre.

    Eneko Aritza

    Eneko Aritza, né vers 771, fut le premier roi des Vascons de Pampelune.

    Selon la Zanson de Roland, il aurait été présent aux côtés de son père à Roncevaux, le 15 août 778, lors de la victoire des Vascons sur l'arrière-garde de l'armée de Zarlemagne.

    Il était le fils d'Íñigo Ximenes Arista, comte de Bigorre, et hérita de territoires qui s'étendaient de Pampelune zusqu'aux hautes vallées des Pyrénées, de l'Irati au val d'Hecho. Après la mort de son père, sa mère, Leodegundia des Asturies, épousa le Banu Qasi Musa ibn Fortún de Tudela, un des seigneurs de la vallée de l'Èbre, dont l'aide amena Eneko sur le trône.

    L'avènement du premier roi de Navarre ne s'est pas fait sans heurts, tant sur le plan intérieur, en raison de l'opposition d'une partie de la population chrétienne (minoritaire) à l'alliance avec les Musulmans, qu'extérieur, la Navarre étant menacée d'un côté par l'Émirat de Cordoue (en 781, 'Abd al-Rahmān Ier s'était emparé de Pampelune) et de l'autre par l'empire carolinzien, avec les interventions de Zarlemagne puis de son fils Louis .

    Le royaume de Navarre est donc né d'une alliance entre les Musulmans et les Chrétiens qui ont désobéi à l'autorité relizieuse pour défendre leur indépendance.

    Il épousa Onneca ou Tota, peut-être une fille d'Aznar I er Galíndez, comte d'Aragon et de son épouse, qui pourrait elle-même être une fille du duc Loup II de Vasconie.

    En 824, les Vascons d'Eneko Aritza écrasèrent une seconde fois l'armée franque commandée par les comtes Eble et Asinaire lors de la troisième bataille de Roncevaux, alors qu'elle retournait au nord de la Loire après avoir « pacifié » Pampelune. Eble fut envoyé captif à Cordoue mais Asinaire, que les Vascons considéraient comme du même sang qu'eux, put retourner çez lui.

    Après cette victoire, Eneko Aritza fut couronné roi de Pampelune.

    En 842 après la bataille de Balma, Pampelune fut prise par l'émir Abd al-Rahman II. En 843 l'émir lança une offensive contre Pampelune et Eneko Arista fut de nouveau défait et son frère Fortun Íñiguez fut tué.

    En 845, atteint de paralysie peut-être à la suite de blessures reçus au cours des défaites des années précédentes, il dut laisser la corézence du royaume à son fils García. Ce dernier dut encore faire face à une nouvelle expédition cordouane contre Pampelune et Tudèle en 850 avant de succéder à son père qui mourut en 851/852.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris avec verre de vin" 

    Hier nous sommes allés au bistroquet où celui qui dit que ze ne suis que son avataresse a ses habitudes.

    - Par le mouçoir de Zainte Véronique, z'aime bien y aller.

    - Et pourquoi, Minizupette? Vous vous y régalez?

    - Bien entendu mais ce n'est pas la seule raison.

    - Et donc?

    - Z'adore la décoration de cet estaminet.

    - Ah voui! Vous dites cela car il y a des imazes pieuses, macarel.

    - Voui! Et surtout un poster avec le beau visaze de mon bon Zésus.

    - Et après, on nous parlera de laïcité, mazette!

    Lorsque nous sommes arrivés, la table à laquelle nous nous installons habituellement était prise.

    - It's a pity.

    - Voulez-vous vous mettre ici? a demandé la serveuse qui a l'art d'irriter mon hôte. 

    - Nan! Cette place ne me convient pas, ai-ze dit.

    - Et celle-ci?

    - Atçoubi, non! On serait collés aux autres clients!

    - Nous vouloir notre table attitrée.

    - Ze m'excuse, mais elle est occupée.

    - Vous auriez dû la réserver pour nous, nous sommes sommes touzours à l'heure! a cru bon d'azouter Minizup'tictac.

    - Mais ze ne pouvais pas penser que vous viendriez.

    - Il eût fallu que vous le sussiez!

    - On va se poser là, a déclaré mon hôte.

    Le patron est arrivé.

    - Ah ! Vous avez çanzé de place!

    - Par force, çer monsieur, par force!

    - Nous être fort contrariées.

    - Pour me faire pardonner, ze vous offre un kir.

    - Et même plutôt deux vu notre prézudice, ai ze rétorqué.

    - Ach! Minizup, notre Minizup'Kir, savoir négocier!

    - Avec des olives, siou plaît.

    - Et des cacahuètes.

    - Sans oublier des petit gâteaux salés, par le toutou de Zaint Roch.

    Dans la vie, il faut savoir se faire respecter.

    Telle est la morale de cette histoire!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris en moto"

    Ce n'est pas moi qui entonnerai la çanson "A bicyclette'" du par ailleurs regretté Yves Montand.

    - Pourquoi, ma mie? parce que vous ignorez les paroles?

    - Que nenni, ma çères. Ze les connais sur le bout des pattes.

    - Alors, qu'avez vous?

    - Ze déteste les vélos en ville.

    - Mais atçoubi, c'est un mode de transport écolozique.

    - Cela être mieux que les voitures qui polluer!

    - D'accord, mais les autos ne roulent pas sur les trottoirs.

    - Heureusement, mazette.

    - Tandis que les cyclistes n'hésitent pas à se délacer parmi les piétons.

    - It's a pity!

    - Et par ailleurs, ils osent klaxonner pour pouvoir passer.

    - Cela n'est pas très urbain, par la serpette de Zaint Fiacre.

    - Mais moi ze vous assure, ze ne me déplace pour les laisser passer et ze fais tout pour les enquiquiner si il le faut.

    - Vous avez bien raison.

    - Et si ils insistent, ze les agonie d'inzures.

    - Et en la matière vous êtes forte.

    - Z'avoue que z'ai un superbe lexique.

    - Dites nous vite!

    - Nan! La décence que z'applique sur mon merveilleux blog me l'interdit.

    - C'est bien dommaze, macarel.

    - Z'aurais bien aimé élarzir mon vocabulaire, a déclaré Minizup'Cosette.

    - Ze vous le dirai en dehors de mon diary!

    - Minizup, ze vous apprendrai quelques inzures bien senties de banlieue, a azouté Minizup'Kiki de Vitry? Et ze vous assure que vous clouerez le museau à ces récalcitrants!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire