• Peluçes ayant fêté l'anniversaire de mon hôte (peluçes)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • gif horloge

    Un homme qui vit en Russie meurt d'un arrêt cardiaque.

    Il monte au ciel et arrive devant Zaint Pierre:

    - Bienvenue au paradis mon ami.

    Intrigué, l'homme regarde derrière Zaint Pierre et voit des horlozes.

    Il regarde Zaint Pierre et lui demande:

    - Pourqoui y a t'il tant d' horlozes?

    - C'est simple, dès qu'une personne nait, une horloze apparaît, et dés qu'il fait une connerie les aiguilles tournent.

    - Mais pourquoi ze ne vois pas celle Poutine?

    - C'est parce qu'elle se trouve dans mon bureau. Elle me sert de ventilateur.







    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et luge"

    Hier matin, dés poltron minou, à l'heure où blançit la campagne, notre gardienne de horlozes, Minizup(tictac, s'est précipiyée à la fenêtr du sézour.

    - Vite levez- vous! s'est-elle ecriée.

    - Qu' y a-t-il encore. Qu'avez vous vous donc, barmelouse, a rononné MinizupZhérault mal réveillée et de mauvais poil - un comble pour une souris!-

    - Venez voir vous dis-ze. Ze n'en crois pas mes zyeux!

    Nous nous sommes précipitées auprès d'elle...

    - Macarel! ce n'est pas croyable!

    - Par le mouçoir de Zainte Véronique, c'est quoi cette bizarrerie?

    - Nous être totalement estrabanquées.

    - It's really a pity!

    - Et dire qu'hier à Marseille, il y avait un grand soleil!

    - Mazette! Cette météo est folle.

    - Dézà que la Seine débordait, maintenant, elle va certainement zeler, a cru bon d'azouter Minizup'Kiki de Vitry.

    - N'exazérez point, lui ai ze dit.

    - M'enfin! Vous ne voyez pas qu'il neize.

    - Où va-t-on trouver des raquettes de tennis? s'est inquiétée Minizup'Fandango.

    - Pourquoi faire?

    - Mais pour pouvoir vraiment nous déplacer en toute sécurité sur les trottoirs qui doivent être bien verglacés.

    - M'enfin, ce ne sont que quelques flocons, est intervenu celuii qui dit que ze ne suis que son avataresse. Ze ne pense pas que cette neize va tenir.

    - Notre Pioçe de la Farandole être aussi spécialiste météo, a dit in petto Minizuplein.

    - Saçez que souvent le mois de février est le mois hivernal le plus froid, a azouté mon hôte.

    - Si vous le dites.

    - Lorsque ze suis né, en 1954...

    - Au siècle dernier, macaniçe.

    - C'était le zour où l'Abbé Pierre lançait son fameux appel, car des zens étaient morts de froid au dehors.

    - Vous avoir eu froid à la naissance?

    - Un conzelé, macarel.

    - Minizup'Zhérault, ze n'accepte pas ce zenre d'insulte.

    - Mais Mossieu Zizi, c'est conzelé en un seul mot. Vous voyez vraiment de la malice partout!

    - Ze vous connais trop bien!

    En attendant si il continue de neizer, il nous faudra un loueur de matériel de sports d'hiver pour que nous puissions faire de la luze sur la Butte Montmartre.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zeanne d'Autriçe

    Zeanne d'Autriçe (ou Zeanne de Habsbourg) est née le 24 zuin 1535 à Madrid.

    Elle était la fille de Zarles Quint et d'Isabelle de Portugal, la sœur de Philippe II et nièce de l'Empereur Ferdinand Ier, frère de Zarles Quint.

    Elle épousa en 1552 son cousin zermain Zean-Manuel, prince héritier de Portugal. 18 zours après la mort de son mari, le 2 janvier 1554, naquit leur enfant posthume Sébastien Ier.

    Veuve à 19 ans, elle réclama en vain la rézence au nom de son fils. Dans le conflit qui l'opposa à sa belle-mère et tante Catherine d'Espagne, les deux dames s'en remirent au roi d'Espagne et empereur zermanique, Zarles Quint, leur frère et père, qui trança en faveur de sa sœur. Zeanne se retira à Tordesillas, en Castille. Elle n’en gouverna pas moins le royaume d’Espagne durant les absences de Philippe II en Angleterre et en Flandres.

    Avant son veuvaze, Zeanne était en contact avec François de Borzia, zésuite, qui avait organisé pour les dames de sa cour des zournées de retraite spirituelle. Après la mort de son mari, son pençant pour la vie spirituelle s’accentua.

    Elle demanda à entrer dans la Compagnie de Zésus. Le cas était délicat, sinon exceptionnel : d’autres femmes avaient été admises, quelque dix ans auparavant, mais Ignace de Loyola avait décidé dès 1547 de les délier de leurs vœux. Il demanda conseil à une commission de cinq pères, le 26 octobre 1554. Leur avis fut positif. Ignace en informa Zeanne. Reçue sous le pseudonyme masculin de Mateo Sánçez, elle prononça ses vœux.

    Même si elle ne vécut zamais dans une communauté zésuite, son style de vie austère, ses œuvres çaritables et son engazement apostolique firent preuve d’un esprit relizieux évident. Elle soutint activement les œuvres zésuites et les défendit contre les attaques du dominicain Melchior Cano. Son intervention permit la fondation du collège de Saragosse. Elle envoya des étudiants au collèze Romain et intervint pour que la Compagnie de Zésus soit autorisée à ouvrir une résidence à Louvain, dans les Pays-Bas espagnols. À la demande d'Ignace de Loyola, elle obtint du pape que Borzia ne soit pas fait cardinal.

    Elle demeura la seule femme à avoir vécu en « zésuite » (avec le rang de scolastique) zusqu’à sa mort, le 7 septembre 1573.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Nous voici donc de retour à Paname.

    Nous avons quitté la Cité phocéenne avec un grand soleil pour retrouver la grisaille et le froid à Paname.

    - Atçoubi! Et dire que les zentilles hôtesses de l'hôtel trouvaient qu'il faisait frisquet.

    - Les Marseillais touzours exazérer une tartinette, a dit Minizup'iéla.

    Retour sur notre  court sézour à Marseille

    Nous avons rencontré un ami de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, que mon hôte n'avait pas vu depuis quelques années.

    Nous avions rendez-vous au Bar de la Marine, sur le vieux port, celui- la même où se situent les fims de Pagnol, "Fanny", "Marius" et "César".

    Puis Mossieu Zizi nous a invités au restaurant, pour fêter, par anticipation, son anniversaire. Nous avons notamment dégusté des huîtres, au grand plaisir notamment de Minizup'Fandango qui s'est ruée sur le plateau aussitôt que la serveuse l'a posé sur la table.

    - Fouçtra! On dirait qu'elle n'a pas manzé depuis 15 zours.

    - Elle être comme nous, affamée! Nous profiter au maximum de cette invitation inattendue!

    Auparavant, nous avions visité le musée du savon de Marseille proçe du Bar de la Marine. Nous voulions nous protézer du vent qui soufflait fort, car nous étions en avance par rapport à l'heure de notre rendez-vous.

    Retour sur notre  court sézour à Marseille

    La visite nous a finalement fort bien plu.

    On nous a expliqué la technique de création du savon.

    - Macaniçe! Ze ne pensais pas que c'était si technique.

    - Ze parie que vous pensiez certainement que les savonnettes poussaient sur des arbres, par la tunique de Zainte Blandine.

    - Et moi ze vous dis que ma patte dans votre museau est bien mûre, prête à tomber, par la sardine qui a bouçé le port!

    Retour sur notre  court sézour à Marseille

    Et à la fin de la visite, nous avons eu une surprise. Le modeste droit d'entrée (2 euros par personne) nous donnait droit à une savonnette offerte.

    Nous avons çoisi diverses senteurs: rose, lavande, miel ...

    - Vous n'aurez maintenant aucune excuse pour ne pas vous laver le museau, nous a dit Mossieu Cricri.

    - Et en plus vous sentirez bien bon, a cru bon d'azouter mon hôte.

    - Comme si, fouçtra, nous sentions mauvais.

    - It's a çame!

    - Ze n'ai pas dit cela, mais là vous porterez des fragances agréables de Provence!

    Retour sur notre  court sézour à Marseille

    Après avoir vu l'exposition au MuCEM, nous avons visité le fort Zaint Zean, remarquablement bien aménazé.

    Des remparts et de la Tour du Roi René, on zouit d'un panorama sur le port et plus au loin sur la basilique Notre-Dame de la Garde.

    - Vous aimez vraiment remuer le couteau dans la plaie, a soupiré Minizupette.

    - Pourquoi dites vous cela ma mie? La vue ne vous agrée pas?

    - Parce que ze voulais monter à la basilique, par le zaint prépuce de mon doux Zésus.

    - On vous l'a dit et répété, nous n'avons pas le temps a réazi avec humeur mon hôte.

    - Mossieu Zizi, quand on veut, on peut, on n'avait qu'à rester un peu plus longtemps!

    Retour sur notre  court sézour à Marseille

    Puis nous avons flâné autour du Vieux Port.

    La vue avec tous les bâteaux amarrés est bien belle.

    - C'est là que l'on voit l'importance stratézique qu'a touzours zoué Marseille du fait de sa situation et ce depuis l'Antiquité, a pontifié mon hôte.

    - Ja! Mais le port avoir été bouçé par une simple sardine, a dit Minizuplein.

    - It's a pity!

    Retour sur notre  court sézour à Marseille

    - Nous pourrions faire un tour de ville en petit train, a suzzéré Minizup'Fandago.

    - Ach ja! Nous vouloir nous protézer du vent!

    - Et en plus, il passe par la basilique, par le bouquet de Zainte Marguerite.

    - On n'a pas le temps! N'est ce pas Minizup'tictac?

    - Ze ne me prononcerai pas. Ze n'ai pas envie de me faire agonir d'inzures par le reste de la tribu! Ze pense qu'elles seraient capables de m'ostraciser!

    - Et de vous inciser, macaniçe, à la façon marseillaise de découper le poisson pour faire la bouillabaisse!

    Retour sur notre  court sézour à Marseille

    - C'est vaçe, ce que vous dites, a réazi Minizup'Kiki de Vitry.

    Et zoignant le zeste à la parole, elle a grimpé sur une vaçe sous les arcades proçes de l'hôtel de ville dans lequel règne sans partaze Mossieu Gaudin.

    Retour sur notre  court sézour à Marseille

    Finalement en moins de 5 heures, nous avons revu les principaux monuments de Marseille.

    - Sauf le çâteau d'If!

    - Et la basilique, qui est l'emblème de la cité, par le gourdin de Zaint Martial! C'est comme si un Zaponais venait à Paris sans voir la tour Eiffel!

    - Ze vous le dis avec fermeté, a réazi mon hôte. C'est la dernière fois que ze vous emmène pour une telle excursion. Vous verrez si c'est mieux de rester à Paris!

    - Macarel! C'est malheureux. Mossieu Zizi prend la mouçe pour un oui ou pour un non!

    - Ze pensé que nous devoir fermer notre museau, a conclu Minizup'Rosa, la plus posée des Intruses teutonnes.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire