• Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et champagne"

    Tandis que Minizup'Cosette repassait notre linze, que Mizup'Kiki de Vitry, Minizup'Fandango, Minizup'Zhérault et Minizup'iéla étaient avaçies devant la TSF, les Intruses teutonnes s'étaient installées dans un coin de la salle à manzer et papautaient.

    - Vous avoir entendu, Minizup'Rosa, les Français ne parler que d'un pot.

    - Ze n'avoir pas fait attention Minizuplein.

    - Eux dire qu'avec Mossieu Macaron le pot être trop élevé!

    - Quel manque de pot!

    - Et eux être comme Minizup.

    - Warum?

    - Eux bien aimer lever le coude.

    - Qu'est ce que vous complotez, est intervenue Minizup'Mouff qui était allée voir au frizidaire si elle pouvait trouver quelque çose à grignoter.

    - Minizuplein me parler des pots et du mécontentement des Français en la matière.

    - De quels pots parlez vous fouçtra?

    - De ce que vos compatriotes reproçer à Mossieu Macaron.

    - D'abord, c'est Mossieu Macron et ze n'ai pas entendu dire qu'il avait parlé de pots! Il a assez de soucis avec les grève, et l'évacuation de la ZAD de Notre-Dame des Landes.

    - M'enfin! Eux parler des pots directs et indirects!

    - Boudio! Vous voulez parler des impôts.

    - C'est ce que moi dire! Un pot!

    - Si vous parliez mieux, on vous comprendrait plus aisément!

    - Moi parler perfekt françouse!

    - Si vous le dites!

    - En tout cas, même Mossieu Zizi se plaindre.

    - Il est râleur de nature!

    - Nous l'avoir remarqué.

    - Il fait bien la paire avec Mossieu Cricri qui crie!

    - It's a pity, a azouté Minizup'tite qui zusque là était restée muette!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier dimançe, avec une météo quasi estivale, celui qui dit que ze suis que son avataresse, nous a emmenées nous promener.

    Nous avons commencé par un frugal dézeuner à l'Hippopotamus de la Place d'Italie.

    Voyaze sur les rives du Canal de Suez

    - Pourquoi parlez vous de frugalité, Minizup? Nous avons bien eu une bonne terrine et une entrecôte.

    - Voui! Mais on n'a même pas eu droit à un p'tit dessert.

    - It's a çame!

    - Avec nos Thénardier d'hôtes, nous savoir à quoi nous attendre.

    - Macarel! Vous vous résignez bien vite Minizuplein.

    - Si nous trop râler, nous ne plus être conviées à manzer au restaurant.

    - Il faut être pragmatique, par le toutou de zaint Roch.

    Voyaze sur les rives du Canal de Suez

    Puis nous avons pris un bus pour nous rendre à l'Institut du Monde Arabe.

    - Nous allons voir Zack Lang? a demandé Minizup'Fandango.

    - Cela m'éétonnerait qu'à son grand âze il travaille le dimançe! a cru bon d'ironiser Minizup'Kiki de Vitry.

    Voyaze sur les rives du Canal de Suez

     

    - Nous allons voir une exposition consacrée au canal de Suez, ai ze dit.

    - On va découvrir que le prozet de ce canal date de l'Antiquité la plus ancienne, puisque le pharaon Sésostris III avait fait creuser un premier ouvraze, 1800 ans avant Zésus Christ.

    - Fa temps, boudiou!

    Voyaze sur les rives du Canal de Suez

    On a vu une reconstitution, commentée par Frédéric Mitterrand, de l'inauguration du Canal de Suez en présence notamment d'Euzénie, épouse de Napoléon III et de l'empereur François-Zoseph, le mari de Sissi.

    - Vous n'êtes pas sans ignorer que ce canal est dû à un français, Ferdinand de Lesseps.

    - Il y avoir même une statue de son toutou!

    Voyaze sur les rives du Canal de Suez

     

    Les Intruses couraient partout sans vraiment s'intéresser à l'exposition et aux oeuvres et photos présentées.

    - Cela nous faire ...suez, a ironisé Minizup'iéla, faisant un zeu de mot avec le nom du canal.

    - Nous vouloir une glace!

    Voyaze sur les rives du Canal de Suez

    - Ou une boisson servie dans une de ces belles tasses.

    - Vraiment, rien ne vous intéresse, a grondé mon hôte!

    - Si! Une visite dans une pâtisserie.

    - Pour manzer de la tarte aux pommes.

    - Avec une boule vanille...

    - Et de la crème çantilly.

    - Mais ça, mazette, on n'y a zamais droit!

    Voyaze sur les rives du Canal de Suez

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

    Exposition d'art religieux au Petit Palais (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Portrait de Marie-Louise par Jean Garavaque.

    Marie-Louise-Gabrielle de Savoie est née à Turin le 17 septembre 1688.

    Elle était la seconde fille du duc de Savoie Victor-Amédée II et d'Anne-Marie d'Orléans (fille de Philippe d'Orléans, le frère de Louis XIV). Elle était la petite-nièce de Louis XIV.

    Sa sœur ayant épousé le duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV, elle-même fut mariée en 1701 au nouveau roi d'Espagne Philippe V, autre petit-fils du Roi Soleil. Les deux sœurs avaient épousé les deux frères comme elle se l'était promis dans leur enfance, ce qui dans l'esprit des politiques de l'époque devait lier non seulement les deux familles mais aussi les deux États et leur faire mener conzointement une politique anti-impériale. Il s'agissait pour le roi de France d'empéçer le très opportuniste et versatile duc de Savoie de prendre parti pour le prétendant autriçien dans la guerre de Succession d'Espagne qui s'annonçait. Il n'en fut rien, le duc suivit ses intérêts malgré les larmes de ses filles.

    En 1702 éclata la longue et ruineuse guerre de Succession d'Espagne, opposant Philippe V à l'arçiduc Zarles. Marie-Louise soutint son mari, n'hésitant pas à payer de sa personne.

    Elle exerça une grande influence sur son époux qui, pendant qu'il menait ses troupes en Italie reconquérir le royaume de Naples, lui confia la rézence de l'Espagne déçirée alors qu'elle n'avait que 14 ans. Elle-même subit l'ascendant de la princesse des Ursins, princesse italienne d'orizine française et amie de la marquise de Maintenon.

    Le zeune couple eut quatre fils dont deux régnèrent sur l'Espagne.

    Elle mourut à 25 ans, le 14 février 1714.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • En ce moment, Minizup'Mouff est toute excitée. Elle n'arrête pas de zicoter!

    - Fouçtra! Ze vous le dis , ça va péter!

    - De quoi vous parler, ma mie?

    - De la révolte qui se profile à l'horizon. Les zens sont de plus en plus mécontents!

    Quand Minizup'Mouff se voit à la manœuvre.

    - Vous exazérez une tartinette par le gourdin de zaint Martin.

    - Comme vous êtes, Minizupette, une contemptrice de Manu Ier, vous ne sentez pas que la raison tonne en son cratère!

    - Mais nous ne sommes pas en mai 68 quand même.

    - Dites vous bien qu'on n'est qu'en mars.

    En attendant, avant-hier soir il y a eu des éçauffourées à l'Université de Tolbiac qui se trouve à quelques mètres de çez nous.

    Quand Minizup'Mouff se voit à la manœuvre.

    Depuis onze zours les locaux sont occupés par des étudiants.

    Ils ont été caillassés par un groupuscule que d'aucuns pensent être d'extrême droite.

    - Ce n'est qu'un début, le combat continue, a crié à tue-museau Minizup'Mouff en voyant une voiture d'Europe 1 et des zournalistes devant le bâtiment.

    - Inutile de vous époumoner, macarel. On ne va pas vous interviewer!

    Quand Minizup'Mouff se voit à la manœuvre.

    Du coup, elle a cru bon bon de grimper sur les grilles.

    - Tous ensemble! Tous ensemble! criait-elle.

    - Elle se prendre pour la pasionaria!

    - It's a pity!

    Son comportement n'a pas manquer de provoquer l'hilarité des quelques étudiants présents sur le campus!

    - Au moins vous les faites rire si vous ne parvenez pas à les mobiliser davantaze!

    Quand Minizup'Mouff se voit à la manœuvre.

    - Vous n'avez pas l'air de faire beaucoup d'effet à cet étudiant, par la serpette de Zaint Fiacre!

    - Réveille toi camarade! La lutte n'attend pas! Couraze! Adelante! Avanti!

    - Cela ne lui fait ni çaud ni froid! Inutile de crier!

    - Avec de tels militants, Mossieu Macaron n'avoir rien à craindre!

    - En tout cas, ze suis bien contente! Ils ont proclamé la commune libre de Tolbiac!

    - Doux Zésus! Z'espère que cela ne concerne pas notre immeuble!

    - Ze veux aller à l'Opéra, a soudain déclaré notre apprentie révolutionnaire.

    Quand Minizup'Mouff se voit à la manœuvre.

    - Pourquoi faire, ma douce?

    - Pour suzzérer au directeur de l'Opéra une nouvelle programmation.

    - Et laquelle, ze vous prie?

    - La symphonie du Nouveau Monde de Dvorak et la symphonie Zupiter de Mozart!

    - Ach! Vous avoir beaucoup d'humour!

    Quand Minizup'Mouff se voit à la manœuvre.

    - Fouçtra! Regardez même ici les zens manifestent.

    - Vous perdez le sens des réalités, Minizup'Mouff.

    - Nan! Ils font bien un sit-in! Seriez vous aveugle?

    - Barmelouse! Ce sont des touristes qui écoutent un musicien.

    - Bon! On n'a plus qu'à rentrer!

    Quand Minizup'Mouff se voit à la manœuvre.

    Dans notre quartier, on peut voir de belles réalisations dans la rue.

    - C'est ce qu'on appelle du street art, a cru bon de dire Minizup'Kiki de Vitry.

    - Le 13ème arrondissement comprend de nombreuses de ces œuvres de grande taille qui ornent des immeubles.

    Quand Minizup'Mouff se voit à la manœuvre.

    A côté de la Grande Bibliothèque François Mitterrand, le long de la nouvelle Avenue de France fleurissent des immeubles modernes construits au dessus des rails qui mènent à la gare d'Austerlitz.

    - Boudiou! Pourvu que ces ensembles soient stables!

    De retour à la maison, nous avons appris aux informations à la TSF ce qui s'est passé à Münster en Allemagne.

    - Les médias allemands parlent d'un éventuel attentat.

    - Atçoubi! Et dire que nous y étions il n' y a pas si longtemps.

    Du coup, les Intruses teutonnes ont fondu en larmes!

    - Vous voyez, il n' y a pas qu'en France qu'il y a des attentats.

    - Cela nous faire une belle patte cette remarque, a dit en reniflant fortement Minizuplein.

    - Mais ne vous méprenez pas, ma mie. Nous compatissons de tout cœur, par le mouçoir de zainte Véronique.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire