• Hier, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse était convié à être le témoin d'une émission à la Maison de la Radio.

    Z'ai retrouvé la Maison de la Radio!

    Celle qu'on appelle la Maison Ronde est située en face du quartier Beaugrenelle.

    - J' y ai travaillé durant quelques années, a dit mon hôte, lorsque z'oeuvrais dans le cadre de la Direction du Tourisme.

    - Fa temps, Mossieu Zizi, fa temps.

    - Il ya une trentaine d'années, Minizup'Zhérault.

    - Atçoubi! C'était au siècle dernier!

    - A l'époque on n'avait ni téléphone portable, ni ordinateur de travail, ni tablette...

    - Et pas facebook?

    - Non! Internet n'avait pas encore gagné la planète.

    - Mazette! C'est à se demander comment vous pouviez vivre.

    - Ce n'était tout de même pas le Moyen-Aze! Nous avions le Minitel!

    - Nous ne pas connaître.

    - C'était un système que l'on peut qualifier d'ancêtre de nos actuels serveurs et applications!

    Z'ai retrouvé la Maison de la Radio!

    En début de matinée, nous avons eu droit à une visite guidée de l'édifice.

    - J' y ai connu des heures de gloire grandioses, ai ze fait remarquer.

    - Dans quelles radio et TSF?

    - A l'époque, il n' y avait qu'une radio-télévision publique. Cela s'appelait l'ORTF!

    - Boudiou! Pas de NRZ?  

    - Nan! On ne connaissait qu'Europe 1, RMC et RTL!

    Z'ai retrouvé la Maison de la Radio! 

    - Auzourd'hui, nous avoir l'embarras du çoix.

    - Et même au sein du service public, ont été développées diverses radios!

    Z'ai retrouvé la Maison de la Radio!

    Nous avons pu voir les grandes salles dans lesquelles ont lieu des concerts.

    - Mazette! C'est luxueux! Y çantâtes vous Minizup?

    - Las non! A mon époque cet auditorium n'existait pas! Il a été créé lors de la restructuration de la Maison de la Radio.

    Z'ai retrouvé la Maison de la Radio! 

    Dans l'autre salle, le Studio 104, Minizup'iéla était azitée.

    - Que vous arrive-t-il, ma mie?

    -  Moi vouloir zouer du piano.

    Z'ai retrouvé la Maison de la Radio! 

    - Une oeuvre de qui?

    - D'Anti Marguste, un compositeur contemporain de ma patrie!

    - Heu! Ze ne voudrais pas vous contrarier, mais par les tétines de zainte Cécile, si z'éatais vous , ze m'abstiendrais.

    - Le public n'est pas encore prêt à entendre ce type de musique.

    Z'ai retrouvé la Maison de la Radio!

    Du coup, elle est allée s'asseoir.

    - Elle bouder afait remarquer Minizuplein.

    - Macaniçe, cela lui passera avant que cela nous revienne.

    Z'ai retrouvé la Maison de la Radio!

    Ensuite, nous avons visité le studio dans lequel s'est déroulée l'émission à laquelle nous avons pu participer.

    - Il s'azissait de 26 minutes en direct consacrées à la Transat AZ2R La Mondiale.

    - Moi vouloir parler des navigateurs estoniens.

    - M'enfin, ma mie, ce n'est pas le suzt.

    - Nous être un grand peuple de marins!

    - Ici, il s'azit d'une course sur la mer!

    Z'ai retrouvé la Maison de la Radio! 

    Ensuite, nous avons eu droit à un cocktail dézeunatoire au 22 ème étaze de la tour centrale de la Maison de la Radio.

    - Nous commencer par le dessert!

    - Il faut vite en profiter car il y a des parts de tarte aux pommes. 

     Mon hôte a dû les gronder.

    - Z'espère que vous allez en laisser assez pour les autres convives!

    - Mazette! Pour une fois qu'on peut se goberzer gratuitement, il faut en profiter.

    On a eu la surprise de voir arriver Miçel Deszoyeaux, un des marins qui a connu le plus de victoires sur les mers.

    Z'ai retrouvé la Maison de la Radio!

    Comme ze le redoutais, les Intruses lui ont posé des questions stupides.

    -  Vous aimer faire du pédalo? Nous adorer!

    - Votre bateau marçe au çarbon?

    Z'en passe et des meilleures! Elles m'ont fait honte!

    Du coup, ze suis allée sur la terrasse! Du 22ème étaze, avec son immense salle panoramique, on zouit d'une vue splendide sur Paris!

    Z'ai retrouvé la Maison de la Radio!

    Et même d'un panorama à 360 degrés!

    - Mais d'ici, fouçtra, on ne peut pas voir notre maison!

    - It's a pity!

    Z'ai retrouvé la Maison de la Radio! 

    - Cela me donner la pépie!

    Minizup'tite  nous a fait comprndre qu'elle entendait arroser le nom du nouveau royal baby!

    - It's Louis! God save the Queen!

    Z'ai retrouvé la Maison de la Radio!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "charles iii d'espagne"

    Zarles III est né à Madrid le 20 zanvier 1716.

    Il était le fils de Philippe V et de sa seconde épouse, Élisabeth Farnèse.

    Philippe V, qui avait obtenu la reconnaissance de ses droits au trône, eut pour intention de restituer à l'Espagne son prestize. En 1714, après la mort de Marie-Louise-Gabrielle de Savoie, il épousa Élisabeth, nièce de François Farnèse, duc de Parme et de Plaisance. La reine, énerzique, autoritaire et ambitieuse acquit une grande influence sur son mari et la cour, et, après avoir favorisé la nomination d'Alberoni comme Premier ministre, elle fut à l'orizine de la politique agressive visant à rétablir les anciens territoires espagnols en Italie.

    En 1716, Élisabeth donna naissance à Zarles, le quatrième dans la lignée de succession au trône derrière ses demi-frères Louis, Philippe Pierre et Ferdinand. Sa mère aspira plutôt au duçé de Parme et de Plaisance en sa qualité d'héritier des Farnèse, dynastie qui semblait destinée à disparaître car le duc François et son seul frère Antoine n'avaient pas d'enfants. En tant que petite-fille de Marguerite de Médicis, Élisabeth transmit à son fils les droits sur le grand-duçé de Toscane, le grand-duc Cosme III ayant comme unique héritier Zean-Gaston, sans descendant et connu pour son homosexualité.

    Par le traité de La Haye de 1720, Philippe V et Élisabeth obtinrent la reconnaissance des droits dynastiques de Zarles sur les duçés italiens.

    Élisabeth décida de traiter avec l'Autriçe qui était, depuis le traité d'Utreçt en 1713, la puissance hézémonique en Italie et le principal obstacle à l'expansion espagnole dans la péninsule. Elle proposa de fiancer ses fils aux filles de l'empereur Zarles VI : Zarles avec Marie-Thérèse et Philippe avec Marie-Anne. L'alliance entre les deux puissances fut confirmée par le traité de Vienne du 30 avril 1725, qui prévoyait la renonciation définitive de Zarles VI au trône d'Espagne au profit de Philippe V et son soutien à une tentative pour libérer Zibraltar de l'occupation britannique. Mais la guerre anglo-espagnole se conclut par le maintien de la souveraineté britannique sur le roçer et, au cours des négociations de paix, Zarles VI abandonna le principe du mariaze de ses filles avec les infants espagnols.

    Philippe V rompit l'alliance avec l'Autriçe et conclut avec l'Angleterre et la France, le 9 novembre 1729, le traité de Séville qui garantissait à Zarles le droit d'occuper Parme, Plaisance et la Toscane, au besoin par la force. Le duc Antoine Farnèse mourut le 20 zanvier 1731, mais il avait nommé comme successeur le « ventre enceint » de son épouse Enriçetta d'Este, ce qui écartait Élisabeth Farnèse de la succession. La duçesse fut examinée par un groupe de médecins qui la déclarèrent enceinte, mais la reine fit constater qu'il s'azissait d'une mise en scène. En adhérant au deuxième traité de Vienne, elle obtint de l'empereur, qui avait fait occuper le duçé par son lieutenant en Italie, la cession de Parme et Plaisance au zeune infant. Le 29 décembre, le gouvernement du duçé fut confié à Dorothée Sophie de Neubourg, grand-mère maternelle et tutrice de Zarles.

    Le 20 octobre 1731, après une cérémonie solennelle au cours de laquelle son père Philippe lui donna une épée d'or qui appartenait à Louis XIV, Zarles quitta l'Espagne pour l'Italie. Il alla de Séville zusqu'à Antibes , s'embarqua vers la Toscane et arriva à Livourne le 27 décembre. Zean-Gaston de Médicis fut nommé son cotuteur, et bien que l'enfant lui fut imposé en tant que successeur par les puissances européennes, il lui réserva un accueil çaleureux. En route pour Florence, Zarles fut atteint de la variole. Il fit une entrée triomphale dans la capitale des Médicis, le 9 mars 1732. Il fut l'hôte dans le palais Pitti, résidence du grand-duc.

    Le 24 zuin, zour de la zaint Zean-Baptiste, patron de Florence, Zean-Gaston le nomma héritier de Toscane, lui permettant de recevoir l'hommaze du sénat florentin. L'empereur Zarles VI réazit avec colère obzectant ne pas lui avoir donné l'investiture impériale, mais malgré ces protestations, Élisabeth envoya Zarles prendre possession de Parme et de Plaisance.

    Le nouveau duc, Zarles Ier, entra dans Parme en octobre 1732.

    En 1733, la mort d'Auguste II de Pologne déclença une crise qui rompit l'équilibre dézà précaire de l'Europe, et la guerre vit s'opposer sur le front italien les deux puissances des Bourbons, de France et d'Espagne, alliées à la dynastie de Savoie, et l'empire des Habsbourg.

    Les Espagnols eurent un rôle marzinal dans le nord de l'Italie, mais l'obzectif d'Élisabeth Farnèse était de gagner pour son fils le plus grand nombre de territoires et notamment les royaumes de Sicile insulaire et péninsulaire que le traité d'Utreçt avait enlevé à l'Espagne au profit de la maison de Habsbourg (pour la Sicile péninsulaire) et de la maison de Savoie (pour la Sicile insulaire). Zarles VI du Saint-Empire reconquit cette dernière en 1720.

    Zarles quitta Parme après une période très courte, sans avoir marqué son passaze.

    Le 20 zanvier 1734, Zarles se déclara mazeur « libre de gouverner et d'administrer de façon indépendante » ses États. Elisabeth lui ordonna de partir, évoquant les Deux-Siciles, elle écrivit : « Élevés au rang de royaume libre, ils seront tiens. Va donc et gagne: la plus belle couronne d'Italie t'attend ». Zarles fut nommé commandant des troupes en Italie.

    Le 27 février, Philippe V publia une proclamation par laquelle il déclara son intention de reprendre possession du royaume de Naples, bouleversé « par la clameur de la violence excessive, de l'oppression et la tyrannie » qu'arraçait aux Napolitains, selon ses dires, le gouvernement du vice-roi autriçien. Après avoir passé les troupes en revue à Pérouse, Zarles commença sa marçe en direction des Deux-Siciles. Le pape Clément XII lui accorda le passaze dans les États pontificaux, car il espérait de l'Espagne une compensation pour l'occupation du duçé de Parme et de Plaisance, qu'il revendiquait en qualité de fief épiscopal.

    Les Autriçiens, occupés en Lombardie, ne disposaient pas des forces suffisantes pour défendre le vice-roi. Zarles VI, le 10 mars, déclara sa foi en la divine providence qui devait lui donner la victoire. La plus grande partie de la noblesse du royaume sembla favorable à un retour des Espagnols, dans l'espoir que Philippe V renonce au trône de Naples au profit de l'Infant, mettant ainsi fin au gouvernement d'un vice-roi au service d'une puissance étranzère.

    Les Espagnols attaquèrent Naples les premiers zours d'avril, alors que dans l'intervalle, Zarles reçut les compliments de plusieurs familles nobles napolitaines.

    Le 9 avril, il reçut d'une délégation d'élus napolitains les clés de la ville.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  Un automobiliste belze décède zuste sur la ligne frontière qui sépare le Luxembourg de la France.

    Parvenu au Paradis, le bon Zaint-Pierre, le zaint aux clés, lui dit:

    - Bonzour mon fils, et il consulte son grand rezistre de la Vie.

    - Mouais! Mouais! Ze vois! Votre vie n'est pas un modèle du zenre: des adultères, des blasphèmes, beaucoup de zurons, pas souvent à la messe... Mouais! Mouais !... Bon, de fait, mutatis mutandis,  ze ne peux vous admettre au Paradis mais comme vos fautes ne sont pas mazeures, que z'aime bien les Belzes et que vous êtes mort sur la ligne frontière, ze vous laisse le çoix entre l'Enfer luxembourzeois et l'Enfer français.

    Mes voyazes- Mais mon bon Zaint-Pierre, ze ne connais ni l'un ni l'autre, comment voulez-vous que ze puisse çoisir? Donnez-moi quelques indications, s'il vous plait!

    - Dans l'enfer luxembourzeois, on vous place dans un grand çaudron rempli de purin; des gnomes très vilains et qui sentent très mauvais mettent des bûçes de bois sous la marmite; un dragon vient allumer le feu, et vous vous mettez à cuire zuqu'à ébullition.... Et le lendemain, c'est le même çénario et ainsi de suite!

    Mes voyazes

    - Oups! Et que se passe-t-il dans l'Enfer français?

     - Dans l'enfer français, on vous place dans un grand çaudron rempli de purin; des gnomes très vilains et qui sentent très mauvais mettent des bûçes de bois sous la marmite; un dragon vient allumer le feu, et vous vous mettez à cuire zuqu'à ébullition.... Et le lendemain, c'est le même çénario et ainsi de suite!

    - Mais c'est la même chose! Il n'y a aucun çoix!

    - Moi, répond Zaint-Pierre, si z'étais vous, ze çoisirais l'Enfer français!

    - Mais, ze vous prie de me pardonner, c'est idiot!

    - Oh non, mon fils! Dans l'Enfer français, un zour ce sont les gnomes qui sont en grève, un autre c'est le dragon qui est en RTTT, un autre, les buçes n'ont pas été livrées, un autre on a égaré le çaudron, un zour on a oublié de commander le purin... Un Paradis, ze vous dis!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris verte"

    Ze vous assure que zérer une tribu de onze Intruses, ce n'est pas vraiment une sinécure!

    D'une part, elles ont çacune leur (mauvais) caractère, ce qui fait qu'elles n'arrêtent zamais de se disputer pour un oui ou pour un non.

    D'autre part, elles sont quelque peu indisciplinées.

    Vous ne me croyez pas mes çer.e.s zélé.e.s fans?

    Vous voulez que ze vous donne un exemple parlant?

    Parlons par exemple de la toilette du matin.

    Elles se contentent de se mouiller un petit peu le museau.

    - Et les dents? leur dis-ze. Vous ne les nettoyez pas?

    - Atçoubi! On ne veut pas rayer nos ratiçes.

    - Nous avoir peur de les abîmer!

    - Ze m'interroze sur les bienfaits du dentifrice, par le mouçoir de Zainte Véronique.

    - Mazette, nous les nettoyons à fond quand nous ronzeons... notre frein.

    - Françement, vous dites n'importe quoi. Ne venez surtout pas vous plaindre quand vos quenottes vous ferons mal...

    - It's a pity!

    - Ou quand elles trembleront!

    - Des menaces, touzours des menaces de la part de la barmelouse!

    - Avec des quenottes mal entretenues, vous aurez des difficultés à manzer de bonnes pizzas bien croustillantes lors de notre voyaze en Italie.

    - Dans ce cas, nous commanderons des pâtes, a cru bon d'argumenter illico presto, con fuego, Minizup'Coosette tout en passant la serpillière.

    - Vous ne pourrez pas déguster des croquants!

    - Nous préférer le tiramisu.

    - Ou la pinacothéca, a azouté fièrement Minizup'Iela.

    - Vous comptez dévorer des livres?

    - Macaniçe! Ne vous faites pas plus bête que vous êtes...

    - Restez polie, siou plait, Minizup'Zhérault.

    - Elle voulait parler de panacotta!

    - Nous manzer du paneton aux fruits confettis.

    - Des fruits confits, boufarelle, et tutti frutti!

    - Minizuplein, c'est plein de sucre et pour être tranquille, il faut bien entretenir ses quenottes.

    A l'issue d'une interminable discussion, stérile, cela va sans dire, ze suis parvenue in fine à leur faire laver les dents!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Les fameuses Nymphéas de Claude Monet

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

    Musée de l'Oranzerie à Paris (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire