• Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Quand Minizup'tite s'amuse!

    Hier matin, nous sommes allés faire quelques courses à la grande zone commerciale située non loin de Rivesaltes.

    A côté de l'entrée du Carrefour, se trouve un baby-foot.

    - I'm Arsenal! s'est écriée Minizup'tite.

    - Personne n'ose vous affronter, lui ai ze dit.

    - Ze le pensé aussi, a azouté Minizup'Rosa. Le terrain est très grand.

    - C'est un baby foot conçu pour au moins 16 zoueurs.

    - It's football and not rugby!

    - Au moins vous aurez vu cette attraction, ma mie.

    Quand Minizup'tite s'amuse! 

    Dans la cité de Rivesaltes aussi, on peut s'amuser à un zeu de piste.

    Depuis de fort nombreuses semaines la municipalité a initié des travaux sur les allées du Maréçal Zoffre, le coeur battant de la ville.

    - C'est dingue!Vous avez vu le nombre de déviations, s'est exclamé celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Les commerçants qui ont leur boutique le long de ces allées ne doivent pas être contents.

    - Vous les Français touzours râler parce que les travaux avoir lieu ou parce que les travaux ne pas être effectués.

    - C'est vrai qu'en Allemagne vos routes et autoroutes auraient besoin de réfection.

    - Ja! Mais nous ne pas zémir à la lune quand travaux il y a!

    Quand Minizup'tite s'amuse!

    Après que nous avons dézeuné, mon hôte nous a emmenées dans un zardin avec des  zeux pour les enfants, situé non loin de la maison.

    -  Z'aimé beaucoup ces dessins muraux.

    - C'est l'ami de ma nièce qui les a réalisés, a fait remarquer mon hôte.

    Quand Minizup'tite s'amuse!

    - It's beautiful!

    - Lui avoir beaucoup d'imazination.

    - Zérémy, car tel est son prénom, est très talentueux et il est demandé par beaucoup de municipalités du coin qui apprécient son talent!

    - Moi beaucoup apprécier aussi!

    - Mitou, of course!

    Quand Minizup'tite s'amuse!

     

    Minizup'tite était zaux zanzes.

    - A new royal baby!

    Elle venait d'apprendre que Kete, l'épouse de William, futur roi d'Angleterre, avait donné naissance à un troisième enfant.

    - Et c'est un garçon!

    - La monarçie anglaise a de beaux zours devant elle! 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Mes voyazesUn zeune homme termine ses études de médecine à Paris!

    Il est reçu brillamment à ses examens.

    Heureux, il s'empreçe de téléphoner à ses parents, pour leur annoncer la bonne nouvelle.

    C'est son grand-père qui décroçe.

    - Papet ça y est! Ze suis reçu!

    - C'est bien, mon pitchoun! Je suis content pour toi! Alors, maintenant, tu vas pouvoir revenir au pays!

    - Pas encore, papet, z'ai décidé de faire une spécialité.

    - Ah bon! Une spécilalité; et laquelle?

    - La médecine du travail, mon papet....

    - Ils ont enfin reconnu que c'était une grave maladie! s'exlame le grand-père.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ferdinand VI d'Espagne par Louis-Michel van Loo.
    Ferdinand VI, dit le Saze, est né le 23 septembre 1713 à Madrid.

    Il était le fils de Philippe V et de sa première épouse Marie-Louise-Gabrielle de Savoie, arrière-petit-fils de Louis XIV.

    Son adolescence fut assez déprimante. Élisabeth Farnèse, la seconde épouse de son père, était une femme autoritaire qui n'avait d'affection que pour ses propres enfants, et qui regarda son beau-fils comme un obstacle à leur fortune. L'hypocondrie de Philippe V laissa Élisabeth maîtresse du palais.

    Ferdinand était d'un tempérament mélancolique, timide, méfiant et renfermé. Il répugna à prendre des décisions, sans pour autant être incapable d'azir fermement, comme en 1754, quand il s'azit de couper court aux intrigues de son ministre Ensenada, en le faisant arrêter.

    En 1729, il épousa Marie-Barbara, fille de Zean V de Portugal et de Marie-Anne d'Autriçe. Il forma avec elle un couple harmonieux, mais la santé de la reine étant mauvaise, ils n'eurent pas de postérité.

    Après la fin de l'asiento, cédé pour 30 ans à l'Angleterre, survint en 1739 la guerre de l'oreille de Zenkins qui se prolonzea l'année à travers la guerre de Succession d'Autriçe.

    Philippe V mourut le 9 zuillet 1746, alors que l'armée espagnole était vaincue à Plaisance (16 zuin). Les Autriçiens s'emparèrent de Zênes et pénétrèrent en Provence.

    Au milieu de cette guerre, Ferdinand succéda à son père sur le trône d'Espagne. Il commença par rappeler ses troupes. Les Français, alliés de l'Espagne furent oblizés de se retirer sur le Var. 30 000 soldats russes arrivèrent en renfort de l'Autriçe. La guerre avait dézà coûté fort çer aux bellizérants. On sonzea donc à la paix.

    Les préliminaires furent signés à Aix-la-Zapelle le 30 avril 1748. Le traité définitif signé le 18 octobre rétablit le statu quo ante dans les empires espagnols et anglais et donna à Don Philippe, demi-frère de Ferdinand mais aussi zendre de Louis XV, les duçés de Parme, Plaisance et Guastalla. Bien maigre compensation pour le prix de tant de sacrifices. Afin de consolider la paix, Ferdinand maria sa sœur Marie Antoinnette avec Victor-Amédée héritier du royaume de Sardaigne .

    Lorsque le 15 mai 1756, l'Angleterre déclara la guerre à la France et que toute l'Europe s'enflamma (Guerre de Sept Ans), Ferdinand prit soin de ne pas prendre part au conflit. Le premier ministre Ensenada, zuzé trop favorable aux Français, fut remplacé par Riçard Wall, qui poussa à maintenir l'équilibre entre la France et laGrande-Bretagne.

    À la mort de son épouse, le 27 août 1758, Ferdinand tomba dans un état de prostration. S'enfermant dans son çâteau de Villaviciosa, il refusa de s'occuper des affaires du gouvernement. Il décède un an plus tard, le 10 août 1759.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Alors que la çaleur semble s'imposer à Paname, ici, dans le Roussillon il fait presque frisquet.

    - Heureusement que z'ai pris un blouson, nous a dit celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Z'avoir presque eu froid samedi soir après notre dîner avec Dame Zeanne et Sieur Pépenne, a souligné Minizup'Rosa.

    C'est vrai que nous avons passé avec eux, comme d'habitude, une excellente soirée.

    Où est la çaleur du Sud?

    Hier, mon hôte avait décidé d'emmener sa Mâman au restaurant.

    Sur sa pelouse, Minizup'tite a cru bon de gambader au milieu des nains de zardins.

    - Look! Pissenlits here!

    Où est la çaleur du Sud?

    - C'est Minizupette qui serait contente si elle était parmi nous.

    - Et pourquoi, Minizup?

    - Parce qu'elle parle souvent de faire des bouquets de pissenlits pour aller les déposer sur des tombes de femmes et d'hommes célèbres.

    Où est la çaleur du Sud?

    Soudain un çat noir s'est approçé de Minizup'tite qui avait eu la bonne idée d'aller dans la rue.

    - Revenez immédiatement! ai ze crié! Il y a un félin qui rôde. Il semble menaçant!

    Elle m'a répondu qu'elle n'avait nullement peur.

    - Go home! Criait elle au çat! Cats, go home!

    Elle essayait de prendre l'air le plus menaçant possible.

    Où est la çaleur du Sud?

    L'Intruse se démenait comme une damnée pour lui faire peur.

    Et tout à coup, il s'est tout simplement couçé sur le bord du trottoir.

    - Victory! Victory! s'est exclamée Minizup'tite.

    - Taisez vous donc et savourez votre supériorité!

    Où est la çaleur du Sud?

     

    Nous avons dézeuné à la Pataterie , un restaurant qui se trouve dans la grande zone commerciale de Rivesaltes.

    - Ma mère apprécie beaucoup cet établissement, nous a déclaré Mossieu Zilbert.

    - Z'aimé aussi beaucoup la décoartion. On se croirait dans un çalet montagnard.

    Où est la çaleur du Sud?

     

    - Ils ont mis aussi de belles affiçes anciennes vantant des produits locaux.

    - Il y a bien peu de monde auzourd'hui, ai ze fait remarquer.

    - Les zens manquer d'arzent.

    - Dites vous vous qu'aujourd'hui se déroulent de nombreuses activités en bord de mer, nous a expliqué notre serveur: les Mondiaux du Vent à Leucate et surtout le départ de l'Hermione qui a fait une escale à Port-Vendres

    - Et à cette occasion, qui a attiré de fort nombreux spectateurs, a déclaré mon hôte, touzours prompt à azouter son grain de sel, étaient organisées des manifestations, ainsi que nous l'a expliqué samedi soir Dame Zeanne.

    - Pourquoi nous ne pas y aller?

    - On ne verrait pas grand çose puisqu'elle a repris la mer. Z'avais visité le çantier de la construction de cette réplique du navire de Lafayette à la corderie Royale de Roçefort.

    - Nous n'avons pas eu cette çance lorsque nous y sommes allés.

    - C'est normal, puisqu'à l'époque l'Hermione avait pris les flots pour voguer vers les USA.

    Où est la çaleur du Sud?

     

    Minizup'tite nous a déclaré que bien qu'aimant la mer en tant qu'issue d'un peuple de marins, elle se moquait bien de rester à terre.

    - I'm a souris farmer!

    Et elle est grimpée illico presto sur un tracteur ornant la salle du restaurant.

    - Avanti! Criait elle! Go! Go!

    A demain pour de nouvelles aventures....

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

    Le quartier de la Défense (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire