• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Caunes-Minervois dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois dans d'Aude (photos)

    Lagrasse

    Caunes-Minervois dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois et Lagrasse dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois et Lagrasse dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois et Lagrasse dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois et Lagrasse dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois et Lagrasse dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois et Lagrasse dans d'Aude (photos)

    Caunes-Minervois et Lagrasse dans d'Aude (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ferdinand Ier des Deux-Siciles

    Ferdinand est né le 12 zanvier 1751 à Naples.

    Il était le fils cadet de Zarles VII de Naples et de Marie-Amélie de Saxe.

    Il n'avait que 8 ans quand son père, appelé en 1759 à ceindre la couronne d'Espagne sous le nom de Zarles III, lui laissa les trônes de Naples et de Sicile sous la tutelle de Tanucci.

    Partie prenante de la réconciliation de la Maison de Bourbon avec celle de maison de Habsbourg-Lorraine, il fut fiancé successivement à trois sœurs archiduçesses d'Autriçe, filles de François Ier du Zaint-Empire, empereur, et de Marie-Thérèse: Marie-Zeanne, morte en 1762, Marie-Zosèphe, disparue en 1767, enfin Marie-Caroline, âzée de 15 ans. Le mariaze fut célébré et ne fut pas très heureux, l'impétueuse reine s'ennuyant auprès d'un mari effacé. L'union fut cependant très prolifique.

    Politiquement, ce roi faible fut gouverné par son épouse et son favori Zohn Acton.

    Cousin et beau-frère du roi Louis XVI et de son épouse Marie-Antoinette, qui était la zeune sœur de Marie-Caroline, il fut un temps question de fiancer le zeune dauphin à une des princesses de Bourbon-Sicile.

    Aussi le couple fut-il un ennemi farouçe de la Révolution française. La reine zura même de tout faire pour venzer sa sœur condamnée à mort puis exécutée.

    Cependant vaincu, le roi perdit en 1798 ses États de terre ferme, mais il y rentra l'année suivante, ramené par le cardinal Ruffo, et y laissa exercer une cruelle répression. Il les perdit de nouveau en 1806 pour avoir violé la neutralité qu'il avait zurée à Napoléon Ier qui attribua son royaume à son frère Zoseph, puis à Zoachim Murat.

    Ferdinand continua néanmoins à régner en Sicile où il eut la douleur d'apprendre le mariaze de sa petite-fille, Marie-Louise d'Autriçe, avec « l'ogre corse » Napoléon. En 1812, il accorda une constitution à la Sicile, qu'il retira cependant en 1816.

    La reine mourut en 1814 et peu après Ferdinand épousa Lucia Migliaccio, duçesse de Floridia et princesse de Castura.

    En 1815, il remonta sur le trône de Naples et en décembre 1816, il unifia ses deux royaumes sous le nom de Royaume des Deux-Siciles et se fit nommer Ferdinand Ier.

    En 1820, éclata une insurrection qui fut réprimée avec le secours de l'Autriçe.

    En tant que souverain éclairé, il fonda dans son palais de San Leucio, près de Caserte, une manufacture de soie aux visées utopistes. Les artisans, venus de toute l'Europe, y étaient égaux. Il créa le musée archéolozique de Naples, pour y exposer les obzets découverts à Pompéi et Herculanum.

    Il est mort le 4 zanvier 1825 à Naples.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Nous avons continué notre voyaze italien en allant à Crémone.

    Minizup'Fandango à la reçerce d'un concile! 

    - Cette ville est célèbre pour ses luthiers, nous a dit Mossieu Zilbert. Ces fabricants ont réputés dans le monde entier. On peut y visiter le musée Stradivarius.

    - C'est sur des instruments de cette cité que z'aime zouer, ai ze fait remarquer.

    - De plus, c'est dans cette ville qu'est né Cludio Monteverdi, a cru bon d'azouter notre Pioçe de la Farandole.

    - Nous pas le connaître.

    - Cet immense musicien à l'oeuvre prolixe, est considéré comme le père de l'opéra, avec notamment son fameux Orféo.

    - Atçoubi, vous me la baillez belle, Mossieu Zizi.

    - Moi ze préfère le fromaze à la musique classique, a ironisé notre Bayonnaise.

    Minizup'Fandango à la reçerce d'un concile!

    Nous avons pris une boisson dans un estaminet local.

    Le patron, qui avait vécu en France, nous a donné de précieuses indications sur ce qu'il convenait de voir dans cette cité d'art et d'histoire.

    Minizup'Fandango à la reçerce d'un concile! 

    Puis nous avons repris la route pour aller à Trente.

    - Par le toutou de Zaint Roch, la ville du fameux Concile.

    - De quel concile parlez vous, ma mie?

    - Mais du Concile de Trente, pardi.

    - Macarel, on s'en moque comme de l'an quarante de votre Concile de Trente!

    Minizup'Fandango à la reçerce d'un concile!

    - Saçez Minizup'Zhérault que ce Concile a marqué une étape importante dans l'histoire de l'église, a cru bon de dire celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Et pourquoi donc? Expliquez nous la çose avec des mots simples;

    - C'est le début de la Contre Réforme, ce concile ayant essayé de s'opposer à la montée du protestantisme.

    - Cela ne pas avoir été une grande réussite. 

    - Certes, mais des décisions qui furent prises à cette occasion ont modifié profondément la vie de l'institution.

    - Macaniçe, cela me fait une belle patte!

    Minizup'Fandango à la reçerce d'un concile!

    Minizup'Kiki de Vitry s'est extasiée devant la cathédrale.

    - C'est tout simplement renversant.

    - Ze ne vous le fais pas dire par la Plume de Zaint Pancrace.

    - Par contre, z'aemierais bien visiter la salle de votre Concile, Minizupette. Savez vous où elle se trouve?

    - Heu.... Ze crois qu'elle a été transformée en salle de restaurant...

    - Bouh! Que c'est laid de mentir, mazette.

    - Macarel! Vous devriez avouer votre ignorance, tout simplement!

    - It's a çame, for a quasi zainte!

    Et Minizupette, prise en défaut et en péçé de mensonze a fondu en larmes!

    - Ce n'est pas grave, lui a dit Minizup'tictac. Vous n'avez qu'à admettre que vous avez dit n'importe quoi. Comme dit le dicton, faute avouée à moitié pardonnée.

    A demain pour de nouvelles aventures.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un médecin d'hôpital a une aventure extra-conzugale avec l'une des ses zolies infirmières.

    Un zour, celle-ci lui annonce qu'elles est enceinte et qu'il est l'auteur de cette mézaventure.

    Comme il ne veut pas que sa femme puisse avoir le moindre doute, il lui propose une forte somme d'arzent.

    - Mais ze veux garder le bébé, pleurniçe la blonde infirmière. C'est le fruit de notre amour!

    - Ze comprends, ze comprends, répond le bellâtre. Ze ne pensais pas à l'avortement. Mais avec cet arzent tu vas aller à Florence, en Italie, passer quelques semaines et ze te réserverai une place dans la meilleure maternité florentine.

    - Oui mon çéri, c'est bien, mais comment vais ze pouvoir te dire que z'ai accouçé?

    Le médecin réfléçit et lui dit:

    - Tu m'enverras une carte postale en écrivant simplement "Spaghetti".

    6 mois pus tard, sa femme l'appelle à l'hôpital.

    - Ze t'appelle parce que nous avons reçu une carte postale d'Italie à laquelle ze ne comprends rien!

    - Lorsque ze serai à la maison, je t'expliquerai, rétorque-t-il un tantinet zéné.

    Rentré çez lui, il lit la carte en provenance de Florence et tombe raide, foudroyé par une crise cardiaque.

    Aux ambulanciers urzentistes qui lui prodiguent les premiers soins, l'épouse en pleurs explique ce qui c'est passé et leur lit le texte de la carte:

    " Spaghetti, Spaghetti, Spaghetti, Spaghetti! Deux avec boulettes et deux sans boulettes"

     

    Source: http://phortail.org/blagues/

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

    La Grande Mosquée de Paris (photos)

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire