• Sur la route des lacs, on passe parfois dans de longs tunnels.

    - Macarel! On ne nous avait pas prévenues qu'il y aurait de telles éclipses du soleil.

    - Il faut vite prévenir BFM télé, par la plume de Zaint Pancrace! Ruth Elkrief doit en parler illico presto sur les ondes pour prévenir les nouveaux arrivants dans cette rézion.

    Au pays des éclipses!

    - Ze pensé que cela être particulièrement vrai autour du lac d'Iséo, a fait remarquer avec son bon sens habituel Minizup'Rosa.

    - Atçoubi, votre remarque est pertinente pour une fois. Nous n'avons pas connu cela au lac des Endives.

    - Minizup'Zhérault, il sazit du lac d'Endine, lui a fait remarquer celui qui dit que ze ne suis que son avatraesse.

    - Macarel, Mossieu Zizi vous allez pas en faire une salade tout de même.

    Au pays des éclipses!

    La circulation était quelque peu dense autour du lac. Les intruses ont cru bon de çanter "A Iséo, en vélo, on dépasse les autos".

    - Cessez donc, leur ai ze dit, vous allez irriter Mossieu Zilbert qui a dézà ses nerfs à vif!

    - Nan! Minizup! Ze suis calme! Et vous la tribu, ze vous demande de vous arrêter de çanter, sinon cela va barder pour votre matricule!

    - It's dictatorial!

    Au pays des éclipses!

    - Macarel! Ze pense qu'il est temps de faire une pause!

    - Voilà une idée qui être bonne! a opiné avec véhémence Minizup'iéla.

    - Nous avoir besoin en plus d'une escale technique, comme vous dire en France lors de voyazes organisés.

    Au pays des éclipses!

    - Par le mouçoir de Zainte Véronique, z'aime bien ce pays.

    - Boudiou et pourquoi? a demandé Minizup'Mouff à notre quasi zainte, quelque peu nationaliste.

    - Parce que les Italiens semblent être fiers des couleurs de leur drapeau qu'ils n'hésitent pas à affiçer partout, comme sur cette belle place!

    Au pays des éclipses!

    Nous avons fait une belle escale à Brescia, une cité au riçe patrimoine.

     Même la mécréante occitane a apprécié la visite de la cathédrale.

    Au pays des éclipses!

    - Miracle! Alléluia! Voilà Minizup'Zhérault qui lit les zaintes écritures!

    - Ne vous rézouissez pas trop tôt, boufarelle! C'est zuste pour la photo.

    - Vous me rassurez, ma mie, a soupiré Minizup'Mouff. Z'ai eu peur que Minizupette ait réussi à vous convertir.

    Au pays des éclipses!

    - Il faudra que les lacs soient asséçés avant que cela ne se produise!

    - Ze me disais bien qu'il ne pouvait pas en être autrement.

    - Et d'ailleurs, ze préfère les ruines romaines, entre nous soit dit.

    Mes amis, la connexion Internet étant mauvaise (à cause de l'oraze qui sévit à Sermione?), ze vous narrerai demain la suite des aventures liées à l'Intruse Occitane.

    Il m' a fallu près de 2 heures pour écrire ces lignes et mettre ces quelques pjhotos.... Ze vais me couçer car ze suis épuisée!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Description de cette image, également commentée ci-après

    Philippe-Antoine est né le 13 zuin 1747 à Portici près de Naples.

    Il était le sixième enfant et fils aîné de Zarles VII et V, alors roi de Naples et de la Sicile, et de son épouse Marie-Amélie de Saxe.

    Sa naissance fut célébrée avec faste car ses parents avaient eu cinq filles, dont trois mortes en bas âze.

    Son parrain et sa marraine étaient son oncle et sa tante paternelles Ferdinand VI d'Espagne et Marie-Barbara de Portugal. En tant qu'héritier de son père, il reçut le titre de duc de Calabre.

    Bien qu'il soit né en bonne santé, il devint vite évident que quelque çose n'allait pas. Ses nourrices furent nombreuses et l'enfant souffrait d'épilepsie. Lorsqu'il grandit, il devint clair qu'il avait des inaptitudes physiques. Selon un noble, le prince souffrait de « maux de tête qui le rendait de mauvaise humeur ».

    En 1754, l'ambassadeur de Sardaigne rapporta que le prince ne semblait pas en bonne santé  azoutant qu'il «y avait quelque çose dans ses yeux qui n'était pas en harmonie avec le reste de son visaze. Z'ai été informé que bien qu'il ait sept ans il ne sait pas parler et peut à peine prononcer un mot. » Cependant, ses parents essayèrent de compenser ses déficiences physiques en le présentant aux cérémonies officielles comme si de rien n'était.

    Zusqu'à 7 ans, il resta avec ses frères et sœurs sous la responsabilité d'une gouvernante. En 1755, il fut placé avec son frère Zarles sous la tutelle du Prince de San Nicandro.

    La mort de l'oncle de Philippe-Antoine, le roi Ferdinand VI d'Espagne, le 10 août 1759, força ses parents à accorder davantaze d'intérêt à son statut.

    Comme Zarles III devait partir en Espagne pour prendre possession du trône, il devait abdiquer des trônes de Naples et Sicile en faveur d'un de ses fils. Une assemblée de médecins fut çargée d'examiner l'état mental du Prince, qui avait 12 ans, afin de déterminer sa capacité à régner. Le prince fut observé attentivement pendant deux semaines avant que l'assemblée de médecins ne le déclare inapte à régner.

    Il fut ainsi exclu de la succession. Ses frères Zarles et Ferdinand le remplacèrent dans l'ordre de succession. Philippe resta à Naples loin de la cour. Son frère Ferdinand Ier vint le voir souvent et le traita avec zentillesse.

    En septembre 1777, Philippe-Antoine contracta la variole. Le roi et la reine, craignant la contagion, s'enfuirent à Caserte. Il mourut au Palais de Portici le 19 septembre 1777.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ze ne saurais vous décrire dans quel état d'excitation fut notre quasi zainte.

    Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse avait décidé d'aller à Bergame, ce qui n'était pas prévu dans le programme qu'il avait établi.

    - C'est la surprise du çef, nous a-t-il dit.... Et sans supplément!

    Sur la route, un panneau routier a attiré particulièrement son attention.

    - Tiens, on parle ici de Zean XXIII.

    Il a regardé son guide Miçelin, mais il n'a rien trouvé sur la cité de Sotto in Monte.

    - Ze vous serais oblizée de faire un détour, Mossieu Zizi, a demandé fortement émue, les larmes au bord des zyeux notre quasi zainte. 

    - Atçoubi, dès qu'il est question d'un papounet, la barmelouse entre en transe.

    - Ze vais quand même faire une petite halte et regarder sur mon téléphone portable, via Google, de quoi il peut s'azir.

    - On va encore perdre un temps précieux avec ces bêtises, a soupiré Minizup'tictac.

    - Ma çère, votre requête était plus que fondée. Il s'azit de la ville natale de Zaint Zean XXIII et d'ailleurs, par décret spécial du Président de la République italienne, le nom du papounet est désormais accolé au nom de la ville.

    - Alléluia! Heureusement qu'il y a encore de tels remarquables présidents! Notre Emmanuel devrait en prendre de la graine.

    - A part, macarel, qu'en France il y a la loi de la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

    - Une belle absurdité, par le gourdin de Zaint Martial!

    Minizupette en extase au pays du papounet Zean XXIII

    Nous avons fait une première halte à la basilique dédiée au papounet sanctifié en même temps que Zean-Paul II.

    Une messe était en cours. Minizupette a cru bon zoindre sa voix au choeur qui çantait un tonitruant Alléluia.

    - Allez les nouilles, psalmodiaient quant à elles, de concert, Minizup'Mouff et Minizup'Zhérault.

    - Vous me faites vraiment honte, par le Zaint Prépuce de mon doux Zésus.

    - Tout doux ma pupuce, a ironisé l'Intruse occitane! On ne parle pas de çoses ayant trait au sexe dans une église!

    - It's a pity! A çame!

    Minizupette en extase au pays du papounet Zean XXIII

    Dans une immense çapelle attenante à la basilique, se trouve un portait de Zean XXIII assis sur le trône de Zaint Pierre et une de ses soutanes papales.

    - C'est fou le nombre de personnes qui viennent vénérer ce papounet, a fait remarquer Minizup'Kiki de Vitry.

    -C'est normal, c'est désormais un saint el buono papa! a répondu notre mystique.

    - Macanice! Ze préfère de loin les buonas pastas!

    Minizupette en extase au pays du papounet Zean XXIII

    Comme vous pouvez l'imaziner, il a fallu visiter la maison natale du zaint personnaze.

    Dans des salles, on trouve des dizaines de portraits de celui qui a initié la réforme de l'église avec le Concile Vatican II.

    - Et dire qu'à la mort de Pie XII, les cardinaux avait cru élire un simple pape de transition qui ne fasse pas de vagues, nous a expliqué  notre Pioçe de la Farnadole. Avec Roncalli, ils ont été servis. Ce fut un pape quasiment révolutionnaire!

    - Vous n'allez pas nous dire qu'il a érizé des barricades, tout de même.

    - Non, mais il a emmené l'église sur de nouveaux çemins et c'est son successeur, Paul VI qui a poursuivi et açevé cette oeuvre réformatrice.

    - C'est pour cela que lui aussi être bientôt sanctifié.

    - Les papounets se déclarent les uns après les autres zaints! Entre papounets, mazette, on se serre bien la tiare!

    - Ze comprends mieux maintenant pourquoi Minizupette n'a touzours pas reçu son auréole.

    - Pour être déclaré zainte ou zaint, il faut avoir été à l'orizine de deux miracles reconnus.

    - Par la tunique de Zainte Blandine, ze les ai! Primo, ze vous supporte avec vos propos hérétiques et secundo.... heu... z'ai oublié... Cela va me revenir!

    A côté de la maison natale, a été érizé un grand centre dédié à Zean XXIII, avec une autre église, un séminaire et des salles de dévotion.

    Dans l'une d'elles, on peut voir des souvenirs de baptême avec des robes colorées et même des peluçes offertes par les parents des bapisé.e.s.

    Minizupette en extase au pays du papounet Zean XXIII

    - Macaniçe! Ze pense que nous devrions vous laisser ici. Vous me semblez être parfaitement dans votre élément!

    - Vous ne pas pas détonner au milieu de ces fanfreluçes.

    - Méçantes! Vous êtes odieuses avec moi!

     - Ma mie il faut supporter avec allégresse et garnde zoie le martyre!

    - Si on te zifle, tends l'autre zoue, a dit Zésus, a cru bon d'azouter Minizup'Fandango.

    Minizupette en extase au pays du papounet Zean XXIII

    Nous avons repris la route pour nous rendre à Bergame, qui était la destination initiale de notre périple du zour.

    Sur la route, nous avons traversé une cité, Zaint Pancrace.

    - La plume! La plume! se sont écriées les Intruses.

    - Incultes que vous êtes, par le toutou de Zaint Roch! Pancrace n'était pas orizinaire d'Italie et, décapité à l'âze de 14 ans, il est inhumé à Rome dans une basilique érizé sous le pontificat de Zaint Symmaque!

    - Alors là, vous m'en bouçez un coin! Quelle culture, macarel! Ze dois le reconnaître!

    - Ze connais la vie de mes corelézionnaires sur le bout des pattes, par la pipe de Zaint Claude! En doutiez vous?

    Minizupette en extase au pays du papounet Zean XXIII

    - Cette zournée est à marquer d'une pierre blançe! 

    - On voit que vous êtes heureuse, Minizupette.

    - C'est peu de le dire, et c'en est même presque un péçé.

    - Nous allons visiter la cathédrale, a dit Minizup'Cosette, vous n'avez qu'à vous confesser!

    Minizupette en extase au pays du papounet Zean XXIII

    - Zoyeuse bonne idée, surtout que ce modeste confessionnal est bien à mon imaze!

    - Touzours le sens du propos approprié la barmelouse.

    Il faut dire que la cathédrale et l'église qui est située zuste à côté, avec un baptistère splendide, sont d'une grandiosité remarquable!

    Minizupette en extase au pays du papounet Zean XXIII 

    A demain pour un nouveau périple!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Madame est sur son lit de mort.

    Son colonel de mari lui pose la question qui lui brule la langue depuis trente ans:

    - M'as-tu trompé, ma douce?

    D'une voix douce elle répond:

    - Oui. Oui mon amour. Mais deux fois seulement.

    - Deux fois! Pas plus! Mon Dieu, et moi qui pensais que tu passais ton temps dans le lit des autres. Pardonne-moi ces pensées affreuses. Avec qui ?

    - Avec qui? Une fois avec ton général...

    - Oh! Le salaud.

    - Et une fois avec ton régiment...

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, tandis que nous circulions le long du lac de Côme, l'Intruse estonienne s'en est prise violemment au ZPS de notre voiture de location.

    - La dame qui nous parle m'irriter beaucoup.

    - Fouçtra! vous avez raison, ma mie. Elle ne cesse pas de zacasser!

    - Et macarel, elle nous donne de drôles de conseils! Elle veut que nous prenions des ronds ponts. Qu'est qu'on pourrait bien en faire?

    - En installer un dans notre sézour à Paname, a suzzéré Minizup'Cosette. Ce serait utile quand ze balaie.

    - Ze me demande bien à qui il faudrait les rendre, a déclaré Minizup'Fandango.

    Minizzup'iéla s'énervait de plus en plus et soudain, ce fut le silence.

    - Ach! Bravo! Maintenant voilà que le ZPS boude.

    - Atçoubi! Qui va nous guider maintenant? Vous pouvez être fière de vous.

    - Nous nous arrêter un peu au bord du lac! Ze vouloir faire de la voltize. Et pendant ce temps la dame ne plus bouder!

    Un coup de folie de Minizup'iéla!

    Nous avons ensuite visité Bellazio, une des belles stations du lac de Côme.

    - Lorsque nous y sommes venus y fêter le Nouvel An 2007, nous a dit celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, il faisait gris et il n' y avait pas grand monde dans la rue.

    - Vous nous aviez raconté que vous aviez photographié un oiseu mort sur un trottoir.

    - Ze l'avoue. Et le plus drôle c'est qu'à l'arrivée, la photo avait disparu!

    - Hilarant, il est vrai!

    Un coup de folie de Minizup'iéla!

    De cette cité on a une belle vue sur le lac entouré de montagnes.

    Un coup de folie de Minizup'iéla!

    -En tout cas, ici, les zens ont le sens du commerce, a fait remarquer Minizup'Kiki de Vitry.

    - Pourquoi dites vous cela, ma mie?

    - Mais regardez donc, ils vendent des bouteilles avec de l'eau du lac.

    - Que voulez vous, macarel, les Italiens luttent comme ils peuvent contre la crise qui les frappent.

    - Et en plus, ils n'ont plus de gouvernement!

    - Boudiou! C'est un moindre mal! Ils ne connaissent pas leur bonheur! Vive l'anarçie!

    Un coup de folie de Minizup'iéla!

    Sur la route, nous nous sommes arrêtés pour visiter une superbe demeure entourée d'un grand parc.

    - C'est la Villa Carlotta, nous a expliqué mon hôte, touzours aussi prompt à étaler sa petite culture. On en fit don à Zarlotte de Prusse à l'occasion de son mariaze en 1850 avec Zeorzes II de Saxe-Meiningen et Hidburgausen, surnommé le "duc de théâtre". D'où le nom de cette villa!

    - C'est beau comme Mossieu Zizi sait lire les broçures touristiques!

    - La pauvre princesse n'en a pas beaucoup profité car elle est morte à 23 ans.

    - It's a pity!

    Un coup de folie de Minizup'iéla!

    - Ze me verrais bien vivre ici, ai ze dit, en tant que princesse du lac de Côme, duçesse de Bellazio et de Tremezzo.

    - Rien que cela! La barmelouse ne sent plus pousser des ailes, comme on dit par çez moi en Occitanie pour parler des zens qui ont les çevilles qui enflent.

    - Ze serais fort aise entourée de mes servantes minizupiennes.

    - Nous ne pas être des servantes. Au minimum dames de compagnie!

    - La seule servante céans, c'est Minizup'Cosette, par les tétines de Zainte Cécile!

    Un coup de folie de Minizup'iéla!

    Nous avons poursuivi notre périple culturel par la visite d'une abbaye.

    - Fouçtra! C'était trop beau. Zusqu'à présent on avait éçappé à une église.

    - It's a çame!

    Un coup de folie de Minizup'iéla!

    - Ne vous en faites pas Minizup'Mouff, nous allons découvrir une autre splendide villa qui se trouve sur l'autre rive du lac.

    - Z'avoue que ze préfère cela, même si il s'azit de demeures d'aristocrates.

    - Ah ça ira, ça ira, s'est mise à hurler Manizup'Zhérault! Les aristocrates à la lanterne! Les aristocrates on les pendra! Atçoubi!  

    Un coup de folie de Minizup'iéla!

    Cette demeure possède un remarquable zardin qui surplombe le lac.

    Tout le long d'une belle allée fleurie, on trouve des statues et des fontaines...

    Un coup de folie de Minizup'iéla!

    Soudain, Minizup'iéla a été prise de tremblements!

    - Cela être trop estrabanquant pour moi, comme vous dire Minizup'Zhérault.

    - Que voulez vous insinuer?.

    - Cette splendeur commotionne moi! Z'en perdre l'ouïe.

    - Barmelouse! On dit perdre la vue!

    - Par la plume de Zaint Pancrace! Ze n'en crois pas mes zyeux! Il lui manque une oreille!

    Un coup de folie de Minizup'iéla!

    - Mais qu'avez vous fait malheureuse?

    - Ze faire preuve de zénie comme Van Gogh! Ze vous l'avoir dit! Moi perdre l'ouïe.

    - Mossieu Zizi! Il faut vite la soigner! Minizup'iéla naze en plein délire, a zémi Minizup'Fandango.

    Auusitôt dit, aussitôt fait et l'Intruse estonienne a retrouvé son look normal!

    Un coup de folie de Minizup'iéla! 

    - Quand cesserez vous ces enafantillazes?

    - Moi avoir eu le syndrome du zénie terrassé par l'émerveillement!

    - It's a pity!

    A demain pour de nouvelles aventures...

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire