• Sur un çantier de fouilles, des archéologues allemands découvrent à 50 mètres de profondeur des résidus de cuivre.

    Après un examen minuçieux, un des savants teutons déclare doctement:

    - Il y a 2 000 ans, nos ancêtres les Goths avaient un réseau téléphonique!

    Mes voyazes

    La nouvelle, relayée, par une Anzéla ravie, fait le tour du monde!

    A cette nouvelle, le gouvernement britannique de James Cameron ordonne des fouillles; des archéologues découvrent, sur un çantier près de Londres, à 100 mètres de profondeur, des débris de verre.

    - C'est la preuve qu'il y a 2 500 ans, les habitants de notre belle île avait la fibre optique! God save the Queen!

    Mes voyazes

    La Reine, entourée de Zarles au grandes oreilles et de Camilla, est acclamée sur son balcon royal par une foule en délire.

    Nicolas S. piétine à L'Elysée; il se sent ridiculisé!

    Sur le conseil de Carlita, "le Rossignol de la Présidence", il ordonne des fouilles près de Neuilly-sur-Seine!

    Les archèologues fouillent à 200 mètres, à 250 mètres .... à 400 mètres!

    Mais ils ne trouvent rien, strictement rien!

    Alors NS réunit un Z 40 et déclare Urbi et Orbi:

    - Voici la preuve irréfutable du zénie Gaulois!

    Nos valeureux ancêtres avaient des téléphones portables!

    Mes voyazes

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Dès que nous arrivons dans une contrée étranzère, au bout d'un zour ou deux, nous savons parler l'idiote du pays!

    - On dit l'idiome, Minizup, m' a reprise celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. C'est à dire la langue locale!

    Comme si ze lui avais demandé une quelconque explication. Que ne ferait-t-il pas pour me rabaisser!

    Dès hier matin, au buffet du petit dézeuner, nous avons réazi en posant de pertinentes questions quant à ce qui nous était proposé.

    - No sauçissono?

    - No saucissas?

    - Omelettas con çampignones o patatatas?

    Vous voyez donc bien que nous nous mettons aux couleurs locales.

    - Atçoubi! Nous, nous savons rapidement nous intégrer!

    - Fouçtra! Quoi de plus normal. Il faut s'adapter aux us et costumes de la rézion visitée.

    - Et nous quoi porter ici comme costume?

    Adoncques, ze vous ai annonçé hier que ze poursuivrais la narration de notre périple sur les îles Borromées qui se trouvent sur le Lac Mazeur.

    Où il est démontré que nous sommes de vraies polyglottes!

    Sur l'Isola Bella, nous avons pu visiter le Palais construit à l'initiative de la famille Borromée.

    - C'est une grande famille qui s'est alliée aux princes de Milan, les Visconti et les Sforza, a cru bon de nous dire notre Pioçe de la Farandole. Un des personnazes les plus célèbres de cette lignée est Zaint SZarles Borromée. Le palais que nous visitons et celui de l'Ile Madre, que nous visiterons aussi, appartiennent touzours à la même famille.

    - Le zaint avoir eu des zenfants?

    - It's a çame.

    - Nan! Il s'azit des descendants d'une brançe latérale.

    - Comme les sinzes descendre de l'arbre! 

    Où il est démontré que nous sommes de vraies polyglottes!

    - Ze trouve que les couleurs du grand escalier de c'te palais me vont bien au teint, a réazi Minizup'Fandango.

    - It's thrue, milady!

    - Avec tous mes noeuds roses, ze suis absolument raccord avec ce décor de princesse!

    Où il est démontré que nous sommes de vraies polyglottes!

    - Et admirez la façon dont ma beauté rayonnante s'inscrit remarquablement dans ce décor de rocailles qui était à la mode à l'époque.

    - La barmelouse a les çevilles qui enflent.

    - Il n' y a que la vérité vraie qui insupporte, Minizup'Zhérault.

    Où il est démontré que nous sommes de vraies polyglottes!

    Les zardins de ce palais sont une pure merveille.

    De la partie haute du parc, on peut voir et admirer le lac ainsi que ses rives.

    - Et ma modeste présence rehausse la beauté du site.

    - Boudiou! Elle se prend pour Minizup! Aussi modeste qu'elle!

    Où il est démontré que nous sommes de vraies polyglottes!

    - Même les arbres qui fleurissent se sont mises au diapason de mon teint.

    - Vous quoi vouloir dire?

    - Ils s'adaptent à moi tout simplement. Leurs fleurs à ma vue prennent mes couleurs.

    - Boudiou! L'air du lac ne lui réussit pas! Elle nous pète une durite!

    Où il est démontré que nous sommes de vraies polyglottes!

    Pour sa défense, ze dois avouer que le panorama et les senteurs des arbres et fleurs sont extrêmement envoutants.

    - Mazette! Vous n'allez quand même prendre sa défense, Minizup.

    - Elle vouloir vous faire de l'ombre, ma çère.

    - Laissez lui ses illusions. Peu me çaut! Elle ne m'arrive même pas aux çevilles, qu'elle le veuille ou non

    Où il est démontré que nous sommes de vraies polyglottes!

    En tout cas, heureusement que nous sommes ici et non à Paname.

    - Pourquoi dites vous cela? vous demandez vous, mes çer.e.s zélé.e.s fans.

    A cause des violences qui ont eu lieu non loin du studio de mon hôte qui se trouve près de la Place d'Italie.... Un signe!

    Demain ze vous parlerai de hauts lieux du Lac Mazeur que nous avons découverts hier à l'occasion du 1er mai.

    - Fouçtra! C'est honteux! On a vu des zens oblizés de travailler le zour de la fête du travail.

    Où il est démontré que nous sommes de vraies polyglottes!

    - Ils pourront s'açeter du patçouli ou des fragances de Provence en étant payés avec un supplément, a ironisé la Bayonnaise.

    - Vous êtes aussi réactionnaire que Minizupette, macarel.

    - M'enfin! Ze ne vous permets pas, par le prépuce de mon doux Zésus! Ze n'ai rien dit.

    - Vous le pensez si fort, que cela en devient assourdissant, boufarelle!

    A demain pour de nouvelles aventures!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Le tombeau de Napoléon Ier

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

    Les Invalides à Paris (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, profitant du beau temps, avant les éventuelles pluies annoncées, nous avons fait une excursion d'une journée entière en bateau sur le Lac Mazeur.

    Quand il est prouvé que nous sommes étonnantes!

    A cette occasion, nous sommes montés sur un gros navire omnibus qui fait tout le tour du lac avec de nombreux arrêts.

    Minizup'Fandango a voulu un cliçé pour immortaliser cet événement.

    - C'est la première fois que ze fais une croisière! Il faut marquer le coup.

    - Et surtout çoisissez bien votre cabine, barmelouse, a ironisé Minizup'Zhérault, car lors d'une croisière ce çoix se révèle primordial.

    - Ze vous remercie vivement ma çère amie pour ce précieux et zudicieux conseil.

    - Mais à votre service, ma mie!

    - La pôvrette a un pois çiçe dans le cerveau, ai ze maugréé, de sorte que la Basquaise ne m'a pas entendue.

    Quand il est prouvé que nous sommes étonnantes!

    Nous avons fait un premier arrêt à Isola Belle (Belle Île) sur laquelle la famille des princes Borromée a fait construire un splendide palais.

    Bin que nous ne soyons que fin avril, il y avait de très nombreux touristes.

    - En été, ce doit être infernal, par le mouçoir de Zainte Véronique.

    Quand il est prouvé que nous sommes étonnantes!

    Le palais, de style baroque, est entouré d'un merveilleux parc luxuriant dans lequel évoluent de splendides paons.

    - Vous allez voir l'effet que ze peux leur faire, s'est exclamée en se dressant sur ses pattes Minizup'Fandango.

    - Fouçtra! Elle ne doute pas d'elle.

    Elle s'est assise sur un buisson...

    Un paon blanc étonné s'est approçé d'elle...

    Quand il est prouvé que nous sommes étonnantes!

    Elle s'est mise soudainement à glousser.

    - Boudiou! La voilà qui fait son intéressante.

    - Elle pense certainement que la paon va lui répondre, a azouté Minizup'tictac.

    Le paon, à notre plus grand étonnement, tout en faisant une roue des plus mazestueuses, s'est mis à criailler, comme si il lui répondait... car un paon cela criaillle ou paonne.. (comme nous l'a expliqué, comme de bien entendu, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, alors même qu'on ne lui avait rien demandé!)

    - Et v'là le travail a plastronné la Bayonnaise. Fortiçe, non?

    - Macarel, ze n'en crois pas mes mirettes.

    - Ja! Elle avoir eu raison. Elle être très forte.

    Quand il est prouvé que nous sommes étonnantes!

    - I'm very étonnée, s'est exclamée Minizup'tite.

    - C'est quasiment miraculeux... Il faut vite aller faire quelques dévotions dans l'église de ce bon Zaint Zarles Borrommée.

    - Pff! C'est que le paon est tout simplement amoureux. C'est tout simple. C'est la saison de zamours, a déclaré doctement Minizup'Cosette, ravie de ne pas avoir de tâçes ménazères à effectuer durant les vacances. C'est bête comme çou.

    -  C'est cela! En attendant vous veillerez à notre retour à bien nettoyer nos escarpins, lui ai ze dit non sans quelque acidité bien sentie.

    Quand il est prouvé que nous sommes étonnantes!

    Des hauteurs des zardins, on zouit d'une admirable vue sur le lac et ses rives bordées de belles cités.

    - Nous sommes venus à la bonne saison, a fait remarquer mon hôte.

    - Et pourquoi donc, Mossieu Zizi?

    - Parce que la nature explose de couleurs et de senteurs grâce aux floraisons qui ont lieu ces temps-ci. On peut même admirer de magnifiques rhododendrons...

    - A ces mots, ne se sentant plus de zoie, les Intruses ont çanté à tue-museau le tube de Sim "Z'aime pas les rhododendrons..." 

    Quand il est prouvé que nous sommes étonnantes!

    Demain, ze vous narrerai la suite de notre mini-croisière... sans cabine!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire