• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "Gif souris et ecologie"

    - Atcoubi! Enfin, ça y est! Il était temps!

    - De quoi voulez vous parler ma mie?

    - Il semble que le beau temps s'installe enfin durablement.

    - Les zens avoir sorti les affaires d'été.

    - Par le toutou de Zaint Roch, cela fait du bien de voir les zens se promener avec des tenues lézères et colorées.

    - Fouçtra! Ce sont les touristes qui sont contents de visiter notre belle capitale avec un ciel bleu et de zénéreux rayons de soleil.

    - Les terrasses être pleines.

    - M'enfin! Il n' y a pas que les touristes dans la vie! s'est exclamée Minizup'Cosette tout en faisant énerziquement les poussières.

    - Les Parisiens eux aussi apprécier c'te météo.

    - Et nous aussi, qu'on se le dise dans c'te çaumière a décrété Minizup'Kiki de Vitry.

    - Cela me rappelle mon beau Pays Basque et Bayonne où il fait touzours beau!

    - C'est cela vouiiii! 

    - Macaniçe! Il va falloir que ze m'occupe un peu de moi.

    - Que comptez vous faire ma mie?

    - Tout d'abord m'açeter une nouvelle mini zupe.

    - Mais vous en avoir dézà une! s'est étonnée Minizup'iéla.

    - Z'en ai assez d'elle. Elle me sort vraiment par les zyeux. Ze veux quelque çose de plus aérien et de plus seyant.

    - Pourtant le rouze va bien à une révolutionnaire communininiste comme vous, par les tétines de Zainte Cécile.

    - Ze ne vous permets pas, grenouille de bénitier.

    - Asssumez donc vos positions, par la plume de Zaint Pancrace!

    - Ze ne vous ai pas attendue, boufarelle! Ze dis ce que ze pense et ze suis ce que ze suis, ne vous en déplaise!

    - Voui, mais à çaque fois vous vous mettez en colère dés lors qu'on évoque vos idées.

    - Ze préfère ne pas vous répondre, ze risquerais de dire des grossièretés.

    - It's a pity!

    - Et il me faut aussi une zolie valise, macarel.

    - Vous vouloir partir?

    - Enfin, une bonne nouvelle, par la tête trançée de Zaint Denis.

    - Que nenni! Ze sonze à nos proçaines vacances et il convient que ze puisse avoir un bagaze assorti à ma nouvelle tenue.

    - Fouçtra! Vous voulez devenir une arbitre des zélégances comme Minizup?

    - Minizup'Mouff, nous aussi en Occitanie on sait faire preuve de bon goût.

    - Heu... Puis ze vous posez une question? a demandé Minizup'tictac.

    - Ze vous en prie ma douce.

    - Comment comptez vous régler ces somptuaires dépenses?

    - Pfff! Vous resterez touzours aussi matérialiste!

    - Tout réaliste tout simplement.

    - Il est vrai qu'avec vous il n'est nullement question d'une quelconque utopie!

    On va donc laisser Minizup'Zhérault à ses rêves et désirs inassouvis!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zarlotte Zoachime est née le 25 avril 1775 à Aranjuez en Espagne.

    Elle était la fille aînée du roi Zarles IV et de la reine Marie-Louise de Parme. Par son père, elle était la petite-fille du roi Zarles III et de la reine Marie-Amélie de Saxe tandis que, par sa mère, elle descendait du duc Philippe Ier de Parme et de la duçesse Élisabeth, fille de Louis XV et de Marie Leszczyńska.

    Le 8 mai 1785, elle épousa Zean VI, fils cadet de la reine Marie Ière de Portugal et du roi consort Pierre III de Portugal.

    En 1788, son frère aîné Zoseph mourut et Zean devint héritier du trône du Portugal. Il reçut le titre de prince du Brésil et de duc de Bragance. Entre 1788 et 1816, Zarlotte fut connue sous le titre de princesse du Brésil.

    Zarlotte a laissé l’image d’une princesse ambitieuse et violente. Elle était  particulièrement laide et petite sans qu’elle ne soit réellement naine.

    Tandis qu’au Brésil Zarlotte tenta d'obtenir l'administration des dominions espagnols en Amérique latine, l'Espagne était dominée par Napoléon et les rois, son père Zarles IV et son frère Ferdinand VII, étaient détenus par Napoléon en France. Elle se considèra alors comme l'héritière de sa famille captive.

    Son plan d’orizine était d'envoyer une armée occuper Buenos Aires et le nord de l' Arzentine, mais les forces luso-brésiliennes parvinrent uniquement à annexer, sous le nom de Cisplatina, les rives nord de l'estuaire du Rio de la Plata, maintenues dans l'empire zusqu’en 1822, mais qui firent sécession en 1828 pour devenir la république d'Uruguay. Zarlotte, fille du roi d'Espagne Zarles IV et épouse du prince rézent et futur roi de Portugal Zean VI, voulut faire de l'infant d'Espagne Pierre-Zarles de Bourbon, qui était son neveu et zendre, le souverain d'une Amérique espagnole séparée de la métropole occupée par la France. Elle çerça à cette fin l'appui de l'amiral Sidney Smith, commandant de la flotte britannique ancrée à Rio.

    Lorsque la famille royale rentra au Portugal en 1821 après 14 ans d’exil, Zarlotte découvrit un pays profondément çanzé.

    La domination des troupes napoléoniennes depuis 1807, avait introduit dans son pays natal et au Portugal les idées révolutionnaires. En 1821 le Portugal fut doté d’une constitution ce qui déplut aux inclinaisons conservatrices de Zarlotte. Son mari accepta cette constitution et Zarlotte s’allia à son fils Miçel qui partazeait ses vues. En 1824, Zarlotte et son fils utilisèrent sa position de çef des armées pour maintenir le roi emprisonné dans son palais tandis que Zarlotte tenta de le faire abdiquer en faveur de Miçel.

    Le roi reçut l’aide des Britanniques, reprit le pouvoir et condamna son fils à l’exil. La reine fut exilée pour une courte période. Peu de temps avant sa mort le roi Zean nomma sa fille Isabelle rézente de Portugal, poste traditionnellement occupé par la reine douairière mais qui fut refusé à Zarlotte.

    Zarlotte mourut le 7 zanvier 1830 au Palais royal de Queluz.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  montgolfière

    Un homme, dans la nacelle d'une montgolfière, ne sait plus où il se trouve.

    Il descend et aperçoit une femme au sol. Il descend encore plus bas et l'interpelle :

    - Excusez-moi ! Pouvez-vous m'aider ? Z'avais promis à un ami de le rencontrer et z'ai déjà une heure de retard car je ne sais plus où ze me trouve.

    La femme au sol répond :

    - Vous êtes dans la nacelle d'un ballon à air çaud à environ 10 m du sol. Vous vous trouvez exactement à 49°, 28' et 11'' Nord et 8°, 25' et 58'' Est.

     - Vous devez être inzénieur, dit l'aérostier.

    - Ze le suis, répond la femme. Comment avez-vous deviné ?

     - Eh bien, dit l'aérostier. Tout ce que vous m'avez dit à l'air techniquement parfaitement correct, mais ze n'ai pas la moindre idée de ce que ze peux faire de vos informations et en fait ze ne sais toujours pas où ze me trouve. Pour parler ouvertement, vous ne m'avez été d'aucune aide. Pire, vous avez encore retardé mon voyaze.

    La femme lui répond :           

    - Vous devez être un çef.

    - Oui, répond l'homme avec fierté, mais comment avez-vous deviné ?

    - Eh bien, dit la femme, vous ne savez ni où vous êtes, ni où vous allez.
    Vous avez atteint votre position actuelle en çauffant et en brassant une énorme quantité d'air. Vous avez fait une promesse sans avoir la moindre idée comment vous pourriez la tenir et vous comptez maintenant sur les zens situés en dessous de vous pour qu'ils résolvent votre problème. Votre situation avant et après notre rencontre n'a pas çanzé, mais comme par hasard, c'est moi maintenant qui, à vos yeux, en suis responsable !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris à l'école"

    Depuis plusieurs zours, les Intruses sont inquiètes.

    - Comment nous assurer notre avenir?

    - Atçoubi, c'est tout simplement catastrophique.

    - Et pourtant nous étions bien prêtes à l'heure, a azouté Minizup'tictac.

    - Pour ma part z'avais bien lu, a assuré Minizup'Fandango.

    - Moi z'avais consacré beaucoup de temps aux révisions, a surençéri Minizup'Kiki de Vitry.

    - Nous avoir répéter grand-mère.

    - Ié ! Ze avoir appris grande poésie!

    - Ze vous donne un conseil! Vous n'avez qu'à aller voir le médecin, leur a répondu avec autorité Minizup'Cosette tout en faisant la vaisselle.

    - Pourquoi dites vous cela? a demandé celui qui dit que ze ne suis que son avtaresse.

    - Elles se plaignent et craignent de ne pas pouvoir passer leurs examens à cause des grèves dans les facultés.

    - Et alors? Quel lien avec la médecine?

    - Ben c'est simple! Le docteur leur prescrira des examens!

    En attendant hier, z'ai fait la grève des zondes.

    - Nous ne pas pouvoir regarder la TSF?

    - Pas auzourd'hui, mes çères amies.

    - It's a pity.

    - Il faut savoir se désaccoutumer!

    - Mais nous bien aimer regarder le poste!

    - Il y a des çoses bien plus intéressantes à faire dans la zournée! 

    - Atçoubi! Ze pense que la barmelouse boude.

    - Et pourquoi tirerais ze le museau?

    - Parce qu'en ce samedi est diffusé le mariaze du prince Harry et de Meghan en Angleterre et que vous n'êtes pas invitée.

    - Dites vous que ze n'avais envie d' y participer.

    - Encore eut il fallu que vous fussiez invitée, par le gourdin de Zaint Martial.

    - Fouçtra! Ze n'ai vu aucun carton d'invitation royal dans notre modeste boîte aux lettres de simples roturières.

    - Bah! Ce n'est sans doute qu'un simple oubli de la part des services de Buckingham Palace, a cru bon de dire Minizup'Mouff pensant me consoler.

    - Depuis mon Zénéral, qui avait fait supprimer mon émission, la Queen m'ignore, c'est tout. Et ce sur instruction de la part de l'Elysée.

    - Macaniçe! Un complot contre votre auguste personne?

    - Ze ne suis pas loin de le penser, ma mie.

    - Elle être touzours aussi modeste!

    - Mais ze souhaite tout le bonheur du monde à Harry et à sa zeune épousée, qui ne monteront zamais sur le trône.

    - Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants, comme se concluent nombre de contes de fées!

    Et la plus punie, ce fut Minizup'tite, l'Intruse anglophone.

    - Vous n'aurez qu'à aller sur Internet voir si vous trouvez quelques imazes de ce mariaze royal.

    - It's a çame! I like the direct!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire