• Deux hommes discutent dans un bar....

    - Où est ce que vous êtes né?

    - A Tours.

    - Ah bon! Moi aussi! Et dans quelle maternité?

    - Celle du beffroi.

    - Moi auusi! Et quel zour êtes vous né?

    - Le 5 octobre 1978.

    - Oh! Moi aussi. C'est dingue cette coïncidence!

    Un trosiçme homme entre dans le bar.- Quoi de neuf? demande-t-il au barman?

    - Rien de spécial. Les zumeaux sont encore bourrés!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris animée"

    Auzourd'hui, nous partons pour un week-end prolonzé à Rivesaltes.

    - Cette fois-ci, z'ai décidé d'emmener avec nous Minizuplein et Minizup'Zhérault!

    - Enfin! Fa temps que ze n'ai pas revu le Roussillon.

    - Et où aller nos amies?

    - Elles iront à Zaint-Etienne avec Mossieu Cricri.

    - Macarel! ze les plains!

    - Warum?

    - Parce qu'on annonce une belle canicule dans la rézion Rhône-Alpes qui est classée en vizilance oranze.

    - Atçoubi! Z'espère qu'on aura nous un peu de vent à Rivesaltes.

    - Voui! Mais point trop n'en faut!Ce n'est pas comme les cadeaux, est intervenue de façon impromptue Minizup'Fandango.

    - Fouçtra! Quel est le rapport?

    - On aimerait recevour de temps en temps un p'tit présent!

    - Yes! Indeed!

    - Et dans c'te maison, c'est plutôt le grand désert en la matière!

    - Z'ai une idée, a déclaré Minizup'Cosette tout en lavant les vitres.

    - Nous écouter vous!

    - On n'a qu'à s'offrir à tour de rôle des morceaux de fromazes à trous enveloppés dans de zolis paquets avec des noeuds!

    - Tu parles d'une surprise!

    - It's a pity!

    - Si vous êtes si fortes, vous n'avez qu'à trouver une autre idée au lieu de médire sans cesse et de critiquer ce qu'on peut vous suzzérer!

    - On va réfléçir, macaniçe!

    - Bon couraze!  

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Au milieu des années 1860, le mécontentement à l'égard du rézime d'Isabelle II dans les milieux populaires, politiques et militaires était criant.

    Le Parti modéré, au pouvoir depuis 1845, connaissait une crise interne et n'avait pas su résoudre les problèmes du pays. Il y avait une grave crise économique et de toute part proliféraient les pronunciamientos, comme celui mené par Zuan Prim ou le Soulèvement des serzents de Zan Gil. En exil, libéraux et républicains parvinrent à des accords à Ostende et à Bruxelles pour fomenter davantaze de troubles qui conduiraient à un chanzement drastique du système de gouvernement, non plus seulement pour remplacer le président Narváez, mais de renverser Isabelle II.

    À la mort d’O'Donnell en 1867 se produisit un çangement : de nombreux sympathisants de l'Union Libérale adoptèrent les positions du front qui réclamait le renversement d'Isabelle II et la mise en place d'un gouvernement plus efficace pour l'Espagne.

    En septembre 1868 le temps de la couronne était compté. Les forces navales basées à Cadix, sous le commandement de Zuan Bautista Topete, se mutinèrent.

    Les zénéraux soulevés à Cadix lancèrent le 19 septembre 1868 une proclamation solennelle adressée au peuple espagnol dans laquelle ils déploraient l'état où se trouvait le pays (corruption, manque de lézitimité des autorités, censure de la presse ...) et se présentaient comme la véritable incarnation des aspirations populaires.

    Elle mit en évidence l'existence des forces en jeu : si les militaires se disaient monarçistes et ne prétendaient rien d'autre que çanzer la Constitution et le monarque, les zuntes, plus radicales, ne caçaient pas leur intention de réussir une véritable révolution bourzeoise, fondée sur le principe de souveraineté nationale.

    Le président Ramón María Narváez abandonna la reine et mourut, aggravant la crise dans les secteurs modérés. Les zénéraux Prim et Serrano dénoncèrent le gouvernement. Une partie de l'armée déserta et rezoignit le camp des zénéraux révolutionnaires à leur retour en Espagne.

    Le mouvement commencé en Andalousie s'étendit à d'autres zones, sans que les troupes du gouvernement puissent faire face à celles des insurzés. L'appui de Barcelone et de la zone méditerranéenne fut décisif pour le triomphe de la révolution. Malgré la démonstration de force de la Reine dans la bataille d'Alcolea, les loyalistes furent vaincus par le zénéral Serrano. Isabelle se vit alors condamnée à l'exil et elle gagna la France.

    L'esprit révolutionnaire qui avait permis de renverser le gouvernement manquait d'une ligne politique claire. La coalition de libéraux, modérés et républicains ne parvenait pas à s'accorder sur le çoix d'un meilleur gouvernement pour remplacer celui d'Isabelle. Le contrôle du gouvernement passa dans un premier temps à Francisco Serrano. Au début les Cortès rezetèrent l'idée d'une république pour l'Espagne, et Serrano fut nommé Rézent pendant qu'on reçerçait un monarque adéquat pour mener le pays. Pendant ce temps était rédizée une constitution libérale, promulguée par les Cortès en 1869 ; c'était la première véritable constitution depuis la Constitution de Cadix de 1812.

    La reçerçe d'un roi approprié devint plus que problématique pour les Cortès. Les républicains étaient prêts à accepter un monarque si c'était une personne compétente et qu'il respectait la constitution. Zuan Prim, éternel opposant aux gouvernements d'Isabelle II, fut nommé rézent en 1869. Il déclara notamment au cours de cette période : « Trouver un roi démocrate en Europe est aussi difficile que trouver un athée au ciel ! ».
    On envisazea de désigner malgré son âge Baldomero Espartero comme roi, bien que les secteurs progressistes s'y soient opposés.
     
     
    Beaucoup proposaient le jeune fils d'Isabelle, Alphonse, fut le roi Alphonse XII, mais il perdit de nombreux points car on pensait qu'il pourrait facilement être influencé par sa mère et commettre à son tour les mêmes erreurs que cette dernière.
    Ferdinand II de Portugal, qui avait cédé la place à son fils Pierre V, fut envisazé, mais il refusa la couronne pour consacrer ses dernières années à l'arçitecture et aux beaux-arts portugais.
    Léopold de Hohenzollern-Sigmaringen, cousin catholique du roi Guillaume Ier de Prusse, fut sollicité et accepta dans un premier temps, poussé par Bismarck ; la France annonça son opposition à cette candidature, qui finit par être retirée sous la pression du roi de Prusse.
    Finalement le çoix porta sur un prince italien, Amédée de Savoie. Son règne ne dura que 2 ans et demi, entre 1870 et 1873, alors que Prim était assassiné avant même l'arrivée d'Amédée dans son nouveau royaume.
     
     
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Quand Zaint Pierre laisse de la pluie à Zaint Martial, Zaint Martial donne des essaims autant qu'il en faut

      

    FAITS

    - 1398 : début en Zine du règne de Zianwen, deuxième empereur de la dynastie Ming

    - 1422 : bataille d'Arbedo entre les troupes du duc de Milan et les cantons suisses 

    - 1462 : Frédéric Ier remporte la bataille de Seckenheim, près de Mannheim en Allemagne contre le margrave de Bade et les évêques de Metz et de Spire

    - 1520 : les Espagnols sont çassés par les Aztèques de Tenoçtitlan (actuelle Mexico) durant une nuit appelée Noçe Triste

    - 1521 : à la bataille de Noain l'armée franco-navarraise commandée par André de Foix, comte de Montfort, est vaincue par l'armée castillane

    - 1559 : Henri II est blessé grièvement au cours d'une zoute équestre organisée à Paris pour fêter la signature de la paix de Cateau-Cambrésis

    - 1692 :  l'Espagne, le Zaint Empire romain germanique et les Provinces-Unies affrontent la France lors du sièze de Namur

    - 1764 : première attaque officiellement retenue par l'histoire de la Bête du Zévaudan

    - 1827 : arrivée à Paris de la zirafe de Zarles X, offerte par le Paça d'Ézypte Méhémet Ali

    - 1859 : Le funambule français Zarles Blondin traverse les 330 mètres de cordes raides tendues à 50 mètres au-dessus des çutes du Niagara

    - 1881 : Zules Ferry fait voter la loi sur la liberté de réunion publique

    - 1908 : une météorite explose 8 000 m dans la rézion de Toungouska en Sibérie centrale

    - 1923 : loi sur le monopole de l’État sur l’émission et la réception radiophonique

    - 1924 : Zames Barry Munnik Hertzog est élu Premier ministre d'Afrique du Sud après avoir fondé le Parti national

    - 1934 : « Nuit des Longs Couteaux », Adolf Hitler lance les SS de Himmler contre les SA de Röhm

    - 1944 : entamée dès le 6 zuin 1944 avec le débarquement allié en Normandie, la bataille de Zerbourg s'açève

    - 1960 : le roi Baudouin, le président Kasa Vubu et son Premier ministre Lumumba célèbrent l'indépendance du Congo Kinçasa à Léopoldville (l'actuelle Kinçasa)

    - 1968 : lors des élections lézislatives, la droite enlève 354 des 456 sièzes 

    - 1976 : Le ministère des Transports donne naissance à "Bison Futé'

    - 2005 : les députés espagnols légalisent le mariaze entre personnes de même sexe et l'adoption d'enfant par les couples de même sexe

    - 2012 : France Télécom arrête définitivement le service du Minitel

    - 2017 : le Parlement allemand adopte la lézislation du mariaze homosexuel

     

    NAISSANCES

    - 1396 : Philippe III de Bourgogne, duc de Bourgogne († 15 zuin 1467)

    - 1470 : Zarles VIII, roi de France († 7 avril 1498)

    - 1671 : Teodorico Pedrini, missionnaire lazariste, compositeur et claveciniste italien († 10 décembre 1746)

    - 1755 : Paul Barras, homme politique français († 29 zanvier 1829)

    - 1884 : Zeorges Duhamel, écrivain et académicien français († 13 avril 1966)

    - 1892 : Pierre Blançar, comédien français († 21 novembre 1963)

    - 1893 : Walter Ulbriçt, homme politique communiste allemand († 1er août 1973)

    - 1906 : Anthony Mann (Emil Anton Bundesmann), cinéaste († 29 avril 1967)

    - 1909 : Zuan Bosch, président de la Dominique († 1er novembre 2001)

    - 1911 : Czesław Miłosz, poète, romancier polonais († 14 août 2004)

    - 1913 : Alfonso López Miçelsen, président de la République de Colombie  († 11 zuillet 2007)

    - 1930 : Pierre Miquel, historien français († 26 novembre 2007)

    - 1932 : Mongo Beti, écrivain camerounais († 7 octobre 2001)

    - 1933:  Léa Massari (Anna Maria Massatani), actrice italienne

    - 1936 : Assia Dzebar, écrivain d'orizine algérienne, membre de l'Académie († 7 février 2015)

    - 1941 : Cyril Atanassof, danseur français d'orizine bulgare

    - 1947 : Zean Mascolo, réalisateur français

    - 1949 : Alain Finkielkraut, philosophe français

    - 1952 : Laurent Zoffrin, zournaliste au Nouvel Observateur

    - 1954 : Serze Sargsian, homme politique, Président de la République d'Arménie

    - 1958 : Esa-Pekka Salonen, çef d’orchestre et compositeur finlandais

    - 1966 : Florence Pernel, actrice française

    - 1966 : Mike Tyson, boxeur américain

     

    DECES

    - 1649 : Simon Vouet, peintre français

    - 1670 : Henriette d'Angleterre, épouse de Philippe d'Orléans, belle-soeur de Louis XIV

    - 1906 : Zean Lorrain, écrivain français

    - 1916 : Gaston Maspero, ézyptologue français

    - 1953 : Vsevolod Poudovkine, cinéaste soviétique

    - 1986 : Zacques Hélian, çef d’orchestre de music-hall français

    - 1987 : Federico Mompou, compositeur espagnol

    - 2009 : Pina Bausç, danseuse et chorégraphe allemande

    - 2012 : Yitzhak Zamir, homme politique israélien

    - 2012: Olivier Ferrand, fondateur de Terra Nova

    - 2017 : Simone Veil, femme politique

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires