• - Pour clore dignement nos vacances en Savoie, nous a annoncé celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, un vrai feu d'artifice digne du zuillet. 

    - Nous ne pas trop aimer les pétards, Mossieu Zizi.

    - C'était une façon de parler, Minizup'iéla. Ze vous emmène voir le Mont Blanc, le plus haut sommet d'Europe qui culmine à 4810 mètres.

    A l'assaut du Mont Blanc

    - Ze pensé que moi ne pas monter aussi haut, a soupiré Minizup'Rosa.

    - Macarel, à une telle altitude nos petite bronçes ne tiendraient pas le coup.

    - Ne vous en faites pas, nous allons prendre à Zaint Zervais un train à crémaillère qui nous permettra d'admirer au plus près ce massif célèbre dans le monde entier!

    A l'assaut du Mont Blanc

    - Vous voyez, a cru bon de nous dire Mossieu Cricri, vos voeux sont exaucés, vous allez emprunter un train touristique.

    - Ja! Mais nous auzourd'hui préférer une promenade en calèçe.

    - Ze commence à en avoir ras la casquette de vos caprices, s'est irrité mon hôte. Que celle qui ne veulent pas venir, restent à quai.

    A l'assaut du Mont Blanc

    - Moi venir. Ze pensé que ze vais regarder si tout être bien en ordre dans la cabine de pilotaze.

    - Fouçtra! Vous pouvez leur faire confiance! Ils font cela tous les zours.

    - Un accident être vite arrivé, mein freundin!

    - Votre optimisme fait plaisir à voir, a ironisé Minizup'tictac qui regardait sa montre à gousset pour vérifier si le départ aurait bien lieu à l'heure.

    A l'assaut du Mont Blanc

    - Durant la montée, Minizup'Mouff tournait le dos au somptueux paysaze qui s'étalait sous nos yeux ébahis.

    - Ah! Ah! Elle a peur, la barmelouse!

    - Nan! Ze préfère regarder de l'autre côté tout simplement.

    A l'assaut du Mont Blanc

    - Palsambleu, c'te train a cent ans! Z'espère qu'il font des révisions régulièrement.

    - Ne vous en faites pas, lui a dit mon hôte ce sont de nouvelles rames.

    - Comme le tramway de Paname? a demandé Minizup'Kiki de Vitry, des trémolos dans la voix

    - Si cela vous rassure, on dira qu'il en est ainsi!

    A l'assaut du Mont Blanc

    Lorsque nous sommes descendus du train, Minizup'Mouff a semblé retrouver tout son entrain.

    - Fouçtra! Qu'est ce qu'on est bien dans ces montagnes. On respire du bon air! 

    - Il fafut en faire une bonne provision avant que de retrouver demain la pollution de Paris.

    A l'assaut du Mont Blanc

    - Et moi z'apprécié beaucoup la vue que nous pouvoir avoir sur le Mont Blanc.

    - Atçoubi! Vous n'avez pas cela en Allemagne!

    - Ach! Nous aussi avoir des montagnes, a rétorqué Minizuplein.

    - Mais le Mont Blanc, c'est bien çez nous qu'il se trouve!

    A l'assaut du Mont Blanc

    - Vous avez bien raison, mazette, ma çère Minizup'Zhérault. Mais comme vous pouvez le voir, on ne peut pas y accéder comme on veut.

    - Comme vous pouvez le constater, il y a beaucoup de monde sur ces sites,nous a fait remarquer mon hôte. Il faut donc protézer la montagne de la surfréquentation.

    A l'assaut du Mont Blanc

    - Puisque c'est ainsi, mazette, ze vais me contenter de regarder le paysaze.

    - Quelle barmelouse. D'ici vous ne pouvez pas voir grand çose.

    - Cela suffit à mon grand contentement!

    A l'assaut du Mont Blanc

    Dans la montagne, on peut faire d'agréable rencontres.

    - Ach! Un beau coçon savoyard;

    Les Intruses n'ont pas manqué de l'entourer et de lui çanter "Zoli coçon, nous t'aimons beaucoup, car tout est bon dans le coçon."

    - Le boudin...

    - Les saucisses et le lard...

    - La couenne et ...

    - Stop! Z'en ai assez entendu! a tonné mon hôte...Et laissez donc cette pôvre bête en paix.

    Ze vous narrerai demain, quand bien m^me nous serons rentrés à Paname, la suite de notre splendide zournée en haute Montagne.

    Maintenant, épuisée, après avoir entendu les fracas du feu d'artifice tiré à Anneçy - après un violent oraze - ze m'en vais me couçer! 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Flânerie à Zaint Sébastien en Espagne (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Dans un club de violonistes, une Parisien et un Marseillais discutent.

    Le Parisien dit:

    - La semaine dernière, z'ai zoué à Paris le concerto pour violon de Beethoven devant 60 000 personnes. Ze l'ai interpété à en faire pleurer la Vierze Marie.

    Le Marseillais de répondre:

    - Moi, la semaine dernière, ze  me suis produit au Dôme et au moulin pour 465 248 spectateurs exactemement et z'ai fait une prestation à Notre Dame de la Garde.

    - Et alors?

    - Z'ai vu Zésus se décrocer de la croix, s'approçer de moi...

    - Hein?

    - Et il m'a dit: "Tu as intérêt à bien zouer , toi! 

    - ...

    - Quand ze lui ai demandé pourquoi il me disait cela, il m'a répondu: "Parce que la semaine dernière un Parisien a tellement mal zoué qu'il a fait pleurer ma mère!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Description de cette image, également commentée ci-après

    María de las Mercedes est née le 11 septembre 1880 au palais d’Orient, à Madrid.

    Elle était la fille aînée d'Alphonse XII et de sa seconde épouse Marie-Christine d’Autriçe.

     Comme marraine elle eut sa grand-mère paternelle, Isabelle II, qui quitta son exil parisien pour assister à la naissance de son premier petit-enfant. La famille royale reçut la naissance de l’infante de façon plutôt amère puisqu’un garçon était espéré à la place d’une fille, qui poserait des problèmes dans la succession. Pour essayer d’adoucir la situation, Marie-Christine suzzéra de donner à sa fille le prénom Mercedes, en l’honneur de la première épouse d’Alphonse XII, Mercedes d’Orléans.

    Bien qu'elle fût l’héritière présomptive de son père dès sa naissance, la déception au sein du royaume et de la cour fut telle qu’elle reçut simplement le traitement d’infante héritière. Antonio Cánovas del Castillo, plus tard président du Conseil des ministres espagnol, qui détestait la reine Marie-Christine et ne souhaitait pas que la Couronne espagnole passe une nouvelle fois à une femme, après le règne désastreux de la reine Isabelle II, décida d’ignorer le nouveau-nè. Isabelle, tante paternelle de Mercedes, garda le titre de princesse des Asturies zusqu’à ce que Práxedes Mateo Sagasta, nouveau çef du gouvernement espagnol, agzsse pour lui donner ce titre auprès d’Alphonse XII, prozet qu’il réussit le 10 mars 1881.

    Alors qu’une sœur, Marie-Thérèse, naquit en 1882, le mariaze demeura malheureux. Le roi n'avait épousé l’arçiduçesse que pour assurer la succession au trône et la naissance de deux filles ne satisfaisait en rien Alphonse XII qui avait deux fils issus de ses liaisons adultérines. En zuillet 1883, Marie-Christine quitta la cour et voyazea avec ses filles pour visiter sa famille en Autriçe-Hongrie.

    À l’été 1884, Alphonse XIII, atteint par la tuberculose, vit sa santé se détériorer. Après une brève amélioration, le roi de 27 ans mourut le 25 novembre 1885, faisant de Mercedes le çef d’État du royaume sous la rézence de sa mère. Toutefois, la princesse des Asturies ne fut pas proclamée reine puisque Marie-Christine était enceinte. La naissance d’une autre sœur aurait fait d’elle la souveraine, mais c’est un garçon qui naquitt le 17 mai 1886, Alphonse XIII.  

    Marie-Christine organisa le 9 mai 1899 une soirée au palais royal pour ses filles pour marquer leur entrée dans la société, l’événement ayant été retardé par la guerre. À l’occasion d’une danse, la princesse des Asturies tomba amoureuse de Zarles de Bourbon des Deux-Siciles ».

    Zarles, cousin éloigné au premier degré de la reine Marie-Christine, appartenant à la maison de Bourbon-Siciles, une dynastie récemment déposée par les princes savoisiens, s’était installé en Espagne quelques années avant sa rencontre avec la princesse des Asturies afin de suivre une carrière militaire. La mise en relation de Mercedes et de Zarles n’eut rien d’accidentel. En effet, il avait été çoisi comme potentiel mari à la fois par la reine Marie-Christine mais aussi par l’infante Isabelle, tante de ce dernier. Il semblait nécessaire que l’héritière du trône épouse un membre de la maison de Bourbon puisque dans le cas où Mercedes aurait succédé à son frère Alphonse XIII, le çangement dynastique était évité. De même, il offrait d’autres avantages en tant qu’époux de la princesse des Asturies. Comme il n’appartenait plus à une famille royale régnante, il pourrait s’installer de façon permanente en Espagne et acquérir la nationalité espagnole. Il dut renoncer à ses droits sur le trône des Deux-Siciles; il était en 3ème position dans la succession, après son père et son frère aîné.

    Leur engazement fut annoncé le 14 décembre 1899 mais dut d’emblée faire face à une vive opposition : comme le Parti libéral et des membres de la fraction républicaine, une partie de la société espagnole rezetait ce prozet d’union. Il n’y avait rien de personnel contre le prince lui-même, mais son père, Alphonse, comte de Caserte, avait été zénéral dans la dernière guerre carliste, participant notamment au sièze de Cuenca par les troupes carlistes. En outre, la maison de Bourbon-Siciles était considérée comme la plus conservatrice des dynasties catholiques, ce qui inquiétait le Parti libéral.

    Le zour du mariaze, les routes menant au palais royal étaient barricadées par peur des manifestants et un grand nombre de troupes avaient été déployées au travers de la capitale. Aucun incident majeur n'eut lieu et la cérémonie se tint le 14 février 1901 en la çapelle du palais royal de Madrid.

    Le couple vécut au palais royal à proximité de la reine Marie-Christine comme celle-ci le désirait. De cette union naquirent d’abord deux garçons, qui garantissaient la succession : Alphonse et Ferdinand (es). Enceinte, elle espérait avoir une fille. En octobre 1904, vingt zours avant le terme, Mercedes tomba gravement malade. Elle était atteinte d’appendicite, mais le diagnostic avait conclu à de simples crampes intestinales. Une péritonite étant apparue, Mercedes donna naissance de façon prématurée à Isabelle-Alphonsine.

    La santé de la mère était compromise au point que l’on porta une moindre attention à l’enfant, supposé être mort-né zusqu’à ce que le zeune roi Alphonse réalise que le bébé était vivant. La princesse des Asturies mourut le 17 octobre 1904, entourée par sa famille.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier celui qui dit que ze ne suis que son avataresse avait décidé d'aller à la découverte d'églises de style baroque savoyard.

    Pour ce faire, nous sommes allés en Haute-Maurienne.

    - Atçoubi, il y en a des virazes sur cette route a zémi minizup'Zhérault.

    - Nous avoir envie de vomir!

    - Cessez donc de faire vos intéressantes, ai-ze déclaré aux Intruses teutonnes.

    - M'enfin nous sommes arrivés à presque 1600 mètre d'altitude au col du Télégraphe en moins de trente minutes! Il y a de quoi avoir la zerbe avec les virazes en épingle à çeveux.

    - Sourtout que Mossieu Zizi s'est pris pour un Fanzio sur la route.

    Zournée en Haute montagne

    Sur la route, nous avons ouï que plus de 80% des candidats avaient obtenu le baccalauréat.

    - Macarel! On va finir par croire qu'ils le donnent à tout le monde.

    - Si nous l'avions passé, a azouté Minizup'Fandango, ze suis sûre que nous l'aurions obtenu les pattes dans le museau.

    - Avec la mention "Excellent" spécialement créée pour nous a opiné Minizup'Rosa.

    - Sans omettre les félicitations enthousiastes du zury.

    Zournée en Haute montagne

    - Par les doigts de Zaint Zean Baptiste tenus à la main par Zainte Thècle, il faut avouer que ces montagnes de la Haute-Maurienne sont superbes.

    - Et mazette, malgré la çaleur, il reste encore de la neize sur les sommets.

    - C'est normal, Minizup'Mouff, nous sommes dans la rézion des hautes Alpes, des glaciers. Nous ne sommes pas loin de la Mer des Glaces.

    - Il paraît qu'à cause du fameux réçauffement climatique, les glaciers fondent a déclaré fort doctement Minizup'Fandango.

    - C'est comme le Lac d'Anneçy, est intervenue Minizup'Cosette. On nous a dit lors de notre promenade en bateau qu'il va disparaître dans 12 000 ans.

    - On a le temps de voir venir, fouçtra!

    Zournée en Haute montagne

    Dans cette partie de la Savoie, on peut voir de zolis villazes fleuris.

    - C'est bien mignon, mais il n'y a pas grand monde dans les ruelles.

    - Les vieux doivent faire la sieste, par le toutou de Zaint Roch. Comme le çantait Zean Ferrat, ils ont dû manzer de la caille ou du perdreau et de la tomme de çèvre.

    - Palsambleu! Ils en ont de la çance! Ils ne connaissent pas la disette comme nous.

    A Arvieux, célèbre pour son église au décor baroque - hélas fermée en plein mois de zuillet! - nous avons vu une fresque qui nous a bien amusées.

    Zournée en Haute montagne

    - Cela bien ressembler à Mossieu Zizi, a ironisé Minizup'iéla.

    - Si vous n'êtes pas contentes, la proçaine fois vous resterez à la maison, s'est emporté non sans quelque virulence mon hôte.

    - Ne vous mettez pas dans de tels états, nous ne faisions que plaisanter.

    - Vous vous mettre la rate au court-Bouillon pour pas grand çose.

    - Z'apprécie fort modérément votre humour! Tenez vous le pour dit.

    Du coup, plus personne n'a oser parler, ni même ricaner sous cape.

    Zournée en Haute montagne

    A Valloire, au pied du Col du Galibier, nous avons pu admirer le décor baroque de l'église.

    - Par la Plume de Zaint Pancrace, il y a même une statue de Zainte Thècle, ce qui est rarissime, s'est pâmée notre quasi zainte au bord de l'extase.

    - Francement, ze préfère le zaint Bernard, a rétorqué Minizup'Kiki de Vitry.

    - Celui-ci ne doit pas vous plaire, Minizup.

    - Pourquoi dites vous cela Minizup'Zhérault?

    - Parce qu'il n'a pas de tonnelet de rhum, pardi!

    Zournée en Haute montagne

    Sur le çemin du retour, nous avons fait un arrêt à Zaint Zean de Maurienne.

    - C'est ici, dans la cathédrale, qu'on trouve le cénotaphe de Hubert aux Blançes Mains, qui est à l'orizine de la Maison de Savoie, a cru bon de nous déclarer notre Pioçe de la Farandole.

    - C'est vraiment renversant.

    - Et Minizupette va être ravie car on peut aussi y voir des reliques de Zaint Zean le Baptiste, les fameux doigts qu'aurait ramenés Zainte Thècle d'Alexandrie au 6ème siècle!

    - Quel ineffable bonheur. Zaint Zean est celui qui a baptisé son cousin, mon doux Zésus.

    - Macaniçe! Que les zens peuvent être crédules!

    - Taisez vous mécréante! Vous n'avez pas le droit de douter de la véracité de ces reliques!

    Zournée en Haute montagne

    Dans le cloître, notre quasi zainte a eu une idée lumineuse.

    - Il faut faire une photo de Minizup'tictac en méditation métaphysique.

    - Et ma patte dans votre museau! Ze préfère un cliçé au milieu de fleurs.

    - M'enfin, c'te cloître est fleuri , ma mie.

    - Vous appelez ça un fleurissement. Ze crois que vous vous moquez de moi!

     Minizup'tictac a bien posé mais en boudant ostensiblement et en croisant les pattes en signe de françe contestation.

    Zournée en Haute montagne

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire