• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, contrairement à ce que nous espérions le temps ne s'est nullement amélioré.

    Il faisait froid, 7 petits degrés avec, qui plus est, de la tramontane et il pluviotait.

    - Mazette, ils ont même annoncé à la radio qu'il était tombé 20 centimètres de neize dans les montagnes. L'hiver arrive d'un coup d'un seul.

    - Et dire que la semaine dernière c'était encore l'été indien, ai ze soupiré.

    - What a castatrofic week-end.

    Et pour arranger le tout, depuis samedi soir, la TSF ne marçe pas, nous avons un problème avec le décodeur. Mossieu Zizi a passé de longues minutes à essayer de la faire fonctionner.

    - Nous devons attendre lundi et nous irons à la boutique d'Oranze.

    -Fouçtra! On va s'ennuyer! Et avec ce temps, on ne peut même pas se promener.

    - On écoutera la radio et on pourra se connecter à des çaînes avec mon ordinateur, comme on le fait lorsque nous sommes à l'étranzer.

    - Tu parles d'un programme zouissif!

    - It's a çame!

    Heureusement, samedi soir nous manzé au restaurant avec Dame Zeanne et sieur Pépenne.

    Dimançe midi, mon hôte avait invité sa mâman à la Pataterie.

    Quand mon hôte se comporte comme une tête à claques!

    Le restaurant était orné de décorations de type Halloween.

    - It's a pity!

    - Vous avez raison, Minizup'tite, cette mode qui nous vient des Etats-Unis m'insupporte également. Mais si notre quasi zainte était parmi nous, ze dirais bien entendu le contraire pour la faire bisquer, palsambleu! 

    Soudain, l'Intruse anglaise a poussé un hurlement d'effroi!

    - Look! It's an horror! Araignée!

    Quand mon hôte se comporte comme une tête à claques!

    - Couraze! Fuyons, sinon elle va nous dévorer, a dit en rigolant Minizup'Mouff.

    - I'm so afraid!

    Elle tremblait et semblait totalement tétanisée, surtout que la toile bouzeait.

    - Quand même ce restaurant est fort mal tenu, a ironisé Minizup'Mouff.

    - It's a çame!

    - M'enfin, Minizup'tite, est intervenu mon hôte, ce n'est que de la décoration d'Halloween. Les araignées font partie de folklore comme les sorcières et les citrouilles!

    Elle a opiné mais elle ne semblait pas convaincue.

    Elle nous a dit que pour sa part elle préférait de loin Hippopotamus à Paris!

    En fin d'après-midi,  afin de nous divertir, mon hôte nous a amenées au cinéma pour voir le film de Zilles Lellouçe "Le grand bain".

    - Cela remplacera l'absence de TSF, nous a-t-il.

    La TSF qui a perdu un de ses grands personnazes, emblématique de la grande époque de Canal+, Philippe Zildas!

    Résultat de recherche d'images pour "gildas"

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Lorsque nous avons atterri hier matin à l'aéroport de Rivesaltes (car l'aéroport dit de Perpignan-Sud de France se trouve bien sur le territoire de la capitale mondiale du muscat!), il pleuvait beaucoup.

    - Fouçtra, c'était bien la peine de venir dans le Midi, alors qu'on avait du soleil à Paname! s'est exclamée non sans quelque amertume Minizup'Mouff

    - It's really a pity! a azouté Minizup'tite.

    - Et en plus, il y a du vent, mazette! Tout pour plaire!

    - It's a çame, by Zove!

    Quand les Intruses se plaignent de la météo

    - Et dire que ze pensais que nous allions pouvoir faire un fort agréable rallye en 4x4 dans les Corbières et la garrigue!

    - It's so fun!

    Quand les Intruses se plaignent de la météo

    - Nous aurions pu faire la course avec d'autres voitures, le museau au vent.

    - Ce n'est que partie remise, ma mie, ai-ze répondu, une tartinette énervée. Nous le ferons certainement aux beaux zours.

    - Des promesses, touzours des promesses, palsambleu.

    Quand les Intruses se plaignent de la météo

    Nous avons passé le temps à flâner et a faire des courses à l'hypermarçé.

    - Tudieu! En voilà de merveilleuses vacances!

    - Il faut bien nous açeter de quoi manzer, a réazi celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. La nourriture ne vient pas toute seule!

    - Car nous allons prendre nos repas à la maison?

    - Où voulez vous que nous nous sustentions?

    - At the restaurant of course!

    Minizup'Mouff est tombé en arrêt devant un stand de çarcuterie bien açalandé!

    Quand les Intruses se plaignent de la météo

    - What is it? A sttange animal, indeed!

    - C'est l'emblème des Catalans, lui a rétorqué mon hôte.

    - Fouçtra, on dirait bien un âne.

    -  Vous ne vous trompez pas! Les Catalans disent  "Catala bruro, gavatx porc"

    - Et en bon français, qu'est ce que cela signifie?

    - Ils disent que les Catalans sont têtus comme des ânes et que les Occitans sont des porcs...

    - Palsambleu, heureusement que Minizup'Z'hérault n'est pas là! Elle nous aurait fait une de ces terribles crises.

    - Et les catalans font de la çarcurie à partir de la viande d'âne.

    En tout cas, on espère que le beau temps fera vite son retour.

    Ze dois en particulier m'occuper de mes plantes qui ont beaucoup souffert à cause des intempéries qui ont affecté récemment la rézion.

    - Beurk! Nous on préfère de loin le coçon car...

    - Ze sais! Ze sais! Vous allez encore me çanter que tout est bon dans le coçon!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Isabelle de Portugal


    Isabelle est née le 24 octobre 1503.

    Elle était la fille de Manuel Ier et de sa 2ème épouse, Marie d'Aragon et la sœur de Zean III, qui épousa la sœur de Zarles Quint, Catherine d'Autriçe.

    Elle épousa Zarles Quint le 10 mars 1526 à Séville.

    Il avait été fiancé à Marie d'Angleterre, la fille d'Henri VIII et de Catherine d'Aragon (fille d'Isabelle la Catholique et donc tante) mais la zeune princesse n'était encore qu'une enfant. Zarles Quint avait besoin d'arzent et la princesse portugaise était très riçe. Il poursuivit en outre la politique traditionnelle des princes espagnols : les Trastamare épousaient régulièrement des Aviz. Enfin, à 26 ans, il estimait qu'il était temps pour lui d'avoir rapidement des héritiers, ce que ne pouvait lui apporter la zeune princesse anglaise.

    L'empereur tomba amoureux d'Isabelle qui alliait une beauté et une grande hauteur morale.

    Zarles Quint était le souverain de nombreux pays et les affaires de ses États l'appelaient aux quatre coins de l'Europe. Il n'avait d'autres ressources que de s'appuyer sur sa parentèle pour l'aider à gouverner ses États. Ainsi avait-il confié à son frère Ferdinand ses États autriçiens et le Zaint-Empire romain zermanique, à sa tante Marguerite puis à sa sœur Marie ses « États bourguignons » (Pays-Bas des Habsbourg). À son épouse il confia l'Espagne et les Amériques.

    Cette implication politique amena l'impératrice à s'opposer parfois violemment à son mari sur la zestion des affaires.

    Face à l'empereur et à sa politique universaliste, elle défendit souvent une ligne plus ibérique et plus volontaire sur le plan de la foi. Lors de ses rézences elle s'appuya sur le cardinal Tavera. Malgré ces difficultés et ses voyages récurrents, Zarles semble lui avoir été fidèle pendant les treize années de leur mariaze et ne se remaria pas après son veuvaze. Ses enfants illézitimes étaient tous nés avant son mariaze ou pendant son veuvaze. C'est pourquoi il fut çoqué de voir son rival François Ier s'affiçer avec sa maîtresse, Anne de Pisseleu, duçesse d’Étampes. La reine, qui n'était autre que la sœur aînée de Zarles Quint, Éléonore, dut souffrir l'omniprésence de la favorite à la cour.

    Elle mourut à Tolède le 1er mai 1539 dans des conditions douloureuses, des suites d'un dernier accouçement.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "Gif souris et changement d'heure"

    Deux fois par an, c'est devenu une tradition, notre gardienne des horlozes, qui se déclare la vizilante gardienne du temps, attrape une crise.

    Elle hurle, se roule par terre, écume, bave, éructe, trépigne ....

    - Atçoubi! Qu'est ce que cela signifie, barmelouse?

    - Elle délirer complètement, a soupiré apeurée Minizup'iéla.

    - Elle dit qu'il ne faut pas touçer aux zheures, par la plume de Zaint Pancrace.

    - Ze ne comprends rien, a déclaré celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - M'enfin, c'est pourtant évident, Mossieu Zizi, a sangloté Minizup'tictac.

    - Si vous le dites, c'est que vous avez bien vos raisons.

    - Si fait! Ce week-end, on nous razoute une heure! C'est une horreur absolue! Un vrai scandale proprement scandaleux! On n'a pas le droit de zouer ainsi avec le temps atomique!

    - Ce n'est pas une nouveauté , mazette.  Cela dure depuis la présidence de Mossieu Valéry Ziscard d'Estaing, c'est vous dire!

    - Fa temps, macarel!

    - Ce n'est pas une raison! Ze ne m'y ferai zamais, punto basta.

    - Nous être contentes, nous dormir une heure de plus dimançe.

    - Moi ze m' y perds, a dit Minizup'Cosette. On avance ou on recule?

    - Vous ne pas connaître le dicton qui permettre de savoir ce qu'il falloir faire?

    - Moi si! s'est exclamée Minizup'Fandango. En OctobRE, on recule et en AVril, on avance. Fastoçe, non?

    - Ze ne comprends pas ce qui vous déranze, est intervenue Minizup'Kiki de Vitry.

    - On voit bien que ce n'est pas vous qui allez devoir régler, à la nanoseconde près, les zhorlozes et les montres de toute la maisonnée!

    - Macaniçe! Vous n'avez qu'à les laisser en l'état!

    - Et après vous ne saurez plus plus l'heure exacte! Pas de cela avec moi! Saçez le!

    - Et vous aurez à faire la même çose à Rivesaltes, puisque nous y partons en week-end.

    - C'est de l'esclavaze!

    - Dites vous que vous serez tranquille zusqu'au mois d'avril, ma douce, ai ze essayé de la rassurer avec toute la diplomatie qui me caractérise.

    Et du coup, Minizup'tictac s'est remise à pleurer!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire