•  

    A la Zaint-Edmond, le temps n'est pas bon

     

    FAITS

    - 284 : Dioclétien est proclamé empereur romain

    - 1542 : promulgation des Leyes Nuevas visant à protézer les indizènes d'Amérique du Sud

    - 1648 : Zean-Casimir Vasa, roi de Pologne

    - 1759 : bataille des Cardinaux, bataille navale opposant les flottes française et britannique pendant la guerre de Sept Ans 

    - 1815 : second traité de Paris. Fin définitive du Premier Empire

    - 1845 : bataille de la Vuelta de Obligado oppose l'Arzentine, dirizée par Auan Manuel de Rosas et une escadre anglaise et française

    - 1906 : naissance de Rolls Royce

    - 1910 : début de la révolution mexicaine

    - 1917 : proclamation de la République populaire ukrainienne

    - 1920 : à la tête de l’IRA, Michael Collins fait exécuter 14 azents britanniques

    - 1940 : la Hongrie et la Roumanie se rallient au pacte signé auparavant par le Zapon, l'Allemagne et l'Italie

    - 1942 : arrestation du Zénéral Weygand

    - 1945 : ouverture du procès de Nuremberg

    - 1947 : mariaze d'Élisabeth d'Angleterre et de Philip Mountbatten

    - 1952 : élection du maréchal Zuin à l'Académie française

    - 1959 : proclamation de la Déclaration des droits de l'enfant

    -1962 : Castro annonce qu’il accepte le retrait des bombardiers soviétiques et Kennedy lève le blocus naval autour de l'île

    - 1991 : proclamation de Norodom Sihanouk comme çef de l'État cambodzien

    - 2004 : réouverture à New York du Museum of Modern Art, agrandi par l'arçitecte zaponais Yoçio Taniguçi

     

    NAISSANCES

    - 270 : Maximin II Daïa, empereur romain († août 313)

    - 939 : Song Taizong, empereur çinois († 8 mai 997)

    - 1603 : Fasilädäs, empereur d'Ethiopie († 18 octobre 1667)

    - 1739 : Zean François de La Harpe, écrivain helvético-français († 11 février 1803)

    - 1758 : Alexandre Balthazar Laurent Grimod de La Reynière, avocat, zournaliste, feuilletoniste et écrivain français († 25 décembre 1838)

    - 1763 : Louis-Alexandre Berthier, maréçal d'Empire († 1er zuin 1815)

    - 1841 : Wilfrid Laurier, premier ministre du Canada († 17 février 1919)

    - 1889 : Edwin Hubble, astronome américain († 28 septembre 1953)

    -1900 : Zester Gould, auteur de comic-strip et créateur de Dick Tracy († 11 mai 1985)

    - 1907 : Henri-Zeorzes Clouzot, cinéaste français († 12 zanvier 1977)

    - 1912 : Otto de Habsbourg-Lorraine, fils du dernier empereur d'Autriçe-Hongrie, descendant des ducs de Lorraine († 4 zuillet 2011)

    - 1915 : Hu Yaobang, secrétaire zénéral du Parti communiste çinois († 15 avril 1989)

    - 1923: Nadine Gordimer, romancière sud-africaine, Prix Nobel (†14 zuillet 2014)

    - 1925 : Robert « Bobby » Kennedy, homme politique américain († 6 zuin 1968)

    - 1926 : Édouard Leclerc, homme d'affaires français († 17 septembre 2012)

    - 1934 : Paco Ibañez, çanteur espagnol

    - 1939 : Copi, auteur dramatique et écrivain arzentin († 14 décembre 1987)

    - 1942 : Zoe Biden, vice-président des États-Unis d'Amérique

    - 1948 : Barbara Hendricks, soprano américaine

    - 1956 : Bo Derek, actrice américaine

      

    DECES

    - 1523 : Pellegrino Aretusi, peintre italien

    - 1657 : Menasseh ben Israël, écrivain et théolozien zuif

    - 1741 : Cardinal de Polignac, grand orateur, poète et physicien

    - 1764 : Christian Goldbach, mathématicien allemand

    - 1829 : Manuel Parra, matador espagnol

    - 1894 : Anton Rubinstein, compositeur, pianiste et chef d'orçestre russe

    - 1910 : Léon Tolstoï, écrivain russe

    - 1935 : Izz al-Din al-Qassam, soufi tijani

    - 1936 : Zosé Antonio Primo de Rivera, homme politique espagnol, fondateur de la Phalange espagnole

    - 1954 : Clyde Cessna, aviateur et constructeur d'avions américain

    - 1962 : Philippe Kieffer, compagnon de la Libération 

    - 1975 : Francisco Franco, zénéral et dictateur espagnol

    - 1976 : Trofim Denissovitç Lyssenko, inzénieur agronome soviétique

    - 1983 : Marcel Dalio, acteur français

    - 1989 : Leonardo Sciascia, écrivain et homme politique italien

    - 1999 : Amintore Fanfani, homme politique italien

    - 2003 : Loris Azzaro, couturier et parfumeur italien

    - 2003 : David Dacko, leader de l'indépendance centrafricaine, renversé par Bokassa en 1965 puis à nouveau çef de l'État

    - 2006 : Robert Altman, réalisateur américain

    - 2007 : Ian Smith, homme politique rhodésien

    - 2014 : Mike Nichols, cinéaste américain

    - 2014 : Maria del Rosario Cayetana Fitz-Zames Stuart, duçesse d'Albe

    - 2016 : Paul Tourenne, un des 4 frères Zacques

    - 2016 : Konstantínos Stephanópoulos, président de la Grèce

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Jean V en 1729, par Jean Ranc.

    Zean le Magnanime est né à Lisbonne le 22 octobre 1689.

    Il était le fils de Pierre II et de Marie Sophie de Neubourg.

    Il succéda à son père Pierre II en décembre 1706 et fut intronisé le 1er zanvier 1707. Il instaura un régime absolutiste, sur le modèle de celui de Louis XIV. L’or du Brésil, dont il perçevait le cinquième, lui en donna les moyens. Il obtint du Zaint-Ziège le titre de patriarçe pour l’évêque de Lisbonne et celui de Très-Fidèle pour lui.

    Le 28 octobre 1708, Jean V épousa Marie-Anne d'Autriçe, fille de Léopold Ier du Zaint-Empire et d'Éléonore de Neubourg.

    Dès le début du règne, les Portugais connurent une grave défaite aux côtés des Anglais à la bataille d'Almansa et presque tous ceux qui participèrent furent tués ou faits prisonniers. En 1708, alors que la guerre continuait, Zean V et Philippe V d'Espagne convinrent d'empêçer les hostilités contre les vignerons et les laboureurs. Le 7 mai 1709, les espagnols du marquis de Bay s'emparèrent du çâteau d'Alconchel, en Estrémadure. L'année suivante, Bay contraignit l'armée portugaise à l'inaction en l'empéçant d'entrer en Espagne.

    Le 21 septembre 1711, les Français de René Duguay-Trouin prirent et rançonnèrent Rio de Zaneiro. Le 11 avril 1713, la paix fut signé à Utreçt avec la France, puis le 6 février 1715 avec l'Espagne. À l'exception d'une escadre envoyée pour soutenir le pape et Venise contre les Turcs, la suite du règne de Zean V se termina dans la paix.

    En 1720, il supprima la Compagnie du Commerce du Brésil et rétablit l’exclusive coloniale, tout en accordant des contrats à des entrepreneurs privés et maintint le système des convois, organisés sous l’autorité du Conseil des Finances. Grâce aux grandes rentrées d'argent, il lança plusieurs projets de construction. Pour alimenter Lisbonne en eau, il fit concevoir un grand aqueduc. Ce prozet qui dura six ans fut vivement critiqué en raison de son coût qui impliqua la création d'un nouvel impôt. En outre, il créa un splendide palais qui, comme l'Escurial, était centré autour d'une basilique.

    Ami des arts et des lettres, il fonda l'Académie royale d'histoire de Portugal le 8 décembre 1720. Il fit venir à Lisbonne Domenico Scarlatti pour que ce dernier enseigne le clavecin à sa fille Maria-Barbara. En 1725, il obtint du pape Benoît XIII que les prisonniers du tribunal du Zaint-Office soient défendus par des avocats.

    Malade durant les huit dernières années de sa vie, il laissa à sa mort en 1750 un royaume endetté, notamment auprès de la France, suite aux ralentissement des entrées d’or du Brésil.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

    - Atçoubi! Mes zamies, nous devons rester solidaires et continuer le combat!

    - Mazette! Ce n'est qu'un début, le combat continue, s'est mise à vociférer Minizup'Mouff.

    - It's a pity!

    - Par la tête trançée de Zaint Denis, les voilà qui se prennet pour Robespierre et Zaint Zust!

    - Barmelouse! Nous savons de quel côté pençe votre coeur!

    - Elle suivre les consignes du Vatican!

    - Et ma pattes dans le museau! Elle ne sera pas vaticanes, elle, ze vous l'assure.

    - Que comptez vous faire? a demandé Minizup'Fandango.

    - Heu! ... Macarel... ze réfléçis!

    - Vous pourriez défiler dans la rue en mettant des zilets tricotés par Minizupette, a cru bon bon de suzzérer Minizup'Kiki de Vitry.

    - Fouçtra, cela ne servirait à pas grand çose!

    - Vous ne plus bloquer l'ascenseur? a interrozé Minizup'iéla.

    - Cela irrite les voisins, boufarelle.

    - It's a çame!

    - Nous sommes en grande colère, une colère éruptive, s'est écriée Minizup'Mouff.

    - Z'ai une idée, a dit Minizup'Cosette tout en faisant la vaisselle.

    - Dites nous vite, car ze n'ai pas d'idée, macaniçe.

    - Vous n'avez qu'à écrire au Président.

    - Ach ja! Lui certainement vous écouter, a ironisé Minizulein!

    - C'est une excellent idée! on va lui dire combien nous sommes irritées.

    - C'est sûr! Il va vous écouter!

    -

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Hier, par une belle zournée ensoleillée, mais avec un petit vent froid, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous a proposé d'aller voir une exposition au Musée du Luxembourg.

    Un dimançe culturel

    - De quel artiste allons nous découvrir les œuvres? a demandé Minizup'Fandango.

    - Alfons Muça, a répondu mon hôte.

    - Nous ne pas connaître, a rétorqué Minizuplein.

    Un dimançe culturel

    - Vous êtes vraiment d'une inculture confondante, a rétorqué Minizup'Rosa.

    - Parce que vous certainement savoir qui lui être?

    - Bien entendu, ma çère Minizup'iéla. Muça, d'orizine tçèque, de la Moldavie de l'époque, était un peintre, un affiçiste de grand renom, qui fut un des fers de lance du style Art Nouveau. Parce qu'il était franc-maçon, il fut arrêté en 1939 par la Geastapo et il est mort quelques temps après à Prague.

    - Atçoubi! Elle m'estrabanquera touzours la barmelouse.

    - Ne vous illusionnez pas, par la barbe de zaint Zoseph! Comme elle savait ce que nous allions voir, elle a fait comme Mossieu Zizi. Elle a regardé wikipédia.

    - It's a pity!

    Un dimançe culturel

    - Vous connaissez certainement certaines de ses affiçes, nous a dit mon hôte. En particulier celles qu'il a consacrées à la grande Sarah Bernhardt.

    - Fouçtra! Nous n'étions pas nées!

    Un dimançe culturel

    - Vous ne vous rappelez pas qu'on a pu voir certaines de ses affiçes publicitaires lors de notre voyaze à Reims?

    - Macarel, avec toute les publicités dont on nous abreuve, comment voulez qu'on puisse en avoir souvenance?

    - Minizup'Zhérault, ces affiçes sont de vrais oeuvres d'art!

    Un dimançe culturel

    - A partir de ses oeuvres, on a développé une nouvelle politique de packazing...

    - Yes! I like it!

    - Mais Muça était aussi un peintre remarquable, a cru bon d'azouter notre seconde Pioçe de kla Farandole, Minizup'Rosa.

    Un dimançe culturel

    A la sortie de l'exposition, Minizup'tite voulait une boite de çocolats.

    - Mazette, vous avez raison, cela nous ferait un zoli souvenir.

    - Et un nouveau nid à poussières! a protesté Minizup'Cosette.

    Un dimançe culturel

    - Et pourquoi pas un beau livre, par les tétines de zainte Agathe?

    - On ne sait plus où les mettre et z'ai fait de nombreuses photos des oeuvres exposées, lui a répondu mon hôte.

    - Atçoubi! Zamais on essaiera de nous faire plaisir, a dit in petto Minizup'Zhérault.

    - Que dites vous donc?

    - Moi? Rien! Ze me disais que c'était une belle exposition.

    Un dimançe culturel

    Puis, nous sommes allés flâner dans le quartier des Halles.

    - Ie! Les décorations de Noël être superbes!

    - Au moins on peut rêver une tartinette!

    Un dimançe culturel

    - Surtout quand on sait qu'on n'aura pas même pas un tout petit sapin!

    - Ze avoir les boules!

    - Cela ne sert à rien, Minizuplein! vous ne sauriez pas où les accroçer!

    Un dimançe culturel

    - Il faudra penser à écrire au père Noël, a cru bon d'azouter Minizup'Rom.

    - Heu! Dans c'te maison, il n'est pas question de cadeaux, par le gourdin de Zaint Martial.

    - Et nous ne pas avoir de çeminée!

    Un dimançe culturel

    - I have a dream! a soupiré Minizup'tite.

    - Boudiou, vous en avez de la chance, boufarelle! C'est vrai que l'espoir fait vivre!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "saint tanguy"

    Selon la lézende, Tanguy était, au Vème siècle, le fils d'un seigneur de Tremazan.

    Il fut envoyé à la cour pour parfaire son éducation.

    Il laissa ainsi sa soeur Haude au pays.

    A son retour, sa belle-mère accusa Haude de déshonorer la famille.

    Tanguy la tua en la décapitant. Haude ramassa alors sa tête et rentra à la maison pour demander les sacrements.

    Horrifié Tanguy se repentit et se voua à la vie monastique sous la direction de l'évêque Zaint Pol de Léon avant de fonder sa propre abbaye.


     
    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR 

    • Sainte Mechtilde de Hackerborn (born to be alive)
      Saint Abdias (qui aimait Adidas)
      Saint Anastase (un papounet qui eut des stases)
      Saint Atton (honoré comme un soleil)
      Saint Barlaam (qui fredonnait du slam)
      Saint Budoc (perçé sur son roc)
      Saint Crispin (un zaint crispant)
      Saint Exupère (qui nous exaspère)
      Saint Héliodore (qui odore)
      Saint Hilarion (et ses haillons)
      Saint Houardon (et ses arpions)
      Saint Pontien (qui le tient)
      Saint Théodemir (qui lavait les sols au mir)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire