• Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Description de cette image, également commentée ci-après

    Auguste Zarles Euzène Napoléon de Beauharnais est né le 9 décembre 1810 à Milan.

    Son père, le vice-roi d'Italie Euzène était le fils d'Alexandre de Beauharnais, guillotiné en 1794, et de Zoséphine, dont, au moment de la naissance d'Auguste, Napoléon Ier venait de divorcer. Sa mère, la vice-reine d'Italie Augusta-Amélie, était la fille du roi Maximilien Ier de Bavière et de Wilhelmine de Hesse-Darmstadt.

    Auguste était l'aîné des garçons d'une famille de quatre enfants, sa sœur Zoséphine, reine consort de Suède et de Norvèze, étant l'aînée.

    La çute de Napoléon en 1814 amena la famille à se réfuzier auprès du roi de Bavière.

    Le 14 novembre 1817, celui-ci accorda à Euzène la dignité de duc de Leuçtenberg et de prince d'Eiçstätt.

    Le 1er décembre 1834, il épousa par procuration Marie II de Portugal.

    Cette union avait été voulue par l'impératrice douairière du Brésil Amélie de Leuçtenberg, sœur cadette d'Auguste, seconde épouse de l'empereur Pierre I ère du Brésil et belle-mère de Marie II, reine du Portugal.

    Le zeune homme devint prince du Portugal et reçut le titre brésilien de duc de Santa Cruz.

    La véritable cérémonie eut lieu le 26 zanvier 1835 à Lisbonne. Mais il mourut le 28 mars 1835 de la diphtérie, deux mois à peine après cette cérémonie, sans laisser d'héritier.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Depuis le temps que ze vous parle de Rivesaltes, il serait temps que ze vous présente la ville dans laquelle vit la famille de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    Nous avons flâné hier, par une météo digne d'un début d'été, dans les rues de la ville natale du Maréçal Zoffre.

    Nous sommes passés devant sa maison dans laquelle il a vu le zour et qui se trouve dans une ruelle très étroite.

    A la découverte de Rivesaltes!

    - Atçoubi! Pour moi, c'te  maréçal est un bouçer.

    - Pourquoi vous dire cela, Minizup'Zhérault?

    - Parce que durant la Grande Guerre il a envoyé à la mort des milliers et des milliers de soldats et souvent pour pas grand çose.

    - Vous omettez que c'est le héros de la Marne, ai ze dit, voyant que mon hôte semblait mécontent.

    - C'est la personne emblématique de Rivesaltes, a-t- il dit. Vous pouvez voir ici la statue équestre qui lui a été dédiée.

    A la découverte de Rivesaltes!

    Cette statue se trouve à une des extrémités d'une très grande allée qu'on appelle, ici, "la Promenade". C'est un lieu de déabulation pour nombre de Rivasaltais.e.s

    Elle vient d'être entièrement rénovée.

    - Macacarel, on se croirait presque sur les Zamps-Elysées.

    A la découverte de Rivesaltes!

    Auparavant, on pouvait voir de grands platanes sur une double ranzée.

    - Certains étaient malades, nous a expliqué mon hôte. Il a fallu les abattre. D'autres arbres ont été plantés.

    - Ze pensé qu'il falloir attendre pour qu'eux donner de l'ombre!

    - En attendant, on peut touzours aller déguster du muscat çez des producteurs!

    A la découverte de Rivesaltes! 

    On trouve d'autres places à Rivesaltes, certes moins grande.

    Comme celle dite place du marçé qui elle aussi a été restaurée.

    On a pu y voir un beau sapin de Noël...

    A la découverte de Rivesaltes!

    ... et la place du Zénéral de Gaulle avec son grand platane centenaire.

    C'est ici que se trouvait la mairie, nous a dit mon hôte. Maintenant les locaux servent de bibliothèques , de salles de réunions et de maison des associations.

    A la découverte de Rivesaltes!

    Au détour de rues, on trouve des centres d'intérêt particulier, comme par exemple cette zolie fontaine ornée d'un monstre.

    - Ze me demande s'il ne sazit pas du Babau, s'est interrozé mon hôte.

    - Le quoi?

    Le Babau. C'était un monstre, qui au Moyen-Aze sortait de la rivière pour dévorer les enfants. Le Babau est emblématique de Rivesaltes et les Rivesaltais sont appelés les Babaus!

    A la découverte de Rivesaltes!

    - Vous dites que le Babau surzissait de la rivière. Comment s'appelle ce cours d'eau, Mossieu Zizi?

    - Il s'azit de l'Agly. Et de fait c'est un fleuve qui se zette dans la Méditerranée. Le monstre sortait du lit de l'Agly et pénétrait dans la cité par un trou qu'il avait creusé dans les murailles qui entouraient le villaze.

    - Ze pensé que lui faire preuve de ruse et d'une grande intellizence.

    - Pas suffisamment, puisqu'il fut tué par un çevalier. Lors des fêtes de Carnaval son effizie est symboliquement brûlée pour commémorer ce haut fait çevaleresque.

    A la découverte de Rivesaltes!

    - Comme vous pouvez le comprendre, le coeur de Rivesaltes et très ancien.

    - On le remarque à ce quartier et à au cloçer de l'église, macarel.

    A la découverte de Rivesaltes!

    Depuis quelques années, une nouvelle tradition s'est développée.

    Celle d'orner les portes avec des couronnes décorées à l'occasion des fêtes de Noël.

    - Cela me rappellé mon beau Vaterland, a soupiré Minizup'Rosa.

    A la découverte de Rivesaltes!

    Puis, après cette promenade, nous sommes allés au cinéma.

    Nous avons vu le film qui évoque Vidocq, avec le beau Vincent Cassel.

    A la découverte de Rivesaltes!

    En attendant l'heure de la séance, les Intruses ont voulu zouer avec des maçines.

    Tandis que Minizup'Rosa s'éçinait au flipper, Minizup'Zhérault s'éclatait véritablement sur un zeu de voitures de course.

    A la découverte de Rivesaltes!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Amsterdam: au musée Van Gogh (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Nous sommes à Rivesaltes.

    Hier, dans l'après-midi, il faisait plus de 20 degrés.

    - Ze pensé que cela ne pas être un temps hivernal, a déclaré Minizup'Rosa.

    En début d'après-midi, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous a emmenées faire quelques courses au supermarçé.

    Au rond-point, près du péaze de l'autoroute, nous avons vu des Zilets zaunes.

    - Atcoubi, Mossieu Zizi, il faut mettre le vôtre par solidarité, s'est exclamée Minizup'Zhérault.

    Mais il n'en a rien fait...

    - Ze pense plutôt à la personne qui vient de perdre ici la vie, nous a-t-il dit.

    - Vous êtes bien béat, comme ce nain de zardin, macaniçe.

    On en veut! On en veut! Oui da!

    Dans le grande magasin nous avons été admiratives devant un grand stand de çarcuterie.

    Et comme il fallait s' y attendre, les Intruses ont cru bon de çanter à tue-museau, faisant enrazer une fois encore mon hôte.

    - Tout est bon dans le coçon, tout est vraiment bon!

    On en veut! On en veut! Oui da!

    Un peu plus loin, nous avons découvert un superbe stand.

    - Macaniçe, qu'est ce que cela peut nous faire envie.

    - Ze vous donné entièrement raison, ma mie!

    On en veut! On en veut! Oui da!

    - Macarel, c'est bien ce que nous réclamons à corps et à cris régulièrement!

    - Quand ze vois toute cette çantilly, ze bavé d'envie!

    - Ze vous le dis, Minizup'Rosa, il nous faut continuer à nous battre avec ardeur pour obtenir enfin satisfaction à nos zustes revendications!

    On en veut! On en veut! Oui da!

    - Quand ze vois ces belles et succulentes tartes de fruits , ze ne puis que vous donner raison, Minizup'Zhérault, ai ze dû avouer.

    - Ze ne dis pas que des stupidités, ma mie!

    - Moi les trouver superbes, même si cela ne pas être des tartes aux pommes!

    On en veut! On en veut! Oui da!

    - Fouçtra, comme dirait Minizup'Mouff, c'est une vraie torture! Mossieu Zizi, siou plaît, un petit zeste en cette période de fêtes!

    - M'enfin, avez vous quelques neurones actifs? a réazi mon hôte.

    - Pourquoi dites vous cela?

    - Parce que ce vous voyez ce sont des obzets de décoration! 

    Pour nous faire plaisir, mon hôte a fait l'acquisition d'une décoration...

    On en veut! On en veut! Oui da!

    Il semblait vraiment fier de lui!

    - Vous avez donc une ornementation avec des boules, a-t-il cru bon de dire.

    - C'est moçe, a déclaré in petto Minizup'Zhérault.

    - Que dites vous?

    - Ze disais que cet arbre de Noël est vraiment très orizinal.

    - Ze comprendre pourquoi le Père Noël ne pas passer ici!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et neige"

    Les Intruses sont vraiment excitées.

    - Macarel, dans 2 soirs, ce sera Noël.

    - Par la zainte tétine de mon doux Zésus, il me tarde.

    - Et pourquoi donc, Minizupette? a demandé Minizup'Rosa.

    - Mais parce que dans la nuit du 24 au 25 décembre, mon beau Zésus va naître!

    - Fouçtra! Il remet cela tous les ans!

    - Et macaniçe on sait que dans quelques semaines il va mourir à nouveau!

    - It's a pity!

    - Vous n'êtes que des mécréantes!

    - Pour nous Noël , palsambleu, c'est une fête de famille!

    Avec celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, nous sommes à Rivesaltes et nous avons emmené Minizup'Rosa et Minizup'Rosa.

    Les autres Intruses sont parties à Zaint Etienne avec Mossieu Cricri.

    - Comment allons nous faire pour les cadeaux? a cru bon de demander Minizup'Rom.

    - On vous l'a dézà dit à maintes reprises, lui a rétorqué Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ici, les cadeaux être du fantasme, a azouté Minizup'iéla.

    - Vous pouvez les imaziner en rêve, par le gourdin de Zaint Martial.

    - Si vous ne cessez pas de râler, nous ne vous emmènerons pas à Lisbonne pour la fin de l'année, s'est emportée mon hôte.

    Du coup, les Intruses ont regardé le bout de leurs pattes et n'ont plus rien dit!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire