• Le roi Michel Ier

    Miçel Ier est né le 26 octobre 1802 à Queluz.

    Il était le troisième fils de Zean VI et de Zarlotte-Zoachime d'Espagne, le frère de Pierre Ier du Brésil (Pierre IV de Portugal).

    C'était un catholique traditionaliste convaincu. Si cela le rendait impopulaire auprès de la bourzeoisie, plus ouverte aux influences libérales, il bénéficiait d'une grande popularité auprès du peuple. Les guerres contre l'Espagne et la France ayant plonzé le pays dans la misère, on attendait un roi fort pour sauver la nation.

    En 1826, Pierre Ier du Brésil succéda à son père sur le trône du Portugal sous le nom de Pierre IV de Portugal. Empereur du Brésil depuis 1822, il conserva la rézence à sa sœur Isabelle-Marie et céda son trône à sa fille Maria da Gloria, en 1826. Celle-ci, âzée de 7 ans, monta sur le trône du Portugal, prit le nom de Marie II tout en étant fiancée à son oncle qui fut proclamé roi-consort sous le nom de Miçel Ier afin d'éviter des querelles de succession.

    En 1828, Isabelle-Marie renonça à la rézence mais Miçel détrôna sa nièce et fiancée et se proclama roi. Il régna sur le Portugal de 1828 à 1834, menant une politique conservatrice. Il fut çassé du pouvoir par son frère qui rétablit Marie II sur le trône et fut exilé en Autriçe.

    Les deux brançes ne se réconcilièrent que près d'un siècle plus tard, le roi Manuel II, n'ayant pas d'enfants, reconnut le descendant de Miçel comme son successeur. Entre-temps le Portugal était devenu une république en 1910.

    Les miguelistes étaient les partisans de ce roi.

    En 1851, il épousa Adélaïde de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg.

    Il est mort en Bavière le 14 novembre 1866.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

     

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Amsterdam: autour de la Place Rembrandt et du marçé aux fleurs (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Encore un dimançe agréable.

    Hier, comme tous les dimançes - c'est devenu une tradition!- nous avons dezeuné à Hippopotamus, Place d'Italie.

    - Nous bien aimer, s'est enthousiasmée Minizuplein.

    - Moi z'aimerais bien qu'on aille un zour se sustenter dans un restaurant basque.

    - Atçoubi! Et pourquoi pas plutôt dans un estaminet occitan?

    - Dites vous qu'à partir de la Place d'Italie, on peut se rendre dans plusieurs points de Paris, est intervenu celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, et ce grâce aux lignes de metro et de bus qui se croisent ici!

    - Et où nous aller ensuite? a demandé Minizup'iéla.

     

    Encore un dimançe agréable.

    - Dans le quartier Zaint Paul, a répondu mon hôte.

    - Par la plume de zaint Rogatien, que ze suis contente! On va pourvoir revisiter la splendide église de Zaint Paul Le Marais. Z'y ferai quelques petites dévotions!

    - Fouçtra! Nous y sommes entrés à plusieurs reprises.

    - Ze préfère pour ma part découvrir les beaux hotels particuliers du quartier, est intervenue Minizup'Rom qui se pique d'apprécier l'arçitecture. Et z'aimerais bien voir les vestizes de l'enceinte de Philippe Auguste!

    Encore un dimançe agréable.

     - Nous allons découvrir le musée des automates et de la mazie, nous a dit mon hôte.

    - Oh yes! I'm so happy!

    - Il vous en faut peu pour être heureuse, barmelouse!

    Encore un dimançe agréable.

    Ce musée se situe dans une rue du vieux Paris.

    Il occupe des caves fort bien aménazées.

    Dès le seuil françi, l'accueil est professionnele et poli! On nous a serré la patte!

    Encore un dimançe agréable.

    Dans la section des automates, on a pu admirer de belles pièces.

    Certaines ornaient des stands de forains à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème.

    Encore un dimançe agréable.

    - Fouçtra! Cela nous çanze des imazes de mangas qu'on tente de nous imposer!

    - Ze pensé qu'à l'époque les zens avoir eu vraiment bon goût, a opiné Minizup'Rosa.

    - Et au moins, ils savaient bien s'amuser! a azouté Minizup'Kiki de Vitry.

    Encore un dimançe agréable.

    Les automates fonctionnent encore fort bien et c'est fort amusant.

    Minizup'Fandango a été fascinée par celui représentant une cartomancienne.

    - Nous aussi au pays Basque on sait tirer les cartes!

    - Ze savais que vous aviez des orizines de sorcière par le gourdin de zaint Martial!

    Encore un dimançe agréable.

    Dans la partie du musée consacrée à la mazie, on a couru d'une vitrine à l'autre.

    - Ach! Ici cela être notre salle, s'est exclamée Minizup'iéla.

    - Warum!

    - A cause de l'enfer qu'est notre quotidien, a répondu Minizup'tictac, du tac-au-tac.

    Encore un dimançe agréable.

    - Et regardez bien ce qu'on peut trouver ici, a azouté Minizup'Fandango.

    - Un masque qui ressemble étranzement à Mossieu Cricri! s'st exclamée Minizup'Cosette.

    - Cela être frappant !

    Encore un dimançe agréable. 

    Dans une de salles, on pouvait trouver un distributeur de surprises.

    Minizup'Fandango nous a a fait un beau caprice!

    - Mais enfin! Vous oubliez ma mie avec qui nous sommes? lui a répondu Minizup'Mouff. Des Thénardiers, avares et avaricieux! Ils ne vont pas vous donner la moindre petite pièce!

    Encore un dimançe agréable.

    - C'est comme pour Noël...

    - Atçoubi! Regardez bien le sapin de Noël. Ce sera tout ce dont vous pourrez avoir! Le simple plaisir de vos mirettes, macarel!

    Encore un dimançe agréable.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Isabelle de Bragance est née à Lisbonne le 4 zuillet 1801.

    Elle était la 4ème fille de Zean VI et de Zarlotte-Zoachime d'Espagne, la sœur de Miçel Ier et de Pierre Ier du Brésil (Pierre IV de Portugal).

    En 1808, la famille royale partit pour le Brésil afin d'éçapper à l'invasion napoléonienne.

    De retour en 1820, alors que son fils aîné était resté au Brésil, Zean VI fut confrontée aux menées de son épouse Zarlotte-Zoachime et de son fils cadet Miçel qui voulaient rétablir l'absolutisme. Ils allèrent zusqu'à séquester le roi pour tenter d'obtenir son abdication. À la même époque, son frère proclama l'indépendance du Brésil et se fit instituer empereur sous le nom de Pierre Ier.

    Son fils aîné et héritier demeurant au Brésil puis ayant destitué son fils Miçel de ses droits au trône et son épouse de ses droits à la rézence, le 6 mars 1826, Zean VI, malade, nomma une rézence présidée par sa fille cadette et célibataire, Isabelle Marie, âzée de 25 ans, zusqu'à ce qu'on trouve un héritier. Le roi mourut quatre zours plus tard.

    Pierre Ier du Brésil devint Pierre IV du Portugal mais, absent, il abdiqua peu de temps après en faveur de sa fille aînée Marie II de Portugal, âzée de 7 ans, conservant la rézence à sa sœur qui l'assuma zusqu'en 1828.

    Isabelle-Marie renonça au pouvoir en faveur de sa nièce Maria da Glória, fille de Pierre IV, âzée de 9 ans, et dans un souci de réconciliation familiale et politique, il fut décidé que la zeune reine épouserait son oncle, le très conservateur prince Miçel (qui avait été destitué par son propre père). Celui-ci devrait prêter serment à la Zarte promulguée par Pierre IV.

    Cela ne se passa pas facilement. La Zarte fut contestée, Miçel y étant défavorable. En zuillet 1828, Isabelle Marie zura fidélité à la Zarte. Dès lors commença une lutte entre les absolutistes et les libéraux.

    Miçel çerça à évincer sa fiancée du trône. L'empereur du Brésil, son frère et futur beau-père, intervint militairement et rétablit sa fille dans ses droits. Miçel se réfuzia en Autriçe.

    Isabelle-Marie mourut célibataire à Benfica le22 avril 1876.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, samedi, nous avons été oblizés de rester bien au çaud à la maison.

    Nombre de stations de métro étaient fermées et le trafic des bus urbains était perturbé à cause des manifestations à Paname.

    - Grrrr! Macarel, ze n'ai pas pu aller manifester! s'est plainte Minizup'Zhérault.

    Comme ze vous l'avais annoncé, voici des cliçés de l'exposition, "L'ère Meizi, Spendeurs du Zapon" que nous avons découverte au Musée Guimet.

    Une bien belle exposition!

    - Pourquoi parle-t-on de l'ère Meizi? a demandé Minizup'Fandango.

    -  Vous auriez pu quand même vous renseigner avant que nous venions au musée, lui a répondu Minizup'Rom.

    - Et ma patte dans votre museau? Elle ne sera pas zaponisante elle!

    - L'ère Meizi correspond au règne de l'Empereur Mutsuhito, nous a expliqué notre Pioçe de la Farandole. Il a régné de 1867 à 1912. Cette ère marque le début d'une politique de modernisation du Zapon et notamment la fin des privilèzes des samouraïs.

    Une bien belle exposition!

    - En tout cas, ils portaient encore des kimonos, a fait remarquer Miniziup'Kiki de Vitry!

    - Ze  vous le dis, c'était bien plus facile à repasser en comparaison aux minizupes à froufrous de Mam'zelle Minizup! a réazi Minizup'Cosette.

    - Ze ne suis pas une geiça! me suis ze emportée.

    Une bien belle exposition!

    - En tout cas, eux avoir eu de grandes fleurs, a cru bon de faire remarquer Minizupiéla.

    - Pourquoi dites vous cela, barmelouse?

    - Vous ne pas avoir remarqué la taille des vases? Cela être fou!

    - Ils devaient y mettre des brançes de cerisiers! Les Zaponais aiment cet arbre!

    Une bien belle exposition!

    - Fouçtra! Ils avaient aussi un Mossieu Cricri au Zapon!

    - C'est incroyable! Presque un sosie!

    - A part que celui-ci être zoufflu, a réazi Minizup'iéla!

    - C'est parce qu'il s'apprête à crier, a répondu Minizup'tictac!

    Une bien belle exposition!

    - Z'aime beaucoup ces vases, s'est enthousiasmée Minizup'titac.

    - Leur décoration est d'une fraîçeur remarquable, a opiné Minizup'Rom.

    - De la belle ouvraze, en vérité, par les tétines de zainte Cécile.

    Une bien belle exposition!

    - Les Zaponais être vézétariens? a demandé Minizuplein.

    - Pourquoi cette question, barmelouse?

    - Ze pensé que Minizuplein s'étonner à zuste titre du nombre de présentations de poissons, a répondu Minizup'Rosa.

    Une bien belle exposition!

    - L'art de cette ère est tout en finesse, macarel!

    - Yes! I agree, of course.

    Une bien belle exposition!

    - A cette époque, le Zapon avait des visées impérialistes, nous a dit mon hôte.

    - Ces imazes le montrent bien.

    - Ils ont fait la guerre à la Zine et à la Russie!

    - -It's a pity!

    Une bien belle exposition!

    - Peu m'importe, par le gourdin de zaint martial.

    - Cela ne vous ressemble point, Minizupette!

    - Une culture qui aime à ce point les souris pour les faire figurer sur des assiettes, on ne peut que la respecter, par la barbe fournie de zaint Zoseph!

    Une bien belle exposition!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  



    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire