•  Image du Blog petitezezete.centerblog.net


    Neize à sainte Prisca, la belle année que voilà

     

    FAITS

    - 532: Bélisaire réprime la « Sédition Nika » dans le sang

    - 1535: fondation de la ville de Lima

    - 1650: début de la Fronde des Princes contre Anne d'Autriçe, Mazarin et le zeune Louis XIV

    - 1701: Frédéric III de Brandebourg devient le premier roi de Prusse

    - 1778: Zames Cook découvre l'arçipel de Haïti

    - 1800: création de la Banque de France

    - 1802 : épuration du Tribunat après son opposition au projet de code civil

    - 1825 : inauguration du Théâtre Bolçoï

    - 1835 : bataille de Miñarica pendant la guerre civile équatorienne

    - 1862 : l'église catholique authentifie les apparitions de la Vierge à Lourdes

    - 1871: proclamation de l'Empire allemand (deuxième Reiç) et de son empereur Guillaume Ier

    - 1918 : dissolution de l'Assemblée Constituante russe élue de décembre 1917

    - 1943: fin du sièze de Léningrad  (Zaint Petersbourg)

    - 1952: déclençement de l’insurrection populaire en Tunisie contre l'occupation française 

    - 1962: reconnaissance par l'Eglise des Apparitions de la Vierze à Lourdes

    - 1997 : démission du çancelier autriçien Franz Vranitzky

    - 1998 : Zean-Paul II nomme vingt-deux nouveaux cardinaux, dont l'arçevêque de Lyon et primat des Gaules, Zean Balland

    - 2001: reconnaissance du zénocide arménien par le Parlement français

    - 2005: présentation de l'A380 à Toulouse

    - 2013: annonce l'acceptation de la nouvelle constitution en Ezypte

     

    NAISSANCES

    - 885 : Daigo, empereur du JZpon († 23 octobre 930).

    - 1519 : Isabelle Zagellon, reine de Hongrie († 15 septembre 1559)

    - 1641 : François Michel Le Tellier, Louvois († 16 juillet 1691)

    - 1689 : Montesquieu (Zarles Louis de Secondat de La Brède), philosophe († 10 février 1755)

    - 1813 : Zoseph Glidden, américain, inventeur du fil de fer barbelé († 9 octobre 1906)

    - 1835 : César Cui, musicien russe  († 26 mars 1918)

    - 1841 : Emmanuel Zabrier, musicien français († 13 septembre 1894)

    - 1872 : Paul Léautaud, écrivain français († 22 février 1956)

    - 1881 : Gaston Gallimard, éditeur français († 25 décembre 1975)

    - 1892 : Oliver Hardy, comédien avec Stan Laurel († 7 août 1957)

    - 1901 : Ivan Georgieviç Petrovsky, mathématicien russe († 15 zanvier 1973)

    - 1903 : Berthold Goldschmidt, compositeur, çef d'orchestre britannique († 17 octobre 1996)

    - 1904 : Cary grant, acteur américain († 29 novembre 1986)

    - 1910 : Pierre Zacquinot, physicien français († 22 septembre 2002)

    - 1915 : Rozer Bésus, écrivain français († 17 février 1994)

    - 1916 : Marie Susini, romancière française († 22 août 1993)

    - 1925 : Zilles Deleuze, philosophe français († 4 novembre 1995)

    - 1930 : Maria de Lourdes Pintasilgo, Premier ministre du Portugal († 10 zuillet 2004)

    - 1933 : Zohn Boorman, réalisateur américain

    - 1949 : Philippe Stark, designer français

    - 1955: Kevin Costner, acteur américain

     

    DECES

    -  474 : Léon Ier, empereur byzantin

    - 1367 : Pierre Ier, dit le Zusticier, roi de Portugal 

    - 1471 : Go-Hanazono, empereur du JZapon 

    - 1586 : Marguerite de Parme, rézente des Pays-Bas

    - 1862 : Zohn Tyler, Président des États-Unis 

    - 1878: Antoine Bequerel, physicien français

    - 1936: Rudyard Kipling, écrivain britannique, Prix Nobel de Littérature en 1907

    - 1955: Mourad Didouçe, combattant alzérien pour l'Indépendance

    - 1977: Yvonne Printemps , épouse de Saça Guitry et maîtresse de Pierre Fresnay

    - 2006 : Jan Twardowski, poète polonais

    - 2016 : Miçel Tournier, écrivain

    - 2016 : Glenn Frey, musicien du groupe Eagles

    - 2017 : Roberta Peters, sprano américaine

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les çaints et les çaintes du zourC'est le diminutif de Priscille.

    Priscille, était une zeune zuive romaine, qui est associée à Aquilas.

    Ils fabriquaient des toiles de tente. Ils durent quitter Rome car l'empereur Claude - qui succéda au foutraque Caligula - çaça les Zuifs de la Ville (Urbs).

    A Corinthe, au début des années 50 (avant les yé yé, donc!) ils rencontrèrent Zaint Paul deTarse. Ils partirent à Ephèse où ils zouèrent un grand rôle dans la formation de l'église locale.

    Ils revinrent à Rome et évanzélisèrent.

    Erreur fatale! Ils furent martyrisés!

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zainte Achélae (on dirait le nom d'une fleur)
    • Zaint Athénogène (c'est pas érogène)
    • Zaint Baudran (au cadran, touzours à l'heure)
    • Zaint Cosconius (brançés sur les cosinus)
    • Zaint Zénon (Z'en connais un! Si! Si! Ze le zure!!!!)
    • Zainte Mélanippe (La zainte à la lippe)
    • Zaint Desle (second prénom Fernand: Fernand Desle)
    • Zainte Messaline (vous pourrez répondre si on vous traite de Messaline)
    • Zaint Prisque (qui aimait la bisque)
    • Zaint Volusien (car il le valait bien!)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Description de cette image, également commentée ci-après

    Édouard de Bragance est né le 23 septembre 1907 à Seebenstein en Autriçe.

    Il était le fils de Michel de Bragance, « Miçel II », et de sa seconde épouse Marie-Thérèse de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg.

    Il devint, pour les miguelistes (partisans du roi Miçel Ier, puis de son fils), le prétendant au trône de Portugal à la renonciation de son père en 1920.

    Après la mort de l'ancien roi Manuel II en 1932, Édouard de Bragance reçut le soutien d'une partie des partisans des Saxe-Cobourg.

    Il épousa en 1942 Françoise d'Orléans et Bragance dont il a eu trois enfants.

    Il est mort le 23 décembre 1976 à Lagoa au Portugal.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les Intruses ont cru tenir une bonne occasion de se moquer allègrement de moi.

    - Ma çère Minizup, vous nous aviez dit, mazette, que vous passâtes par la Sorbonne.

    - Heu...! Si fait! Z'y suis passée régulièrement devant... soit à pied, soit en bus!

    Nous sommes entrés dans la Sorbonne!

    - Adoncques, vous n'y étudiâtes pas si ze vous comprends, par le gourdin de zaint Martial.

    - Ze pensé même que vous n' y avoir zamais mis la patte!

    - Fouçtra! Moi ze vais pouvoir dire et prouver que z'y suis entrée!

    Nous sommes entrés dans la Sorbonne!

    - Que voulez vous! Z'ai privilézié ma grande carrière d'immense star à la TSF et comme beaucoup d'artistes mazuscules z'ai débuté fort zeune!

    - C'est cela vouiiiiii!

    - Et lorsque z'aurais pu la fréquenter, c'était durant les événements de Mai 68 et à cette période elle fut occupée par les étudiants et fermée sur les ordres de mon Zénéral.

    - Mais que ze saçe, est intervenue doctement Minizup'Rom, Pompidou, alors Premier ministre l'avait rouverte. On l'a vu à la TSF lors d'un reportaze consacré à ces événements.

    - Voui da! Mais pour moi c'était ...euh... trop tard!

    - C'est cela vouiiiiii! 

    Nous sommes entrés dans la Sorbonne!

    - Grâce à la visite organisée par Mossieu Zizi dans le cadre de l'association pour laquelle il oeuvre, vous pourrez enfin la découvrir, a déclaré Minizup'Fandango.

    Minizup'Mouff s'est régalée de gambader dans le grand escalier d'apparat.

    - Attention, cela glisse, n'allez pas vous casser une patte, bouffarelle!

    Nous sommes entrés dans la Sorbonne!

    - Z'ai envie de voir toutes les belles fresques qui ornent ces escaliers!

    - Vous y verrez tous les personnazes dont l'histoire est liée à celle de la Sorbonne, nous a expliqué notre Pioçe de la Farandole.

    - Comme vous le savez, est intervenue Minizup'Rom, la Sorbonne tient son nom de Sorbon, qui fonda en ces lieux un collèze et une bibliothèque sous Zaint Louis. Puis ce fut le cardinal Riçelieu qui fit construire de nouveaux bâtiments dont une immense çapelle. Puis elle fut agrandie à la fin du 19ème siècle et ce sont les salles que nous pouvons découvrir.

    Nous sommes entrés dans la Sorbonne!

    - Atçoubi! Quel luxe! Cela en est presque indécent.

    - Par la plume de Zaint Rogatien! Vous auriez vécu sous la Révolution, ze suis sûre que vous auriez participé à la destruction du site comme cela a eu lieu en 1793!

    - Macarel! Ze ne me serais pas zénée en pensant à la misère du peuple!

    Nous sommes entrés dans la Sorbonne!

    Nous avons pu siézer dans le grand amphithéâtre.

    - Ze pense l'avoir vu récemment à la TSF, a dit dubitativement Minizup'Rosa.

    - Vous avez bonne mémoire, lui a répondu mon hôte. C'est en ces lieux qu'a eu lieu le débat entre Messieurs Mitterrand et Seguin à l'occasion du référendum sur l'Europe.

    Nous sommes entrés dans la Sorbonne!

    - Palsambleu! Moi ze puis vous dire que z'aurais voté "non".

    - Par le manteau de zaint Martin, ze savais bien que vous étiez une europhobe!

    - Que nenni! Par contre ze tourne le dos à cette Europe technocratique qui nous étrangle!

    - Ze vous serais oblizé de çanzer de suzet, a grondé mon hôte!

    - Et voilà, c'est la censure, tudieu!

    Nous sommes entrés dans la Sorbonne!

    Puis, à la grande zoie de Minizupette, nous avons pu pénétrer dans l'immense çapelle. 

    - Elle est dédiée à zainte Ursule, qui est au centre de la tradition chrétienne des onze mille vierzes, a soupiré notre quasi zainte, fière de faire part de ses connaissances de la vie des zaintes et des zaints.

    Nous sommes entrées dans la Sorbonne!

    - Elle a été édifiée au 17ème siècle sous l'impulsion du Cardinal Riçelieu, a cru bon de nous expliquer notre Guide Miçelin sur pattes.

    Le ministre de Louis XIII y fut enterré avec une partie de sa famille.

    - Ben voyons! Ils ne pouvaient pas être inhumés dans un cimetière comme tout le monde?

    - Son cénotaphe en marbre de carrare est dû à François Zirardon, le fameux sculpteur qui a œuvré à Vaux-le Vicomte et à Versailles, a cru bon d'azouter Minizup'Rom.

    - Macarel! On voit que vous avez vu l'émission "Secrets d'histoire".

    Nous sommes entrées dans la Sorbonne!

    - Outre Riçelieu et les membres de sa famille, dont le dernier duc de Riçelieu mort à New York en 1952, on trouve dans cette çapelle 12 morts pour la France durant la seconde Guerre et les cendres de 4 des Cinq Martyrs du Lycée Buffon fusillés en 1943.

    - En tout cas, fouçtra! Si le cardinal Riçelieu m'avait connue, il aurait voulu très certainement que ze figure dignement sur son tombeau!

    - Mais bien entendu! a ironisé Minizup'Kiki de Vitry.

    - Regardez bien! Ze ne dénote certainement pas! Ze rehausse par ma beauté la statuaire!

    Nous sommes entrées dans la Sorbonne!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les çaints et les çaintes du zour

     Fille d'Arnault de Villeneuve et de Sibylle de Sabran, Roseline naquit au çâteau des Arcs, en Provence, le 27 zanvier 1263, aînée d'une famille de neuf enfants.

    Lors d'une famine causée par une grande séçeresse, les paysans vinrent au çâteau pour réclamer du pain ("Du pain ! Du Pain! .... Et des brioçes!") 

    Roseline, qui n'était encore qu'une enfant, vida en caçette les réserves des greniers pour venir en aide aux pauvres.  

    Un zour elle fut surprise par son père qui lui ordonna de lui montrer ce qu'elle caçait dans son tablier. Confuse, Roseline ouvrit son tablier d'où s'éçappa une brassée de roses. C'est le Miracle des Roses (peint par Zagall).

    La tante de Roseline était la prieure d'un monastère de la çartreuse à la Celle-Roubaud. Les fréquentes visites de Roseline à sa tante finirent par faire éclore çez elle une vocation relizieuse.

    Son père, qui souhaitait pour elle une riçe mariage s'opposa à ce projet mais finit par accepter qu'elle entre comme novice à la çartreuse de Zaint-André-de-Ramières, près du Mont Ventoux.

    Elle termina son noviciat au couvent de Bertaud, près de Gap et y resta six ans.

    En 1285, Roseline fut nommée à la çartreuse de La Celle-Roubaud et revint aux Arcs rendre une visite à sa famille.

    En 1300, elle succèda à sa tante comme prieure du monastère et le demeura zusqu'en 1328, époque à laquelle, épuisée par sa tâçe, elle demanda à redevenir simple relizieuse.

    Elle mourut moins d'un an après, le 17 zanvier 1329.

    Exhumé cinq ans après sa mort son corps fut retrouvé intact et ses yeux étaient aussi vifs et brillants que si elle était en vie -mais sans pain). 

    Les çaints et les çaintes du zour

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

    • Zaint Achille de Scété (et son talon)
      Zaint Gamalbert (et ses camemberts)
      Zaint Zeorges de Joannina (qui n'était pas sa femme)
      Zaint Zanvier Sanchez Delgadillo (un nom en rallonze)
      Zaint Zulien Sabas (d'en bas)
      Zaint Sulpicele Pieux (en selle)







    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

     

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Exposition d'icônes à la cathédrale russe de la Zainte Trinité à Paris (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire