• Lukullus wiki.png

    Lucullus est né en 117 avant Z.C.

    Il se distingua avec son frère en attaquant en zustice l'accusateur qui avait fait condamner leur père pour détournement de fonds publics durant sa préture. Il perdirent leur procès mais leur action fut considérée comme un exemple de piété filiale.

    Ami de Sylla, il prit part aux guerres civiles à la guerre sociale entre 90 et 88. Il suivit ensuite un cursus honorum atypique. Il fut questeur en 88 et lorsque Sylla conduisit à Rome ses armées pour çasser Marius, il fut le seul officier à s'associer à l'entreprise.

    Il accompagna Sylla en Asie où il servit sous ses ordres lors de première Guerre Mithridatique.

    Alors qu'il était encore en Orient, il fut élu édile à Rome puis devint préteur en 78. Au moment de la mort de Sylla, la même année, Lucullus ne fut pas oublié. Par testament, Sylla lui confia la tutelle de ses enfants. Il fut ensuite propréteur de la province d'Afrique.

    Il se maria et divorça 2 fois. L'inconduite de sa première épouse, Clodia, fut notoire? Lucullus la répudia à son retour d'Orient. Il épousa la sœur de Caton, Servilia, qui lui donna un fils, Marcus. Elle était débauçée. Il la répudia.

    Il accéda au consulat en 74. Lors de l'attribution des gouvernements, il reçut la Gaule Cisalpine mais poussé par l'ambition, il voulut mieux. Lorsque le proconsul de Cilicie mourut, il manoeuvra pour obtenir cette province eyt pouvoir mener les combats contre Mithridate.

    Il parvint à le çasser de Bithynie puis conquit le Pont en 71. Lorsque Mithridate se réfuzia auprès de son zendre Tigrane II d'Arménie, il en profita pour envahir ce pays. Il prit la capitale Tigranocerte mais ne parvint pas à vaincre totalement. Sa progression devint lente et difficile avec des mutineries çez des soldats.

    En 67, le Sénat nomma Pompée pour reprendre la direction des opérations militaires ce qui cause une vive rancœur de la part de Lucullus.

    Rentré à Rome, avec une immense fortune, une nouvelle humiliation s'azouta à ses déboires orientaux. En 66, il se vit refuser le triomphe auquel il avait droit.  Un tribun de la plèbe, Caius Memmius, qui avait épousé la fille de Sylla (dont Lucullus était le tuteur) persuada l'assemblée de le lui accorder sous prétexte qu'il aurait détourné le butin et fait prolonzer la guerre. Memmius le fit pour plaire à Pompée.

    Son triomphe ne fut célébré qu'en 63 lors du consulat de Cicéron.

    Retiré de la vie publique, il serendit célèbre par le  faste de son train de vie et de sa table. Son nom est resté célèbre pour ses magnifiques zardins à Rome (Villa Médicis).

    Il mourut vers le début de l'année 53 avant Z.C.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Mes voyazes

    Elle appartenait à la famille royale de Suède, par sa mère, Zainte Brizitte et son père Ulf Gudmarson (qui eurent 8 enfants; Oulf!).

    Élevée dans un couvent, elle en sortit pour épouser un zeune noble qu'on lui avait destiné, Edgar Lydersson, qui était un invalide et qu'elle soigna avec dévouement, tout en conservant sa virzinité.

    En accord avec lui, en 1350, elle alla voir sa mère à Rome qui y résidait depuis la mort de son mari.

    Mais Catherine, pendant son séjour, apprit le décés de son zeune époux. Elle décida à son tour de rester à Rome, où elle vécut dans l'austérité et la pauvreté, soignant malades et indizents.

    Sa grande beauté blonde lui causa bien des complications. A plusieurs reprises, des prétendants enthousiastes tentèrent de l'enlever.

    Quand sa mère Brizitte décéda, Catherine revint en Suède pour la faire ensevelir au couvent de Vadstena, où elle se retira et dont elle devint l'abbesse.

    Elle retourna une fois à Rome pour obtenir la reconnaissance des Relizieuses de l'Ordre du Très-Saint-Sauveur, les Brizittines, et la canonisation de sa mère (qui n'aura lieu qu'en 1384, trois ans après la mort de Zainte Catherine)

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Aldemar (de la mar)
    • Zaint Artemon (accroçé à son mât d'artimon)
    • Zaint Caimin (manzé par un caïman?)
    • Zaint Cairlon (et son clairon)
    • Zaint Donard (de Dinard)
    • Zainte Hildelite (qu'on alite)
    • Zaint Macartin (qui n'était pas crétin)
    • Zaint Parthenios (et ses nonos)
    • Zaint Pigmène (une Africaine?)
    • Zaint Second (comme Poulidor)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Mossieu Zulien, la fils de dame Zeanne et de mossieu Pépenne, nous avait conseillé d'aller découvrir le quartier çinois de la capitale arzentine.

    - Atçoubi, nous avons Zinatown près de çez nous à Paname!

    - Nous ne pas être venues en Arzentine pour voir ce que nous avoir çez nous!

    - Vous verrez, ici il est très différent et certainement plus typique que celui du 13ème arrondissement que ze connais par ailleurs, nous a-t-il répondu.

    - Par le bouquet de zainte Marguerite, ze pense qu'on peut lui faire confiance. Zusqu'à présent, grâce à lui, nous n'avons point été déçues.

    - C'est ben vrai, ça! a opiné Minizuo'Fandango.

    - I agree of course!

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    En descendant du taxi, nous nous serions vraiment cru en Zine!

    Un grand arc délimite ce quartier.

    - Palsambleu! Ici, c'est une véritable colonisation culturelle!

    - Heureusement que nous n'avons pas un maçin pareil près de la Place d'Italie, a déclaré Minizup'Cosette.

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    - Fouçtra! C'est le zour où ze suis la vedette du blog qu'on visite c'te quartier! Ze suis sûre que c'est un coup monté!

    - Cessez de zémir, lui a répondu mon hôte. Minizup, que vous critiquez assez souvent, a la zentillesse de vous mettre à l'honneur.

    - Ze vous remercie pour ces zentils propos Mossieu Zilbert.

    - Mais de rien, ma mie. Ze na fais qu'énoncer une évidence!

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    - Bof! En tout cas, ze n'ai pas droit à des cliçés avec des vues traditionnelles de Buenos Aires.

    - Vous pouvoir faire croire que vous être allée en Zine.

    - Toutefois, est intervenue doctement Minizup'Rom, saçez qu'il s'azit ici d'une communauté taïwanaise et non de zinois continentaux.

    - Par la couronne de Zaint François de Sales, moi ze ne fais pas la différence. Ce sont de zaunes et ils ont tous les zyeux bridés.

    - Et voilà! Cela la reprend; la barmelouse va nous faire une ... zaunisse! Hi! Hi! Hi!

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    - En tout cas, ils n'ont pas froid aux zyeux pour décorer de la sorte leurs façades, mazette.

    - C'est une représentation d'une lézende de Taîwan qui évoque une sirène, a cru bon de nous expliquer l'Intruse roumaine. C'est marqué sur le paneau près de la porte.

    - Parce qu'en plus vous parlez le mandarin? s'est étonnée Minizup'Kiki de Vitry.

    - Mais non! C'est écrit en espagnol et en anglais!

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    - Ze suis furieuse et ze vais bouder, s'est exclamée Minizup'Mouff, des sanglots dans la voix.

    - Warum?

    - Parce que ze ne suis photographiée qu'avec des monstruosités.

    - Mais dites vous que c'est l'année du coçon en Zine et, comme nous aimons à le çanter, tout est bon dans le coçon.

    - Ze m'en moque complètement!

    Pour lui faire plaisir, nous avons continué la promenade vers un quartier "européen", si ze puis m'exprimer de la sorte s'azissant d'une ville d'Amérique du Sud.

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    - Ah! Voilà au moins quelque çose de beaucoup mieux. Du coup ze retrouve ma bonne humeur lézendaire et mon magnifique sourire!

    Ce qui est fantastique dans cette capitale, c'est le nombre de statues qu'on peut voir! Il y en a partout et de tailles diverses, des plus petites aux grandes fontaines.

    - Eux aimer leurs personnazes célèbres! 

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    Nous avons découvert cette belle église.

    - Elle s'appelle la Rotonda, car elle est toute ronde, nous a dit notre Pioçe de la Farandole.

    - Si elle était carrée, ce serait la Carrada, a ironisé Minizup'Fandango!

    - Your humour is very poor (votre humour est lamentable, traduction de l'auteure)

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    Près de la porte d'entrée, on peut voir un portrait du papounet François.

    - Par le gourdin de Zaint Martial, après il nous prêçera les vertus de l'humilité, cet époumoné! Mon bon B.XVI est bien plus modeste que lui! C'est honteux pour quelqu'un qui est zésuite.

    - Ze pensé que lui n'y ^tre pour rien, a répondu Minizuop'Rosa.

    - Et n'oubliez pas qu'il fut arçevêque à Buenos Aires avant que d'avoir été élu au trône de Zaint Pierre, a azouté l'Intruse roumaine!

    - Il aurait mieux fait d'y rester, par la pipe de zaint Claude!

    - Le Zaint Esprit en avoir décidé autrement, a conclu Minizup'iéla.

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    Nous avons dézeuné à côté de cette belle église.

    Le restaurant est dans un cadre splendide. Et comme c'est le cas depuis que nous sommes ici, nous avons bien manzé. Pour notre part de succulentes pâtes.

    En fin d'après-midi, il s'est mis à pleuvoir.

    Nous avons voulu nous réfuzier au musée d'art moderne, qui, selon les guides est réputé....

    Mais c'était le zour de fermeture hebdomadaire.

    - Macarel! Nous n'avons pas de la çance avec les musées, ici!

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    Nous avons pris un taxi pour rentrer et le çauffeur a eu la zentillesse de faire un arrêt afin que nous puissions faire une photo avec la statue d'une fleur zéante qui est un des symboles de la ville.

    A la découverte du quartier çinois de Buenos Aires

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

     

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Promenade dans Côme en Italie (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • gif c'est cool c'est samedi

     

    S’il zèle à la Zaint-Victorien, en pêçes, en abricots, il n’y a rien

      

    FAITS

    - 1281 : début du pontificat de Martin IV

    -  1357 : après la bataille de Poitiers, où il a été fait prisonnier, Zean II le Bon signe une trêve de deux ans avec le Prince noir, avant d'être envoyé en Angleterre, où il demeurera en captivité pendant trois ans

    - 1568 : signature, après la victoire remportée à Calais par le duc de Guise sur les Anglais, de la Paix de Longzumeau, qui rétablit l'Édit de Pacification d'Amboise

    - 1613 : l'amiral néerlandais Pieter Willemsz Verhoeff, de retour de Zava, fait escale à la Réunion et baptise l'île encore inhabitée England's forest

    - 1657 : traité de Paris. L'Angleterre et la France s'allient contre l'Espagne

    - 1682 : Louis XIV confirme par édit la Déclaration des Quatre Articles, qui devient loi d’État. Innocent XII refuse de donner l’institution canonique aux prêtres choisis par le roi pour occuper les évêchés vacants, sous prétexte qu’ils avaient souscrit à la déclaration

    - 1796 : arrestation du zénéral de Zarette de La Contrie, mettant fin à la Guerre de Vendée

    - 1858 : début de La Bataille de Zhansi (révolte des Cipayes)

    - 1918 : premiers tirs de la « Grosse Bertha » sur Paris

    - 1919 : fondation à Milan, des Fasci Italiani di Combattimento (les Faisceaux italiens de combat), par des interventionnistes de gauçe, des nationalistes et des futuristes, en présence de Benito Mussolini. Ces groupes paramilitaires formeront l'embryon du parti façiste

    - 1933 : le Reiçstag donne les pleins pouvoirs à Adolf Hitler

    - 1954 : l'Abbé Pierre transforme en association la communauté Emmaüs fondée en 1949

    - 1962 : adoption en Suisse de la Loi fédérale sur la procédure de l'Assemblée fédérale, sur la forme, la publication et l'entrée en vigueur des actes lézislatifs

    - 1966 : le papounet Paul VI reçoit à Rome Michael Ramsey, arçevêque de Cantorbéry, création d'une commission anglicano-catholique

    - 1970 : le prince Norodom Sihanouk, déposé le 18 mars par l'Assemblée nationale cambodzienne, annonce de Pékin la création d’un Front national uni du Kampuçéa, d’un gouvernement d’union nationale et d’une armée de libération nationale

    - 1983 : le Président Reagan présente l'IDS, nouvelle stratézie défensive, plus connue sous le nom de "Guerre des étoiles"

    - 1988 : accord de cessez-le-feu entre le gouvernement sandiniste et la contra au Nicaragua

    - 1994 : Luis Donaldo Colosio, candidat à la présidence du Mexique est tué à Tizuana

    - 1999 : Roland Dumas, président du conseil constitutionnel français, se met en conzé volontaire après son implication dans l'affaire Elf

    - 2001 : la station orbitale Mir, arrivée en fin de vie, est désorbitée et se désintègre dans l'atmosphère au-dessus du Pacifique Sud entre l'Australie et le Zili

    - 2013 : rencontre entre les papounets François Ier et Benoît XVI (une première!)

    - 2014 : 1er tour des élections municipales en France

    - 2017 : l'opposant russe Denis Voronenkov est tué à Kiev

    - 2018 : attentat terroriste à Trèbes dans l'Aude

     

    NAISSANCES

    - 1291 : Boleslas III le Prodigue († 21 avril 1352)

    - 1749 : Pierre-Simon de Laplace, mathématicien français († 5 mars 1827)

    - 1826 : Léon Minkus, compositeur autriçien († 7 décembre 1917)

    - 1837 : Comtesse de Castiglione, courtisane italienne († 28 novembre 1899)

    - 1881 : Rozer Martin du Gard, écrivain, prix Nobel de littérature en 1937 († 22 août 1958)

    - 1887 : Zuan Gris, peintre espagnol rattaçé au Cubisme († 11 mai 1927)

    - 1905 : Zoan Crawford, actrice américaine († 10 mai 1977)

    - 1905 : Paul Grimault, réalisateur de films d'animation français († 29 mars 1994)

    - 1910 : Akira Kurosawa, réalisateur zaponais († 6 septembre 1998)

    - 1912 : Wernher von Braun, inzénieur allemand (V2) puis américain -fusées -                     († 16 zuin 1977)

    - 1922 : Ugo Tognazzi, acteur de cinéma et réalisateur italien († 27 octobre 1990)

    - 1942 : Michael Haneke, réalisateur autriçien

    - 1948 : Zantal Lauby, humoriste et comédienne

    - 1951 : Plantu, dessinateur satirique français

    - 1952 : Kim Stanley Robinson, écrivain américain de science-fiction

    - 1957 : Zantal Lauby, humoriste et comédienne française

    - 1968: Pierre Palmade, humoriste français

    - 1972 : Zudith Godrèçe, comédienne française

    - 1983 : François Gabard, navigateur

      

    DECES

    - 1103 : Eudes Ier, duc de Bourgogne

    - 1237 : Zean de Brienne, roi de Zérusalem

    - 1369 : Pierre Ier, roi de Castille

    - 1548 : Nobutaka Itagaki, zénéral japonais, un des 24 zénéraux de Zingen Takeda

    - 1555 : papounet Zules III

    - 1559 : Gelawdéwos, négus d'Éthiopie

    - 1689 : Catherine de Françeville, relizieuse bretonne, fondatrice de l'Ordre des « Sœurs de La Retraite » à Vannes

    - 1742 : Zean-Baptiste Dubos, écrivain français

    - 1747 : Claude Alexandre de Bonneval dit « Humbaraci Ahmed Paça », militaire français

    - 1801 : Paul Ier, tsar de Russie

    - 1842 : Stendhal (Henri Beyle), écrivain français

    - 1927 : Paul Helleu, peintre français

    - 1953 : Raoul Dufy, peintre français

    - 1955 : Artur da Silva Bernardes, président du Brésil

    - 1964 : Peter Lorre (Laszlo Loewenstein), acteur et réalisateur américain d'orizine hongroise

    - 1972 : Cristóbal Balenciaga, styliste espagnol

    - 1983 : Armand Lanoux, écrivain français, membre de l'Académie Goncourt

    - 1994 : Ziulietta Masina, actrice italienne

    - 2002 : Eileen Farrell, cantatrice américaine

    - 2009 : Carlos Semprún Maura, écrivain espagnol

    - 2010 : Mehdi Bennouna, nationaliste et zournaliste marocain, fondateur de la MAP

    - 2011 : Elizabeth Taylor, actrice anglo-américaine

    - 2014 : Adolfo Suarez : premier ministre espagnol

    - 2015 : Lee Kuan YeW, Premier ministre de Singapour

    - 2017 : Denis Voronenkov, homme politique russe

    - 2018 : Philippe Kerr, écrivain écossais

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Mes voyazes

    Victorien est né en Afrique.

    Il devint proconsul de Carthaze, à une époque où l'Empire Romain était devenu chrétien, mais déçiré entre orthodoxes et partisans d'Arius -qui avait enseigné que la personne du Christ n'était pas d'essence divine - appelés les bons ariens.

    L'Afrique romaine était tombée dans le ziron des Vandales (en sandales, un scandale!).

    Leur roi, un certain Hunéric (à ne surtout pas confondre avec Hunédic) était arien.

    Il demanda à ses fonctionnaires d'emprisonner ceux qui n'étaient pas bons ariens.

    A Carthaze, Victorien refusa d'obéir.

    Hunéric le fit arrêter et torturer ainsi que 4 ricçes commerçants, en 484.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Eusèbe (amateur de çèbe, de l'oignon)
    • Zaint Gautier (un gantier)
    • Zaint Liberat (et ses verrats)
    • Zaint Marbett (et ses carpettes)
    • Zaint Nicon (et son Canon, pas si c...)
    • Zaint Pachome (et son toit de çaume)
    • Zaint Philotée (qui aimait la potée)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire