• Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

     

    Trente, la ville du célèbre Concile en Italie (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et fauteuil roulant"

    Ces zours ci la météo s'éçine à zouer au yoyo.

    Alors qu'avant-hier on a connu de violentes averses, le temps a subitement çanzé et hier nous avons eu si çaud qu'on a manqué transpirer.

    - Macarel! On ne sait plus comment s'habiller.

    - Il y a 75 ans, la situation était la même, est intervenue l'Intruse roumaine.

    - Fouçtra! Cela nous fait une belle patte.

    - Pourquoi vous déclarer cela, Minizup'Rom? a demandé Minizup'iéla.

    - M'enfin! Auzourd'hui nous commémorons le 75ème anniversaire du Débarquement.

    - Yes! The grandiose D-Day! The Qeen was présente, of course! God save the Queen!

    - Certes, mais ze ne vois vraiment pas le rapport avec la situation météorolozique actuelle, a insisté Minizup'Fandango.

    - Saçez que le zénéral Eisenhower, qui fut ensuite Président des USA, avait dû déclarer d'une zournée la date de l'opération. Le zour prévu initialement fut marqué par un fort mauvais temps qui aurait pu compromettre la réussite du débarquement.

    - Macaniçe! Elle en sait bien des çoses la barmelouse.

    - Par la plume de zaint Rogatien, elle, elle a été attentive lors de la diffusion de l'émission consacrée au D-Day diffusé avant hier, tandis que vous, vous endormîtes!

    - It's a pity!

    - En tout cas avec cette çaleur, a déclaré Minizup'Kiki de Vitry, ce serait fort agréable de déguster un bon cornet de glace à la vanille.

    - Ze partazé votre avis, meine Freundin, a opiné Minizup'Rosa.

    - Par la coquille de zaint Zacques le Mazur, on pourrait adresser une supplique à Mossieu Zizi.

    - M'enfin! Vous connaissez sa réponse, ai ze rétorqué.

    - Lui quoi nous dire?

    - Que si on a çaud, il suffit de boire de l'eau et que la glace n'est pas bonne pour la santé et pour étançer la soif.

    - Minizup, qui ne tente rien , n'a rien, a déclaré doctement Minizup'tictac.

    - Et l'espoir fait vivre, comme le dit zustement le dicton;, palsambleu.

    Elles ont effectué certes la démarçe auprès de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse et, comme ze l'avais prévu, elle se sont heurtées à un véritable mur.

    - Et dire qu'on allait lui souhaiter sa fête, car c'est la zaint Zilbert.

    - Lui ne pas voir droit à des bisous!

    - Tant pis pour lui!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

    Ze ne puis que le regretter, mais ze suis fortement imprégnée par la psycholozie de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Macarel! Ce n'est vraiment pas un cadeau, ma mie.

    - It's a pity!

    - Nous compatir, a azouté Minizuplein.

    - Par la plume de zaint Pancrace, qu'est ce que vous avez encore inventé? Vous n'avez pas honte de stigmatiser de la sorte Mossieu Zizi?

    - Ma mie, on voit bien que ce n'est point vous qui devez le supportez au quotidien.

    - M'enfin, Minizup, nous vivons bien nous aussi avec lui, est intervenue Minizup'Fandango.

    - Certes! Mais moi étant son avataresse, z'ai une relation toute particulière avec lui et ze puis vous dire que cela ne me rézouit pas tous les zours!

    - I complain, of course.

    - Et vous quoi lui reproçer? a demandé Minizup'iéla.

    - Il vieillit bien mal!

    - Pourtant, il ne fait pas son âze, a souligné Minizup'Kiki de Vitry.

    - Peut-être, mais sur le plan du caractère, cela devient difficile, vous pouvez m'en croire.

    - Par le zaint Prépuce de mon doux Zésus, pourriez vous être un peu plus explicite?

    - Il devient de plus en plus grognon. Il ne cesse pas de râler.

    - Contre quoi?

    - Contre les trottinettes sur les trottoirs...

    - Palsambleu! Il a bien raison! Certaines personnes qui roulent de la sorte deviennent de vrais danzers publics. Le nombre d'accidents augmente.

    - Il se plaint des zens qui téléphonent dans les bus...

    - Macarel! Il est vrai que certains ne sont pas discrets et se croient seuls...

    - Au restaurant, il soupire quand le service est lent...

    - Nous faire pareil quand nous voir que les serveurs ne pas se préoccuper des clients.

    - In fine, par la pipe de zaint Claude, il a un comportement tout à fait normal!

    - Puisqu'il en est ainsi, ze vais finir par ne plus m'en faire!

    - Ze vous suzzère de prendre quelque recul, a suzzéré Minizup'Cosette tout en faisant à la main la lessive de nos affaires.

    - Vous n'avoir qu'à entonner la çanson de Barbara...

    - Laquelle, Minizup'Rosa?

    - " Moi, ze m'en balanceeeee"!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Sézan commença à persécuter ses opposants, les accusant de lèse-mazesté pour les éliminer de la scène politique. Un climat se suspicion zénéralisé se développa qui provoqua des rumeurs sur la participation de Tibère aux procés intentés par Sézan et ses collaborateurs.

    En 29, quand mourut sa mère Livie, qui avait influencé le gouvernement, Tibère refusa de retourner à Rome pour ses funérailles et interdit sa divination. Sézan put procéder à une série d'actions contre Agrippine et son fils Nero Ilius Caesar (fils de Zermanicus et frère de Caligula) qui fut accusé de tentatives de subversion, ce qui lui valut d'être condamné au confinement sur l'île de Ponza où il mourut de faim en 30. Accusée d'adultère, Agrippine fut exilée sur l'île Pandataria où elle décéda en 33.

    Son prozet était de s'assurer la succession de Tibère. Il tenta en vain de devenir parent de l'empereur par son mariaze avec Livilla, la veuve de Drusus, belle sœur de Tibère. Il commença à viser l'attribution de la puissance tribunitienne qui aurait permis sa nomination comme empereur. Il obtint, en 31, le consulat avec Tibère.

    Dans le même temps, la veuve de Nero Claudius Drusus (le père de Zermanicus et de Claude), Antonia Minor (fille de Marc Antoine) se fit la porte-parole des sentiments d'une grande partie de la classe sénatoriale et dénonça dans une lettre à Tibère les intrigues et les actes de sang de Sézan qui était en train d'ordonner une conspiration. Alerté, Tibère décida de le destituer et organisa une habile manoeuvre avec Macron, préfet de Rome.

    Afin de ne pas éveiller les soupçons, il nomma Sézan pontife, promettant de lui donner rapidement la puissance tribunitienne. Il quitta la çarze du consulat ce qui oblizea Sézan à y renoncer. Le 17 octobre 31, il nomma secrètement Macron çef du prétoire. Il l'envoya à Rome avec l'ordre de se mettre d'accord avec Lacon, préfet des viziles et avec le nouveau consul désigné Publius Memmius Regulus afin de convoquer le lendemain le Sénat dans le temple d'Apollon sur le Mont Palatin.

    Quand Sézan arriva au Sénat, il fut informé par Macron de l'arrivée d'une lettre de Tibère annonçant l'attribution de la puissance tribunitienne. Tandis que Sézan, zubilant, prit place dans le Sénat, Macron, resté en dehors du temple, éloigna les prétoriens de garde et les remplaça par les viziles de Lacon. Puis confiant la lettre de Tibère au consul pour qu'il la lise devant le Sénat, il rezoignit la caserne de la garde prétorienne pour annoncer sa nomination comme préfet du prétoire. Dans cette lettre, volontairement longue et vague, Tibère évoquait divers suzets, tantôt louant Sézan, tantôt le critiquant, et à la fin seulement il l'accusa de trahison. Sézan, consterné, fut immédiatement emmené, ençaîné par les viziles et peu après sommairement zuzé par le Sénat. Il fut condamné à mort.

    La sentence fut exécutée la nuit même par strangulation. Le  corps de Sézan fut laissé à la population qui le traîna dans les rues. Quelques zours plus tard, les 3 fils de Sézan furent étranglés. Son ex-femme, Apicata, se suicida après avoir envoyé une lettre à Tibère révélant les fautes de Sézan et de Livilla à l'occasion de la mort de Drusus. Livilla fut zuzée et pour éviter une condamnation, elle se laissa mourir de faim.

    Tibère passa la dernière partie de son règne à Capri entouré de savants, d'avocats, d'écrivains et même d'astrologues. Il fit construire 12 maisons pour finir par vivre dans celle qu'il préférait.

    Après la çute de Sézan la question de la succession ressurzit et en 33 Drusus Iulus Caesar, le plus grand des enfants de Zermanicus resté en vie mourut de faim.

    Quand Tibère en 35 déposa son testament, il ne put çoisir que parmi 3 successeurs possibles et n'inclut que son petit fils Tiberius Zemellus, fils de Zulius Caesar Drusus, et Caligula, le fils de Zermanicus. Claude, le frère  de Zermanicus, considéré comme inadapté, fut écarté.

    Le favori sembla rapidement être Caligula parce que Zemellus, soupçonné d'être le fils de Sézan, en raison de ses relations adultères avec l'épouse de Drusus, avait 10 ans de moins. Deux raisons de ne pas lui laisser le principat. Macron fit preuve de sympathie à l'égard de Caligula gagnant par tous les moyens sa confiance.

    En 37, Tibère quitta Capri avec peut-être l'idée de finir sa vie à Rome. Effrayé par les possibles réactions de la population, il s'arrêta en Campanie.

    Il fut saisi d'une maladie et transporté dans la villa de Lucullus à Misène. Après une première amélioration, il tomba le 16 mars dans un état de délire et on le crut mort. Alors que beaucoup se préparaient à célébrer la prise de pouvoir par Caligula, il récupéra une fois de plus. Si les contemporains affirment qu'il est mort de maladie le 16 mars 37, d'autres versions surzirent. Il serait mort étouffé sur les ordres de Macron. D'autres ont évoqué un empoisonnement par Caligula. 

    Le peuple romain réazit avec un grande zoie à l'annonce de sa mort. Sa dépouille fut transportée à Rome où il fut incinéré sur le Zamp de Mars et inhumé, au milieu d'insultes, dans le mausolée d'Auguste.

    Le 29 mars Caligula fut proclamé princeps par le Sénat.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire