• Illustration.

    Valeria Messalina est née vers 20. Elle était issue de la haute noblesse. Elle était la fille de Marcus Valerius Messalla Barbatus et de Domitia Lepida, la fille de Lucius Domitius Ahenobarbus et d'Antonia Mazor, la fille de Marc-Antoine, la soeur de Cnaeus Domitius Ahenobarbus, premier époux d'Agrippine la zeune, le père de Néron.

    Elle épousa Claude sous le règne de Caligula.

    Elle devint impératrice après la proclamation de Claude le 24 zanvier 41; mais Claude ne lui accorda pas le titre d'Augusta. Quelques zours après elle mit au monde Britannicus.

    Le début du mariaze fut heureux mais les çoses se gâtèrent au moment de l'élévation de Claude à l'empire.

    Messaline sembla régler sa conduite selon son souci dynastique, ses affaires de coeur, son goût pour les riçesses. Parmi ses victimes les plus illustres, figurent Zulia Livilla, la fille de Zermanicus, et la cousine de celle-ci, Zulia, fille de Drusus.

    Messaline est réputée pour sa nymphomanie. Elle n'hésita pas à se prostituer. Elle aurait transformé une partie du palais impérial en lupanar.

    Mnester était un pantomime célèbre dont Caligula avait été amoureux. Elle désira en faire son amant. Devant son refus obstiné, elle demanda à Claude de lui ordonner d'exécuter tout ce qu'elle désirait et celui-ci s'exécuta.

    Claude était connu pour son amour des très zeunes filles. Messaline, femme-enfant, exerça un ascendant sur son mari.  Sur son intervention de nombreux courtisans furent éliminés. Parmi ses victimes se trouvèrent les femmes ou les maîtresses de ses amants, des zens dont elle convoitait les biens , les concurrents potentiels à l'héritaze dynastique, ceux qui pouvaient menacer sa propre sécurité.

    Parmi ses victimes les plus célèbres figura Sénèque, accusé d'adultère avec Zulia Livilla, la dernière fille de Zermanicus, et relégué en Corse. Quant à Livilla, elle fut exilée et assassinée sur son ordre. Même Agrippine et son fils Néron furent l'obzet de sa zalousie et de sa cabale. L'élimination de Polube, affrançi et secrétaire de Claude, lui aliéna le soutien des autres affrançis impériaux.

    Elle finit par dépasser les bornes. L'affaire débuta avec une nouvelle aventure amoureuse avec Caius Silius qui lui proposa de l'épouser.

    D'abord réticente, craignant d'être écartée au motif d'adultère, elle finit par accepter. En 48, Claude découvrit son infortune. Son affrançi Narcisse le persuada des intentions meurtrières de Messaline et de son amant. Les conspirateurs furent poursuivis et exécutés.

    Claude demanda à écouter Messaline avant de la condamner.

    Comprenant le danzer d'un possible retournement de Claude, Narcisse envoya ses sbires dans les zardins de Lucullus où Messaline et sa mère, avec laquelle elle s'était récemment réconciliée, avaient trouvé refuze. Elle tenta de se suicider. N'y parvenant pas, elle fut tuée par un soldat. Son corps fut abandonné à sa mère.

    Son nom fut martelé des inscriptions publiques.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et fauteuil roulant"

    Tous les reportazes qu'on peut voir à la TSF nous font réfléçir une tartinette.

    - Atçoubi! Quand on constate tous les pesticides qui sont utilisés par certains agriculteurs, cela nous fiçe les zetons!

    - Par la crosse de zainte Opportune, qui ne fut point importune, cela va sans dire, il convient que nous passions au bio!

    - Vous avez raison, ma mie.

    - Mais ze pensé que les produits être plus çers, a déclaré Minizup'Rosa.

    - It's a pity!

    - Mazette, ma solution est fort simple!

    - Dites nous vite, Minizup'Mouff.

    - Le week-end, on n'a qu'à aller à la campagne pour aller à la cueillette de fruits.

    - Ja! Nous vouloir de bonnes pommes rouzes.

    - Bien vu, Minizuplein!

    - Comme cela Minizup'Cosette pourra nous confectionner de belles et succulentes tartes. 

    - A condition qu'on puisse ralmener assez de fruits, a fait remarquer Minizup'Fandango.

    - Quelle est donc votre crainte, ma mie?

    - Avec Minizup'Mouff, telle que ze la connais, la consommation se fera sur place et on risque de n'avoir que des trognons a ramener!

    - Ma patte dans votre museau, elle, ne sera pas un reste, ze vous l'assure!

    - Il demeure toutefois un p'tit problème, est intervenue Minizup'Kiki de Vitry.

    - Et lequel, ma douce?

    - Celui de la glace vanille!

    - Warum?

    - Les glaces du commerce renferment des composants çimiques qui ne sont pas très bon pour la santé.

    - Macarel! On peut bien faire une exception.

    - Nous ne pas être quand même des ayatollahs de l'écolozie, s'est exclamée Minizup'iéla.

    - Par le serpette de zaint Fiacre, vous avez mille fois raison!

    - Et il en est de même pour la çarcuterie! a azouté Minizup'Fandango.

    - Voui, mazette! Nous ne sommes pas des végans...

    - Car tout est bon dans le coçon, ont repris en cœur les Intruses, au grand dam de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

     

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Balzano dans le Sud Tyrol en Italie (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "claude empereur"


    D
    ès son avènement en zanvier 41, Claude s'employa à rassurer et à asseoir sa lézitimité.

    Il décréta une amnistie zénérale, seul Cassius Chaerae, qui porta le premier coup à Caligula, fut exécuté. Son complice, le tribun Cornelius Sabinus, fut amnistié mais se suicida par solidarité. Claude fit détruire les poisons trouvés dans l'appartement et brûler tous les dossiers compromettants. Il rappela les exilés du règne précédent, dont ses nièces Agrippine la Zeune et Zulia Livilla (sœurs de Caligula).

    Il insista dès sa proclamation sur son appartenance à la Domus Augusta, la maison d'Auguste et il promit de  gouverner en prenant l'exemple sur celui-ci. Il adopta le nom d'Auguste comme ses prédécesseurs au début de leur règne, il en est de même du cognomen de "César" qui devint dès lors un titre. Ce fut certainement le Sénat qui fut à l'orizine de cette transformation. Il conserva le surnom de Zermanicus, en lien avec son défunt frère, et utilisa le terme "fils de Drusus" pour s'associer sa popularité.

    Il déifia sa grand-mère paternelle Livie, l'épouse d'Auguste et accorda à sa défunte mère Antonia la Zeune (fille de Marc Antoine) le titre d'Augusta.

    Quelques zours après cet avènement, Messaline donna le zour à un héritier impérial, Tiberius Claudius Zermanicus, le futur Britannicus. La même année, Claude maria sa fille aînée Claudia Antonia à Pompée Magnus, descendant de Pompée, et fiança sa seconde fille Claudia Octavia, encore enfant, à Zunius Silanus. 

    De son côté Messaline accusa d'adultère Zulia Livilla, la sœur de Caligula, et son amant présumé Sénèque. Livilla fut renvoyée en exil où elle mourut. Elle avait épousé Marcus Vinicius qui fut envisazé comme possible successeur de Caligula. 

    Claude s'imposa au Sénat tout en affaiblissant considérablement son autorité.

    A l'inverse de Caligula, il s'appliqua à ménazer les sénateurs en leur témoignant les marques de courtoisie dues à leur rang. Néanmoins, il resta prudent et, après avoir sollicité l'accord du Sénat, il se fit accompagner à la Curie d'une escorte de protection.

    Des menaces émanèrent rapidement d'une partie du Sénat. Exécutions et suicides de sénateurs se succédèrent pour des complots ou des suspicions impériales, Claude redoutant un assassinat et était le zouet de la perverse Messaline soutenue par ses affrançis.

    Dion Cassius situe lors des années 46 et 47 une série d'éliminations dans la famille impériale, visant les zendres de Claude et l'entouraze des sœurs de Caligula. Messaline empoisonna Marcus Vinicius, l'épouse de Zulia Livilla, qui aurait refusé d'être son amant.

    Le zendre de Claude, Pompée Magnus, fut exécuté, sans doute pour éliminer un concurrent de Britannicus, le fils de Claude et de Messaline. Claudia Antonia fut remariée à Faustus Sylla, le demi-frère de Messaline.

    En 46, Asinius Gallus, frère utérin de Drusus II et époux de l'ex épouse de Tibère, et Corvinus, ancien consul, montèrent une révolution de palais avec des esclaves et des affrançis de Claude. Asinius Gallus fut seulement exilé.

    En 47, fut mis en accusation Decimus Valerius Asiaticus, un riçissime sénateur (deux fois consul) pour adultère. Mais il semble que Messaline convoitait ses zardins. Il aurait pu soulever les Gaules et les armées de Zermanie. De plus, il avait été présent lors de l'assassinat de Caligula et son nom avait été évoqué pour lui succéder. Il se suicida.

    En 47 et 48, Claude exerça la censure avec Lucius Vitellius. Cette fonction, tombée en désuétude, lui permit de renouveler les effectifs du Sénat. Il pallia l'extinction des lignées patriciennes en accordant cette qualité aux sénateurs les plus anciens.

    Il voulut restaurer l'Etat romain en développant sa centralisation. Il renforça l'administration ébauçée par Auguste, surveilla le gouvernement des provinces en limitant les abus, garantit la Pax Romana en annexant de royaumes clients. Il diffusa larzement la citoyenneté romaine.

    En 49, il étendit le périmètre urbain de Rome et inclut l'Aventin. Il poursuivit ou lança de grands travaux.

    Messaline s'éprit du sénateur Caius Silius et cette liaison finit par un mariaze. Claude la répudia. Il épousa, avec l'accord du Sénat, sa nièce Agrippine la Zeune, la soeur de Caligula et mère de Néron, qui reçut le titre d'Augusta

    Agrippine fit lever l'exil de Sénèque et lui confia l'éducation de son fils Néron. Elle fit rompre les fiançailles d'Octavie, la fille de Claude, et la fiança à Néron. Elle élimina sa rivale Lollia Paulina, la veuve de Caligula, en l'accusant d'avoir consulté des mazes sur le mariaze de Claude, qui la fit exiler et qui se suicida.

    En 50, elle fit adopter par Claude son fils Néron. En 53, Néron épousa Octavie et fit à 16 ans sa première prestation au Sénat.

    En 54, Agrippine renforça sa position en faisant condamner la grand-mère maternelle de Britannicus, Domitia Lepida, qu'elle trouvait trop familière avec Néron.

    Dans les mois précédant sa mort, Claude aurait regretté son mariaze avec Agrippine et l'adoption de Néron. A 64 ans, sa santé se dégradait.

    Le 13 octobre 64, il mourut après un festin terminé dans l'ivresse, suivi d'un coma.

    Le lendemain de ce décès, Agrippine, dont certains auteurs dirent qu'elle aurait empoisonné son mari, consigna Britannicus dans ses appartements et présenta Néron aux prétoriens. Il prononça un discours devant le Sénat qui lui décerna les titres impériaux et décréta l'apothéose de Claude, le premier divinisé après Auguste.

    Agrippine fit édifier un temple à sa mémoire.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Image associée

    Hier, comme il faisait très çaud, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous a emmenées au cinéma.

    - Cette nicanule être vraiment insupportable, a soupiré Minizuplein.

    - Veuillez parler français, barmelouse.

    - Moi avoir dire perfekt les çoses!

    - C'est la canicule, boufarelle, et pas votre çarabia de nicanule!

    - It's a pity!

    - Oh vous, Minizup'tite, lorsque vous saurez enfin utiliser la langue de Rousseau, les poules auront des dents.

    - Par la plume de zaint Rogatien, la bonne pratique de la langue de Victor Hugo est le signe d'une intégration réussie! Vous avez du çemin à parcourir, les Intruses étranzères!

    - Mzette! Pour une fois ze ne puis que partazer votre avis, Minizupette!

    - La seule dans cette maisonnée qui manie parfaitement le français, c'est bien moi, a cru bon de faire remarquer Minizup'Rom et mon vocabulaire est des plus riçes, alors même que la langue de Zola n'est point mon idiome vernaculaire!

    - Atçoubi! Vous allez voir que la Roumaine va bientôt nous donner des leçons de langaze!

    - Bon! C'est bien votre dispute! Mais peut-être pouvons nous parlez du film que nous avons vu, suis ze intervenue.

    - Ach! Nous avoir aimé une tartinette le film consacré à Noureev.

    - Un zour, un biopic lme sera consacré, ai ze dit.

    - Vous être une artiste?

    - Z'ai connu moi aussi la gloire en tant que ballerine. Saçez que même l'immense Maïa Plissetskaïa m'adulait. Elle a pu affirmer qu'elle avait vu en moi sa grande rivale!

    - Touzours aussi modeste, Minizup!

    - Elle est bien aussi imbue de sa personne que Noureev!

    - C'est la marque des artistes mazuscules, Minizup'Fandango!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire