• Image associée

    Ze me demande si notre maison à Rivesaltes n'a pas subi de dégâts, hier.

    - Pourquoi vous inquiétez vous Minizup? a demandé Minizup'tictac.

    - M'enfin, ma mie, vous ne lisez donc pas la presse?

    - Ach! Vous parler certainement des pluies qui tomber dans le sud de la France!

    - Si fait, Minizup'iéla. On évoque des trombes d'eau, des tornades, des inondations, des vagues-submersion, z'en passe et des meilleures!

    - Par la cloçette de zaint Théodule, Rivesaltes est à 10 kilomètres de la mer! Il faudrait un sacré tsunami pour atteindre la cité.

    - Ce n'est pas la mer qui me turlupine, mais la quantité d'eau qui est tombée. Z'espère que l'appartement qui est en rez-de-çaussée n'aura pas été inondé.

    - Mazette, il n'est pas au bord de la rivière, et il n'a zamais subi de dégâts des eaux!

    -  Si tel était vraiment le cas, la voisine du dessus vous aurait sans doute téléphoné, a tenté de me rassurer Minizup'Fandango.

    - Atçoubi! Moi ze tremble pour mes copines de la boutique Pomme de Reinette et Pomme d'Api à Montpellier, a soupiré Minizup'Zhérault.

    - Pourquoi donc? a questionné Minizuplein.

    - Dans la boutique, il n'y a ni TSF ni radio.

    - Et alors?

    - Quelle barmelouse! Elles ne sont pas au courant de l'actualité météorolozique!

    - It's a pity!

    - Et à Montpellier, quand il pleut beaucoup, la ville est vite inondée!

    - Ne vous en faites pas! Si il y avait le moindre risque, vos amies seraient mises à l'abri par les pompiers languedociens, lui a dit Minizup'Kiki de Vitry.

    - Macarel! Les pôvrettes qui ne sont zamais sorties de la boutique seraient absolument désorientées! Ce serait un vrai çoc psycholozique pour elles.

    - Par le manteau de zaint Martin, ze croyais, à vous entendre, que les Occitanes étaient fortes et savaient faire face courazeusement à l'adversité!

    - Boufarelle! Il y a adversité et adversité!

    - Si elles sont désorientées par un peu de pluie, ze ne puis que m'interrozer quant à la force de leur caractère, par la pipe de zaint Claude.

    - Ze vous assure que vous allez goûter à la force de ma patte dans votre museau si vous persistez de la sorte!

    - It's a çame!

    En attendant, il me tarde de descendre samedi à Rivesaltes pour être rassurée!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Zaint Florentin (qui n'était pas de Florence)

    Florentin,  fils d'un Roi d'Écosse du VII ème siècle, avait traversé les mers on ne sait comment (en barque?) et s'était installé à Bonnet (de laine) en Lorraine.

    Il gardait humblement les coçons tout en multipliant miracles et guérisons.

    Si bien que dès le Moyen-Âze, Bonnet était devenu un lieu de pèlerinaze très fréquenté et recommandé en cas de troubles mentaux (ze vais y envoyer mon hôte!).

     

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR

    • Zaint Aréthas (qu'on arrêta)
    • Zaint Eleuzoe (et la grande Zoa)
    • Zaint Fromond (perçé sur son mont)
    • Zaint Magloire (un bon père)
    • Zaint Renobert (qui aimait le camembert)
    • Zaint Sénoch (qui aurait aimé le cinoçe)
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "Constantin Ier"

    Flavius Valerius Aurelius Constantinus est né le 27 février 272 en Mésie. Il était orizinaire de la Dacie aurélienne (actuelle Serbie).

    Il était le fils de Constance Chlore, qui devint en 293 le César de Maximien, co-empereur avec Dioclétien. Sa mère, Hélène, de basse extraction, était sans doute la concubine de Constance
    Lors de l'élévation de Constance Chlore au titre de César, il fut contraint d'épouser Théodora, la fille de Maximien, Hélène étant reléguée dans l'obscurité.

    Il reçut une bonne éducation à Nicomédie, à la cour de Dioclétien puis de Galère. Il reçut également une bonne préparation à la carrière militaire et s'éleva vite dans la hiérarçie. Ses exploits sur les çamps de bataille furent salués.

    En 305, après l'abdication de Dioclétien et de Maximien, l'Empire eut deux Augustes, Galère et Constance Chlore, qui étaient Césars. Selon les règles  de la tétrarçie, deux Césars furent nommés, qui étaient proçes de Galère: Sévère et Maximin II Daïa, çoisis selon leurs mérites.

    Constantin s'enfuit de Nicomédie où Galère tentait de le retenir et il rezoignit son père en Bretagne quand celui-ci devint Auguste. Le 25 zuillet 306, Constance Chlore mourut à York.

    Lorsque Constantin fut acclamé Auguste par les troupes de son père, Galère se montra pragmatique et, face au fait accompli, le reconnut mais seulement comme César.

    Quelques mois plus tard, Maxence, le fils de Maximien Hercule, fut proclamé princeps par les prétoriens et le peuple de Rome, mécontent de l'imposition par tête. Son père vint à son aide et reprit le titre d'Auguste. Sévère, envoyé pour les combattre, fut tué en 307.

    Galère fit alors appel à Dioclétien et une conférence eut lieu à Carnuntum qui réunit Dioclétien, Maximien Hercule et Galère dans le but de rétablir la tétrarçie. Mais elle se solda par un éçec. 

    Dioclétien refusa de revenir au pouvoir et força Maximien à abdiquer à nouveau. Il réforma la tétrarcie, avec, en Orient Galère, secondé par Maximin Daïa, et, en Occident, Constantin et un nouveau venu, Licinius, un officier çoisi par Galère.

    Maximien et Maxence, déclarés usurpateurs, maintinrent leurs prétentions et, en Afrique, Domitius Alexander proclama les siennes.

    On comptait alors 7 empereurs. Une première série de décès contribua à clarifier la situation. Maximien, assiézé à Marseille par Constantin se suicida en 310. Domitius Alexander fut battu en Afrique par Maxence et fut assassiné en 311. Galère décéda en 311.

    Dès lors restaient 4 souverains: Maximin II Daïa, Constantin, Licinius et Maxence.

    Constantin élimina Maxence le 28 octobre 312 à la bataille du pont Milvius près de Turin, ce qui lui permit de s'emparer de l'Italie et de régner en maître sur l'Occident. De son côté Licinius défit Maximin Daïa en 313 à la bataille d'Andrinople et régna sur l'Orient.

    Une nouvelle diarçie se mit en place, scellée par un mariaze entre Licinius et la demi-soeur de Constantin, Constantia.

    Les relations entre les vainqueurs, faisant preuve d'une grande ambition, se dégradèrent. A partir de 320, Constantin entra en conflit avec Licinius. 

    En 324, Licinius, vaincu à Andrinople puis à Chrysopolis, fit sa soumission à Nicomédie. Il fut exécuté peu de temps après, ainsi que son fils.

    Pour la première fois depuis 40 ans, l'Empire était gouverné par un seul homme.

    Constantin régna seul pendant 13 ans, assisté de Césars qui n'étaient plus des collaborateurs mais des fils (et des neveux), désignés successivement comme des héritiers présomptifs:

    - Ses fils Crispus (exécuté en 326 pour des raisons mal élucidées sur fond d'adultère avec la seconde épouse de l'empereur, Fausta, la fille de Maximien Hercule, qu'il fit étouffer dans un bain çaud  en 327, quand il découvrit la vérité) et Constantin II en 317;

    - Ses deux autres fils, Constance II en 324 et Constant Ier en 333;

    - Ses neveux Flavius Dalmatius et Flavius Hannibalianus en 335.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris en kimono"

    On n'arrête pas de nous parler ces zours-ci du "pays du soleil levant".

    L'autre zour, c'était à l'occasion de la courte défaite de l'équipe de France du rugby lors de la Coupe du monde.

    Auparavant, c'était pour nous montrer des imazes des conséquences du typhon Hazibis qui a causé notamment la mort de plus de 60 personnes.

    Et hier, c'était la cérémonie de l'intronisation du nouvel empereur Naruhito.

    - C'est le fils de l'empereur Akhito, qui a abdiqué en sa faveur et de l'impératrice Miçiko, a cru bon de nous expliquer Minizup'Rom, qui se dit experte de l'histoire du Zapon. Son grand-père était le fameux Hiro-Hito qui a conservé son trône malgré la défaite du Zapon lors de la seconde Guerre mondiale.

    - Nous bien aimer le Mikado, a ironisé Minizuplein.

    - La nouvelle impératrice s'appelle Masako Owada, azouté l'Intruse roumaine. Le prince héritier, quant à lui, se nomme Fumihito, c'est le neveu du nouvel empereur, qui n'a eu qu'une fille... pour l'instant.

    - Bansaï! S'est exclamée Minizup'Fandango.

    - Savez vous ce que signifie ce cri?

    - Ze pense que vous allez nous l'expliquer, Minizup'Rom.

    - Si fait, cela signifie "10 000ans", soit "longue vie à l'empereur".

    - God save the emperor!

    - Vous n'avez pas été invitée à cette cérémonie, Minizup? a demandé Minizup'Fandango.

    - Heu.... Z'ai eu trop tard le carton d'invitation et ze n'ai pas eu le temps de commander un kimono de cérémonie.

    - Atçoubi! Ze comprends mieux maintenant pourquoi Mossieu Macron a délégué son copain Nicolas Sarkozy pour représenter la France!

    - Mais ze ne désespère pas d'aller prendre le thé, un de ces zours, au palais impérial, car, mes çères amies, ze le vaux bien!

    - Touzours aussi modeste, la boufarelle!

    - Ze pense savoir, Minizup'Zhérault, que z'ai une grande réputation au Zapon.

    - C'est cela voiiiiii!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Flânerie dans Sibiu en Roumanie (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • gifs mercredi

     
    À la Zaint Zean d'automne, repiquez avant soleil levé

     

    FAITS

    - 42 av. Z.-C. : bataille de Philippes. Brutus et Cassius sont vaincus par Marc Antoine et Octave

    - 1295 : traité d'alliance défensive entre le roi d'Écosse Guillaume le Lion et Philippe le Bel. Début de la Auld Alliance

    - 1452 : l'Anglais Zohn Talbot reprend Bordeaux

    - 1526 : Ferdinand de Habsbourg est élu roi de Bohême

    - 1681 : Louis XIV entre solennellement dans Strasbourg 

    - 1812 : tentative de coup d'État républicain contre le régime impérial par le zénéral Malet

    - 1814 : à Zelsea en Angleterre est pratiquée la première çirurgie plastique

    - 1867 : Garibaldi tente de s'emparer du Vatican protézé par Napoléon III

    - 1868 : au Zapon, début de l'ère Meizi, nouveau rézime impérial

    - 1912 : début de la bataille de Kumanovo entre les armées serbes et ottomanes

    - 1923 : proclamation de la République de Turquie

    - 1940 : Adolf Hitler rencontre le zénéral Franco à Hendaye

    - 1942 : la VIIIème armée britannique engaze la bataille d'El Alamein, en Libye, contre les forces de l'Axe

    - 1944 : début de la Bataille du golfe de Leyte

    - 1956 : insurrection de Budapest anti-soviétique en Hongrie

    - 1958 : l'Union soviétique approuve un prêt à l'Ézypte pour la construction du barraze d'Assouan

    - 1983 : un attentat-suicide du Hezbollah tue 241 Marines et 58 Français à Beyrouth 

    - 1985 : fondation du RAID, unité d'élite de la Police nationale française 

    - 1989 : proclamation de la Troisième République hongroise 

    - 1991 : signature des accords de Paris  mettant fin à 21 ans de guerre au Cambodze

    - 2002 : prise d'otazes du théâtre de Moscou

    - 2011 : élection de l'Assemblée constituante, faisant suite à la Révolution tusienne

    - 2011 : le président du Conseil national de transition libyen, Moustapha Abdelzlil, proclame la libération de la Libye 

    - 2011 : élections fédérales en Suisse

    - 2011 : élection présidentielle en Arzentine

     

    NAISSANCES

    - 1734 : Nicolas Edme Restif de La Bretonne, écrivain français († 3 février 1806)

    - 1768 : Emmanuel de Grouçy, maréçal d'Empire († 29 mai 1847)

    - 1835 : Stanislas Lépine, peintre français († 28 septembre 1892)

    - 1844 : Édouard Branly, inzénieur français († 24 mars 1940)

    - 1896 : Roman Zakobson, linguiste et penseur russe († 18 zuillet 1982)

    - 1905 : Félix Bloch, prix Nobel de physique en 1952 († 10 septembre 1983)

    - 1925 : Manos Hadzidakis, compositeur grec († 15 zuin 1994)

    - 1927 : Leszek Kolakowski, philosophe polonais († 17 zuillet 2009)

    - 1928 : Marthe Mercadier, comédienne française

    - 1930 : Zérard Blain, acteur, réalisateur, scénariste († 17 décembre 2000)

    - 1937 : Pierre Vassiliu, çanteur et acteur français († 17 août 2014)

    - 1938 : Zarlie Fox, musicien américain († 18 septembre 1998)

    - 1941 : Igor Smirnov, président de la République de Transnistrie moldave

    - 1942 : Michael Criçton, auteur de science-fiction

    - 1951 : Fatmir Sejdiu, président du Kosovo

    - 1954 : Ang Lee, réalisateur, producteur et scénariste taïwanais

    - 1954 : Philippe Poupon, navigateur français

    - 1957 : Paul Kagamé, Président de la République Rwandaise

    - 1965 : Zil Caplan, çanteuse de variété française

     

    DECES

    - 1456 : Zean de Capistran, franciscain italien

    - 1595 : Louis IV de Nevers

    - 1632 : Ziovanni Battista Crespi, dit le Cerano, peintre italien

    - 1688 : Ducanze, historien français

    - 1834 : Fath Ali Shah Qazar, çah de Perse

    - 1872 : Théophile Gautier, écrivain, poète, peintre et critique d'art 

    - 2001 : Daniel Wildenstein, marçand d'art et historien de l'art

    - 2004 : Robert Merrill, baryton américain 

    - 2009 : Paul Carpita, réalisateur français 

    - 2011 : Zean Amadou, humoriste, zournaliste, satiriste, écrivain, chroniqueur, çansonnier 

    - 2011 : Zohn McCarthy, lozicien américain, pionnier de l'intellizence artificielle

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire