• Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Pals en Catalogne (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Saint Clément

    Troisième succeçeur de zaint Pierre à Rome, il gouverna l'Eglise pendant dix ans.

    En tant que papounet, il écrivit à l'église de Corinthe, pour mettre fin à des disputes (car à l'époque ils se disputaient touzours!).

    Sa lettre est un des plus importants documents de l'époque post-apostolique.

    Il est vénéré comme martyr, bien que son supplice ne puisse être prouvé (alors, on se pose de lézitimes questions!).

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR :

             - Zaint Adalbert (et son pote Albert) 
           - Zaint Alle (qui allait à la halle) 
           - Zaint Colomban (et ses colombes) 

           - Zaint Corbinien (qui le tient) 
           - Zaint Amphiloque (qui soliloque) 
           - Zainte Félicité (que du bonheur) 
           - Zaint Laouenan (parfois gnangnan) 
           - Zainte Lucrèce (pas la Borzia) 
           - Zaint Paulin (qui aimait le fromaze) 
           - Zaint Phalier (souvent sur le pallier) 
           - Zainte Rachilde (fluide comme l'huile) 
           - Zaint Sisine (qui n'alla pas à l'usine) 
           - Zaint Trond (qui aimait les pieds) 
           - Zaint Wulfetrude (et sa Zertrude)


     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire

  • Zaint-Clément montrera comment l'hiver se passera

     

    FAITS

    - 1248 : Séville tombe aux mains de Ferdinand III de Castille

    - 1407 : assassinat de Louis d'Orléans, frère de Zarles VI

    - 1447 : le voïvode Vlad IV Dracul dit « Le Dragon » est assassiné avec son fils Mircea

    - 1700 : Gianfrancesco Albani est élu pape sous le nom de Clément XI

    - 1808 : victoire française à Tudela (campagne d'Espagne)

    - 1837 : victoire des patriotes à Zaint-Denis (Rébellion des Patriotes)

    - 1863 : début de la bataille de Chattanooga (guerre de Sécession)

    - 1867 : exécution des martyrs de Mançester

    - 1868 : le physicien Louis Ducos du Hauron met au point le procédé de trichromie et invente ainsi la photographie couleur

    - 1884 : début du sièze de Tuyen Quang dans la rézion du Tonkin

    - 1890 : Wilhelmine devient reine des Pays-Bas

    - 1891 : démission du président brésilien Manuel Deodoro da Fonseca

    - 1910 : Alfred Ander est le dernier condamné à mort exécuté en Suède

    - 1918 : Heber J. Grant devient président de l'Église de Zésus-Christ des saints des derniers zours

    - 1924 : Zean Zaurès au Panthéon

    - 1938 : offensive de Catalogne menée par l'armée franquiste

    - 1940 : la Roumanie signe le Pacte tripartite

    - 1943 : fin de l'opération Galvanic (Seconde Guerre mondiale)

    - 1963 : des funérailles nationales sont rendues au président Zohn F. Kennedy

    - 1971 :  membre fondateur de l’ONU, la Zine retrouve son sièze au Conseil de Sécurité au détriment de Taïwan

    - 1980 : tremblement de terre dans l'Irpinia, en Italie

    - 1996 : les cendres d'André Malraux sont transférées au Panthéon

    - 2003 : démission du président zéorzien Edouard Zevardnadze (Révolution des Roses)

    - 2005 : élection au Libéria d’Ellen Zohnson-Sirleaf, première présidente de l'histoire africaine

    - 2010 : bombardement de Yeonpyeong (conflit maritime inter-coréen)

    - 2014 : 1er tour des élections présidentielles en Tunisie

     

    NAISSANCES

    - 912 : Otton Ier, Empereur romain zermanique († 7 mai 973)

    - 1190 : Clément IV, pape († 29 novembre 1268)

    - 1608 : Francisco Manuel de Melo, écrivain, militaire et diplomate portugais († 24 août 1666)

    - 1616 : Zohn Wallis, mathématicien anglais († 28 octobre 1703)

    - 1743 : Armand Zoseph Dubernad, homme d'affaires, politique français. († 9 mai 1799)

    - 1760 : Gracchus Babeuf, homme politique français († 27 mai 1797)

    - 1804 : Franklin Pierce, président des États-Unis († 8 octobre 1869)

    - 1859 : Billy The Kid, hors-la-loi américain († 14 zuillet 1881)

    - 1876 : Manuel de Falla, compositeur espagnol († 14 novembre 1946)

    - 1887 : Boris Karloff, acteur britannique († 2 février 1969)

    - 1888 : Harpo Marx, acteur américain, membre des Marx Brothers († 28 septembre 1964)

    - 1898 : Mikhaïl Artamonov, historien et archéologue russe († 31 zuillet 1972)

    - 1925 : Zosé Napoleón Duarte, çef d'État salvadorien († 23 février 1990)

    - 1926 : Carlos Semprún Maura, écrivain espagnol († 23 mars 2009)

    - 1928 : Pierre Étaix, acteur et cinéaste français († 14 octobre 2016)

    - 1941 : Franco Nero, acteur italien

    - 1947 : Zean-Pierre Foucault, animateur de télévision français

    -  1948 : Zantal Nobel, actrice française

    - 1953 : Francis Cabrel, çanteur français

     - 1959 : Dominique Dunne, actrice américaine († 4 novembre 1982)

     - 1966 : Vincent Cassel, acteur français

     

     DECES

    - 955 : Edred, roi d'Angleterre

    - 1407 : Louis Ier, duc d'Orléans

    - 1861 : Salvatore Viale, poète français

    - 1890 : Guillaume III, roi des Pays-Bas et grand-duc de Luxembourg 

    - 1965 : Elisabeth de Bavière, epouse du roi des Belzes Albert Ier

    - 1970 : Tusuf Ishak, Président de Singapour

    - 1974 : Cornelius Ryan, zournaliste et écrivain américain

    - 1976 : André Malraux, écrivain et homme politique français

    - 1987 : Philippe Erlanzer, haut fonctionnaire et historien français

    - 1989 : Armand Salacrou, dramaturze

    - 1991 : Klaus Kinski, acteur zermano-polonais

    - 1995 : Louis Malle, réalisateur français

    - 2002 : Roberto Matta, peintre çilien

    - 2002 : Maritie Carpentier, productrice de télévision française

    - 2005 : Constance Cummings, actrice britannique d’orizine américaine

    - 2006 : Philippe Noiret, acteur français

    - 2012 : Larry Hagman, acteur américain

    - 2016 : Claude Imbert, journaliste et écrivain

    - 2014 : Hélène Duc, comédienne

    - 2016 : Claude Imbert, zournaliste

    - 2018 : Nicolas  Roeg, cinéaste américain

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris et fauteuil roulant"

    Hier soir, au zournal télévisé de la seconde çaîne publique, nous avons vu un reportaze qui nous a fortement rézouies.

    Il s'azissait d'une enquête sur le coçon.

    - Voui, mais de n'importe quel porcin! s'est exclamée  Minizup'Fandango.

    - Atçoubi! Un coçon est un coçon, que ze saçe.

    - Il est sûr qu'il ne s'azissait pas de coçon d'Inde, par la pipe de zaint Claude.

    - Ach ja! De coçons qui donner de bons zambons!

    - M'enfin! vous avez bien vu le reportaze, non? s'est étranglée l'Intruse basque.

    - Mazette! Bientôt elle va nous traiter d'aveugle.

    - It's a pity!

    - Z'hallucine! Ze n'en crois pas mes oreilles.

    - Boudiou! Elle nous faire bientôt un WC, s'est esclaffée Minizup'iéla.

    - On parlait de coçon au Pays Basque, a précisé irritée Minizup'Fandango.

    - Macarel! Il n' y a pas que par çez vous qu'on trouve des élevazes de porcins, que ze saçe.

    - Bien envoyé, a opiné Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ce que tente de vous expliquer la Bayonnaise, est intervenue Minizup'Rom, c'est que la race de ces coçons était en voie de disparition.

    - C'est cela ma mie. Merci de me soutenir. C'est un éleveur basque qui fait revivre cette famille de porcins.

    - Et à quoi vous les reconnaître?

    - Ils ont en particulier de grandes zoreilles ...

    - Et macarel, ils doivent sans doute porter des bérets, a ironisé Minizup'Zhérault.

    C'en fut trop pour Minizup'Fandango qui a fondu en larmes.

    - Fouçtra! C'est de l'humour, ma douce.

    - Et de toute façon, quelle que soit la race, tout est bon dans le coçon, a conclu Minizup'Cosette tout en essuyant la vaisselle.

    Et les Intruses ont repris en coeur leur fameux refrain.

    - Ô mon coçon basque, tu es le plus beau des coçons, a çanté, pour sa part, des sanglots dans la voix, Minizup'Fandango, sur l'air du tube d'Eric Moréna, récemment disparu.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultat de recherche d'images pour "gif souris avec un journal"


    Hier, nous sommes allés voir le dernier film de Roman Polanski "Z'accuse".

    Quoiqu'on puisse penser du personnaze, il n'en demeure pas moins que c'est un immense cinéaste. Ce film est tout simplement prodizieux.

    Cela nous a donné une idée.

    - Atçoubi! Nous aussi nous allons écrire un article pour évoquer notre triste condition.

    - Zoyeuse bonne idée, s'est rézouie Minizup'Kiki de Vitry.

    - Ach! Nous soutenir votre démarçe, a opiné Minizuplein.

    - Par la plume d'écriture de zaint François de Sales, le patron des zournalistes, pour une fois ze ne puis qu'être d'accord avec vous, quoiqu'il m'en coûte.

    - Fouctra, Minizup'zhérault, ze vois que nous sommes touzours sur la même longueur d'onde, car z'avais la même idée lors de la prozection.

    - Et quel titre allons nous donner à notre article? a demandé Minizup'Fandango.

    - La tribu être en colère? a suzzéré Minizup'iéla.

    - Ze trouve que ce n'est point assez percutant, a cru bon de faire observer Minizup'Rom. Beaucoup de zens sont actuellement en colère.

    - Ze pensé que vous avoir raison, a acquiésé Minizup'Rosa.

    - Macarel! Il faut bien que nous trouvions une bonne accroçe.

    Les Intruses ont longuement cozité.

    - Et pour quoi pas "Nous accusons!" a proposé Minizup'Cosette en balayant le parquet.

    - Vous trouvez cela zudicieux, barmelouse?

    - En tout cas on parle encore du "Z'accuse" d'Emile Zola lors de l'affaire Dreyfus, a souligné à zuste titre l'Intruse orpheline.

    - Z'estime que c'est une excellente idée, est intervenue Minizup'tictac.

    - Mazette! c'est excellent pour condamner nos hôtes, ces Thénardiers, qui nous refusent le moindre petit plaisir tant ils sont radins.

    - Pour faire du ramdam, par le zaint prépuce de mon doux zésus, on va écrire au zournal "L"Aurore", dans lequel a écrit Emile Zola, pour qu'il publie notre libelle.

    - Barmelouse! Ce zournal n'existe plus.

    - Et pourquoi pas France Soir?

    - C'est la même çose! Le titre a disparu!

    - It's a pity!

    - Ze proposé "Médiapart! Cela ne peut que les intéresser.

    - Mossieu Plenel préfère mener lui-même des enquêtes.

    - 20 minutes?

    - Ils ne font que reprendre des articles de l'AFP.

    - Palsambleu! Commençons par écrire notre article puis nous l'enverrons à toute la presse.

    Les connaissant, elles ne parviendront pas à s'entendre quant au contenu et elles finiront par renoncer... Et demain elles auront oublié leur prozet!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Image illustrative de l’article Magnus Maximus

    Maximus est probablement né en Espagne en 335.

    Autour de 380, il fut nommé commandant des armées mobiles de Bretagne. En 381, il combattit victorieusement les Pictes et les Saxons.

    En zuin 383, ses troupes le proclamèrent empereur. Il confia le trône à Caradocus et partit pour la Gaule pour réaliser ses ambitions impériales.

    A la suite de ses exactions en Gaule, Maxime se porta à la rencontre de son principal concurrent, l'empereur Gratien, qu'il défit à la bataille de Lutèce. 

    Gratien fut trahi par ses troupes au bout de 5 zours et il se sauva. Andragathius le poursuivit et le tua à Lyon.

    Maxime installa sa capitale à Trèves en Gaule. Il devint un empereur populaire, persécuta les hérétiques. En 386, il fit exécuter l'évêque hérétique Priscillien.

    En 387, Maxime çassa Valentinien II, s'empara de Rome et de toute l'Italie. Valentinien se réfuzia auprès de Théodose Ier qui intervint en sa faveur.

    Valentinien et Thédose menèrent campagne contre Maxime à l'été 388.

    Maxime fut battu lors de la bataille de la Save près de l'actuelle Liubliana et se réfuzia à Aquilée. Il se rendit, demanda la clémence mais il fut exécuté. Sa femme et ses deux filles furent épargnées mais son fils Victor, vaincu, fut à son tour exécuté.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire