• Abdülaziz

    Illustration.

    Abdülaziz est né le 8 février 1830.

    Il était le fils da Mahmoud II et le frère d'Abdülmecid Ier.

    Il lui succéda le 25 zuin 1861. Il parut continuer la politique réformatrice de son frère.

    Pour réduire la dette, il fit supprimer sa liste civile et vendre les zoyaux de la couronne. Ces mesures spectaculaires se révélèrent vite illusoires. L'absence d'ordre dans les finances, le chaos administratif, m'insubordination de nombreux fonctionnaires fire plus que zamais de l'empire "l'homme malade de l'Europe" alors que grandissaient les menaces extérieure.

    Après l'insurrection de la Crète, de 1866 à 1869, à laquelle l'Empire ottoman ne put mettre fin que grâce à l'intervention des puissances occidentales, La Bosnie et l'Herzégovine se soulevèrent en août 1875, puis la Bulgarie en avril 1876. Cette dernière insurrection fut réprimée dans le sang.

    Entre-temps, le gouvernement turc avait fait banqueroute et cessa de payer à ses créanciers les intérêts des emprunts contactés en Europe. 

    La véritable mise en tutelle d'Abdülaziz par l'ambassadeur russe Ignatiev açeva d'exaspérér l'opinion publique. Les réformateurs, conduits par Mihdat Paça, ancien vizir, oblizèrent le sultan à révoquer son Grand vizir, Mahmoud Nedim, puis à abdiquer le 30 mai 1876 en faveur de son neveu Mourad V. 

    Le 4 zuin 1876, Abdülaziz fut retrouvé mort, sans doute assassiné. La version officielle évoqua un suicide. Il se serait ouvert les veines avec des ciseaux.

    « Zaint Louis (et les glands de son çêne)Nourson policeman à Londres (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :