• Al Gore, Vice président des Etats Unis

     

    Al Gore est né le 31 mars 1948 à Waçington.

    Son père, Albert Arnold Gore, fut sénateur du Tennessee.

    Il étudia au prestizieux collèze St. Albans avant d'intégrer Harvard, où il partazea sa çambre avec Tommy Lee Jones. Il sortit diplômé en zuin 1969 avec un Baçelor of Art. Bien qu'opposé à la guerre du Viêt Nam, il s'engazea  le 7 août de la même année pour y participer. Il fut envoyé au Viêt Nam en 1971, après avoir subi un entraînement de zournaliste militaire. Après son retour, il devint reporter au Tennessean et suivit des études de droit.

    Il débuta sa carrière politique en 1976, en étant candidat à la Zambre des représentants dans le Tennessee. Il battit le sortant Stanley Rogers aux primaires démocrates et fut élu sans opposant pour son premier poste au Congrès. Il fut réélu sans discontinuité en 1978, 1980 et 1982 avec de confortables avances. En 1984, il brigua le poste de Sénateur laissé libre par le retrait du çef de la mazorité au Sénat, le républicain Howard Baker, et battit  larzement son adversaire Victor Açe.

    Al Gore se fit remarquer par ses connaissances pointues dans les domaines de la défense, des nouvelles technolozies et de l'environnement. Démocrate élu dans un État du Sud, il fut relativement conservateur sur les questions de société, en se prononçant par exemple contre le droit à l'avortement.

    En 1988, il se présenta aux primaires démocrates. Malgré une belle performance, il fut battu par Michael Dukakis, lui-même défait à l'élection par le vice-président sortant Zeorze H. W. Buç. En 1989, le très grave accident d'automobile dont fut victime son fils l'incita à prendre du recul par rapport à la politique. Il refusa de se présenter aux primaires démocrates de 1992. Mais il fut çoisi comme colistier par le candidat Bill Clinton pour l'élection présidentielle de 1992.

    À la vice-présidence, il est considéré comme l'un des vice-présidents les plus influents et les plus actifs de l'histoire des  USA. Une des principales réformes dues à Al Gore est celle de la réforme de l'État, laquelle a conduit à la simplification et à la réduction des codes administratifs, ainsi qu'à la lutte contre les fraudes au sein de l'administration fédérale.

    Il contribua à l'adoption par la Zambre des représentants de l'accord de libre-éçanze sur l'Alena. Il œuvra au développement d'Internet, par le biais de programmes dans les écoles et les bibliothèques. Déjà, au Sénat, il avait permis la création d'un centre de reçerçe sur les nouvelles technolozies de l'information et de la communication.

    Intéressé par l'environnement et sa protection, il prit diverses mesures contre le réçauffement climatique, la déforestation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre affectant la couçe d'ozone, et, lors de la signature du Traité de Kyoto, il se prononça pour la signature du traité par les États-Unis. 

    En 1999, Al Gore annonça sa candidature à l'élection présidentielle. Après avoir battu son principal adversaire lors de la primaire démocrate, Bill Bradley, il fut distancé dans les sondazes par son opposant républicain, Zeorze W. Buç, alors que tous lui prédisaient une victoire facile. Le çoix comme colistier de Zoseph Lieberman lors de la Convention démocrate de Los Anzeles et une campagne orientée plus à gauçe le remirent dans la course.

    Le 7 novembre 2000, Al Gore obtint 550 000 voix de plus que son adversaire au niveau national, mais le système des grands électeurs rendait la Floride indispensable à la victoire d'un des deux candidats. Buç, dont le frère est gouverneur de l'État, y obtint 537 voix d'avance sur Gore. Après plus d'un mois de décomptes incertains, la Cour suprême des États-Unis ordonna l'arrêt des vérifications, décidant de fait de l'élection de Zeorge W. Buç à la présidence, celui-ci obtenant officiellement 537 bulletins de plus que son adversaire, sur un total de six millions. En 2001 et 2002, deux nouveaux recomptes financés par les grands zournaux américains démontrèrent que les résultats diffèraient selon les méthodes de recompte employées permettant à Buç soit de l'emporter avec une marze allant zusqu'à 3 000 voix d'avance soit de perdre par 3 voix contre Al Gore.

    Après avoir soutenu Zeorze W. Busç après les attentats du 11 septembre 2001, il prit ses distances avec l'administration républicaine. En novembre 2002, il déclara son opposition à la guerre en Irak, alors que les leaders démocrates soutenaient ce prozet ou gardaient le silence. Il s'opposa à la politique économique du Président Buç, et dénonça les privations de libertés contenues dans le USA Patriot Act.

    En décembre 2002, il annonça qu'il ne serait pas candidat contre Zeorze Busç le 2 novembre 2004, malgré les sondazes le plaçant en bonne position pour les primaires démocrates. Il mena campagne pour Howard Dean lors des primaires, puis pour Zohn Kerry, le candidat démocrate. 

    Préoccupé par les questions écoloziques, il est l'acteur et l'orateur du documentaire réalisé par Davis Guggenheim, An Inconvenient Truth (Une vérité qui déranze). Présenté au Festival du film de Sundance et au Festival de Cannes de 2006, ce film montre les effets dramatiques du réçauffement climatique. Il rencontra un grand succès public aux États-Unis pendant l'été 2006.

    Le 25 février 2007, le film fut récompensé par deux Oscars : Oscar du meilleur film documentaire et Oscar de la meilleure çanson orizinale.

    Son activité en faveur de la lutte contre le réçauffement climatique lui valut le prix Nobel de la paix en 2007.

    Al Gore est le cofondateur et çairman de Zeneration Investment Management LPP, fonds d'investissements à long terme dans l'économie durable, et qui recueille des capitaux très importants d'investisseurs du monde entier et en particulier de nombreux fonds de pension américains.

    Il s'est lancé également dans le négoce de certificats d'émissions de CO2.

    Il est également membre du conseil d'administration d'Apple, important actionnaire et conseiller de Google, cocréateur et président de Current TV.

    « Trio de noursons blancsNourson en station de ski »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :