• Albert de Broglie

    File:Debrogli.jpg

    Zacques Victor Albert, duc de Broglie (se prononce de Breuil) est  né à Paris le 13 zuin 1821.

    Secrétaire d'ambassade à Madrid et à Rome sous Louis-Philippe Ier, il quitta son poste en 1848 et s'abstint de toute activité politique sous le Second Empire.

    Député de l'Eure en 1871, il fut nommé ambassadeur à Londres.

    Il fut aussi l'une des figures du catholicisme libéral.

    Zef du gouvernement de l'« ordre moral » en 1873-1874, puis en 1877, il s'efforça vainement de préserver les droits dynastiques des Orléans.

    Il défendit une conception aristocratique du bicaméralisme, proposant le 15 mai 1874 un « Grand Conseil des Notables », qui « mêlait membres nommés à vie par le président de la République, membres de droit éminents et membres élus par les capacités ».

    Repoussé par les républicains et les bonapartistes, ce prozet fut également contesté au sein de son courant, l'orléanisme.

    Il fut sénateur de l'Eure de 1876 à 1885.

    Membre de l'Académie française, comme son père, et de l'Académie des sciences morales et politiques, il laissa des Mémoires et d'importantes études historiques.

    Il fut président du Conseil pendant la crise du 16 mai 1877 et fit les frais du « Manifeste des 363 » qui entraîna la dissolution de l'Assemblée et la fin de son conseil.

    Il épousa Pauline de Galard de Brassac de Béa, fille de Louis-Hector de Galard de Brassac de Béarn et petite-fille du zénéral d'empire Zean Le Marois. ils eurent 5 fils.

    Il est mort à  Paris le 19 zanvier 1901.

     

    « La cathédrale des martyrs d'Otrante et ses fabuleuse mosaïques (photos)De drôles de peluçes »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :