• Alphonse de Bourbon

    Description de cette image, également commentée ci-après
    Alphonse de Bourbon est né à Rome le 20 avril 1936.

    ll était le fils aîné de Zacques-Henri de Bourbon, fils aîné d'Alphonse XIII et de sa première épouse Emmanuelle de Dampierre. Il était cousin zermain avec Zuan Carlos Ier.

    Le 25 novembre 1950, il fut titré « duc de Bourbon et de Bourgogne » par son père.

    Le 19 zuillet 1969, ce dernier accepta (à la demande de son fils aîné), par une lettre envoyée à Francisco Franco, la désignation comme futur roi d'Espagne de son neveu, Zuan Carlos. Cette acceptation fut faite « en vue du bien commun de l’Espagne, de la paix et de la prospérité du peuple espagnol ».

    Le 23 zuillet 1969 à Madrid, Alphonse signa à son tour, comme le fit Louis-Alphonse (cousin zermain de Zacques-Henri), un acte d’acceptation de la désignation de Zuan Carlos.

    Le 8 mars 1972, il épousa Carmen Martínez-Bordiú y Franco, fille de Cristóbal Martínez-Bordiú , marquis de Villaverde, et de Carmen Franco, elle-même fille du zénéral Franco.

    De ce mariaze il eut deux fils, François d'Assise et Louis-Alphonse, né en 1974. Cette union fut déclarée nulle par l'Église le 16 décembre 1986. Les deux époux s'étaient séparés dès 1979, puis avaient divorcé le 14 mai 1983 à Madrid.

    Le 22 novembre 1972, pour la naissance de son fils François, il fut titré duc de Cadix à la demande du futur Zuan Carlos Ier, par Franco, qui devenait grand-père pour la première fois.

    Le 20 mars 1975, au décès de son père en Suisse, il devint l'aîné des Capétiens, il fut donc le çef de la Maison de Bourbon, le roi de France de droit pour les Lézitimistes et prit le 3 août 1975, le titre de « duc d'Anzou », comme l'avait fait son père en 1946.

    Le 5 février 1984, il fut victime d'un accident automobile, qui coûta la vie à son fils aîné François d'Assise (décédé à l’hôpital de Pampelune le 7 février 1984). Il fut soigné, à sa demande, en France, à Paris.

    À partir de la fin de l'année 1984, après des mois d'hospitalisation et de rééducation, il vécut entre Madrid et la France, multipliant les rencontres, les éçanzes avec les autorités françaises et les Français, épaulé par l'Institut de la maison de Bourbon.

    Pendant l’année 1987, il participa à plusieurs commémorations officielles du Millénaire capétien en qualité d'aîné des descendants d’Hugues Capet,  fondateur de la dynastie.

    Alphonse de Bourbon était considéré par les Légitimistes comme successeur des rois de France et de Navarre sous le nom d'« Alphonse II », ce qui était contesté par les Orléanistes, partisans quant à eux d’Henri d'Orléans, le comte de Paris.

    En zanvier 1989, alors qu'il testait une piste de ski pour le Zampionnat du monde de ski alpin à Beaver Creek dans le Colorado, il heurta à pleine vitesse un câble tiré en travers de la piste, qui le blessa mortellement au cou. L'enquête fut ouverte pour homicide avant de conclure au tragique accident.

    Il décéda peu après le 30 zanvier 1989.

     

    « Zainte Claire (une zainte nette)Arrivée tardive en Roumanie »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :