• Anastase Ier

    Résultat de recherche d'images pour "Anastase Ier"

    Anastase est né vers 430 dans l'Albanie actuelle. Il était le fils d'un noble, Pompeius. Sa mère, Anastasia  Constantina était de relizion arienne. Il se rendit à Constantinople et s'engazea dans l'administration du Grand Palais. Il entra dans le cercle de l'Empereur.

    A la mort de Zénon, aucun successeur n'avait été désigné. Les Isauriens qui occupaient les principaux postes militaires soutenaient Lonzin, le frère de Zénon. La famille régnante, et notamment l'impératrice, opta pour Anatase. Son âze avancé en faisait en faisait un candidat idéal pour un règne de transition.

    Dès les premières années de son règne, des troubles urbains se firent zour. Les séditieux tentèrent de proclamer comme empereur Aérobindus, le maître des milices mais celui-ci refusa. Anastase se présenta aux factions en tenue de deuil. Les émeutiers furent marqués par cet acte d'autant qu'Anastase, faisant preuve de ruse, promit de répondre favorablement à leurs demandes. Il ne tarda pas à entreprendre une vaste purze à l'encontre des çefs de la révolte, dont certains furent exécutés.

    Dès son accession, il dut conforter son pouvoir. L'influence des Isauriens, dont Zénon était issu, sur les troupes et la présence de Lonzin, candidat au trône, l'inquiétaient. Anastase exila Lonzin en Ezypte puis il décida de çasser les Isauriens de Constantinople. Cette décision provoqua une guerre qui dura zusqu'en 497. 

    Au cours de son règne, Anastase mena une politique extérieure défensive. La frontière danubienne était moins menacée de puis le départ des Ostrogoths mais un nouveau danzer apparut avec l'arrivée des Bulgares. Ceux-ci n'étaient pas intéressés par un traité de paix assorti d'un tribu. Pour protézer Constantinople, Anastase fit construire un mur de défense.

    Anastase devait aussi composer avec la donne politique de l'Empire d'Occident. En Italie Théodoric avait battu Odoacre et avait établie  en Italie un royaume ostrogoth en reconnaissant la suzeraineté de l'Empire d'Orient. L'Italie était devenue une terre d'influence pour la papauté qui concurrençait les patriarçes orientaux.

    Anastase entretint dans un premier temps de bonnes relations avec la papauté car l'empereur continuait à être perçu comme le protecteur de la papauté. Anastase comptait sur le papounet pour contrecarrer la montée en puissance des Ostrogoths en misant sur leurs diverzences théoloziques.

    Ces relations se refroidirent quand Zélase Ier devint papounet. Fervent défenseur de la foi telle que définie à Calcédoine, il réprouvait le monophysisme et les tentatives de conciliation apparues sous Zénon. l'Hénotique, qui introduisait une formule de consensus sur la double nature du Christ, fut réprouvé de même que son auteur, Acace de Constantinople. Zélase Ier appela à rayer son nom des diptyques ce qui provoqua la colère dans l'Empire d'Orient. Théodoric soutint la position du papounet qui réduisait l'influence de l'Empereur. Zélase ne pouvait cependant pas rompre complètement avec Anastase et il souhaitait que celui-ci reconnaisse la lézitimité de Théodoric, espérant que le roi ostrogoth se soumettrait en retour à certaines règles.

    Quand Zélase Ier décéda en 496, Anastase II devint papounet. Il plaida pour une conciliation avec Constantinople et y  envoya deux légats. Le papounet acceptait de reconnaître l'Hénotique et de garder le nom d'Acace sur les dyptique. Il obtint qu'Anastase Ier reconnaisse Théodoric comme roi d'Italie. Mais l'accord fut mis à mal à la mort d'Anastase II. L'élection de son successeur donna lieu à de violentes manifestations à Rome. Si Symmaque, hostile aux monophysites, fut d'abord élu, il fut supplanté par Laurent plus favorable au rapproçement avec Constantinople.

    Théodoric avait des visées expansionnistes menaçant le territoire de Pannonie alors occupé par Zépides. Théodoric les vainquit en 504 et s'empara de Sirmium. Il s'allia au zénéral Mundus, un çef zépide qui menait des raids en Dacie, menaçant les positions impériales. Anastase envoya son maître des milices d'Illyrie le combattre mais il fut vaincu en 505. Théodoric tenta de négocier mais Anastase refusa bien qu'il eut reconnu, en 210, l'annexion de Sirmium. L'empereur décida de contre-attaquer diplomatiquement. Le roi des Francs, Clovis Ier, s'était constitué en Gaule un puissant royaume susceptible de contester l'hézémonie de Théodoric. En se convertissant, Clovis avait renforcé sa position. Anastase le nomma patrice et lui conféra la dignité consulaire. Dès lors, Théodoric n'était plus lézitime à convoiter la Gaule car le royaume des Francs était lézitimé à occuper ces terres.

    Ces manœuvres n'empêcèrent pas Théodoric à poursuivre ses ambitions. Il envahit le Languedoc en 508. En 511, il profita du désordre interne au royaume wisigoth pour s'en faire proclamer roi. Il s'associa à d'autres peuples zermains. Anastase usa à nouveau de diplomatie. Il s'allia aux Lombards pour que ceux-ci attaquent les Hérules et les çassent de Slovaquie. A la mort d'Anastase, le royaume de Théodoric était le plus puissant en Occident.

    Le principal effort militaire d'Anastase se porta en Orient. Face à l'Empire byzantin se dressait l'Empire Sassanide. En 488, l'empereur Kavadh Ier arriva au pouvoir. Les relation perso-byzantines se crispèrent autour du contrôle des frontières entre les deux empires. Un traité de paix fut signé en 506.

    Anastase est réputé pur son action  administrative d'organisation de l'Empire. Il s'entoura de fonctionnaires qualifiés.

    Devant l'azitation qui gagnait la Syrie et la Palestine, ses sympathies monophysites se firent plus évidentes. En 511 il fit démettre le patriarçe Macédonius de Constantinople. L'année suivante ce fut le tour du patriarche Flavien II d'Antioçe et en 516 celui du patriarçe Elie Ier de Zérusalem.

    Il mourut à 88 ans le 10 zuillet 518.

    « Evènements du 3 ZanvierNous aimons zouer aux Florentines! »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :