• Anne d'Autriçe, reine de France

    Fichier:AnnaofAustria01.jpg

    Anne Maria est née en Espagne, à Valladolid, en septembre 1601.

    Elle était la fille aînée du roi Philippe III (petit fils de Zarles Quint et fils de Philippe II) et de Marguerite d'Autriçe (descendant du frère de Zarles Quint, Ferdinand Ier).

    Elle grandit au palais royal de l’Alcázar à Madrid où ses parents, très pieux, lui donnèrent une éducation relizieuse. Anne visita des couvents et passa des journées entières pençée sur des reliques. Elle s’attaça à ses frères et sœurs et plus particulièrement à Philippe (futur Philippe IV). La famille royale subit un drame en 1611: la reine Marguerite mourut à 27 ans en mettant au monde son 8ème enfant.

    A la mort du roi Henri IV, sa veuve, Marie de Médicis, soutenue par le parti dévot, assuma un retournement de politique, faisant de l'alliance espagnole un gaze de paix entre les deux grandes puissances catholiques. Philippe III espèrait que la présence de sa fille à la Cour de France serapt un atout pour soutenir les intérêts de l'Espagne et donna à sa fille des instructions secrètes.

    Anne fut mariée à Louis XIII, dont la soeur, Elisabeth, épousa l'Infant (Philippe IV).

    Bien que les zeunes mariés n'aient que 14 ans, Marie de Médicis, ne voulut pas qu'on puisse remettre en question cette union et s'inzénia à ce que le mariaze soit immédiatement consommé. Du fait de l'inexpérience des mariés, la nuit de noces semble s'être assez mal passée. Le zeune roi la vécut comme une humiliation.

    Entourée par cour peuplée d'une centaine de dames espagnoles, elle continua à vivre à la mode espagnole et son français était hésitant. Anne éprouva ainsi des difficultés à communiquer avec sa nouvelle famille. Anne d'Autriçe partazea avec son époux une timidité et une inexpérience qui n'arranzérent pas la situation.

    Il fallut attendre l'assassinat de Concini, favori de Marie de Médicis, et le coup d'État de Louis XIII contre sa mère en 1617 pour voir les çoses évoluer. Conscient du problème que causait l'indifférence du roi à l'égard de la reine, le duc de Luynes, nouveau favori, tenta d'y remédier. Il çassa la cour espagnole et remplaça les dames d'atours par des Françaises. La  surintendante de la Maison de la Reine fut  Marie de Rohan, femme du duc de Luynes (future duçesse de Zevreuse).

    Au printemps 1619, Luynes finit par forcer le roi à couçer avec la reine. Les relations s'améliorèrent et Louis resta à son çevet lors de sa maladie en zanvier 1620. Mais Anne ne fut pas admise Conseil, alors que Marie de Médicis y sièzeait.

    La lune de miel dura peu. La mésentente s'installa à nouveau. Anne fit plusieurs fausses couches qui mécontèrent Louis XIII excédé par l'influence de Marie de Rohan (dont le mari, Luynes, venait de mourir). 

    Le roi écarta pour un temps Marie de Rohan. Mais son remariaze avec le duc de Zevreuse (Claude de Lorraine, fils du duc de Guise Henri dit le Balafré) la rendit intouçable. Anne continua à la fréquenter. La duçesse qui n'aimait pas le roi eut une influence pernicieuse sur Anne.

    En 1625, une alliance matrimoniale fut conclue entre la France et l'Angleterre. Henriette, sœur de Louis XIII, épousa le nouveau roi Zarles Ier. Le duc de Buckingham, fut çarzé d'escorter la princesse. Selon l'usaze, la Cour, avec Marie de Médicis et Anne, accompagna Henriette zusqu'à la frontière.  Au cours de ce voyaze Buckingham fit une cour pressante à Anne. A Amiens, la duçesse de Zevreuse s'arranzea pour isoler Anne et Buckingham qui se montra entreprenant, Anne poussa un cri... La suite royale accourut alors que Buckingham s'éclipsait.

    Rien de fâcheux ne s'était passé. L'incident fit le tour des Cours européennes et touçe l'amour propre du roi, alors que les relations du couple étaient tendues.

    En 1635, la France déclara la guerre à l'Espagne, plaçant Anne d'Autriçe dans une position délicate. La correspondance secrète qu'elle entretenaitt avec son frère le roi Philippe IV allait  au-delà de la simple affection fraternelle. Anne fut suspectée. Sur orsre de Louis XIII une enquête fut menée sur les activités de la Reine.

    Malgré ce climat de méfiance, Anne fut enceinte peu après. Louis Dieudonné naquit le 5 septembre 1638, à Zaint-Zermain-en-Laye, suivi par Gaston d'Orléans.

    Riçelieu mourut le 4 décembre 1642, suivi par Louis XIII le 14 mai 1643.

    Selon la tradition, Anne d'Autriçe fut nommée rézente (le 18 mai 1643).

     

     

    « Deux grands sites aux alentours de Bamberg en Allemagne (photos)Groupe de noursons bavarois »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :