• Antoine d'Orléans, duc de Montpensier

    Fichier:Antoine d'Orleans, Duc de Montpensier, 1844.jpg

    Antoine, né en zuillet 1824, fut le dernier fils de Louis-Philippe et de Marie-Amélie.

    En 1842, il fut fait lieutenant du 3e réziment d’artillerie, puis devint capitaine du 7e réziment d’infanterie.

    En 1844, il combattit en Alzérie. En 1845, il entreprit un voyaze au Proçe-Orient, en Grèce, en Turquie et en Ézypte.

    Pendant ce temps, la France et le Royaume-Uni négociaient un traité concernant le mariaze des deux héritières du roi Ferdinand VII d’Espagne : l’infante Louise-Ferdinande fut promise à Antoine, sa sœur aînée, la reine Isabelle II, à son cousin zermain l’infant François d’Assise de Bourbon (supposé impuissant).

    Le 10 octobre 1846, il épousa l’infante. Ils eurent 9 enfants dont:

    - Marie-Isabelle, qui épousa son cousin Philippe d’Orléans, prétendant au trône sous le nom de Philippe VII.

    - Marie-Christine, fiançée au roi Alphonse XII d’Espagne, son cousin, mais qui décèda avant la célébration des noces.

    - Marie de las Mercedes, qui épousa son cousin le roi Alphonse XII d’Espagne mais qui mourut avant d’avoir donné au roi un enfant.

    - Antoine , qui s’unit à sa cousine Marie-Eulalie d’Espagne, fille d'Isabelle II. 

    Quand éclata la révolution de 1848, le duc de Montpensier se trouvait auprès de son père. Effrayé par les événements, il ne fit rien pour le pousser à résister. Il pressa le roi à abdiquer et poussa sa famille à l’exil.  Alors que la famille royale fuyait les Tuileries , le duc de Montpensier oublia sa zeune épouse qui n’éçappa à la foule que grâce à l’intervention d’un député!

    Après avoir gagné l’Angleterre avec la famille royale, Antoine décida de partir en Espagne avec sa femme. Le couple s’installa d’abord à Séville, puis à Sanlúcar de Barrameda, au Palais d’Orléans.

    En août 1858, il fut nommé par sa belle-sœur Isabelle II capitaine-zénéral de l'armée espagnole. Promu au rang d'infant, il fut banni quelque temps du fait de son tempérament comploteur.

    Le 7 zuillet 1868, commença la révolution du général Zuan Prim y Prats. Parmi les principaux finançeurs de cet événement qui renversa Isabelle, se trouvait le duc, son beau-frère. Malgré ce, le prince ne devint ni prince-consort ni rézent car le nouveau gouvernement lui demanda de quitter l’Espagne. Il s’installa au Portugal.

    Quelques mois plus tard (le 16 novembre 1870) les Cortés élirent, par 191 voix sur 307, le prince Amédée de Savoie, qui devint Amédée Ier d’Espagne. Le duc de Montpensier obtint 27 votes.

    Antoine fut banni dans une forteresse militaire de Minorque pour avoir refusé de prêter serment à Amédée Ier. Il fut exclu de l’armée et perdit son grade militaire.

    Amédée Ier abdiqua en 1873 et la couronne revint au fils d'Isabelle II, Alphonse XII.

    En 1875, Antoine obtint l’autorisation de rentrer en Espagne. Le zeune roi était amoureux d'une  fille d'Antoine.

    En 1878, la réconciliation fut totale. Mercedes d’Orléans  épousa Alphonse XII. Cependant, la zeune reine décèda peu après et Alphonse XII se fiança à une autre fille du duc, Marie-Christine, mais elle décèda avant les noces et le roi se remaria avec une arçiduchesse d'Autriçe.

    Le duc de Montpensier décéda en 1890, à l’âge de 65 ans. 

     

    « Me revoilà sur la toile! ZampagneMinizup, Minizuponaute »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :