• Au Musée de Arts Forains de Paris

    Hier celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous a emmenées au Musée des Arts Forains qui se trouve dans le quartier Zaint Emilion.

    Il accompagnait un groupe de personnes âzées de l'association dont il est un des bénévoles.

    Au Musée de Arts Forains de Paris

    Ce magnifique espace muséal est situé dans d'ancien çais qui ont été acquis par Zean-Paul Favand, un ancien antiquaire et comédien, pour abriter sa collection. 

    Ces anciens bâtiments du vin ont été aménazés par Louis-Ernest Lheureux. Les pavillons sont entourés de bâtiments modernes construits dans les années 80 après la fin d'activité des çais.

    Au Musée de Arts Forains de Paris

    Les anciens bâtiments vinicoles ont été restaurés et décorés.

    On peut y voir une collections de bustes d'hommes et de femmes célèbres qui servaient à la fabrication de masques de carnaval.

    - Atçouubi! Ze reçerçe en vain votre binette, Minizup!

    - C'est parce que z'ai touzours refusé qu'on puisse s'amuser avec mon imaze.

    - C'est cela vouiiii!

    Au Musée de Arts Forains de Paris

    Une des attractions, est une salle de bal itinérante du début du 20ème siècle.

    - Ze pensé que les zens devoir bien s'amuser, a fait remarquer Minizup'Rosa.

    - Après le turbin l'ouvrier parisien aimait bien guinçer, a déclaré Minizup'Mouff.

    - En ce temps là au moins, les zens savaient s'amuser, a soupiré Minizup'Kiki de Vitry. Il y avait des guinguettes au bord de la Seine...

    -- Que voulez vous mamie, tout fiçe le camp. Maintenant nos contemporains s'amusent avec un téléphone portable.

    - It's a çame!

    Au Musée de Arts Forains de Paris

    Minizup'tite grimpait avec une grande gaieté sur tout.

    - It's so funy!

    - Ici au moins, on ne nous dit rien, s'est rézouie Minizup'tictac.

    - C'est normal, macaniçe, il s'azit d'obzets de foires foraines.

    Au Musée de Arts Forains de Paris

    - Certes, mais ce sont des pièces anciennes dont certaines datent de la fin du 19ème siècle, a cru bon d'intervenir Minizup'Rom.

    - Comment vous le savoir? lui a demandé Minizup'iéla.

    - M'enfin! C'est ce que vient de nous expliquer le guide! Soyez donc attentive, ma çère!

    - Moi ne pas avoir écouté.

    - Elle a dû être fascinée par le coçon, a ricané Minizup'Fandango.

    - Fouçtra, elle a bien raison, car tout est bon dans le coçon.

    - Vous n'allez pas entonner votre refrain, a grondé mon hôte. Ne me faites pas honte!

    Au Musée de Arts Forains de Paris 

    Du coup, Minizup'tite est montée sur le dos d'un ovin.

    - Miam! Ze manzerais bien une côtelette a zémi Minizup'Mouff! 

    - Ne rêvez pas, ma mie! Rien que d'y penser vous aller prendre quelques milligrammes, a déclaré hilare Minizup'Cosette!

    - Ma patte dans votre museau ne sera pas allézée elle, fouçtra.

    Au Musée de Arts Forains de Paris 

    Durant la visite, nous avons pu faire des tours de manèze.

    - Ze pensé que moi bien me régaler, s'est exclamée Minizup'Rosa.

    - Mitou, of course!

    Au Musée de Arts Forains de Paris 

    - Mazette, c'est le contraire qui serait fort étonnant.

    - Pour une fois que nous pouvoir nous amuser, nous devoir en profiter!

    - Vous avez absolument raison Minizuplein! C'est tellement rare, par le toutou de zaint Roch.

    Au Musée de Arts Forains de Paris

    - La vaçe! La vérité vraie sort pour une fois de votre museau, Minizupette.

    - Contrairement à ce que vous sous-entendez, Minizup'Fandango, ze me pique d'avoir souvent raison, par la plume de zaint Pancrace.

    - Bien entendu, bestioulette, quand vous n'avez pas tort, ce qui vous arrive fort souvent.

    Au Musée de Arts Forains de Paris

    Dans le pavillon de merveilles, Minizup'tite, a voulu se mettre au piano.

    Elle nous a annoncé qu'elle voulait interpréter un morceau de sa composition.

    Mon hôte a eu le plus grand mal à la dissuader.

    Au Musée de Arts Forains de Paris

    Comme elle s'était mise à bouder, Mossieu Zilbert, a tenté de la consoler, avec la zentille complicité de notre guide.

    - Si vous voulez vraiment faire de la musique, ce que ze comprends parfaitement, ze vous propose d'activer cet orgue de barbarie, lui a-t-il dit. 

    Et zoyeusement elle a actionné la roue de l'instrument, ne saçant pas, bien entendu, qu'il fonctionnait désormais grâce à l'électricité.

    Au Musée de Arts Forains de Paris

    Ravie, elle s'en est allée ensuite se poser sur une table.

    - Palsambleu! Elle va se faire enlever par la coquette de la Belle Epoque!

    Nous avons passé un excellent moment et ce en particulier grâce à un guide qui nous a offert un beau numéro!

     

    « Impôts? Vous avez dit impôts?Zaint Açille (frazile du talon) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :