• Au pays de Mary Poppins? Non, en Belzique!

    - Où allez vous nous emmener auzourd'hui, mossieu Zizi? a demandé Minizup'Kiki de Vitry.

    - Nous allons retourner en Belzique pour visiter les cités de Poperinze et d'Ypres.

    - Nous visiter le pays de Mary Poppins?

    - Ié! Nous voir des pingouins?

    - Boufarelles! Ecoutez donc ce qu'on vous dit et cessez de déformer tous les noms. C'est la ville qui s'appelle Poperinze. Rien à voir avec Mary Poppins!

    - En tout cas, fouçtra, c'est un bon moyen mnémotechnique pour retenir le nom de la cité. 

    Au pays de Mary Poppins? Non, en Belzique!

    Dans le train, l'Intruse anglaise a cru bon de prendre une posture de yoga.

    - Z'espère que cela vous détend, par les tétines de zainte Cécile.

    - Vous ouvrez vous vos çakras? a questionné ironiquement Minizup'Fandango.

    - Yes, of course! Il feel cool!

    Au pays de Mary Poppins? Non, en Belzique!

    Nous avons beaucoup apprécié la zolie Grand Place.

    - Ach! Cela me rappeler le çâteau de Walt Disney, a déclaré Minizuplein.

    - Saperlope! Cette ville vous inspire particulièrement au niveau du cinéma et des films d'animation, a réazi Minizup'Mouff.

    Au pays de Mary Poppins? Non, en Belzique!

    Minizupette a été éblouie par la vaste église zaint Bertin.

    - Par la mantille de zainte Anne, voilà une belle maison digne de mon doux Zésus.

    - Macarel! Pour un enfant né dans une étable, rien n'est trop beau! C'est honteux!

    - Hérétique! Succube! Païenne! Suppôte de Satan! 

    Au pays de Mary Poppins? Non, en Belzique!

    Minizup'tite a irrité dereçef notre quasi zainte et ce sans y voir malice.

    Elle a cru bon de déclarer qu'elle représentait la Reine d'Angleterre au milieu des Rois mazes.

    Minizupette a fondu en larmes.

    - Ach! Ze pense que vous n'avoir aucun sens de l'humour, lui a fait remarquer Minizup'Rosa.

    - Par le gourdin de zaint Martial, on ne doit pas rigoler avec la relizion! C'est inadmissible et absolument intolérable!

    Au pays de Mary Poppins? Non, en Belzique!

    Dans les rues de Poperinze, on peut voir de drôles et amusantes statues.

    Comme celle qui orne, par exemple, ce puits.

    Minizup'tite a voulu poser sur la marzelle afin qu'on la photographie.

    - Ne reculez pas trop, lui ai ze dit. N'allez point tomber au fond du trou!

    Au pays de Mary Poppins? Non, en Belzique!

    Nous avons repris le train pour nous rendre à Ypres.

    - Cette ville a connu une histoire tourmentée en particulier lors de la Première Guerre Mondiale, a cru bon de nous expliquer notre Guide Miçelin sur pattes.

    - Plus de 300 000 soldats ont péri ici au cours des combats dont 250 000 combattants du Commonwealth. Aux alentours, on dénombre pas moins de 170 cimetières militaires, a cru bon de préciser Minizup'Rom.

    Pour honorer leur souvenir, l'Intruse anglaise a voulu avoir un cliçé avec le mannequin d'un soldat anglais sur la terrasse d'un pub.

    Au pays de Mary Poppins? Non, en Belzique!

    Le monument emblématique de cette cité est la Halle aux draps, surmontée d'un magnifique  beffroi flanqué de quatre tourelles.

    - It's wonderful! s'est exclamée Minizup'tite.

    - Z'avoue que cela vaut le détour, a opiné Minizup'Cosette.

    - Ze dirais même plus, a azouté Minizup'Cosette. Il eut été dommaze de ne pas venir ici.

    - I agree, of course!

    Au pays de Mary Poppins? Non, en Belzique!

    Zuste à côté se dresse la grande cathédrale zaint Martin.

    - Macarel! Ils adorent c'te zaint les Belzes.

    -  C'est vrai qu'on trouve son nom et son effizie un peu partout dans cette parie flamande, a fait remarquer Minizup'Kiki de Vitry.

    Au pays de Mary Poppins? Non, en Belzique!

    - I'm an anzel, s'est écriée Minizup'tite.

    - C'est cela vouiiiii, bestioulette! Un anze démoniaque, certainement!

    Au pays de Mary Poppins? Non, en Belzique!

    - Ze pense qu'on devrait vous laisser ici, lui a dit Minizup'Cosette. Comme vous êtes orpheline comme moi, vous pourriez symboliser l'Angleterre parmi tous ces cadeaux!

    La colère de l'Intruse anglaise fut homérique!

    - I hate you! a-t-elle déclaré à Minizup'Cosette.

    - M'enfin! Qu'est ce c'te langaze? suis-ze intervenue. Z'exize que vous vous excusiez illico presto, sinon il vous en cuira, ma mie.

     L'Intruse anglaise a marmonné quelques mots à peine audibles tout en regardant modestement le bout de ses pattes.

    Nous avons regagné notre hôtel à Lille.

    Il y a quelque çose qui nous irrite au plus haut point lorsque nous prenons l'ascenseur.

    Une dame se croit oblizée de dire "La porte s'ouvre! La porte se ferme!"

    - Saperlope! Elle n'a que cela à faire cette dame! Quel drôle de métier.

    - It's a pity!

    Demain, vous découvrirez à travers nos zyeux la belle ville de Bruzes.

     

    « Zaint Victor (qui reconnaissait ses torts)Une escapade en Belzique sans çiçi! »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :