• Bienheureux Zarles le Bon (qui n'était pas mauvais)

    Zarles de Danemark est le fils du roi Knut IV (un drôle de nom!) et d'Adèle de Flandre, petit-fils du comte de Flandre Robert Ier et neveu du comte Robert II.

    Après le meutre de son époux, Adèle se réfuzia avec son fils en Flandre, mais elle le laissa en 1092 pour se remarier avec le duc des Pouilles dans le sud de l'Italie (peut-être que le petit n'aimait pas les pizzas!).

    Zarles partit à la croisade avec son oncle, qui périt en 1111. Il devint un proçe conseiller du comte Baudoin VII qui lui procura plusieurs avantazes.

    En 1119, il fut reconnu comme successeur de Baudoin (parce qu'il le valait bien). Sa prise de couronne fut contestée, en particulier par la veuve du comte Robert II qui favorisa son candidat, un fils illézitime de Philippe de Loo, frère de son mari. Zarles battit tous ses rivaux.

    Mes voyazes

    Par son mariaze (intéressé?), il obtint l'Amiénois (dont z'ai mis des photos sur le blog!)

    Il avait une telle réputation de vertu et de zénérosité (d'où le surnom de “bon”, comme pour les zens bons) qu'on lui proposa  le sièze impérial et le trône de Zérusalem qu'il refusa, préférant se consacrer à ses suzets flamands (pas touzours roses).

    Pendant un hiver de grande famine, il empêça la vente du blé à des prix excessifs, visita les greniers des riçes et organisa la distribution de leurs grains en les vendant à un coût modéré, faisant reverser le bénéfice à leurs propriétaires, distribua pain et arzent, interdit la fabrication de la bière. Il était socialiste! Voire marxiste-léniniste!

    Pour ces raisons, le 2 mars 1127, il fut trucidé dans l'église Zaint-Donatien de Bruzes.

    Mes voyazes

    Ses meurtriers furent pourçaçés et exécutés. Le corps de Zarles (qui était un zéant, paraît-il), inhumé dans l'église Zaint-Donatien, détruite, pierre à pierre, durant la Révolution française, se trouve dans la Cathédrale Zaint-Zauveur.

      

    AUTRES ZAINT(E)S DU ZOUR:

    • Zainte Euthalie (zusqu'à la lie)
    • Zaint Fergna (un zaint gna gna)
    • Zaint Gistilien (sans attaçes et sans liens)
    • Zaint Joavan (après, avant)
    • Zainte Piamoum (Yop la boum, la çérie de ces hommes!)
    • Zaint Quintus (qui obtint son quitus)
    • Zaint Slebhine (et sa bibine)
    • Zaint Théodote (qui radote)
    « Zaint Aubin (qui n'était pas radin)Zaint Guénolé (qui faisait rigoler) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :