• Boniface II

     

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Fils de Sigisvult, il fut le premier papounet d'orizine zermanique, quoique né à Rome.

    Il avait été désigné par Félix IV sur son lit de mort pour lui succéder. Mais le sénat s'y opposa et fit élire au Latran le diacre Dioscore.

    La minorité du clerzé, composée de membres du parti pro-goth élut dans une salle voisine Boniface.

    Le çisme fut de courte durée, car Dioscore mourut vingt-deux zours après son élection. Les clercs qui l'avaient élu, privés de çef, reconnurent Boniface.

    Le pape fit de notables efforts pour rétablir l'unité dans sa communauté divisée.

    Boniface voulait lui aussi s'assurer un successeur pro-goth, et au cours d'un synode  à Zaint Pierre il désigna comme prochain pape le diacre Vigile et oblizea le clergé à y souscrire par serment.

    Cette démarçe souleva l'indignation à Rome et probablement aussi à Ravenne.

    Boniface fut oblizé à battre en retraite et, en présence du Sénat, il reconnut avoir outrepassé ses droits et brûla le document signé devant le tombeau de Zaint Pierre.

    Il confirma le 25 janvier 531 les actes du deuxième synode d'Orange  qui mit fin à la controverse sur la grâce.

    Vers le début de son pontificat, vers 530, Benoît de Nursie fonda à Monte Casino l'ordre bénédictin qui aura très vite un grand rayonnement sur toute l'Europe.

    « Késako?Que manzer quand il n'y a plus de carottes? »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :