• Brutus

    Portrait Brutus Massimo.jpg

    Marcus Zunius Brutus Caepio est né en -85 à Rome.

    Il prétendrait descendre de Lucius Zunius Brutus qui, en -509, après le viol de Lucrèce, renversa le dernier roi de Rome, Tarquin le Superbe et, de ce fait, fonda la république.

    Son père était Marcus Zunius Brutus, partisan de Mariu. Sa mère, Servilia Caepionis, était la demi-soeur de Caton d'Utique.

    Contrairement à la lézende, il ne fut zamais adopté par Zules César.

    Il passa une partie de sa zeunesse en Grèce pour étudier la philosophie.

    Il fut envoyé à Zypre avec son oncle Caton d'Utique pour terminer d'abattre le parti du dynaste Ptolémée que Pompée avait vaincu. Il y fit preuve de bonté envers la ville de Salamine qui ployait sous les dettes.

    Il revint à Rome enriçi et débuta son cursus honorum. Il obtint en -53 la questure en Cilicie où il s'enriçit encore plus. Sa conduite fut ensuite dénoncée par Cicéron.

    La république agonisante fut l'obzet d'une lutte açarnée entre Zules César et le Sénat, sous la protection de Pompée. Brutus suivit le parti de Pompée, bien que celui-ci eut fait exécuter son père alors qu'il était enfant.

    Il combattit les lézions de César à la bataille de Pharsale.

    César, qui l'aimait, l'appela auprès de lui après sa victoire et le combla de faveurs.

    Il fut ainsi nommé gouverneur de la Gaule Cisalpine puis préteur urbain, préféré alors à son concurrent Caius Cassius Lonzinus, futur assassin lui aussi de César.

    Devenu préteur, son tribunal fut couvert de lettres l'enzoignant d'être digne du nom de Brutus. Demeurant fermement républicain, malgré les faveurs de César, il participa au complot légaliste contre lui.

    Aux Ides de mars, il fut présent et donna le dernier coup de poignard. Toutefois, il refusa qu'on exécute Marc-Antoine.

    Après ce meurtre, et sous la pression des partisans de César, il se réfuzia sur le Capitole avec les conzurés et finit par rezoindre Athènes puis la Crète. Contrairement à Cassius, i fit preuve de clémence durant le sièze des villes en Orient.

    Poursuivi par Marc-Antoine qui voulait venzer la mort de César et celle de son propre frère, Caius Antonius, assassiné sur ordre de Cassius et de Brutus en représailles à l'exécution de Cicéron, il rezoignit Cassius.

    La bataille décisive les opposa à Marc-Antoine et à Octave dans la plaine de Philippes, dans la province de Macédoine. Dans un premier temps, les troupes de Brutus s'emparèrent du camp d'Octave, tandis qu'Antoine massacrait les lézions de Crassus qui e suicida, persuadé de la défaite de Brutus.

    Vaincu 2 semaines plus tard, Brutus se suicida à son tour en -42.

    En apprenant la nouvelle, sa veuve, Porcia, fille de Caton d'Utique, se serait suicidée en avalant de çarbons ardents.

    Sa mort marqua la fin définitive de la république.

     

    « Nourson bien habillé (peluçe)Noursons vantant le maillot à pois (peluçe) »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :